08 mai 2021

8 mai 1945

 

- 8 mai 1945, capitulation de l’Allemagne nazie
   Fin de la guerre en Europe.
   La guerre contre le Japon se poursuit dans le Pacifique

     https://www.cercleshoah.org/spip.php?article751


- Commémorations – 8 mai 1945
     http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/commemorations/7_8_mai.html

  Musée de la reddition
    http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/2GM_CA/musees/reddition.htm

 
- rappel : http://clioweb.canalblog.com/tag/8mai1945

 
- L’autre 8 mai 1945 : Sétif, Guelma et Kherrata - LDH Toulon

   https://histoirecoloniale.net/l-autre-8-mai-1945-Setif-Guelma.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_S%C3%A9tif,_Guelma_et_Kherrata

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 mai 2021

Faire l'Histoire : Le buste de Néfertiti

 

nefertiti-clash-histoires-arte-bs


Un clash de moments historiques 


Le buste de Nefertiti
, découvert en 1912 à Tell-el-Armana

par Ludwig Borchardt est l'objet au coeur du 4e @fairelHistoire sur Arte

« Elle est trop belle pour être décrite, il faut la voir »

https://www.arte.tv/fr/videos/094484-001-A/faire-l-histoire/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Buste_de_Néfertiti

https://fr.wikipedia.org/wiki/Néfertiti


Bénécdicte Savoy rappelle le règne d’Akhénaton, l’époux de Nefertiti
et ses choix politiques et religieux

https://fr.wikipedia.org/wiki/Akhenaton



nefertiti-berlin

Elle évoque l’exposition de 1924 à Berlin
et le grand succès d’une « icône de la beauté »
auprès des avant-gardes enthousiasmées
par une Antiquité différente ( à la suite de l'égyptomanie du XIXe)
http://clioweb.canalblog.com/tag/berlin1913
https://www.lhistoire.fr/faire-lhistoire/pourquoi-faire-lhistoire-du-buste-de-néfertiti ?

Au temps de la Guerre froide, Nofretete devient un symbole de Berlin-Ouest,
Akhenaton est exposé dans un musée de Berlin-Est.


«
A qui appartient la beauté ? » interroge Bénédicte Savoy
qui a publié en 2018 avec Felwine Sarr
un rapport  «
Restituer le patrimoine africain »

https://www.vie-publique.fr/rapport/38563-la-restitution-du-patrimoine-culturel-africain

 https://www.seuil.com/actualite/restituer-le-patrimoine-africain

« Restituer des œuvres d’art pour changer le rapport à l’autre »
Tribune dans Le Monde 30.11.2018


.


Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mai 2020

Berlin : images et histoire

 

1000xBerlin


1000x Berlin
Das Online-Portal zur Stadtgeschichte
Themen Biografien Bezirke Veranstaltungen Mitmachen Über uns

https://1000x.berlin/


Plein de photos de Berlin sur le portail 1000x Berlin : Images et histoire d'une grande ville

de nombreux thèmes, des musées réouverts, des expos à venir. - source NM

berlin-arbeit

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 juillet 2018

CNDP Pour mémoire

 

CNDP, Pour mémoire (2011-2013 environ)
http://www.reseau-canope.fr/cndpfileadmin/pour-memoire/accueil/

(version web + dossiers disponibles en pdf)


Les Jeux Olympiques : des enjeux multiples
Le Mexique, 3000 ans d’histoire
Le 14 Juillet, naissance d’une fête nationale

Les fusillés de la Grande Guerre
L’armistice du 11 novembre1918

L'appel du 18 juin 1940
Les années noires 1940-1945
Jean Moulin, un héros de l’ombre
Les 8 mai 1945
René Cassin et la Déclaration universelle des droits de l’homme
1960, année de l’Afrique
Le 50e Anniversaire du traité de l’Élysée et les relations franco-allemandes
La chute du Mur de Berlin

