18 avril 2017

Reka : Cartographier les émotions

 

« Cartographier les émotions »,
entretien de Bénédicte Tratnjek avec Philippe Rekacewiz
Carnets de géographes 09.2016

http://cdg.revues.org/687


« Je trouve problématique que les gens ne fassent pas [ne fassent plus ?] partie de la carte »

PR affirme plusieurs ambitions :
- réintroduire l’émotion, trop souvent absente de cartes
  de plus en plus techniques et de plus en plus déshumanisées.
- réhabiliter l’imprécision géographique, exploiter l’esquisse temporaire
  pour représenter un monde marqué par l’espace virtuel et l’hypermobilité
- rendre visible ce qui ne l'est pas dans la carto traditionnelle
  (cf. la part de la spéculation dans les flux pétroliers)


Ce très riche entretien décrit la démarche de Philippe Rekacewiz,
le cartographe comme « citoyen impliqué », « en colère» contre les injustices du monde actuel,
la recherche de solutions graphiques pertinentes inspirées par le travail des artistes,
la distance prise par la carto radicale / critique / expérimentale
à l'égard d'une carto traditionnelle qui prétend à la neutralité derrière une technique omniprésente
et qui subit parfois les excès de dogmatisme de la sémiologie (Bertin).
Lire ce qu’il dit de Reclus et des cartes de son temps...
Dans un paragraphe, PR évoque l'histoire d'une famille qui a parcouru toute l'Europe.


Carto expérimentale et carto traditionnelle
« La carte n’est pas qu’un objet scientifique créé à partir de chiffres ou d’informations qualitatives et de méthodes pour traiter ces données (méthodes, d’ailleurs, qui ont permis de trouver des voies pour rendre visible l’invisible, et il ne s’agit pas de tout de les disqualifier !). Mais, ces méthodologies, qui ont été utiles, nous ont aussi éloignées de la carte, nous ont déconnectés d’une certaine réalité sur le terrain, de la perception que l’on pouvait avoir ».

« Commencer directement par la recherche des données peut facilement inhiber la réflexion sur le sens de la carte
(puisqu’on est accaparé plus par le travail sur la pertinence des chiffres et des infos que sur le message qu’on voudrait diffuser) ».

« Il faut sans doute prendre les choses à l’envers et peut-être tout de suite commencer par jeter sur le papier ses idées,
pour être plus proche de l’intention cartographique, puis confirmer / infirmer par les données,
et enfin travailler sur les formes, le design, l’esthétique...»


Le travail de PR est très présent sur le web grâce à de nombreux supports :
articles en version numérique (Avant 2014, le blog Visions cartographiques
et le site du Monde diplomatique  (en accès payant depuis) ,
le site VisionsCarto (165 articles, 180 sujets traités par des cartes) ,
expositions (Lyon, Le Mans, Vienne, Paris, Metz...)
vidéos de conférences avec ou sans cartes (Rouen, Dijon, Grenoble, Lille, St Dié...)
émissions de radio (sans support graphique),
tweets et storify
Seenthis, etc...
un choix d'adresses web : http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/04/15/35175318.html



Parmi les sujets abordés visuellement, qq exemples :

Cartographier la frontière : conférence 2013
http://geofac.over-blog.com/article-cartographier-la-frontiere-conference-de-116064125.html

L'Europe et ses frontières paradoxales 2006
http://blog.mondediplo.net/-Visions-cartographiques-?debut_posts=120#pagination_posts

Histoire du monde crayonnée en 5 tableaux
http://storify.com/fuzzyraptor/la-cartographie-entre-art-politique-et-manipulatio

Le monde vu de...
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere
http://cdg.revues.org/687

Mourir aux portes de l'Europe,
2014 - http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe
2016 - http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe-2016

Cartes en colère
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere

Au voisinage touristique de l’Europe, la guerre, les réfugiés et les migrants
Esquisse cartographique, mars 2009.
http://visionscarto.net/la-mediterranee-plus-loin
Flux touristiques et flux migratoires en Méditerranée : croisements improbables
http://cdg.revues.org/687

2007 `Waypoints like Sharon's Stone´ Vienna exhibition
http://visionscarto.net/rendez-vous-a-sharon-stone

La « grande roue africaine » : les échanges euro-africains 2007
http://visionscarto.net/rendez-vous-a-sharon-stone
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:%C2%AB_La_grande_roue_%C2%BB_-_l%27Afrique_et_le_monde.jpg

La richesse des Walton, Géo du plein, géo du vide Atlas LMD 2012
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere
http://cdg.revues.org/687

Oslo, la privatisation commerciale de l'espace public dans les aéroports 2005-2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48733


Cartographie et art :

« La cartographie est une discipline qui emprunte à l’art, et il faut simplement que les emprunts soient pertinents.

La cartographie entretient notamment une relation très intime avec le travail d’esquisse.
Non sans raisons : le monde est en mouvement et l’esquisse permet une approche modeste.
C’est une réhabilitation de l’imprécision, qui fâche les cartographes orthodoxes.
En réalité, on a beaucoup de mal à inventer de nouveaux modèles cartographiques.
Parce que nous sommes habitués à ces flux, ces flèches, ces ronds, qui structurent notre pensée.
Et les très rares artistes ou activistes qui ne font pas du tout référence
à cette sémiologie graphique nous décontenancent totalement.

