17 juin 2018

Caen, janvier 1968

 

Wikipedia, 1968 à Caen
http://fr.wikipedia.org/wiki/1968_à_Caen

1 Janvier 1968 - De la grève à la jacquerie ouvrière
 1.1 Un ministre chahuté par les étudiants
 1.2 Des grèves dans l'agglomération
 1.3 La manifestation du 26 janvier
 1.4 L'évacuation de l'usine SAVIEM

2 Le Mai 1968 caennais
 2.1 Les revendications étudiantes
 2.2 La solidarité interprofessionnelle
 2.3 L'université s'autonomise
 2.4 L'agglomération en grève
 2.5 Le référendum et les accords de Grenelle
 2.6 Caen ville morte
 2.7 La reprise du travail
 2.8 La faculté des Lettres en autogestion
 2.9 La répression
 2.10 Les législatives anticipées

3 L'affaire du TMC


Caen janvier 1968

http://fr.wikipedia.org/wiki/1968_à_Caen

http://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/260118/26-janvier-68-caen-prend-les-devants


- 18 janvier, Alain Peyreffite vient inaugurer la Faculté des Lettres. Il est chahuté par des étudiants.

- 26 janvier, grèves ouvrières (Saviem, Radiotechnique, Sonormel, Jaeger, Citroën ou Moulinex),

- manifestation et nuit d’émeute le 26 janvier 1968


1968 : dans l’Ouest, la tension montait depuis l’hiver...
Ouest-France 26.09.2013
http://www.ouest-france.fr/economie/1968-dans-louest-la-tension-montait-depuis-lhiver-110747

Guy Robert, délégué CFDT, 25 ans - « A la Saviem, le vendredi 19 janvier 1968, 1 500 salariés votent la grève illimitée. Le mardi, un piquet de grève s’installe devant l’usine. Vers quatre heures du matin, les gardes mobiles viennent nous déloger. Cela met le feu aux poudres. Le lendemain, la riposte dans les rues de Caen est bloquée dès l’entrée de la ville, à coups de crosse. Ce midi-là, je ne suis pas dans la rue mais à la maternité. C’est la naissance de mon fils !

Face aux agressions policières et préfectorales, une nouvelle manifestation s’organise le vendredi 26 à 18 h. Elle dégénère vite en guérilla urbaine.

… Le calme est ensuite revenu dans la ville dévastée. Nous reprenons le travail le 6 févier, sans avoir rien gagné de nos revendications. Mais, le feu n’est pas éteint, il repartira en mai ».



caen-1968-fr3

dans la photo de France3, Ouest-France, le titre d'un journal sans date.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/caen/janvier-68-caen-precurseur-evenements-mai-68-feuilleton-1398385.html

 

caen-of-27011968

il s'agit de Ouest-France du samedi 27 et dimanche 28 janvier 1968.

En 2018, le quotidien a publié un feuilleton sur l'année 1968 à Caen.


caen-27mai68-of
caen-27mai68-of



caen-26janvier1968-ad14


- Caen 1968, une présentation aux AD14

avec le plan du centre de Caen par les RG,
le trajet de la manifestation du 26 janvier de la place Saint-Pierre à la préfecture
et une répression policière brutale (200 blessés).

http://www.facebook.com/pg/archives.calvados/videos/


caen1968-repression

France 3 légende cette photo :
Manifestation janvier 1968 :-)


pontal-26011968-AD14


Le rapport du préfet au soir du 26 janvier 1968
expo AD14
http://expo68.calvados.fr/accueil.html


1968-caen-mondeville

Grévistes de la SMN, à la limite Caen / Mondeville - 30 janvier 1968
source France-Culture 2018


Le mouvement de janvier 1968 à la SMN

30 janvier 1968 - coupures de presse sur le site de Jean Ferrette (2008)
http://jeanferrette.free.fr/SMN_1968.html



Calvados e-magzine 2018
1968, Tout a commencé dans le Calvados...
http://emag.calvados.fr/le-calvados-autrement_130/mai-68--tout-a-commence-dans-le-calvados-

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 mai 2018

1968 de grands soirs en petits matins

 

68matins-bantigny

1968 : de grands soirs en petits matins, Ludivine Bantigny, Le Seuil



- « Face aux déformations de Mai 68, l'histoire restitue le vif de l'événement » - L'Humanité dimanche 07.01.2018
http://www.humanite.fr/face-aux-deformations-de-mai-68-lhistoire-restitue-le-vif-de-

L'événement crée de la capacité à agir
d'emblée, le brassage social est un fait
La grève et l'occupation donnent du temps pour réfléchir et discuter, pour partir du quotidien pour
pour interroger le travail , le politique et chercher des alternatives à l'ordre social existant.

« L'événement ouvre à cette légitimité et montre la politique dans son sens le plus fort, la capacité à faire société et à prendre en charge ses propres affaires, en se les réappropriant. Ce qui va inspirer les luttes des années suivantes. Ces expériences, dont le point commun est d'élaborer un avenir hors du marché et de la compétition, nous apprennent beaucoup sur les possibles démarches de pensée et de pratiques - et cela peut nous inspirer encore aujourd'hui ».


- Toulouse - 1968. De grands soirs en petits matins
Université Populaire Toulouse Bourse du travail 21 mars 2018
audio ou vidéo
http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article1295


- Bordeaux - Ludivine Bantigny présente « 1968 : de grands soirs en petits matins »
Librairie Mollat + SciencesPo Bordeaux
http://www.mollat.com/dossiers/cinquante-ans-de-mai-68

vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=2UwArOGnkAE
http://youtu.be/2UwArOGnkAE
audio
http://soundcloud.com/librairie-mollat (22 mars 2018)

1968 commence en janvier...et prolonge les luttes sociales et politiques de 1967
La mobilisation vient d'une réaction à la brutalité de la répression policière
1936 et la Commune de Paris sont dans les têtes,
tout comme le souvenir de la guerre d'indépendance de l'Algérie
et la mobilisation contre la présence américaine au Vitenam.

Les 30 glorieuses ne sont pas uniquement glorieuses...
Silence sur l'Allemagne, à voir dans la conférence
Mai 68, un phénomène mondial, Nicolas Patin et Ophélie Rillon, Librairie Mollat 10.04.2018


- Sous les pavés, la grève - ajouté sur Youtube le 24.04.2018
http://www.youtube.com/watch?v=e-3ZabXWffs


- voir aussi "Grands soirs et petits matins" de William Klein. (source EL, apses)
http://archive.org/details/GRANDS_SOIRS_mai68

 

ludivineB

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,