 

cndp-pourmemoire


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 novembre 2017

La nouvelle extrême droite allemande

 

La nouvelle extrême droite allemande
par Élisa Goudin Paris3, La vie des idées 28.11.2017
http://www.laviedesidees.fr/La-nouvelle-extreme-droite-allemande.html

La récente percée de l’extrême droite bouleverse l’équilibre politique en Allemagne. Par son racisme, elle illustre les insuffisances de la dénazification à l’Est et de l’introspection historique à l’Ouest. Rendez-vous aux prochaines élections, en 2021.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 janvier 2017

Rosa Luxemburg (1870-1919)

 

Rosa Luxemburg est une militante socialiste et théoricienne marxiste, née à Zamość (Empire russe, actuelle Pologne) le 5 mars 1871 (ou 1870). Figure de l'aile gauche de la seconde Internationale, elle s’oppose à la guerre en 1914. Elle est exclue du SPD. Elle cofonde la Ligue spartakiste, puis le Parti communiste d'Allemagne.

Elle est assassinée à Berlin le 15 janvier 1919, en même temps que Karl Liebknecht, l'autre dirigeant spartakiste.
La répression de l'insurrection spartakiste est conduite par Noske, un des dirigeants du SPD,
avec l'appui des Corps francs.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_Luxemburg
http://de.wikipedia.org/wiki/Rosa_Luxemburg

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Rosa_Luxemburg


rosa-luxemburg

Rosa Luxemburg vers 1895-1905
http://www.marxists.org/francais/img/rosa.jpg
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rosa_Luxemburg.jpg



Révolution allemande 1918-1919
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_allemande_de_1918-1919

Révolte spartakiste, Berlin janvier 1919
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_spartakiste_de_Berlin


La révolution spartakiste, Mathilde Larrère Twitter + Storify
http://storify.com/LarrereMathilde/la-revolution-spartakiste

http://twitter.com/LarrereMathilde/status/820681429445177349


Fondation Rosa Luxemburg FRL
http://en.wikipedia.org/wiki/Rosa_Luxemburg_Foundation
« La Fondation Rosa Luxemburg est une organisation allemande d’éducation et d’appui à la société civile. Nos buts, objectifs et activités sont basés sur une utopie concrète démocratique et socialiste qui souhaite que les gens puissent vivre une existence qu’ils ont librement choisi dans une société solidaire dont ils déterminent démocratiquement l’organisation. Notre notion de liberté comprend que ce n’est pas l’économie qui domine les décisions et l’avenir d’une société, mais le peuple ».

Stiftungen und Institute (dort viele weitere Einzelstudien)
http://de.wikipedia.org/wiki/Rosa_Luxemburg#Weblinks
Rosa Luxemburg-Stiftung Berlin
Monographien über Rosa Luxemburg
Rosa-Luxemburg-Institut Wien
Internationale Rosa-Luxemburg-Gesellschaft


Oeuvres mises en ligne par les Classiques des sciences sociales
http://classiques.uqac.ca/classiques/luxemburg_rosa/luxemburg_rosa.html

. La crise de la social-démocratie (1916)

. Introduction à l'économie politique (1925). Traduction française: 1951
. Marxisme contre dictature. Centralisme et démocratie  Masse et chefs Liberté de la critique et de la science.
vol. III des Oeuvres complètes de Rosa Luxembourg (éditées par les soins de Clara Zetkin et de Adolf Warski),
série publiée en 1899 par le journal Leipziger Volkszeitung

. Oeuvres I. Réforme ou révolution ? Grève de masse, parti et syndicats. Maspero, 1969
. Oeuvres II. Écrits politiques 1917-1918. Maspero, 1971
. Oeuvres III. L'Accumulation du capital (1) 1913. Maspero 1969
. Oeuvres IV. L'Accumulation du capital (II) 1913. Maspero 1969


.


Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 décembre 2016

Berlin - JF Kennedy 26 juin 1963

 

kennedy-berlin

JFK, Berlin 1963 : « This generation of Germans has earned the right to be free,
including the right to unite their families and their nation in lasting peace, with good will to all people »



« Ich bin ein Berliner », John F. Kennedy,  26 June 1963, Rathaus Schöneberg in West-Berlin
Wikisource, avec version audio
http://en.wikisource.org/wiki/Ich_bin_ein_Berliner


« I am proud to come to this city as the guest of your distinguished mayor, who has symbolized throughout the world the fighting spirit of West Berlin. And I am proud to visit the Federal Republic with your distinguished chancellor, who for so many years has committed Germany to democracy and freedom and progress, and to come here in the company of my fellow American, General Clay, who has been in this city during its great moments of crisis and will come again if ever needed.
Two thousand years ago, the proudest boast was « civis romanus sum ».
Today, in the world of freedom, the proudest boast is « Ich bin ein Berliner ».
I appreciate my interpreter translating my German !

There are many people in the world who really don't understand, or say they don't, what is the great issue between the free world and the communist world. Let them come to Berlin. There are some who say that communism is the wave of the future. Let them come to Berlin. And there are some who say in Europe and elsewhere we can work with the communists. Let them come to Berlin. And there are even a few who say that it is true that communism is an evil system, but it permits us to make economic progress. Lasst sie nach Berlin kommen. Let them come to Berlin.

Freedom has many difficulties and democracy is not perfect, but we have never had to put a wall up to keep our people in, to prevent them from leaving us. I want to say, on behalf of my countrymen, who live many miles away on the other side of the Atlantic, who are far distant from you, that they take the greatest pride that they have been able to share with you, even from a distance, the story of the last 18 years. I know of no town, no city, that has been besieged for 18 years that still lives with the vitality and the force and the hope and the determination of the city of West Berlin. While the wall is the most obvious and vivid demonstration of the failures of the communist system, for all the world to see, we take no satisfaction in it, for it is, as your mayor has said, an offense not only against history but an offense against humanity, separating families, dividing husbands and wives and brothers and sisters, and dividing a people who wish to be joined together.

What is true of this city is true of Germany--real, lasting peace in Europe can never be assured as long as one German out of four is denied the elementary right of free men, and that is to make a free choice. In 18 years of peace and good faith, this generation of Germans has earned the right to be free, including the right to unite their families and their nation in lasting peace, with good will to all people. You live in a defended island of freedom, but your life is part of the main. So let me ask you as I close, to lift your eyes beyond the dangers of today, to the hopes of tomorrow, beyond the freedom merely of this city of Berlin, or your country of Germany, to the advance of freedom everywhere, beyond the wall to the day of peace with justice, beyond yourselves and ourselves to all mankind.

Freedom is indivisible, and when one man is enslaved, all are not free. When all are free, then we can look forward to that day when this city will be joined as one and this country and this great Continent of Europe in a peaceful and hopeful globe. When that day finally comes, as it will, the people of West Berlin can take sober satisfaction in the fact that they were in the front lines for almost two decades.

All free men, wherever they may live, are citizens of Berlin, and therefore, as a free man, I take pride in the words « Ich bin ein Berliner » ».  

Une traduction française sur le site Intégrer Sciences-Po
http://www.integrersciencespo.fr/index.php?article284/explication-ich-bin-ein-berliner-kennedy

« Je suis fier d’être venu dans votre ville, invité par votre bourgmestre régnant. Votre bourgmestre symbolise aux yeux du monde entier l’esprit combattant de Berlin Ouest. Je suis fier d’avoir visité la République fédérale avec le chancelier Adenauer qui a depuis tant d'années engagé l'Allemagne dans la démocratie, la liberté et le progrès, et de venir ici en compagnie de mon compatriote américain le Général Clay, qui fut dans cette ville durant ses pires moments de crise et reviendra s'il en était un jour besoin.
Il y a deux mille ans, la fierté suprême était de dire : "civis Romanum sum". Aujourd'hui, dans le monde de la liberté, la fierté suprême est de dire : "Ich bin ein Berliner".
Je remercie mon interprète d'avoir traduit mon allemand !

