17 août 2015

La théorie de la tartine

 

titiou-tartine

Titiou Lecoq a publié en mars La théorie de la tartine (Au diable Vauvert)



Elle était l’invitée de Demorand sur France-Inter 09.08.2015
http://www.franceinter.fr/emission-homo-numericus-ecrire-avec-titiou-lecoq
Elle participait à l'émission du grain à moudre d'été le 27.07.2015

Lire aussi 2 entretiens
Titiou Lecoq:  « Je m’amuse moins qu'avant sur Internet » Cheek Magazine  31.03.2015 (avec photo)
http://cheekmagazine.fr/culture/titiou-lecoq-je-mamuse-moins-quavant-sur-internet/

Titiou Lecoq : « Internet, c’était une vraie cour de récré » Dailymars 25.03.2015
http://www.dailymars.net/titiou-lecoq-interview/


extraits :
« Titiou Lecoq fait partie des pionnières du Web. Depuis des années, elle partage du LOL et des pages de sa vie sur son blog Girls and Geeks. Du dernier mème au compte-rendu de son accouchement, elle a mêlé jour après jour la culture geek à son propre récit d’apprentissage. C’est justement cela que raconte son nouveau roman, La théorie de la tartine : comment le Web a évolué, en même temps que les jeunes adultes qui l'utilisent et muté d’une innocence anar’ à un espace régi par les nouveaux géants capitalistes ».

Marianne est une jeune étudiante qui lit Debord et Baudrillard. En 2006, elle découvre sur le net une sextape postée par son ex. Christophe, un des premiers journalistes Web et Paul un geek qui s’amuse à troller Alain Minc et BHL vont l’aider. En quelques clics, Paul va transformer la vie de l’ex en un véritable cauchemar.  [ Dix ans plus tard, Internet a tout bousculé et la précarité est devenue la règle imposée par les tenants de la privatisation intégrale. ]

« Je ne dis pas que tout était parfait en 2006, mais il y avait un début de contre-culture sur le Web qui a été complètement rattrapé/récupéré par le système économique. À l’époque, j’avais une vingtaine d’années : c’était la merde, je n’avais pas d’argent, mais il y avait une certaine insouciance. J’ai grandi en parallèle d’Internet et il est devenu sérieux en même temps que moi »

« Je fais partie des journalistes web qui ont écrit sur Internet, et au fur et à mesure mes articles étaient de moins en moins pour relayer les mouvements cools, que j’aimais bien, qui m’avaient fait marrer, et de plus en plus des mises en garde sur, attention, la NSA, Google, Amazon, Apple, etc… De fait, c’est ce qui s’est vraiment passé, si tu prends les dix dernières années sur Internet, il y a une espèce de privatisation de l’espace public, plus toutes les lois qui sont passées, l’anonymat n’existe plus sur Internet, c’est pour ça que la deuxième partie du livre, qui se passe maintenant, est très pessimiste ».


La diabolisation  du Web ? En France, pour les élites, la catastrophe a été de découvrir qu’ils n’ont plus le monopole de la parole. Ils continuent de squatter les plateaux TV, mais les internautes n'héistent pas à leur porter la contradiction.

« Les politiques et les médias parlent beaucoup de certains dangers d’Internet, comme les arnaques à la carte bancaire, mais personne ne parle du problème des données personnelles. On n’a pas réussi, en tant que journalistes Web, à sensibiliser les gens (à ce problème ou aux dangers de la loi sur le renseignement) ».

Son inquiétude : s’engager dans une société où ce n’est plus l’humain qui prend ses décisions.
L’anonymat ? Nous avons perdu la guerre, Facebook a gagné
Le clash ? Quand je suis très énervée, je n’envoie pas de mails ou de tweets. Je peux en écrire, mais je l’enregistre en brouillon.


Elle a publié également
Les Morues
Sans télé, on ressent davantage le froid
Chroniques de la débrouille.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 août 2015

Khaldei , Berlin 2 mai 1945

 

khaldei-berlin-flag

Raising a flag over the Reichstag
Le drapeau soviétique flottant sur le toit du Reichstag
http://en.wikipedia.org/wiki/Raising_a_flag_over_the_Reichstag

 

Les photos de Khaldei semblent contrôlées par Getty, d'où la difficulté de les afficher sur le web.
Google images donne cependant à voir qqunes de la trentaine de photos prises par Khaldei à Berlin.