Face à certaines œuvres cartographiques, il arrive que j’éprouve des émotions,
sans pour autant en comprendre le sens.
Aussi, j’ai préféré mixer les éléments de la cartographie orthodoxe
à ma propre cartographie radicale, quitte à faire évoluer le tout ».

Volcler J., Zortea J. (2014), Dessiner une carte avec trois orangers, Article 11, n°18
http://www.article11.info/?Dessiner-une-carte-avec-trois


Autres références au travail de Philippe Rekacewicz sur ce blog :
http://clioweb.canalblog.com/tag/reka

Carto radicale, critique, expérimentale...
http://clioweb.canalblog.com/tag/radicale


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


17 avril 2017

1917 - La Chanson de Craonne

 

La Chanson de Craonne
un dossier sur l'histgeobox

Un billet qui doit beaucoup aux travaux de Guy Marival et André Loez
précise Julien Blottiere
http://lhistgeobox.blogspot.fr/2017/04/la-chanson-de-craonne.html

extraits de l'article :

La chanson de Craonne.
Ci-dessous le texte stabilisé qui s'impose au lendemain de la guerre par l'intermédiaire de Vaillant-Couturier. Aujourd'hui la version la plus connue.

Quand au bout d’huit jours, le repos terminé,
On va reprendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile.
Mais c’est bien fini, on en a assez,
Personn’ ne veut plus marcher,
Et le cœur bien gros, comm’ dans un sanglot
On dit adieu aux civelots.
Même sans tambour, même sans trompette,
On s’en va là haut en baissant la tête…

Refrain :
Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes.
C’est bien fini, c’est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C’est à Craonne, sur le plateau,
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés,
C'est nous les sacrifiés !

Huit jours de tranchées, huit jours de souffrance,
Pourtant on a l’espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve.
Soudain, dans la nuit et dans le silence,
On voit quelqu’un qui s’avance,
C’est un officier de chasseurs à pied,
Qui vient pour nous remplacer.
Doucement dans l’ombre, sous la pluie qui tombe,
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes… (au refrain)

C’est malheureux d’voir sur les grands boul’vards
Tous ces gros qui font leur foire ;
Si pour eux la vie est rose,
Pour nous c’est pas la mêm’ chose.
Au lieu de s’cacher, tous ces embusqués,
F’raient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendr’ leurs biens, car nous n’avons rien,
Nous autr’s, les pauvr’s purotins.
Tous les camarades sont enterrés là,
Pour défendr’ les biens de ces messieurs-là. (au refrain)

Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront,
Car c’est pour eux qu’on crève.
Mais c’est fini, car les troufions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l’plateau,
Car si vous voulez faire la guerre,
Payez-la de votre peau


.

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 avril 2017

Reka, La carte, un objet graphique

 

vudeberlin

« La carte, un objet graphique »,
Philippe Rekacewicz,
propos recueillis par Vincent Casanova et Caroline Izambert,
Vacarme, n° 50, hiver 2010, p. 70-72. + version Aggior
http://www.vacarme.org/article1847.html
http://aggiornamento.hypotheses.org/3688


« Cartographier les émotions »,
Philippe Rekacewicz et Bénédicte Tratnjek,
Carnets de géographes 09.2016
http://cdg.revues.org/687


 

lmd-reka2014


Avant 2014, Philippe Rekacewicz est au coeur de la rubrique Cartes du Monde diplomatique
http://web-beta.archive.org/web/20140202201842/http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/
et du blog Visions cartographiques
http://blog.mondediplo.net/-Visions-cartographiques-

 

Expo

Expositions

Frontières à Lyon 2006-2007
(Frontières, tous les articles visionscarto en janvier 2017)

Frontières, réfugiés, migrants, Le Mans mars 2007
Migrations, articles en janvier 2017 )


« Rendez-vous à Sharon Stone », Ghana, Vienne 2007
`Waypoints like Sharon's Stone´ Vienna exhibition 2007
http://visionscarto.net/rendez-vous-a-sharon-stone

Cartes en colère, Paris Maison des Métallos 2012
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere

Le projet Le monde vu de…Varsovie, Téhéran, Tokyo...
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere

Zones sensibles. la carte fait-elle le monde ? FRAC Lorraine Metz 2016
http://www.fraclorraine.org/media/pdf/DP_Zones_Sensibles.pdf

 

La cartographie entre science, art et manipulation, LMD, 02.2006
http://www.monde-diplomatique.fr/2006/02/REKACEWICZ/13169