Il ne manque pas de personnes au monde qui ne veulent pas comprendre ou qui prétendent ne pas vouloir comprendre quel est le litige entre le communisme et le monde libre. Qu’elles viennent donc à Berlin. D’autres prétendent que le communisme est l’arme de l’avenir. Qu’ils viennent eux aussi à Berlin. Certains, enfin en Europe et ailleurs, prétendent qu’on peut travailler avec les communistes. Qu’ils viennent donc ceux-là aussi à Berlin.

Notre liberté éprouve certes beaucoup de difficultés et notre démocratie n’est pas parfaite. Cependant nous n’avons jamais eu besoin, nous, d’ériger un mur pour empêcher notre peuple de s’enfuir. Je ne connais aucune ville qui ait connu dix-huit ans de régime d’occupation et qui soit restée aussi vitale et forte et qui vive avec l’espoir et la détermination qui est celle de Berlin-Ouest.

Le mur fournit la démonstration éclatante de la faillite du système communiste. Cette faillite est visible aux yeux du monde entier. Nous n’éprouvons aucune satisfaction en voyant ce mur, car il constitue à nos yeux une offense non seulement à l’histoire mais encore une offense à l’humanité.

La paix en Europe ne peut pas être assurée tant qu’un Allemand sur quatre serra privé du droit élémentaire des hommes libres à l’auto-détermination. Après dix-huit ans de paix et de confiance, la présente génération allemande a mérité le droit d’être libre, ainsi que le droit à la réunification de ses familles et de sa nation pacifiquement et durablement. Vous vivez sur un îlot de liberté mais votre vie est liée au sort du continent.

Je vous demande donc de regarder par-dessus les dangers d’aujourd’hui vers les espoirs de demain, de ne pas penser seulement à votre ville et à votre patrie allemande, mais d’axer votre pensée sur le progrès de la liberté dans le monde entier.

Ne voyez pas le mur, envisagez le jour où éclatera la paix, une paix juste. La liberté est indivisible et, tant qu’un seul homme se trouvera en esclavage, tous les autres ne peuvent être considérés comme libres. Mais quand tous les hommes seront libres, nous pourrons attendre en toute conscience le jour où cette ville de Berlin sera réunifiée et où le grand continent européen rayonnera pacifiquement.

La population de Berlin-Ouest peut être certaine qu’elle a tenu bon pour la bonne cause sur le front de la liberté pendant une vingtaine d’années.
Tous les hommes libres, où qu’ils vivent, sont citoyens de cette ville de Berlin-Ouest
et pour cette raison, en ma qualité d’homme libre, je dis : Ich bin ein Berliner. »


Autre analyse du discours :
http://premiereslfc.files.wordpress.com/2012/06/analyse-discours-jfk-1963-berlin.pdf



rappel Mystères d’archives 2013 - 1963 : John F. Kennedy à Berlin
Le gvt communiste de la RDA a fait tendre des rideaux rouges entre les piliers de la porte de Brandebourg.
Un immense panneau fixé sur le côté d'une camionnette met en cause le militarisme de la RFA.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/02/15/26421997.html
 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 janvier 2014

Reka : Cartes en colère

 

finance_banane

Planète spéculative : tout ce que nous pouvons faire, c’est graviter autour… (Atlas 2012)



Philippe Rekacewicz, Cartes en colère - Visions cartographiques - 10.2012, 12.2013
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere


Le monde vu de Pékin : la grande chasse aux matières premières - Atlas 2012
Berlin regarde vers l’Est - Atlas 2009
Le monde vu de Téhéran : Téhéran et ses alliés, proches et lointains… - Atlas 2009
Le monde vu du Caire : après la révolution, l’Egypte tente de retrouver sa légitimité régionale - Atlas 2009
Le monde vu de Varsovie : un rêve, deux cauchemars - Atlas 2009
Planète spéculative : tout ce que nous pouvons faire, c’est graviter autour… - Atlas 2012
Production, spéculation : le réel et l’irréel : le monde gras et le monde maigre - 2013
Nos amis les Walton : capter la richesse, 22 contre 425 000 000 - « Radikal Kartografi », Oslo, 2013.
L’espoir ? Un monde en révolte, un monde en résistance - Atlas 2012


- Penser le monde en cartes.
Philippe Rekacewicz a fait le déplacement au lycée Porte de Normandie en octobre. Les vidéos sont en ligne.
http://hist-geo.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article5624
http://porte-normandie-lyc.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article557

-  Rencontres avec un cartographe en colère : Il est intervenu par visioconférence pour les lycéens de TS du lycée des Chaumes (Avallon). http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article769

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 septembre 2013

Les deux mémoires allemandes

 

Composer avec le passé  - Frédéric Lemaitre, Le Monde 11.09.2013
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/11/l-allemagne-compose-avec-son-passe_3475409_3214.html

Dans le rapport au passé, il y a une différence essentielle entre le niveau fédéral et le niveau local.
Au niveau fédéral, le politiquement correct s'impose. On est sous le regard de l'étranger. On insiste sur la rupture avec le passé.
Angela Merkel prononce une centaine de discours par an, on compte sur les doigts d'une main ceux consacrés à l'Histoire. Depuis 2009, elle n’aurait jamais cité Bismarck. A Berlin, la reconstruction du château des Hohenzollern a du mal à attirer des mécènes privés.

En revanche, au niveau local, on ne sent plus libre de ses mouvements. On argumente davantage sur la continuité... On n'ose pas être fier d'être Allemand, mais on ne se gêne pas pour afficher sa fierté saxonne ou bavaroise.

A Dresde, le comité local qui impulsé la restauration de la Frauenkirche a su profiter du patriotisme local des Saxons.
A Leipzig, des dizaines de milliers de figurants se préparent pour commémorer, le 18 octobre, le bicentenaire de la bataille des Nations.
En 2012 , Sound of Heimat un documentaire a eu beaucoup de succès en exploitant les chansons du folklore allemand.


Muriel Rambour, Histoire, mémoire et identité nationale. Un triptyque allemand à l’épreuve des évolutions sociales contemporaines. Temporalités, 05.2006 (cité sur Aggior)
http://temporalites.revues.org/267


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 mai 2013

Les autodafés du 10 mai 1933

 

Berlin1933Bücherverbrennung

Autodafé, Opernplatz à Berlin, le 10 mai 1933 - Wikimedia Commons
« Ce n'était qu'un début. Là où on brûle des livres, on finit par brûler des hommes »
(Heinrich Heine)

 

heine-barbian

Les autodafés du 10 mai 1933
A Paris, la Maison Henri Heine a organisé une conférence de Jan-Pieter Barbian (Duisburg),
l'auteur de l'ouvrage Literaturpolitik im NS-Staat - http://de.wikipedia.org/wiki/Jan-Pieter_Barbian
avec intervention d'Hélène Roussel pour ce qui concerne les réactions des exilés (Paris 8).

barbian1              barbian2


- L'autodafé de livres « d'esprit non-allemand » en mai 1933
FNDIRP - Le Patriote résistant, mars 2010 - http://www.fndirp.asso.fr/autodafe.pdf
Dans une double page, JL Bellanger analyse la mise en place de cet autodafé, les réactions de l'opinion, celles des éditeurs et des libraires...

