27 juillet 2016

SES : allégements controversés ?

 


1 - SES exploration, seconde : des allégements du programme sont publiés au BO du 20 juillet 2016
http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/7/4/MENE1618736A/jo/texte

La phrase « Ils traiteront obligatoirement la première question de chacun des 5 thèmes et au moins 8 questions sur les 10 proposées »
est remplacée par
« Ils traiteront obligatoirement la première question des thèmes I, II, IV et V
et au moins 2 questions au choix sur les 6 autres questions... »
Sur le programme d'exploration en seconde,
http://eduscol.education.fr/cid56734/ressources-pour-les-ses-en-serie-es.html

Lire aussi le site de l'APSES http://www.apses.org/actions/


2 -  Des patrons activistes hurlent : les élèves ne vont plus étudier le marché et la concurrence !!
http://www.lesechos.fr/politique

Ces patrons peuplent l'Académie des Sciences morales et politiques qui donne de la voix
(parmi ses membres, Darcos, Pébereau, Kessler, Boiteux, Gattaz (Yvon), Tirole, etc.)
http://www.asmp.fr/pdf/MOTION.pdf

Le combat de ces patrons n'est pas nouveau. En 2008, ils ont dénigré les manuels de SES.
Leurs alliés ont imposé le programme Chatel
qui instaure une coupure entre économie (2/3) et sciences sociales (1/3)
cf. JY Mas sur Beitone et le "nouvel" esprit des SES
http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article216

L'Institut de l'entreprise (IdE) vend une vision managériale du monde.
Il avait proposé sa propre version d'un projet de programme d'éco en seconde (voir l'article sans date de l'IDIES. 2010 ?)
http://tinyurl.com/zfpqm54


NVB suscite une fronde des grands patrons

Challenges défend les positions patronales
et caricature « la puissante et très à gauche (sic) Association des Professeurs d’Economie (resic) (APSES) »
http://www.challenges.fr/politique/20160725


3 -  La Ministre demande l'avis du CSP et du Conseil national éducation économie (CNEE)
sur les programmes de SES des 3 années du lycée, à rendre fin janvier prochain.
Ou comment attendre la fin du quinquennat
pour éviter de faire le bilan de la politique menée par Chatel, l'homme du marketing.


 .

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 avril 2016

Capes SES : lettre de l'APSES

 

Lettre de l’APSES au président du jury du CAPES externe de SES, 10.04.2016
http://www.apses.org/initiatives-actions/communiques-et-courriers/article/lettre-de-l-apses-au-president-du

à propos du sujet d’économie 2016
« Variété des ressources et combinaison productive optimale au sein de l’entreprise »


extraits :

« Ce sujet a en effet suscité de très vives réactions parmi les enseignant-e-s. Pour le dire sans détour : la plupart des enseignants de SES, et notamment les formateurs auprès des ESPE, n’a pas même saisi le sens ni les enjeux du sujet, et de ce fait pu envisager la manière dont il pouvait être problématisé ».


« Proposer un sujet unanimement perçu dans la communauté enseignante comme hermétique, d’une technicité jugée excessive, nous semble par ailleurs contraire à l’esprit même de notre discipline, dont l’objectif est au contraire d’ouvrir les élèves aux grandes problématiques économiques et sociales contemporaines ».

« Nous pensons ainsi que le choix d’un tel sujet s’avère véritablement contre-productif dans le cadre d’une épreuve de concours visant à recruter de futurs enseignant-e-s de SES dans l’enseignement secondaire, les candidats ayant été limités dans leurs possibilités de faire la preuve de leur culture économique et sociale comme de leurs capacités à présenter les enjeux d’une question vive, et nous pronostiquons qu’il sera de ce fait particulièrement ardu pour les correcteurs de les hiérarchiser sur ce plan, tout comme de rendre justice à leur capacité réelle de produire une démarche raisonnée ».