« Naissance d’une carte »
, Visions cartographiques, 09.11.2006

http://blog.mondediplo.net/2006-11-09-Naissance-d-une-carte
« Le partage des Mondes », Visions cartographiques, 09.11.2006
http://blog.mondediplo.net/2006-11-09-Le-partage-des-Mondes
« L’Europe et ses frontières paradoxales », Visions cartographiques, 27.11.2006
http://blog.mondediplo.net/2006-11-27-L-Europe-et-sesfrontieres-paradoxales
« Nommer c’est exister ! », Visions cartographiques, 19.12.2006
http://blog.mondediplo.net/2006-12-19-Nommer-c-est-exister
« Nommer c’est exister ! (2) », Visions cartographiques, 21.12.2006
http://blog.mondediplo.net/2006-12-21-Nommer-c-est-exister-2
« Nommer c’est exister ! (3) », Visions cartographiques, 23.12.2006
http://blog.mondediplo.net/2006-12-21-Nommer-c-est-exister-3


« Des morts par milliers aux portes de l’Europe », O. Clochard, Ph. Rekacewicz (2006),
Le Monde diplomatique, mars 2004, version 2006
http://www.mondediplomatique.fr/cartes/mortsauxfrontieres


L'Europe et ses frontières paradoxales, Expo Frontières à Lyon 2006-2007

Migrations et réfugiés : le monde qui accueille et celui qui se ferme, série LMD 5/9, PR 05.04.2007
http://blog.mondediplo.net/-Visions-cartographiques-?debut_posts=108#pagination_posts
http://blog.mondediplo.net/2007-04-04-Migrations-et-refugies-le-monde-qui-accueille-et

aussi
Nègres, Noirs... Du bon usage des mots en cartographie
De Vienne à Vladivostok : la carte improbable
La carte dans tous les sens
http://web-beta.archive.org/web/20080208132014/http://www.museum-lyon.org/expo_temporaires/frontieres/premonde_0.php
Philippe Rekacewicz, un cartographe confronté à la représentation des frontières 11.03.2008
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/typespace/frontier/FrontViv.htm

« Rendez-vous à Sharon’s Stone », Visions cartographiques, 07.11.2007
http://visionscarto.net/rendezvous-a-sharon-stone

dossier Réfugiés, un fardeau pour le Sud, LMD 03.2008


« Migrations, sauvetage et droits humains », Visions cartographiques, 27.09.2009
http://visionscarto.net/migrations-sauvetage-en-mer


L’œil, la Terre et le cartographe (Atlas 2009)
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/REKACEWICZ/16880

Philippe Rekacewicz : « Je fais des cartes en colère »
Imaginaires, 9.10.2011
http://www.brunocolombari.fr/Philippe-Rekacewicz-Je-fais-des


« Ne pas reproduire le visible, mais le rendre visible »
Atlas géopolitique 2012 LMD

http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/GRESH/47522


Dessiner le monde (3/4) - Cartes en colère
France-Culture Cultures-Monde 26.12.2012
http://www.franceculture.fr/emissions/culturesmonde/dessiner-le-monde-34-cartes-en-colere


La cartographie entre art, politique et manipulation

IGA, Grenoble, 30.01.2013 - Marion Sabourdy, Twitter, Storify
http://storify.com/fuzzyraptor/la-cartographie-entre-art-politique-et-manipulatio
La carte et l'émotion,
une carte est forcément subjective,
la carte comme instrument de pouvoir
500 ans d'histoire du monde en 5 actes
d'autres visions du monde
naissance d'une carte (le monde vu de Tokyo)
Dilution des anciens pouvoirs, apparition de nouveaux
La carte au service de la manipulation
Les cartographies participatives


Cartographie radicale
, Philippe Rekacewicz, Le Monde diplomatique, février 2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48734

« Aéroports, de l’espace public à l’espace privé » - Le Monde diplomatique février 2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48733


Cartographier la frontière
: conférence de Philippe Rekacewicz
Geofac, blog François Arnal, 10.03.2013
http://geofac.over-blog.com/article-cartographier-la-frontiere-conference-de-116064125.html

Défis du Millénaire en matière de santé
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/REKACEWICZ/49209

Frontières, migrants et réfugiés. Études cartographiques 09.2013
http://cartografareilpresente.org/article418.html


Penser le monde en cartes - vidéos en ligne
En 2013, une intervention pour l'académie de Rouen
chez Jean-Christophe Fichet au Lycée de Verneuil,
et une autre en préparation
http://porte-normandie-lyc.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article557


Un voyage au cœur de la carto radicale

Conférence à Rouen en octobre 2014
La vidéo est peut-être encore en ligne
notes perso en pdf  (2 Mo)
+ copie en dimension réduite des diapos utilisées
http://clioweb.free.fr/carto/reka/reka-rouen2014.pdf

L'arc des réfugiés en 2014
http://visionscarto.net/l-arc-des-refugies-en-2014

Entre imaginaire et réalité, l’intention cartographique, Philippe Rekacewicz,
dossier cartographique de la revue 303, n° 133, Nantes novembre 2014 
sommaire seul : http://www.editions303.com/le-catalogue/numero-133-cartes-et-cartographie/
le magazine 303 (total des chiffres des départements des PaysdeLoire)


La carto entre science, art et manipulation, Lille1, vidéo 08.12.2015
http://lille1tv.univ-lille1.fr/videos/video.aspx?id=d6ff9593-ed24-4b20-9d2b-94bea5ec0ea9


 


visionscarto-cc

VisionsCarto  - Internet Archive archive ce site à partir du 1er mai 2014
(Philippe Rekacewicz et Philippe Rivière)
http://web-beta.archive.org/web/20140501235206/https://visionscarto.net/a-propos



Parmi les articles de VisionsCarto
165 titres (2017)
,
des articles nouveaux, des articles actualisés, des articles à une ou plusieurs mains...
http://visionscarto.net/sitemap

+ 180 titres dans la Collection cartographique
et une quinzaine d'explorations graphiques.