- Des livres brûlent pendant que Goebbels parle « d'ordures intellectuelles » (de Weimar et du passé)
courte vidéo sur le site de l'US Holocaust Memorial Museum
http://www.ushmm.org/wlc/fr/media_fi.php?ModuleId=11&MediaId=327


Porté au pouvoir le 30 janvier 1933, Hitler installe rapidement sa dictature et le régime de terreur : il fait arrêter ses adversaires politiques, il truque les élections, il se fait voter les pleins pouvoirs. Le 1er avril, les magasins juifs sont l'objet d'un boycott. Partis et syndicats non-nazis sont interdits. En avril-mai, des listes d'ouvrages détestés par les nazis sont établies. Le 10 mai 1933, le mouvement atteint son point culminant, avec un autodafé, au cours de cérémonies mise en scène à Berlin et dans 21 autres villes allemandes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Autodafés_de_1933_en_Allemagne
En 1937, c'est l'art qui sera la cible des nazis avec l'exposition Entarte Kunst (l'art dégénéré selon le peintre raté Hitler)
cf l'article cf l'article d'Hélène Ivanoff  sur le site de l'ENS Lyon en 2008

autodafes33-carte

Julius H. Schoeps/Werner Tress, Orte der Bücherverbrennungen in Deutschland 1933
 Georg-Olms Verlag - Hildesheim ua 2008


Wikipedia (FR ou DE) liste les prétextes et les auteurs visés par les nazis : «falsification de notre histoire et dévalorisation de ses grandes figures » ; «dénaturation de la langue » ; « judéo-démocratie » ; « matérialisme et guerre des classes » ... Marx, Freud, Erich Kästner, EM Remarque, Carl von Ossietzky ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Autodafés_de_1933_en_Allemagne#Déclarations_devant_le_bûcher
« Brûlez-moi ! »  « Pourquoi ai-je mérité une telle infamie ? » Oskar-Maria Graf  se plaint de ne pas être sur la liste.

En allemand :
http://bildungsserver.berlin-brandenburg.de/buecherverbrennung_33_grundschule.html


Les autodafés de 1933 d'après Google images : http://tinyurl.com/aw5s776 - http://tinyurl.com/aq8b6ek


Nicht-studentische Bücherverbrennungen hatte es bereits im Zuge des
NS-Terrors nach der Reichstagswahl im März 1933
<http://de.wikipedia.org/wiki/Reichstagswahl_M%C3%A4rz_1933> in mehreren Städten durch SA
<http://de.wikipedia.org/wiki/Sturmabteilung> und SS

<http://de.wikipedia.org/wiki/Schutzstaffel> gegeben, so in Dresden
<http://de.wikipedia.org/wiki/Dresden> (8. März), Braunschweig
<http://de.wikipedia.org/wiki/Braunschweig> (9. März), Würzburg
<http://de.wikipedia.org/wiki/W%C3%BCrzburg> (10. März), Heidelberg
<http://de.wikipedia.org/wiki/Heidelberg> (12. März), Kaiserslautern
<http://de.wikipedia.org/wiki/Kaiserslautern> (26. März), Münster
<http://de.wikipedia.org/wiki/M%C3%BCnster_%28Westfalen%29> (31. März), Wuppertal
<http://de.wikipedia.org/wiki/Wuppertal> (1. April), Leipzig

<http://de.wikipedia.org/wiki/Leipzig> (1. April und 2. Mai), Düsseldorf
<http://de.wikipedia.org/wiki/D%C3%BCsseldorf> (11. April) und Coburg
<http://de.wikipedia.org/wiki/Coburg> (7. Mai)


 ullman-berlin

Un monument a été établi en 1994-1995 sur la place de l'Opéra / place Bebel à Berlin (Micha Ullman)
Das Mahnmal von Micha Ullman am Berliner Bebelplatz (Opernplatz), ein unterirdischer Raum mit leeren Bücherregalen
http://de.wikipedia.org/wiki/Denkmal_zur_Erinnerung_an_die_Bücherverbrennung


.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,