15 février 2019

Un historien sans gilet jaune

 

- Patrick Boucheron a été l’invité de l'émission 7-9 sur France inter, 07.02.2019

http://bit.ly/2X6Mygn

Il vient y présenter son livre « La trace et l'aura. Vies posthumes d'Ambroise de Milan ». - Le Seuil.

Il répond surtout à la question : « Que pense l'historien du mouvement des gilets jaunes ? »  http://bit.ly/2X6Mygn

 

Sur son blog, Gérard Noiriel commente les propos tenus dans l’émission.
http://noiriel.wordpress.com/2019/02/11/patrick-boucheron-un-historien-sans-gilet-jaune/

- « au nom de quelle compétence un historien (spécialiste de l’histoire culturelle des élites médiévales) a-t-il pu parler aussi longtemps des gilets jaunes ?

Parmi les historiens universitaires, Patrick Boucheron n’est nullement le seul qui ait commenté le mouvement des gilets jaunes. Il n’est pas non plus le porte-parole de la profession ».

- « Pas un mot de compassion pour la misère sociale que ce mouvement a révélée »

- « J’ai analysé le programme présidentiel d’Emmanuel Macron. J’ai montré, preuves à l’appui, qu’il avait complètement occulté le rôle que les classes populaires ont joué dans notre histoire ; ce qui m’a conduit à établir un lien entre cette cécité et une politique libérale taxant en priorité les plus pauvres. Bien sûr, cela ne conduisait pas nécessairement au mouvement social des gilets jaunes, mais cela le rendait possible et même probable ».

 - Au lendemain de la parution de l’ »Histoire mondiale de la France », deux camps se sont formés. Les conservateurs, adeptes du roman national et les progressistes, partisans d’une histoire mondialisée. Patrick Boucheron, le chef de file de ce second courant, a subi alors les critiques réactionnaires et stupides de pamphlétaires comme Eric Zemmour… (Il existe un) point commun entre les deux courants : l’occultation des rapports sociaux et l’ignorance des classes populaires.

Il faut donc ajouter un troisième courant, celui de l’histoire sociale.

 

- Lire également : De l’expérience et de ses passés disponibles.

Patrikc Boucheron, Entre-Temps, 04.07.2019
http://entre-temps.net/de-lexperience-et-de-ses-passes-disponibles/

 

« Au nom du peuple » - émission Matières à penser
http://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/au-nom-du-peuple-25-un-desir-de-verite

Gérard Noriel a été l'invité de P. Boucheron, pour l’ouvrage
Une histoire populaire de la France. De la guerre de Cent Ans à nos jours Agone, 2018


- rappels :
. Autres points de vue d'historiens et de sociologues sur les gilets jaunes
http://clioweb.canalblog.com/tag/giletsjaunes

. Ce que peut l'histoire
Patrick Boucheron
Leçon inaugurale au Collège de France
17 décembre 2015, un mois après les attentats du 13 novembre

   audio, vidéo, transcription
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/inaugural-lecture-2015-12-17-18h00.htm


. Les luttes et les rêves - Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
Michelle Zancarini-Fournel - La Découverte 2016
http://clioweb.canalblog.com/tag/luttes

 

.

 

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 février 2019

P Boucheron, La trace et l'aura

 

- Patrick Boucheron bouscule (toujours) l’histoire - Le Monde 09.02.2019
http://www.lemonde.fr/idees/article/2019/02/09/patrick-boucheron-bouscule-toujours-l-histoire_5421394_3232.html

Le médiéviste, professeur au Collège de France, signe « La Trace et l’Aura », autour de Milan et de saint Ambroise.
On y retrouve les traits qui font la singularité du directeur, en 2017, d’« Histoire mondiale de la France ».