Cartes en colère, 22.12.2013
Le monde vu de Pékin, Berlin, Téhéran, Le Caire, Varsovie
Géo du plein, géo du vide (monde gras / monde plein), nos amis les Walton (Walmart)
L’espoir ? Un monde en révolte, un monde en résistance
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere


« Mourir aux portes de l’Europe », Visions cartographiques, 2012 + 2014 + 2016
http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe

http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe-2016


Philippe Rekacewicz, La Méditerranée, plus loin que l'horizon
http://visionscarto.net/la-mediterranee-plus-loin


Roms : le peuple européen, par Reka, Janvier 2016
https://visionscarto.net/roms-le-peuple-europeen

Les dernières colonies, 2005 - 2014
http://visionscarto.net/les-dernieres-colonies

« Qui fabrique les armes, et qui les achète ? », Visions cartographiques 2015
http://visionscarto.net/qui-fabrique-les-armes-et-qui-les-achete

États-Unis : le mythe du melting-pot, par Reka, Juin 2015
http://visionscarto.net/etats-unis-le-mythe-du-melting-pot

Dans les musées de Vienne, la mort et la vie, par Reka, Décembre 2014
http://visionscarto.net/dans-les-musees-de-vienne

Une Ukraine multinationale, par Reka, Mai 2014

Un monde de plus en plus urbain mars 2017
http://visionscarto.net/un-monde-de-plus-en-plus-urbain
http://visionscarto.net/perspectives-de-croissance-agglomerations-urbaines


 

Une autre version liste (évolutive)

Reflexion on mapping

La cartographie, entre science, art et manipulation (Atlas 2006)
http://www.monde-diplomatique.fr/2006/02/REKACEWICZ/13169

L’œil, la Terre et le cartographe (Atlas 2009)

http://www.monde-diplomatique.fr/2009/03/REKACEWICZ/16880

Aéroports, de l’espace public à l’espace privé
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48733
Cartographie radicale
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/REKACEWICZ/48734

Défis du Millénaire en matière de santé

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/REKACEWICZ/49209

« Ne pas reproduire le visible, mais le rendre visible » Atlas géopolitique 2012 LMD
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/GRESH/47522


Articles + Maps

Mourir aux portes de l’Europe
http://visionscarto.net/mourir-aux-portes-de-l-europe

La Méditerranée, plus loin que l’horizon
http://visionscarto.net/la-mediterranee-plus-loin

L’Europe, un continent à géographie variable
http://visionscarto.net/europe-geographie-variable

Un siècle de changements frontaliers en Europe
http://visionscarto.net/un-siecle-de-frontieres

Sociétés vieillissantes
http://visionscarto.net/societes-vieillissantes

Quel futur pour le trafic maritime ?
http://visionscarto.net/futur-transport-maritime

Pourquoi les Nations Unies échouent en matière de santé
http://visionscarto.net/pourquoi-les-nations-unies

Les « secondes guerres mondiales »
http://visionscarto.net/les-secondes-guerres-mondiales

Terrorisme, insurrection ou résistance : cartographier et nommer « l’internationale djihadiste »
http://visionscarto.net/djihadisme-international


Maps
http://visionscarto.net/le-hold-up-colonial
http://visionscarto.net/decolonisation-nouveaux-territoires
http://visionscarto.net/super-seniors
http://visionscarto.net/est-ouest-routes-maritimes
http://visionscarto.net/circulation-maritime-et-actes-de-piraterie
http://visionscarto.net/transport-maritime-par-conteneurs
http://visionscarto.net/transport-maritime-routes
http://visionscarto.net/etats-unis-russie-l-autre-menace
http://visionscarto.net/exportations-d-armes
http://visionscarto.net/le-moyen-orient-au-xixe-et-au-xxe
http://visionscarto.net/europe-occupee-1942


Economic crisis in Baltic Countries
http://blog.mondediplo.net/2009-09-16-Lettonie-la-crise-en-cartes-et-en-graphiques
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/REKACEWICZ/18160
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/REKACEWICZ/18050
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/REKACEWICZ/18051
http://www.monde-diplomatique.fr/2000/07/REKACEWICZ/1980


Environment and Security initiative : Caucasus, Central Asia and Southeastern Europe
http://www.envsec.org/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=53&lang=en®ion=SC&type=maps
http://www.envsec.org/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=36&lang=en®ion=CA&type=maps
http://www.envsec.org/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=52&lang=en®ion=SEE&type=maps

 

 voir aussi la veille carto sur Seenthis :
http://seenthis.net/people/reka


.

