03 août 2014

La guerre, un sport magnifique ?

 

- Moi, fit (Manuel) Roy, en peignant du bout des ongles sa fine moustache brune, depuis l'automne de 1905, je pense à la guerre. Je n'avais pourtant que seize ans je venais de passer mon premier bac, je faisais ma philo à Stan' . N'empêche j'ai très bien senti, cet automne-là, se dresser devant ma génération la menace allemande. Et beaucoup de mes camarades l'ont senti comme moi. Nous ne souhaitons pas la guerre ; mais, depuis cette époque-là, nous nous y préparons, comme à un événement naturel, inévitable.

Jacques leva les sourcils
- Naturel?

- Ma foi, oui il y a un compte à régler. II faudra bien s'y décider, un jour ou l'autre, si nous voulons que la France continue à être!

- Jacques fut contrarié de voir Studler se retourner vivement et s'approcher d'eux. II eût préféré poursuivre sans tiers sa petite enquête. II éprouvait de l'hostilité contre Roy, mais aucune antipathie.

- Si nous voulons que la France continue à être? répéta Studler, d'un ton rogue. Y a-t-il rien de plus irritant, continua-t-il, mais en s'adressant à Jacques, que cette manie qu'ont les nationalistes de s'attribuer le monopole du patriotisme, et de chercher toujours à masquer sous des sentiments patriotiques leurs velléités belliqueuses ? Comme si l'attirance vers la guerre était, en fin de compte, un brevet de patriotisme

- Je vous admire, Calife, fit Roy avec ironie. Les hommes de ma génération n'ont pas votre patience ils sont plus chatouilleux; nous nous refusons à encaisser plus longtemps les provocations allemandes 
- Jusqu'ici, tout de même, il ne s'agit que de provocations autrichiennes. Et pas dirigées contre nous remarqua Jacques.
- Alors, en attendant que vienne notre tour, vous accepteriez d'assister, en spectateur, à l'écrasement de la Serbie par le germanisme?
     Jacques ne répondit rien.
     Studler ricana
     Le droit des faibles. Mais quand les Anglais ont cyniquement fait main basse sur les mines d'or du Sud africain, pourquoi la France ne s'est-elle pas élancée au secours des Boers, petit peuple autrement plus faible et plus sympathique que les Serbes ? Et, aujourd'hui, pourquoi ne volons-nous pas à la défense de la pauvre Irlande?. Pensez-vous que l'honneur d'accomplir un de ces beaux gestes, vaille le risque de jeter les unes contre les autres toutes les armées de l'Europe ?

- Roy se contenta de sourire. II se tourna délibérément vers Jacques

- Le Calife fait partie de ces braves gens que leur sensiblerie entraîne à penser beaucoup de sottises sur la guerre. A méconnaître absolument ce qu'elle est en réalité. En réalité? coupa Studler. A savoir ?

- A savoir, plusieurs choses. A savoir, d'abord, une loi de nature un instinct aussi profondément ancré dans l'homme que l'instinct sexuel ; un instinct que vous n'extirperiez pas sans imposer à l'homme une dégradante mutilation. L'homme sain doit vivre selon la force ; c'est sa loi. A savoir, ensuite l'occasion, pour l'homme, de développer un tas de vertus, très rares, très belles. et très toniques!

- Lesquelles donc? demanda Jacques, s'efforçant à conserver un ton purement interrogatif.

- Hé, mais, fit Roy, en dressant sa petite tête ronde, de celles que justement je prise le plus haut : l'énergie virile, le goût du risque, la conscience du devoir, et mieux encore le sacrifice de soi, le sacrifice des volontés particulières à une vaste action collective, héroïque. Vous ne comprenez pas que, pour un être jeune, et bien trempé, il y ait dans l'héroïsme un irrésistible attrait ?

- Si, concéda Jacques, laconiquement.

- C'est beau, la vaillance ! poursuivit Roy, avec un sourire conquérant qui fit briller son regard. La guerre, pour des gens de notre âge, c'est un sport magnifique le sport noble, par excellence !