« Pierre Nora, artisan des Lieux de mémoire (Gallimard, 1984-1992), s’est montré cruel pour l’ouvrage « Histoire mondiale de la France »,.. Patrick Boucheron relativise aujourd’hui la polémique, même s’il l’a mal vécue. Veut-il, en historien de la trace, de la marque ou de la cicatrice, proposer un contre-modèle aux lieux de mémoire ? « La plasticité de cette notion, qui, dans le travail dirigé par Pierre Nora, pouvait être alternativement un lieu, une institution, une idée ou une valeur, en a fait la force historiographique et éditoriale, reconnaît-il. Comme historien de la matérialité urbaine, je pense que les lieux de mémoire doivent être architec­turés et habités en mettant en avant les stratégies des entrepreneurs de mémoire. Mais, pour Pierre Nora, se profilait une autre thématique. Elle consistait à soutenir que l’histoire doit être protégée contre les assauts et les effervescences des “mémoires”, au pluriel. Or de cela on sortira un jour. L’histoire à venir reviendra sur cette opposition entre histoire et mémoire si fermement brandie. » A sa manière, La Trace et l’Aura montre ce que leur nécessaire réconciliation apporte à la recherche ».


- Souvenirs, fictions, croyances. Le long Moyen Âge d'Ambroise de Milan
Cours au Collège de France


boucheron-ambroise

dont

04.04.2016 La trace et l'aura, une histoire de mémoire et d'oubli
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/course-2016-04-11-11h00.htm

 

 


Posté par clioweb à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2018

Entre-Temps, revue d'histoire

 

entre-temps

 

Entre-Temps est une revue d’histoire actuelle, collective et entièrement gratuite,
attachée à la chaire de Patrick Boucheron, au Collège de France.
http://entre-temps.net/

À la une : Débattre Transmettre Créer Façonner Exhumer

 

Entre_Temps est un service public de l’histoire prenant la forme d’un espace ouvert,
dédié à une histoire plurielle, joyeuse, interdisciplinaire et intermédiale.
 Entre-Temps est un espace d’échange, de débat, de création et de production

entretemps2

Entre-Temps a pour but de mettre en avant des contenus divers (exclusifs ou récoltés sur internet).
Nous cherchons à rendre visible la diversité et l’inventivité des nouvelles formes d’écritures de l’histoire
en les repérant, les valorisant et en les connectant entre elles.
L’un des enjeux d’Entre-Temps est de proposer un regard, riche et divers,
sur les manières dont l’histoire se construit et se déploie...

 

.

 

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 août 2018

Machiavel

 

Machiavel
http://cafes-thema.com/cafes/cafes-histoire/machiavel/

Un Café Théma Histoire avec Patrick Boucheron, professeur au Collège de France,
titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècles.
Le Balbuzard Café, Rue René Boulanger, Paris 18.09.2017

15e : construction de l’État en France, Angleterre, Castille :
La guerre devient permanente, il faut la financer par l’impôt régulier, et s’appuyer sur des assemblées qui le justifient.
Les états italiens sont à la traîne dans cette mutation.

Les Cafés Histoire de l’association Thucydide
http://cafes.thucydide.com/

.

 

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2018

il est imprudent de ne pas lire ?

 

Patrick Boucheron : il est imprudent de ne pas lire – JDD 12.08.2018 - source FdRC

http://www.lejdd.fr/culture/livres/patrick-boucheron-il-est-imprudent-de-ne-pas-lire-3726560
http://twitter.com/Locolde/status/1028303075717603333


Extraits :

« Je suis un lecteur intermittent… j'ai une passion déraisonnable pour la littérature contemporaine. Je suis amené à lire de manière frénétique, mais par à-coups. Je vais vers la littérature quand j'en ai ­besoin, et parfois je n'en ai pas besoin. Je peux alors m'arrêter de lire durant plusieurs longues semaines »

« Dans une vie, il faut pouvoir se raccrocher à l'espérance, à l'aventure, et tout cela a à voir avec la lecture, la solitude et l'ennui de l'enfance. Les livres sont des boussoles. Quand on perd pied, on n'a pas tant de choses auxquelles on peut se raccrocher ».