 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 avril 2017

Caen sous l'occupation anglaise 1417-1450

 

caen1417-mdn

Caen sous l'occupation anglaise (1417-1450)
conférence Roger Jouet
, MdC honoraire Université de Caen 08.04.2017
Musée de Normandie, pdf - http://tinyurl.com/mdn-rjouet2017



La guerre de Cent ans semblait s’apaiser depuis 1380.
Elle reprend vigueur en 1415 avec l’écrasante victoire anglaise d’Azincourt.
En août 1417, Henri V débarque à Touques, avec l’intention de conquérir le royaume de France, et d’abord la Normandie.
Il s'empare de Caen en septembre 1417.
L'occupation anglaise dure 33 ans,  jusqu’en 1450
Comment les Caennais ont-ils vécu cette période sous domination étrangère ?
Leurs attitudes sont évidemment diverses, de l’exil et de la résistance à la collaboration pleine et entière.

 

caen1432


L'université de Caen est fondée en 1432 par Jean de Lancastre, 1er duc de Bedford (droit canonique et droit civil)
Arts et théologie suivent en 1437, médecine en 1438.
Les statuts sont octroyés le 27 mai 1439 par une ordonnance d'Henri VI
Le pape Eugène IV confirme la fondation en 1437 et 1439.
Après avoir repris la ville, Charles VII reconnait le 31 juillet 1450 l'université de Caen
http://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Caen-Normandie



Roger Jouet a publié notamment
Et la Normandie devint française (1983 et 2004),
Histoire de la Normandie des origines à nos jours, OREP, 2010,
Ecrivains de (et en) Normandie, OREP, 2008,
Onze siècles de Normandie et de Normands, OREP, 2010 et 2011.
Il prépare Quand la Normandie grondait (révoltes du Xe au XXe)


[ En 2017, le conférencier semble avoir insisté sur l'accommodement des élites,
alors que l'ouvrage de 1969 souligne davantage la résistance populaire à l'occupation anglaise. ]


Roger Jouet. La résistance à l'occupation anglaise en Basse-Normandie (1418-1450)
Cahier des Annales de Normandie n°5, 1969.
http://www.persee.fr/doc/annor_0570-1600_1969_hos_5_1_4127

La résistance autour de Caen et de Bayeux
Seconde partie, Chapitre II, page 109-127

jouet-resistance

jouet-caen



.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 avril 2017

Fabrique : Quelle histoire pour la France ?

 

Quelle histoire pour la France, La Fabrique de l'histoire, 14.04.2017
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/quelle-histoire-pour-la-france


invités : Patrick Boucheron et Jean-Noël Jeanneney

à propos d'ouvrages récents :
"Histoire mondiale de la France" Seuil, 2017
L'histoire de France vue d'ailleurs Arènes, 2016 Jean-Noël Jeanneney


PB - Le métier de l'historien bouge :
c'est à la fois un travail critique sur les sociétés du passé et un récit entraînant.
Il doit affronter aujourd'hui les dérives des idéologues nationalistes
qui voudraient enfermer le présent dans une vision mythifiée et figée du passé.

JNJ : l'historien renvoie dos à dos les nostalgiques invétérés et coupables obsessionnels
qui devraient témoigner de davantage de mesure

 

.

Posté par clioweb à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 avril 2017

Camille Pissarro (1830-1903)

 

 

pissarro

Camille Pissarro "Le premier des Impressionnistes"
Musée Marmottan 23.02 au 02.07.2017
La bergère, 1881 (détail WGA)

dossier de presse
http://www.marmottan.fr/upload/files/expositions%202017/DOSSIER_PISSARRO_72DPI%20WEB%20I.pdf  

 

pissaro-eragny-lux2017

Pissarro à Eragny,  Musée du Luxembourg jusqu'au 9 juillet

dossier de presse
http://www.grandpalais.fr/fr/system/files/field_press_file/dp_pissarro_3.pdf

Camille Pissarro, article wikipedia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Pissarro
Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Camille_Pissarro


Pissarro, les trouvailles d’un travailleur acharné, Le Monde arts, 12.04.2017
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/04/12/pissarro

Trois expositions célèbrent l’artiste au parcours singulier, de loin le moins connu des impressionnistes.
Camille Pissarro, le premier des impressionnistes, Musée Marmottan
Pissarro à Eragny, la nature retrouvée, Musée du Luxembourg
Camille Pissarro, impressions gravées, Musée Tavet-Delacour, 4, rue Lemercier, Pontoise

portfolio
http://www.lemonde.fr/arts/portfolio/2017/04/12/les-paysages-de-camille-pissarro

Connaissance des arts
https://www.connaissancedesarts.com/publication/hors-serie-camille-pissarro-le-premier-des-impressionnistes/ 


Vidéos
La Galerie France 5, 26 mars 2017
http://www.france5.fr/emissions/la-galerie-france5/diffusions/26-03-2017_561223

JT France-TV
http://education.francetv.fr/matiere/arts-visuels/cinquieme/video/les-oeuvres-meconnues-de-pissarro-au-musee-du-luxembourg
http://education.francetv.fr/matiere/arts-visuels/cinquieme/video/camille-pissarro-le-premier-des-impressionnistes