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2014

Bac 2014 : SES, Medef et flexibilité

 

Bac 2014, sujets de SES
http://clioweb.free.fr/bac/bac-ses-specialite2014.pdf

Sujet : Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? (4 documents)
ou
Épreuve composée
- Mobilisation des connaissances (6 points)
.... 1. Comment la flexibilité du marché du travail peut-elle réduire le chômage ? (3 points)
.... 2. À quels risques économiques peuvent s’exposer les pays qui mènent une politique protectionniste ? (3 points)
- Étude d’un document (4 points)
- Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)
À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous démontrerez que la famille peut constituer un frein à la mobilité sociale des individus

Ces sujets ont fait réagir le parti de Gauche (flexibilité) et les proches de Dupont-Aignan (protectionnisme)


-  Sur le web, des économistes ont proposé des réponses aux sous-questions sur la flexibilité et sur la politique protectionniste :
. Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE
http://leseconomistesatterres.blogs.liberation.fr/europe/2014/06/

. Jacques Sapir, blog RussEurope
"On ne saurait imaginer choix plus tendancieux, et plus erroné du point de vue de la science économique".
http://russeurope.hypotheses.org/2421

. Céline Antonin, économiste à l'OFCE a traité à sa amnière le sujet :
«Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?»
http://leseconomistesatterres.blogs.liberation.fr/europe/2014/06


- 20.06.2014 -  Dans les sujets de SES 2014, pour Erwan Le Nader (VP de l’APSES) « on voit bien les défauts du nouveau programme. Il insiste sur la restitution aux dépens du débat et de la réflexion. Ca laisse la porte ouverte aux accusations de dérive idéologique »
« Les deux sujets sont donc conformes au nouveau programme, qui oblige à asséner des connaissances aux élèves sur un rythme effréné, sans avoir vraiment le temps d'innover, de  débattre et de problématiser. Ils sont faisables par les élèves, mais peuvent difficilement procurer du plaisir intellectuel à l'élève qui le rédige, et au professeur qui le corrige. Ils révèlent ainsi ce qui manque fondamentalement aux nouveaux programmes de SES, mais que la grande majorité des  professeurs s'efforce tout de même de perpétuer : le bonheur de vraiment comprendre la société actuelle, de confronter les théories, de réfléchir ». http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/06/20062014Article635388480924388997.aspx

- 24.06.2014 -  Une polémique excessive, mais instructive, titre un communiqué de l'APSES
« Ces formulations malheureuses ne sont pas le fruit du hasard. Elles sont le résultat direct du couple formé par les nouveaux programmes et les nouvelles épreuves, inaugurés il y a deux ans, très vivement contestés au sein de notre profession ».


- Panique(s) morale(s) et baccalauréat, Denis Colombi, blog une heure de peine
Denis Colombi conteste ces critiques à l'emporte-pièce sur internet : « des politiciens instrumentalisent un sujet d'examen à leurs propres fins », ils illustrent leur méconnaissance de ce qu'est un examen et disent leur mépris pour le travail des enseignants et des élèves.
« Comment voulez-vous avoir une parole positive sur vos élèves, dire qu'ils apprennent des choses, qu'ils progressent, que vous faites un vrai travail en classe lorsqu'il suffit à n'importe qui de regarder deux minutes un sujet de bac pour se permettre de rendre un jugement définitif sur votre travail ? [...]
Beaucoup ont intérêt à taper sur l'école pour faire avancer leurs idées, même quand celles-ci n'ont rien à voir avec l'école. Pour vous, c'est peut-être un combat politique où tous les coups sont permis. Pour moi, c'est mon métier. Pour les élèves, c'est leur travail ».


 - 20.06.2014 - Faire disserter sur notre ignorance.
Un journaliste économique du Monde réagit au sujet :
« Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ? »
http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/06/20/au-bac-es

« La théorie économique dit que la croissance provient de la combinaison de plusieurs facteurs : le travail, le capital et... le reste ! Ce « reste » s’appelle – en jargon économique –, le « résidu », depuis que l’économiste américain Robert Solow, Nobel d’économie en 1987, l’a théorisé comme tel. Et ce « résidu de Solow », qui  fait l’objet de nombreux travaux et débats, garde une très grande part de mystère.  Bravo d’avance aux cancres et aux bons élèves, auxquels les adultes demandent de disserter sur leur propre ignorance ! »


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 décembre 2013

Delhommais et l'APSES

 