«  En tant qu'historien du politique, je pars du principe que les situations politiques sont en nombre assez réduit. On les trouve à peu près toutes dans le théâtre de ­Shakespeare ou dans la tragédie grecque. Tout ce qu'on peut vivre est déjà écrit quelqu'un part »

(La Dernière France, de Jacques Jouet : dans la maison de leurs parents qui viennent de décéder, un frère et une sœur) « découvrent derrière une penderie 150 livres bien rangés, comme à la parade, formant la bibliothèque idéale de l'extrême droite française. On y trouve, notamment, les pamphlets de Céline. Qu'est-ce qu'on fait quand on hérite de cette vieille histoire-là ? Comment réagir lorsqu'on découvre que nos ­parents avaient la haine pour passion cachée ? »

« Dans ma génération, une vocation d'historien se payait généralement du deuil de la littérature »

« On ne prévient aucun danger en se contentant de lire : on lit, on est prévenu, et alors on doit agir ».


La lecture (longue, sérieuse... :-)
1 longue polémique, où Nicolas Carr est toujours cité.
De quelle lecture parle-t-on?
de la lecture plaisir et culture (ou plutôt du commerce des livres et de l’achat de romans volumineux) ?
de la lecture métier (et aussi plaisir) ?
Cette controverse est un marronnier adoré des magazines.
Des magazines qui évitent les articles trop longs et préfèrent multiplier les pages de brèves

 

.

Posté par clioweb à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 mars 2018

Les 10 ans de Mediapart

 

Médiapart, 10 ans - mars 2018

« Le 16 mars 2018, Mediapart a eu dix ans ».
« Dix ans pour convaincre que notre métier, le journalisme, n’était pas condamné à la précarité, aux plans sociaux, aux rachats en cascade, à la perte d’indépendance et de vitalité, à la baisse de qualité et à la course à l’audience, mais qu’il pouvait être économiquement rentable dans l’exigence, créer de la valeur et des emplois dans l’indépendance. Qu'il pouvait rendre une entreprise de presse profitable en la mettant à l’abri de toute pression, qu’elle soit économique ou politique, financière ou étatique, publicitaire ou partisane ».


Le programme :
http://festival.mediapart.fr/
http://static.mediapart.fr/images-festival/programme10ans.pdf


Quelle vérité ?
Patrick Boucheron historien, professeur au Collège de France.
http://www.youtube.com/watch?v=5NGgZiwdHyI

Digitalisation et démocratisation : qui est le gardien du savoir ?
Robert Darnton historien, directeur de la bibliothèque de Harvard.
http://www.youtube.com/watch?v=gHUtPaSrjhM

Le mensonge à l’ère numérique
Katharine Viner (rédactrice en chef du Guardian),
Henri Verdier, (directeur interministériel du numérique et du système d'information de l’État),
Edwy Plenel, (président co-fondateur de Mediapart).
http://www.youtube.com/watch?v=6sXYkWlxyQw

 

.

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2017

Forum Philo 2017 : Peur de quoi ?

 

leviathan-hobbes-1651

Thomas Hobbes, Leviathan, 1651
http://en.wikipedia.org/wiki/Leviathan_(book)

 

 

« Peur de quoi ? »
Forum philo Le Monde Le Mans 2017
http://forumlemondelemans.univ-lemans.fr
pour les années 2010-2016, vidéos dans la rubrique le Forum en images

Patrick Boucheron prononcera, le 10 novembre 2017, la leçon inaugurale
http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/11/02/forum-philo-peur-de-quoi_5209073_3260.html

« L’histoire enseigne moins la fatalité que la vigilance, c’est-à-dire la forme politique d’une alerte informée, quelque chose comme une contre-politique de la peur »

« Rédigé en 1651, le Léviathan de Hobbes s’ouvre par un fameux frontispice, qui est comme la façade du livre, placée devant, à la manière d’un avertissement... la gravure était aussi pensée pour se diffuser, se démultiplier et s’affaiblir en nuées, aujourd’hui numériques. Elle demeure le seuil et l’arcane de nos imaginaires politiques ».