- Un sport, grogna Studler, indigné, qui se paye en vies humaines!

- Et puis après? lança Roy.
L'humanité n'est-elle pas assez prolifique pour s'offrir, de temps à autre, ce luxe-là, si ça lui est nécessaire ?

Roger Martin du Gard, Les Thibault, 1936, tome III
version La revue de Paris, Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k17687d/texteBrut

 

Posté par clioweb à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


06 juillet 2014

APHG vidéos

 

APHG, vidéos en ligne (Vincent Bervas)


La liste au format pdf
:
http://www.aphg.fr/actualites-pdf/140610-liste-video-web-tv.pdf

entrée vidéos par thèmes : https://www.youtube.com/user/APHGbureaudePicardie/playlists
http://www.youtube.com/user/APHGbureaudePicardie


Laon avril 2014

Les espaces maritimes, approches géostratégiques, Alain Miossec
La Chine et le monde depuis 1949, Paul Stouder

APHG Picardie (28 novembre 2013)
https://www.youtube.com/playlist?list=PLi4DO6_rqjlhjvT63xKSA9cVLSzfAzMUz
« Les métropoles étatsuniennes au défi de la durabilité », Gérald Billard, Le Mans
« Les Etats-Unis et l’Asie-Pacifique », Yves Boquet,  Dijon
« Les lignes de tension aux Etats-Unis : l'exemple du « North-South divide » en Californie », Frédéric Leriche, SQY


Agoras 2013

https://www.youtube.com/watch?v=_OnKN_FqWTc
La mondialisation, Denis Retaillé


Musée de la Grande Guerre à Meaux (30 et 31 août 2013)
https://www.youtube.com/user/APHGbureaudePicardie/playlists?view=50&sort=dd&shelf_id=13
De la paix à la guerre
Comment, pourquoi, la Grande Guerre ?, par Maurice Vaïsse
Les idées de Fritz Fischer, par Arndt Weinrich, IHA
Le jeu des alliances
Les politiques extérieures des grandes puissances internationales à la veille de la Grande Guerre, Peter Jackson, Glasgow.
Les origines de la Grande Guerre dans les manuels scolaires français et allemands, Rainer Bendick, Osnabruck, H Tison, A. Lafon, 
Plans de guerre et préparatifs militaires
La préparation à la guerre : règlements d’emploi et grandes manoeuvres chez les futurs belligérants
entre 1910 et 1914. Étude comparative, par François Cochet, Metz, Lt-C Rémy Porte
Le plan Schlieffen en 3 questions, par Pierre-Yves Hénin, Paris 1
Des esprits prêts à la guerre ?
Jean-François Chanet, professeur à Sciences Po Paris.
Débats et controverses pacifistes à l’aube de la Première Guerre mondiale, par Verdiana Grossi, Genève


Enseigner les nouveaux programmes de Terminale, Paris, Sorbonne (25 mai 2013)
https://www.youtube.com/playlist?list=PLi4DO6_rqjlibw4rfxeYeGx_6xfOs6ZDC
Le Moyen Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la GG, Dominique Avon, Le Mans
« Gouverner la France depuis 1946 », Alain Bergougnioux, IGEN
« Mémoire et opinion publique en France depuis l’Affaire Dreyfus ». Patrick Eveno, Paris 1
« L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie », Sylvie Thenault, CNRS
« La Chine et le monde depuis le mouvement du 4 mai 1919 », Hugues Tertrais, Paris 1

47èmes Journées APHG Picardie. Enseigner la géographie de l’Europe (19 mars 2013)
https://www.youtube.com/watch?v=NlcjRSrH1EE
« Les contrastes territoriaux dans l'Union européenne »
et « L'Union européenne, acteur et pôle de la mondialisation ». Guy Baudelle, Rennes 2