- « Les Français sont des cancres en économie »
affirme PA Delhommais, dans un édito du magazine Le Point 19.12.2013
Tout cela n'est guère surprenant, ajoute-t-il, « compte tenu de l'enseignement économique que les Français reçoivent au lycée. Ou, pour être plus juste, ne reçoivent pas ».
Selon lui, « l'Apses préfère former des citoyens-chômeurs » plutôt que de « faire comprendre aux lycéens les mécanismes du marché et de cette horrible mondialisation libérale dans laquelle ils vont vivre et tenter de se trouver une place ». Il ajoute que « l'inculture économique des Français coûterait au pays 1 point de PIB par an ».

- L’APSES a répondu avec vigueur à l'éditorialiste du Point
Elle demande un droit de réponse.
Elle souhaite des contradicteurs qui fassent leur travail avec davantage de sérieux.
Elle rappelle que l’enseignement de SES tant vilipendé ne concerne que 15% d’une classe d'âge.
De même, en quoi serait-il scandaleux d’étudier à la fois les mécanismes et les limites des marchés financiers ?Pourquoi faudrait passer sous silence , la crise financière de 2008 et la faillite de Lehman Brothers, avec tous ceux qui en ont pâti ? http://www.apses.org/initiatives-actions/communiques-et-courriers/article/droit-de-reponse-au-point-suite-a


NB : L’éditocrate parle d’enseignement biaisé.
Lui même ne retient que les arguments qui le confortent dans ses préjugés néo-libéraux (cf le quiz du Codice, la crise de 2008 attribuée aux Etats, pas aux entreprises). Quant à l’exemple du capital avec intérêts, il ressort autant de l’apprentissage du calcul élémentaire que de l'influence des SES.

« Les Français n’ont probablement pas besoin de subir une quelconque influence de professeurs altermondialistes pour saisir, tout particulièrement aujourd’hui, les dangers de la course effrénée au profit, des marchés sans règles, du creusement des inégalités » avait répondu par avance Gérard Grosse (IDIES).
http://www.idies.org/index.php?post/Les-Francais-premiers-de-la-classe-en-economie

.

Posté par clioweb à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 juillet 2013

HG - Le brevet, un jeu de massacre

 

- Le brevet, un jeu de massacre qui n'a que trop duré, Aggiornamento, Libération Rebonds, 04.07.2013
Qu’évalue ce type d’épreuve ? Des compétences du socle ? Une argumentation ?
« Alors, tout ça pour quoi ? Pour confirmer que le pilotage de l'EN est devenu totalement inopérant ? Que ce pilotage hésite entre cacophonie inaudible, et entreprise de mise au pas »
« Où est la Refondation de l’école quand une nouvelle majorité au pouvoir met en œuvre la même politique de pilotage ... que ses prédécesseurs ? »
http://www.liberation.fr/societe/2013/07/04/le-brevet-un-jeu-de-massacre_916005
copie tempo : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/libe/aggior-libe.jpg
La version longue : http://aggiornamento.hypotheses.org/1508

L'HG a subi de plein fouet la chatelisation.
Mais les dégâts concernent aussi les SVT et les SES

SVT
L'APBG exige des allégements de programmes, des groupes restreints en collège
http://www.apbg.org/2012/12/10/informations/

SES
La Lettre ouverte de l'APSES à Boissinot (CNP) et à Montoussé
fait une analyse à chaud des nouvelles épreuves du bac 2013.
Les SES semblent avoir évité la catastrophe redoutée,
mais l'APSES qui a combattu avec vigueur la chatelisation
espère une forte refonte des programmes Chatel
et demande une évaluation méthodique des épreuves de 2013.
http://www.apses.org/initiatives-actions/communiques-et-courriers/article/lettre-ouverte-a-messieurs

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 mai 2013

Aimer l'entreprise, une compétence ?