- Conjurer la peur. Sienne, 1338 - Essai sur la force politique des images
Patrick Boucheron, Le Seuil 2013

CR Jean-Fabien Spitz, Donner à voir le gouvernement libre ?
http://www.laviedesidees.fr/Donner-a-voir-le-gouvernement.html

Comment interpréter la fresque « Du bon gouvernement » peinte par Lorenzetti en 1338 dans le palais communal de Sienne ?
Fait-elle l’éloge de la loi qui garantit la concorde dans la cité et protège les individus,
ou de la sagesse qui dirige naturellement les hommes vers le bien commun ?

Philippe Cibois 9.02.2014
http://enseignement-latin.hypotheses.org/7820


- Alain Corbin : « On assiste à l’apparition de nouvelles peurs anthropocènes »
http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/11/02/alain-corbin-on-assiste-a-l-apparition-de-nouvelles-peurs-anthropocenes_5208990_3260.html

Alain Corbin : « On assiste à l’apparition de nouvelles peurs anthropocènes »

« Le grand tournant, c’est le tremblement de terre de Lisbonne de 1755, qui renouvelle la peur. Pour quelques savants, c’est net : il ne s’agit pas d’un châtiment divin, mais d’une catastrophe naturelle ».
Le XXe siècle a été une période de manipulation émotionnelle inédite : paniques boursières, traumas de guerre, âge de l’anxiété sont abordés dans le 3e tome de l’histoire des émotions.
« Les peurs se renouvellent très rapidement...Comme tout le monde, l’informatisation me fait peur ! ... On ne peut pas s’en protéger ».

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 avril 2017

HMFR : Boucheron - Gueniffey



pb-pg
Patrick Boucheron - Patrice Gueniffey, Le Point



A propos de l'Histoire mondiale de la France,
2 conceptions du métier d'historien,
2 visions irréconciliables
confrontation Boucheron - Gueniffey dans Le Point 20.04.2017 (source ChN)

http://www.pressreader.com/france/le-point/20170420/283192968243238

copies d'écran :
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lp/pbg1.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lp/pbg2.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lp/pbg3.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lp/pbg4.jpg


PG veut voir dans l'HMF « une histoire émiettée, faite de fragments que rien ne relie »
Selon lui, « elle est à l'image de la France souhaitée par PB et ses pareils : en morceaux... »
« Elle nourrit le ressentiment et la désaffiliation ».
Il dénonce une conception culpabilisante et honteuse de l'histoire de France,
« bref, le discours pétainiste appelant les Français de 1940 à se repentir ».
Pour PG, « le récit traditionnel avait le mérite de définir une identité collective ordonnée autour de l'idée de liberté. et de produire de l'unité à partir d'une réalité plurielle »


PB exprime sa lassitude devant les outrances et la polémique non fondée.

Il plaide en faveur d'une histoire
. ouverte sur le monde
. diverse comme la France d'aujourd'hui,
. peuplée (pas seulement par des grands hommes)
. entraînante

Selon lui, l'HMF tente de « réconcilier pensée critique et énergie narrative ».
« Ce ne sont pas des histoires autres. c'est une seule et même histoire,
la nôtre, plus large, plus vivante, plus intéressante que les vieilles rengaines ».


- article Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_mondiale_de_la_France

 

.




.

Posté par clioweb à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 avril 2017

Fabrique : Quelle histoire pour la France ?

 

Quelle histoire pour la France, La Fabrique de l'histoire, 14.04.2017
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/quelle-histoire-pour-la-france


invités : Patrick Boucheron et Jean-Noël Jeanneney

à propos d'ouvrages récents :
"Histoire mondiale de la France" Seuil, 2017
L'histoire de France vue d'ailleurs Arènes, 2016 Jean-Noël Jeanneney


PB - Le métier de l'historien bouge :
c'est à la fois un travail critique sur les sociétés du passé et un récit entraînant.
Il doit affronter aujourd'hui les dérives des idéologues nationalistes
qui voudraient enfermer le présent dans une vision mythifiée et figée du passé.

JNJ : l'historien renvoie dos à dos les nostalgiques invétérés et coupables obsessionnels
qui devraient témoigner de davantage de mesure

 

.