 

pissarro-opera-pluie-1898

Camille Pissarro, La Place du Théâtre-Français et l’avenue de l’Opéra, effet de pluie, 1898 - Minneapolis

version Avenue de l'Opéra, soleil, matinée d'hiver, 1898
exploitation scolaire CRDP +  MBA Reims




2013 : Pissarro dans les ports, Muma Le Havre
http://www.muma-lehavre.fr/fr/expositions/pissarro-dans-les-ports/pissarro-rouen

pissarro-rouen-quaibourse-1898

Camille Pissarro, Quai de la Bourse, Rouen, soleil couchant, 1898
National Museums Wales - Cardiff

aussi Le Pont Boieldieu à Rouen, soleil couchant, 1896 Birmingham
expo 2010 : Rouen, une ville pour l'impressionnisme
http://www.musees-haute-normandie.fr/IMG/pdf/dossierpedagoexprouenimpressionnisme2010.pdf


2012 - Rouen: les impressions gravées de Pissarro, Orion
http://peccadille.net/2012/05/07/rouen-les-impressions-gravees-de-pissarro/
Avec 67 tableaux, une soixantaine de gravures et de nombreux dessins, Camille Pissarro (1830-1903) est l’artiste impressionniste
qui a le plus représenté la ville de Rouen, dans laquelle il a séjourné à quatre reprises, entre 1883 et 1898.
Gallica a numérisé une partie des eaux-fortes et zincographies rouennaises de Pissarro





pissarro-potager-1877   

Camille Pissarro, Potager, arbres en fleurs, printemps, Pontoise - Musée d'Orsay

cezanne-maubuisson-1877

 Paul Cézanne, Le Jardin de Maubuisson, Pontoise -1877 Jay Pack Dallas

Orsay 2005-2006, Cézanne et Pissarro 1865-1885



 

pissarro-wp

sélection Wikipedia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Pissarro



.

 

 


.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 avril 2017

Primo Levi : Connaître

 

Primo Levi (1919-1897) - Télérama 2442 - 30 octobre 1996
(lors de la sortie du film La Tève, de Francesco Rosi ?)
« Pourquoi cet optimiste qui malgré l'enfer des camps
avait gardé une foi inébranlable dans la raison s'est-il suicidé le 11 avril 1987 ? »
http://www.telerama.fr/cinema/films/la-treve,27412.php

Primo Levi est mort le 11 avril 1987 à Turin.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Primo_Levi

En octobre 1943, il participe à la Résistance dans le Val d'Aoste (mouvement Justice et Liberté).
Son groupe est arrêté le 13 décembre. Pour éviter d'être fusillé comme résistant,
Primo Levi préfère « déclarer sa condition de citoyen italien de race juive ».
Il est interné dans le camp de Fossoli, près de Modène, puis déporté en février 1944 vers Auschwitz.
Il échappe à la mort et ne revient à Turin que le 19 octobre 1945.


uomo-levi

Il rédige Si c'est un homme en 1946. Le premier tirage a lieu en octobre 1947 (2500 exemplaires).
L'ouvrage a connu un succès considérable après 1963
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si_c'est_un_homme

 

Dans un Appendice rédigé en 1976, il répond à des questions posées par des lycéens et des étudiants.

Question : Comment s’explique la haine fanatique des nazis à l’égard des juifs ?

«... dans la haine nazie, il n’y a rien de rationnel : c’est une haine qui n'est pas en nous, qui est étrangère à l’homme, c’est un fruit vénéneux issu de la funeste souche du fascisme, et qui est en même temps au-dehors et au-delà du fascisme même. Nous ne pouvons pas la comprendre; mais nous pouvons et nous devons comprendre d’où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi.

C’est pourquoi nous avons tous le devoir de méditer sur ce qui s’est produit ».

La suite du texte en ligne et un choix de liens :
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/primolevi.htm

dont
Primo Levi ou et mon tout est un homme
, documentaire William Karel
pour la série un siècle d'écrivains (Bernard Rapp), 1997
 

Primo Levi, écrivain et témoin, conférence par Daniela Amsallem pour le Cercle d'étude 2002
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article28
Daniela Amsallem, « Mes deux rencontres avec Primo Levi »,
Témoigner. Entre histoire et mémoire 119  2014 - http://temoigner.revues.org/1454

 

cis-primolevi

et le Centre international Primo Levi, Turin, depuis 2008
Auschwitz, oeuvres, archives, science, photos, leçon, jeunes...
http://www.primolevi.it/
.