4ème Automnale APHG Picardie. Enseigner la guerre au XXème siècle (22 novembre 2012)
https://www.youtube.com/playlist?list=PLi4DO6_rqjlihOpHeicov3q_l-LRlmkSl
« La place des civils dans les conflits au XXème siècle », Philippe Nivert, Amiens
« La Première Guerre mondiale : l’expérience combattante dans une guerre totale », A. Lafon
« La guerre d’indépendance algérienne : une histoire renouvelée », Sylvie Thenault, CNRS
« La représentation de la Seconde Guerre mondiale en séries télévisées : l’exemple d’Un village français ». Marjolaine Bouter, Amiens

3ème Automnale APHG Picardie. Enseigner la géographie de la France (24 novembre 2011)
https://www.youtube.com/watch?v=N5nYHbZOrLg
« Présentation des logiques, des attentes et des enjeux des nouveaux programmes de géographie », Michel Hagnerelle, IGEN
Les processus contemporains d’aménagement des villes françaises », Pierre-Jacques Olagnier, Amiens
« L'urbanisation en France: aires urbaines et périurbanisation », puis « La répartition de la population sur le territoire français et ses dynamiques récentes ». Guy Baudelle, Rennes 2

Excursion de rentrée APHG Picardie. Les traces de la guerre au XXème siècle dans l’Aisne (24 septembre 2011)
https://www.youtube.com/playlist?list=PLi4DO6_rqjlg9hMiMz1HsGExBLpPkqG06
Première Guerre mondiale : visite guidée de la carrière de Froidmont située sur la commune
de Braye-en-Laonnois par Gilles CHAUWIN, président de l’association Chemin des Dames.
Seconde Guerre mondiale : visite guidée du site W2 par Didier LEDE, président de l’ASW2, l’Association de Sauvegarde du site W2 (Wolfsschlucht 2).

2ème Automnale APHG Picardie. Enseigner l’histoire des arts : images et pouvoir (25 novembre 2010)
https://www.youtube.com/playlist?list=PLi4DO6_rqjljysTg-iJA1pclq4nhwDZld
Introduction, Henri de Rohan-Csermak, IGEN
« Le pouvoir de l’image à travers les collections du Domaine de Chantilly », Charlotte Drahe, Chantilly
« Icône ou souffre-douleur. Images et imaginaires du pouvoir royal aux XVIIe et XVIIIe siècles ». Isaure Boitel, Amiens
« Images mobiles, pouvoir et propagande au XXème siècle », Fabrice d’Almeida, Assas

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 janvier 2014

Perraud : Feu sur la guerre

 

En 14  : Feu sur la guerre (Antoine Perraud, Mediapart, 01.01.2014)
http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/010114/en-14-feu-sur-la-guerre
http://www.wmaker.net/u-zinu/DE-LA-GUERRE_a788.html

extraits :

Nous allons en baver pendant l'année 14 ...

Nous protesterons, le 8 novembre 2014 ...

Il faudra jeter à la face de ces gens-là ce que Blaise Cendrars écrivait dans La Main coupée  : « "Mourir pour la patrie est le sort le plus beau...” n'est-ce pas ? Vous croyez-vous au théâtre, Monsieur ? Avez-vous perdu le sens de la réalité ? Vous n'êtes pas au Français, ici. Et savez-vous ce qui se cache sous cet alexandrin ? La guerre est une ignominie. Tout au plus ce spectacle peut-il satisfaire les yeux, le cœur d'un philosophe cynique et combler la logique du pessimisme le plus noir. La vie dangereuse peut convenir à un individu, certes, mais sur le plan social, cela mène directement à la tyrannie, surtout dans une république menée par un sénat de vieillards, une chambre de bavards, une académie de m'as-tu-vu, une école de généraux... »

et citer le poète Robert Graves
Prends garde à leurs rugissements, mais ne tourne jamais la tête.
Rien ne les transformera, ne les laisse pas te transformer.

Clouons le bec des célébrateurs patentés avec ce retour, inépuisable, à Brassens en harmonieux conchieur de guerre et aux sources libertaires et antimilitaristes !...
http://www.dailymotion.com/video/x17ibbp_brassens-en-harmonieux-conchieur-de-guerre_news

.