Posté par clioweb à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2017

Histoire mondiale de la France, suite

 

copie des 2 articles principaux publiés dans L'Obs.
Pierre Nora
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/obs/hmf-nora1.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/obs/hmf-nora2.jpg
Patrick Boucheron et ses collègues
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/obs/hmf-boucheron-nora.jpg


Nora reproche à l’ouvrage collectif une « disqualification oblique de toutes les histoires de France antérieures ». Il accuse « PB de prendre la discipline historique en otage, et de préparer un horizon inquiétant : « l'idée qu'on pourrait entrer en histoire par des dates alternatives comme l'info est entrée dans l'âge des faits alternatifs »
« PB est un grand spécialiste de la fin du MA et de la Renaissance. De cet historien de savoir et de talent, on espère lire bintôt, plutôt que cette forme douteuse de bataille des idées l'ouvrage sérieux sur les cités d'Italie du Nord que l'on est en droit d'attendre de lui ».


dans la réponse de Boucheron :
« N'est-il pas temps de nous affranchir définitivement de l'opposition entre histoire et mémoire que Pierre Nora théorisait dès 1979, pour cibler quelques années plus tard le multiculturalisme comme élément destructeur de l'identité nationale ? »
« L'accès des citoyens et du grand public aux résultats de la recherche est un engagement dont nous n'avons pas à nous excuser. Voici pourquoi nous répondons collectivement à un historien qui, interpellant un seul d'entre nous, espère provoquer un de ces duels intellectuels à l'ancienne, où la posture héroïque et l'art de l'insinuation alimentent les futilités de la culture du clash ».

Le choc Nora - Boucheron est à mettre en contexte, après les années Sarko-Chatel
une histoire déstructurée dans les séries générales du lycée,
la « vague brune » des bonimenteurs obsédés par l’identité nationale,
controverse en mai 2016 sur l’histoire en primaire et au collège,
propos de Fillon sur l’histoire scolaire...

hdf-lhistoire


Le magazine L'Histoire
consacre un hors série d'avril au sujet :
Histoire de la France, la grande querelle
Le roman national, Le démon des origines
Comment l'enseigner ? Qui a peur de l'histoire mondiale ?
http://www.lhistoire.fr/parution/hors-série-4

LE ROMAN NATIONAL : LE MYTHE ET LA VERTU
Nos ancêtres les Troyens, par Alain Demurger
Francs ou Gaulois ? par Laurent Avezou
Michelet, historien ou romancier, par Paule Petitier
Une modernité fascinante, par Pierre Nora
Ernest Lavisse : idées reçues sur un « instituteur national », par Olivier Loubes
Allons enfants de la patrie ! par Olivier Loubes
Ce qu’on apprenait dans les écoles catholiques, par Philippe Joutard

ANNÉES 1980, LE GRAND TOURNANT
De Mitterrand à Sarkozy. Vous avez dit identité, par Vincent Martigny
« Les lieux de mémoire, ou comment ils m’ont échappé », par Pierre Nora
La Maison abandonnée, par Jean-Pierre Rioux
LA PAROLE À...
Jean-François Kahn Notre ADN historique
François Reynaert Tremble Xi Jinping, voici Austerlitz et Fontenoy !
Emmanuel Laurentin Un débat parmi beaucoup d’autres
 
HISTOIRES DE FRANCE QUAND MÊME
Histoire mondiale de la France. Le grand atelier d’écriture, par Patrick Boucheron, Nicolas Delalande, Yann Potin, Pierre Singaravélou, Florian Mazel
Un hexagone à géométrie variable, par Christian Grataloup
La France était-elle inévitable ? par Joël Cornette
Histoire de France. Comment l’enseigner aux enfants, par Dominique Borne
L’historien et le politique. Sortir enfin du dialogue de sourds, par Marc Lazar
Une fierté qui oblige, par Jean-Noël Jeanneney

Sur tous ces enjeux, lire http://aggiornamento.hypotheses.org

 

.

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,