.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2017

La rafle du Vel' d'Hiv', 1 crime français

 

veldhiv-plque

La rafle du Vel' h'Hiv' article wikiepedia + biblio
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rafle_du_Vélodrome_d'Hiver



- La rafle du Vel' d'Hiv', un crime français
Sébastien Ledoux, blog Mediapart 10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-rafle-du-vel-dhiv-un-crime-francais

Marine Le Pen vient de remettre en cause la responsabilité de la France dans la rafle du Vel' d'Hiv' (juillet 1942). Cette action d'envergure a pourtant été organisée par le régime nazi et le gouvernement de Vichy, avant d'être exécutée par les services de l'Etat français. Retour sur les faits qui nous obligent à regarder de face "l'incommode image exacte" (Péguy) d'une histoire française


- La mémoire du Vel' d'Hiv'. Quelques jalons chronologiques
Sébastien Ledoux, blog Mediapart 10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-memoire-du-vel-dhiv-quelques-jalons-chronologiques
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux

Enjeu politique depuis les années 1980, la rafle du Vel' d'Hiv' est un événement historique qui a connu différentes formes d'évocations publiques depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Voici quelques jalons chronologiques de cette mémoire du Vel' d'Hiv'.


Sébastien Ledoux a publié notamment
Le devoir de mémoire. Une formule et son histoire , préface de Pascal Ory, Paris, CNRS Éditions, 2016
(à partir d'une thèse soutenue en 2014)
et
"La mémoire, mauvais objet de l’historien ?", Vingtième siècle n°133 2017
"Enseigner l’histoire de la mémoire du génocide des Juifs", Historiens et Géographes , n°437 2016
http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/spip.php?article707

 

veldhiv-monu

La République française
en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites
et des crimes contre l'humanité
commis
sous l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'Etat Français" 1940-1944
N'oublions jamais

Monument réalisé par le sculpteur Walter Spitzer et l'architecte Mario Azagury
inauguré le 17 juillet 1994
http://paris1900.lartnouveau.com/paris15/places/monument_rafle_velhiv.htm

 

- Quelle responsabilité de la France et des Français sous l'Occupation
Peut-on imputer cette politique à "la France"? Celle-ci était-elle à Vichy ou à Londres?
Henry Rousso, Le Huffinton Post 11.04.2017
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/le-pen-vel-dhiv-vichy_a_22034882/

« En réalité, la question la plus importante est ailleurs. Faut-il réparer les fautes, toutes les fautes, du passé et, si oui, jusqu'à quand et comment? Là encore, le débat est ouvert. Une chose est sûre en ce domaine: ce sont rarement les dictatures, les régimes criminels ou ceux qui ont commis ces actes qui payent ou s'excusent pour leurs méfaits. Ce sont souvent leurs successeurs – ou des instances internationales... Et les successeurs sont parfois aussi ceux qui ont souffert les premiers desdits régimes. Ils se retrouvent donc dans cette situation impossible d'avoir à payer pour leurs bourreaux ».


- Le Parisien a sollicité Laurent Joly.
http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/vel-d-hiv-que-marine-le-pen-revienne-la-dessus-c-est-idiot-tacle-un-historien-10-04-2017-6841788.php

Le quotidien lui fait dire : « c'est l'évolution du discours frontiste vers un gaullisme orthodoxe »
Evolution du discours (et de la doctrine lepeniste) ?
ou simple manœuvre tactique pour tenter d'attirer des électeurs déboussolés par les turpitudes du candidat Fillon ?


rappels :
sur ce blog, http://clioweb.canalblog.com/tag/rafle

Cercle d'étude
La Rafle du Vel' d'Hiv' organisée par la France de Vichy
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article597
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article220

2012 : discours de Raphaël Esrail et d'Yvette Lévy
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article227
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article228



.

Posté par clioweb à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 avril 2017

1995 - Chirac et la rafle

 

- MLP choque en déclarant que « la France n’est pas responsable » de la rafle du Vél’ d’Hiv, Le Monde 10.04.2017

A 15 jours du premier tour, MLP a rouvert une ancienne polémique,
22 ans après un discours historique de Jacques Chirac
reconnaissant la responsabilité de la France


-
La rafle du Vel' d'Hiv', un crime français
Sébastien Ledoux, blog Médiapart  10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-rafle-du-vel-dhiv-un-crime-francais

- La rafle du Vel d'hiv'  Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article597

Le 16 juillet 1942, 4 500 policiers et gendarmes français arrêter plus de 13 000 de leurs compatriotes,
hommes, femmes et enfants juifs, pour le compte de l’occupant nazi.
La plupart furent déportés dans des camps, en France puis en Allemagne, et ne revinrent jamais.


- Le discours de Jacques Chirac (écrit par Christine Albanel ?)
prononcé lors des commémorations de la Rafle du Vel’d’Hiv’ - 16 juillet 1995
http://bit.ly/2oVVPKl

extraits
« Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 [4500 ? 7000 ? 9000 ?] policiers et gendarmes français,
sous l’autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis ».

« La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile,
la France accomplissait l'irréparable.
Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux ».

« L’horreur, pourtant, ne faisait que commencer.
Suivront d’autres rafles, d’autres arrestations. À Paris et en province.
Soixante-quatorze trains partiront vers Auschwitz.
Soixante-seize mille déportés juifs de France n’en reviendront pas ».

« Transmettre la mémoire du peuple juif, des souffrances et des camps.
Témoigner encore et encore. Reconnaître les fautes du passé, et les fautes commises par l’Etat.
Ne rien occulter des heures sombres de notre Histoire,
c’est tout simplement défendre une idée de l’Homme, de sa liberté et de sa dignité.
C’est lutter contre les forces obscures, sans cesse à l’œuvre ».

