09 mars 2014

1917 : Trois robustes paysannes



commons-3robustes

Trois robustes paysannes - La photo (recadrée) existe dans Wikimedia Commons
qui indique la source : le magazine Lectures pour tous, 15.07.1917

- « Plus de chevaux pour tirer la herse. N'importe !
Trois robustes paysannes s'attellent à l'outil, peinent si bien
que le permissionnaire, à sa prochaine venue, retrouvera son champ en pleine prospérité
».
La légende complète montre les ravages d'une propagande forcenée : la mise en scène de cet attelage improbable peut tromper un photographe professionnel, mais elle suggère une profonde méconnaissance du travail de la terre et un réel mépris des lecteurs.


  nlq-3robustes

En 2007, dans le Nathan première, page 196, cet attelage peu vraisemblable et surprenant est reproduit
dans une double page consacrée à 14-18 : La mobilisation de l'arrière : les femmes travaillent aux champs (France).
Pourquoi, chez un éditeur réputé pour son sérieux, des illustrateurs de manuels d'histoire donnent-ils en 2007
un nouvel écho à ce type d'image de propagande (sans la faire questionner vraiment) ?

 

- Gallica connaît le magazine qui exploite le spectaculaire et l'exotique ne recule pas devant le chauvinisme.

Une illustration de cette propagande :
page 560, article En pays reconquis...La Terre qui renaît :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6550426d/f558.image


.

lpt-renait

En pays reconquis - La terre qui renaît
«La vie aux champs, près du front : tout au long des routes ébranlées par les convois de ravitaillement,
quel réconfort de voir des " remplaçantes " : ici,  une mère et son jeune fils font la besogne de l'absent.
Plus loin, une vaillante paysanne lave son linge dans un énorme trou d'obus (!), au bruit lointain de la canonnade
»


- La propagande se repère aussi dans le sommaire de ce numéro :

Le Rhin, frontière française (une barrière naturelle)

Les femmes s'enrôlent (dix mille femmes soldats, pompiers en Angleterre, les chauffeuses)
Vers messines, les étapes de l'avance anglaise
Nos comédiens travaillent pour la France (La Comédie française en Suisse, Mme Bartet, Mme Pierson, Mme Dussanne, Grand, Bord, Mlle Sorel)
Ce que les Etats-Unis apportent aux alliés
Le pays noir sous les obus
Les impressions d'une factrice
Une toupie qui fait des merveilles
Les grands jours du panache (revues militaires)
En pays reconquis La terre qui renaît
Plus de chevaux pour tirer la herse
Hymne à la France,
Celui qu'elles attendent
Les idées en marche : ce que nous a dit  le gouverneur de l'AOF
Le casque à pointe de l'ex-roi Constantin, beau-frère de G II
La patache de Vic en Col
AG de Patria : abbé Wetterlé : ne jamais oublier les crimes commis par les barbares
L'amiral Merveilleux du Vignaux (sic), directeur de la guerre sous-marine est en couverture du numéro du 15 juillet 1917

Lectures Pour Tous
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lectures_pour_tous_(magazine)
https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Lectures_pour_tous


- Pourquoi laisse-t-on croire que les femmes ne travaillaient pas en dehors de leur foyer avant 1914 ?
Le choix des illustrateurs du Nathan est d'autant plus surprenant que le même éditeur a publié dans un manuel de terminale des données sur le travail des femmes au XXe : plus de 7 millions sont actives en 1911, un chiffre qui n'est atteint ensuite que vers 1968.

factx20
Les femmes au travail (1896-1996) - 7 millions d'actives en 1913, davantage qu'en 1965.
http://clioweb.free.fr/dossiers/genre/femmes.htm

L'histoire des femmes et du genre sur le web (dont Françoise Thébaud sur les femmes et la Grande Guerre)
http://clioweb.free.fr/dossiers/genre/genre.htm


- Il existe de nombreuses illustrations du travail réel des femmes pendant la guerre :
cf la photo de l'employée des chemins de fer, en haut sur la page de droite.
Lectures pour tous cite les factrices, les pompiers, les conductrices...
Voir par exemple d'autres photos et affiches indexées par Google images : Women at Work WW1


cd-fe-tram

https://twitter.com/chdelporte/status/442295113943752705/photo/1