- “Aimer l'entreprise” n'est pas une compétence ! (et encore moins un savoir...)
Philippe Watrelot, mardi 30 avril 2013
http://philippe-watrelot.blogspot.fr/2013/04/aimer-lentreprise-nest-pas-une.html

«Notre premier devoir, c’est de stimuler l’esprit d’entreprise dans notre pays. C’est d’abord le rôle de l’école», a déclaré lundi 29 avril François Hollande, lors d’une réception de 300 entrepreneurs à l’Élysée.  Et le président propose, «de la sixième à la terminale», un programme sur l’entrepreneuriat.
[...]
Plutôt que de donner prise à des affirmations gratuites et aux manœuvres de groupes de pression bien structurés et aux moyens importants (après le « mur de l’argent », le « mur de la com’ »…), il serait souhaitable de ne pas aggraver le risque de déconnexion avec le monde enseignant en ignorant ce qui se fait déjà et en se livrant à des intrusions dans l’élaboration des programmes qui n’ont pas plus leur raison d’être aujourd’hui qu’hier…


- Entrepreneuriat à l’école : «Une vision réductrice» - Libération économie, 29.04.2013
Libération s'entretient avec Marjorie Galy, présidente de l'APSES

. Q - Certains milieux patronaux considèrent que vous présentez l’entreprise sous un angle trop négatif…

. R - On nous a effectivement reproché de ne pas faire aimer l’entreprise, de trop parler, par exemple, du chômage. Mais nous ne sommes pas là pour faire aimer ou non l'entreprise, mais pour la faire comprendre. Cette obsession émane d’ailleurs plus d’une minorité de dirigeants, ceux des grandes entreprises. Pour tous les autres, patrons de PME, le souci principal, c’est de trouver des salariés formés et compétents.
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/29/entrepreneuriat-a-l-ecole-une-vision-reductrice_899967


- Esprit d'entreprise et morale laïque - Philippe Frémeaux
http://www.alternatives-economiques.fr/doc63827
«  Entreprise, morale, dans les deux cas, face à un problème, la première réaction de nos décideurs demeure d'ajouter encore une nouvelle discipline et de croire que par une décision prise d'en haut, ils vont modifier le comportement du corps social ».
.

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2013

01.04 : L’APSES reçue par Beigbeder

 

apses-2008

source FCPE 78 - 2008

 

L’APSES reçue par Charles Beigbeder
Le secrétaire national de l’UMP nous reçoit dans son bureau. A moins que ce ne soit au siège du MEDEF.

C'est un communiqué de presse du 1er avril 2013.
Dans le très conservateur Atlantico, un double entretienavec Charles Beigbeder et Jean-Marc Daniel traite l'APSES de syndicat trotskyste...

http://www.apses.org/initiatives-actions/communiques-et-courriers/article/l-apses-recue-par-charles

 

apsesBN2012-13

L'APSES, le bureau 2012-2013

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 novembre 2012

SES : Non au gavage

 

ses-non-gavage


Quelque deux cents professeurs de SES ont manifesté mercredi 28 novembre 2012 à Paris à l'appel de l'APSES pour dénoncer les programmes et les épreuves de bac mis en place au temps de Chatel.

« Munis de plumes, de becs de canard et d'entonnoirs, ils ont dénoncé le gavage des élèves en vue de l'épreuve du baccalauréat. Le même jour, un appel national à la grève était lancé dans la discipline ».

« Ils réclament un allègement immédiat de trois chapitres en Terminale, ainsi que la refonte des programmes de première et de terminale pour la prochaine rentrée et un changement de statut de la discipline en seconde, actuellement enseignée comme cours d'exploration ».
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121128/ses-denoncer-le-gavage-des-eleves


ses-demesures

 

ses-pgm-non-soutenables

source des photos : https://groups.google.com/forum-apses/


- Le Monde Education :- « Au ministère, l'affaire est tranchée : on ne modifie pas des programmes en cours d'année, encore moins des épreuves du baccalauréat. En revanche, un groupe d'experts se réunira prochainement ... »
115 profs de SES contestent l'analyse de l'APSES et se présentent comme les défenseurs de l'assise scientifique des SES. http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/2012/11/29/