Posté par clioweb à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2013

rebonds : La religion de la guerre

 

La religion de la guerre - Luc Vaillant, Libération rebonds, 09.09.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/09/la-religion-de-la-guerre_930558
 
Luc Vaillant « réprouve l’hypothétique recours aux frappes «punitives» en Syrie ».
extraits :
« Le pacifisme est mal porté sur la scène française, car l’Hexagone vit dans l’ombre grise de Munich et de Vichy. On pourrait imaginer qu’à gauche, le Jaurès de 14 puisse aider à renverser la table sur les brodequins des va-t-en-guerre. Mais, non ! Nos Déroulède préfèrent … applaudir aux roulements de tambour du casanier Hollande, dont le projet géopolitique nous avait échappé ». « Tout ce barouf mobilisateur renifle la testostérone de chambrée, avec virilité en bandes molletières et péroraisons kakis des petits télégraphistes des médias grimés en foudres de guerre ... ».

« Il est étonnant de voir comment les humanitaires des années 80, qui se voulaient les secouristes des souffrances sur champs de bataille, se sont métamorphosés en apporteurs de guerres … . Leur droit d’ingérence est devenu une manière de gendarmer les peuplades qui refusent d’entrer dans l’histoire, (celle de la domination par un Occident soit-disant sécularisé) ».

.

Posté par clioweb à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2012

Kim Phuc, La fille de la photo

 

ut-kim-ap

Phan Thi. Kim Phúc et  Nick Ut (Huy`nh Công Út) devant le Leica M-2 - source Marc Wiese


Das mädchen und das photo - 2009 ou 2010
Une photo accuse : la petite fille brûlée au napalm
Arte vient de rediffuser un documentaire de Marc Wiese
http://www.arte.tv/de/3058706,CmC=3058704.html
http://www.arte.tv/fr/Une-photographie--combien-d_E2_80_99histoires-/3058704.html

Une version est en ligne en 3 parties sur Youtube
http://www.youtube.com/watch?v=Qq-wbWReYNg
http://www.youtube.com/watch?v=_iTZKaT51VY
http://www.youtube.com/watch?v=K8ctnw00YGY


ut-kim-72

June 8, 1972: Kim Phuc, center left, running down a road near Trang Bang
after a South Vietnamese Air Force napalm attack - Nick Ut - AP - Wikipedia


Le documentaire permet de compléter une page élaborée pour Blois en 2007 à propos de « La fille de la photo »
http://clioweb.free.fr/blois/kimphuc.htm
à partir de 3 sources :
- L'enfant symbole du Vietnam, un remarquable article d'Annick Cojean (Le Monde 1997)
- Horst Faas and Marianne Fulton, " The survivor, Phan Thi Kim Phuc and the photographer Nick Ut "
- Paul Gerhard, " Die Geschichte hinter dem Foto Authentizität, Ikonisierung und Überschreibung eines Bildes aus dem Vietnamkrieg "


Voir ou revoir le contraste entre la très célèbre photo de Nick Ut (en noir et blanc) et une vidéo couleur britannique.
Un contraste à vérifier en quatre images sur la page http://en.wikipedia.org/wiki/Kim_Phuc


ut-kim-dc

8 Juin 1972, attaque au napalm de l'armée sud-vietnamienne contre Trang Bang
Le rôle de l'angle de prise de vue.
Au premier plan, la mère portant l'enfant mort.
En arrière-plan, les habitants qui ont fui les bombardements. Kim court dans leur direction.


Dans le film de Marc Weise, voir la réaction de Nixon à l'utilisation par les médias d'images illustrant les ravages du napalm ...
Kim doit la vie à la détermination de sa mère, à l'intervention énergique d'un photographe anglais et aux chirurgiens.
Ecouter Kim expliquer qu'elle a été au moins deux fois victime.

ut-kim-vi

Un mur dans un musée à Trang Ban.

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,