« Je veux me souvenir de toutes les familles juives traquées, soustraites aux recherches impitoyables de l’occupant et de la milice, par l’action héroïque et fraternelle de nombreuses familles françaises ».


« Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective.
Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse,
fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n’a jamais été à Vichy.
Elle n’est plus, et depuis longtemps, à Paris.
Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres.
Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle.
Elle est présente, une et indivisible, dans le cœur de ces Français,
ces « Justes parmi les nations » qui, au plus noir de la tourmente,
en sauvant au péril de leur vie, comme l’écrit Serge Klarsfeld,
les trois-quarts de la communauté juive résidant en France, ont donné vie à ce qu’elle a de meilleur.
Les valeurs humanistes, les valeurs de liberté, de justice, de tolérance
qui fondent l’identité française et nous obligent pour l’avenir »


11.04.2017 Commentaire Henry Rousso :
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/le-pen-vel-dhiv-vichy_a_22034882/

- « Il n'est pas inutile de rappeler les dilemmes, pour ne pas dire les contradictions internes du propos présidentiel de l'époque.
Dans ce discours qui a fait date, Jacques Chirac déclare, d'un côté, que "la France" doit être tenue pour responsable des persécutions antijuives – et donc pas seulement Vichy – et qu'il y a même là une "faute collective", propos très fort, contestable et contesté à l'époque.

Mais il dit, d'un autre côté, qu'il y avait aussi une autre France, et donc que cette "faute" n'est pas partagée par l'ensemble de la Nation: "Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy".

Si l'on omet de rappeler cette partie essentielle du discours, on ne comprend pas que sa portée tient moins à la dimension "repentante" qu'à l'expression de cette contradiction terrible et insoluble des deux Frances, d'un pays déchiré entre sa part d'ombre et sa part de lumière, contradiction qui s'est perpétuée dans la mémoire et qui ne résoudra probablement jamais. C'est la grande, l'énorme différence, avec une vision manichéenne qui réduirait la situation de l'Occupation aux agissements d'une "poignée de traîtres" ne représentant qu'eux-mêmes. Si De Gaulle pouvait écrire cela dans les années 1950, dans la foulée de la Libération et du haut de sa stature et de son héritage, le dire aujourd'hui n'a plus aucun sens.

Dans son discours, Jacques Chirac ne prononce d'ailleurs, ni le mot "pardon", ni le mot "excuse". Il évoque une "dette imprescriptible". De fait, dans les années qui ont suivi, cette dette s'est traduite par un changement dans la perception politique et juridique du régime de Vichy. En 1997, le gouvernement créé une commission dirigée par Jean Mattéoli pour établir le montant des dommages résultant de la spoliation des biens juifs par des lois françaises.. »


- « En réalité, la question la plus importante est ailleurs. Faut-il réparer les fautes, toutes les fautes, du passé et, si oui, jusqu'à quand et comment? Là encore, le débat est ouvert. Une chose est sûre en ce domaine: ce sont rarement les dictatures, les régimes criminels ou ceux qui ont commis ces actes qui payent ou s'excusent pour leurs méfaits. Ce sont souvent leurs successeurs – ou des instances internationales... Et les successeurs sont parfois aussi ceux qui ont souffert les premiers desdits régimes. Ils se retrouvent donc dans cette situation impossible d'avoir à payer pour leurs bourreaux ».


.


..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 avril 2017

Histoire@Pol : L'historien dans la Cité

 

L'historien dans la Cité. Actualités d'une question classique
Coordination : Marc Lazar et Jakob Vogel
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=31


    L’historien dans la Cité. Actualités d’une question classique. Introduction
    Marc Lazar, Jakob Vogel
    L’histoire dans le débat politique français
    Sudhir Hazareesingh
    Récit national et histoire mondiale. Comment écrire l’histoire de France au XXIe siècle ?
    Patrick Boucheron, Nicolas Delalande

    Historians for Britain in Europe – a Personal History
    Andrew Knapp
      Témoignage très intéressant d'Andrew Knapp (U Reading) :
      sortir de la sphère universitaire,
      chercher des alliés (economists, classicists, linguists) et des tribunes
      affronter les mensonges publics et la xénophobie... et perdre

    Les historiens polonais face à l’expérience de la « démocratie illibérale »
    Georges Mink
    L’histoire en Hongrie aujourd’hui à travers l’interprétation du régime Horthy
    Catherine Horel
    Agitated Times: Why Historians Need to Question the Rhetoric of the “Refugee Crisis”
    Barbara Lüthi

    L’Histoire devant le racisme et l’antisémitisme
    Marie-Anne Matard-Bonucci
    L’historien et la question écologique
    François Jarrige



ungvary1-23102016
           ungvary-2-23102016

L'historien Ungváry Krisztián, place Kossuth, Budapest 23.10.2016
http://444.hu/tag/ungvary-krisztian 

http://hu.wikipedia.org/wiki/Ungváry_Krisztián

 


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,