- Billet de Bruno Faidutti - 24.11.2012 - http://faidutti.com/blog/
« Pour rassurer des enseignants angoissés à l’idée de “mal” juger, ou simplement de juger, les élèves, pour rassurer des élèves angoissés de ne pas savoir exactement comment ils étaient jugés, on a voulu objectiver les notations des enseignants, et standardiser les contenus de leurs cours. ... cela conduit ... à juger les élèves non pas sur leurs capacités d’analyse ou de réflexion globale mais sur leur détermination à apprendre et réciter servilement un cours … »

Faute de corpus unique en sciences sociales,  les mêmes sujets sont traités et retraités avec « des différences qui relèvent plus du vocabulaire que de la démarche scientifique – le développement durable est traité en géographie et en économie, l’innovation technique en économie et en histoire, les inégalités en sociologie et en géographie, et bien souvent en littérature, avec Balzac ou Zola  ».


Un détail : La dimension politique est occultée. Lors du quinquenant précédent, une campagne persistante a voulu rendre les sciences sociales responsables d'un désamour de l'entreprise (privée). La coupure entre Economie (néo-classique) et Sociologie est une réponse à ces idéologues (cf Pébereau).



Voir aussi la revue de presse de Sésame : http://sesame.apses.org/index.php


.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2012

Rennes : Changer l’économie

 

changer-eco


Changer l’économie, Mode d'emploi

Un forum organisé à Rennes par Les Champs Libres
avec le magazine Alter Éco et l’APSES.


Vendredi 16 novembre
14h30 - La France dans la mondialisation
16h30 - Réinventer l’entreprise : quel dialogue social ?
17h30 - Face aux inégalités, quelle égalité promouvoir ?
19h    - OpenData : quelles données économiques et sociales pour comprendre le territoire rennais ?
20h30 - Inside Job, de Charles Ferguson
 

Samedi 17 novembre
10h30 - Comment changer l’Europe ?
11h30 - Relocaliser l’économie
14h30 - Comment contrôler la finance ?
17h - Quel modèle de développement face à la crise écologique ?

Programme détaillé
http://www.leschampslibres.fr/les-champs-libres/forum-changer-l-economie


Les tables rondes ont déjà fait le plein,
mais 5 sujets devraient être audibles en direct (et en podcast ?) :
Vendredi 16
14h30 La France dans la mondialisation
17h30, Face aux inégalités, quelle égalité promouvoir ?
Samedi 17
10h30 Comment changer l’Europe ?
14h30, Comment contrôler la finance ?
17h, Quel modèle de développement économique face à la crise écologique ?
http://www.leschampslibres.fr/forum-changer-l-economie-mode-d-emploi

 


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 août 2012

Evaluation : abrogation du décret Chatel

 

- Evaluation des profs : abrogation du décret Chatel du 7 mai 2012

Le décret chamboulant l'évaluation des enseignants, vigoureusement critiqué en janvier par les syndicats et publié malgré tout par Chatel le 7 mai, au lendemain de la défaite de Sarkozy (!), a été abrogé le 27 août.
http://www.liberation.fr/societe/2012/08/29/le-decret-sur-l-evaluation-des-enseignants-supprime


- Nos collègues de SES qui se battent depuis 2008 contre la chatelisation de leur discipline
demandent un moratoire du futur programme de Terminale et des futures épreuves du bac.

Ils ont été reçus par deux conseillers du ministre de l'Education.
Le compte rendu de l'entrevue du 24 août donne l'impression d'une rupture dans les méthodes et d'une écoute attentive.
Mais ""M Daniel indique qu’il est indispensable de faire le bilan de la mise en œuvre des nouveaux programmes avant tout changement""

Une structure type Conseil National des Programmes pourrait réapparaitre dans la loi d'orientation.
"Cela fixerait alors un cadre global pour permettre la réécritures de certains programmes scolaires".



- Selon Le Canard enchainé, la banque Morgan Stanley est prête à débourser 250 000 euros pour une conférence de 45 minutes, « photos comprises ». Faites le calcul : cela donne la minute de NS à 5 555 euros.
http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/08/29/morgan-stanley
.
- Et Bic créa le stylo-bille pour femmes - Rue 89
http://www.rue89.com/rue69/2012/08/28/et-bic-crea-le-stylo-bille-pour-femmes-234909

.

Posté par clioweb à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,