Et 2 sites web affichent plusieurs photos :
Photos of War and Victory by Yevgeny Khaldei
http://rbth.co.uk/multimedia/2015/05/07/khaldei_95525.html

Khaldei, Lumiere exhibition
http://lumieregallery.net/wp/258/yevgeny-khaldei/

Karambolage 11.06.2015 comparaison de deux versions de la photo
http://www.arte.tv/magazine/karambolage/fr/la-photo-evgueni-khaldei-karambolage


Le Drapeau rouge sur le Reichstag, une photo-symbole savamment fabriquée
Renaud Février, L’Obs 15.008.2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150812.OBS4091/le-drapeau-rouge-sur-le-reichstag-une-photo-symbole-savamment-fabriquee.html

La photo prise par Khaldei à Berlin le 2 mai 1945 est publiée le 13 mai dans Ogoniok (« La Petite Flamme »). Avec des soldats plantant un drapeau sur le toit du Reichstag, elle met en scène la victoire des soviétiques sur les nazis. Un des soldats a une montre à chaque poignet. La censure a obligé le photographe a retoucher le cliché.
Pendant 50 ans, officiellement les trois soldats étaient officiellement le Géorgien Meliton Kantaria, et les Russes Mikhaïl Egorov et Alekseï Bérest.
Aujourd’hui, c’est Alexis Kovalev un Ukrainien, Leonid Gorychev de Minsk et Abdulhakim Ismailov du Dagestan.


L’article cite 2 sources
. Pierre Bellemare et Jérôme Equer « Histoire secrète des 44 photos qui ont bouleversé le monde ».

. Khaldeï, L'armée rouge en noir et blanc, Libération 09.09.1995
http://www.liberation.fr/culture/1995/09/09/khaldei-l-armee-rouge-en-noir-et-blanc-le-photographe-sovietique-de-la-seconde-guerre-expose-a-perpi_144652

« Je suis né en 1917 en Ukraine. D'une famille juive. Ma première blessure, je l'ai reçue à un an pendant un pogrom: la balle a traversé mon corps et elle a coûté la vie à ma mère qui me tenait dans ses bras... J'ai vu le massacre de 7.000 juifs, à Kerch en Crimée en juin 1942. Et mon père et mes trois sœurs ont été fusillés par les nazis en Ukraine, avec 75 autres personnes ».
[à la suite du pacte germano-soviétique], « J'ai pu acquérir un Leica, avec un objectif 35 mm ! C'est avec lui que j'ai suivi la guerre, je ne m'en suis jamais séparé »

1995 à Perpignan, Jean-François Leroy (Visa) a organisé la rencontre entre Joe Rosenthal, auteur du cliché historique représentant les soldats plantant un drapeau américain sur l’île d’Iwo Jiwa le 26 février 1945, et Evgueni Khaldei, immortalisant un soldat communiste brandissant l’étendard soviétique sur le Reichstag, le 2 mai 1945 »
http://etudesphotographiques.revues.org/397


2005 Expo au MAHJ Evgueni Khaldei Photographe de l'armée rouge
http://www.mahj.org/fr/3_expositions/

Evgueni Khaldeï, chantre et victime de l'idéologie stalinienne, Le Monde 13.08.2005
http://www.lemonde.fr/culture/article/2005/08/13/evgueni-khaldei-chantre-et-victime-de-l-ideologie-stalinienne_679884_3246.html

2008, retro Khaldei à Berlin, au Martin Gropius Bau
http://www.lepetitjournal.com/varsovie/actu-varsovie/29000-evgueni-khaldei-martin-gropius-bau.html

2009 - Ces photos qui ont suscité la controverse Jean-Marie Wynants Le Soir 24.09.2009
Le Botanique expose à Bruxelles une série d'images qui, de 1839 à nos jours, ont choqué, dérangé, suscité procès ou controverses.
http://web.archive.org/web/20090928131934/http://portfolio.lesoir.be/v/culture/Photographie/photo_controverse240909/630926_RedacSel5_Khaldei_jpg_0KQD54FX.JPG.html
http://web.archive.org/web/20090927045222/http://www.lesoir.be/culture/arts_plastique/2009-09-24/photos-suscite-controverse-729046.shtml

2009 - Exposition Controverses, Photos à histoires à la BNF
p 10 http://www.bnf.fr/documents/dp_controverses.pdf


2015 : Yevgeny Khaldei » The Banner of Victory, Rosphoto Saint-Petersburg
http://www.photography-now.com/exhibition/107998

 

khaldei-berlin

Google images : http://tinyurl.com/pbooy2q


.
.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 août 2015

Japon : Le déni de la défaite

 

2015 - Déni de défaite au Japon - Le Monde 13.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/13/deni-de-defaite-au-japon_4723763_3216.html

Akihito, l’empereur du Japon (81 ans) a exprimé, samedi 15 août, de « profonds remords » pour la Seconde guerre mondiale, à l’occasion du 70e anniversaire de la capitulation. Mais trois ministres se sont rendus au sanctuaire controversé de Yasukuni - Le Monde 15.08.2015
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/15/japon-deux-ministres-visitent-le-sanctuaire-controverse-de-yasukuni_4725756_3216.html


1945 le 15 août, discours d'Hiro-Hito. L'empereur accepte la capitulation et échappe à une destitution ou un procès.
Le document officiel est signé le 2 septembre.
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1725
. Un tribunal militaire international juge les principaux dirigeants :
28 sont accusés, 7 sont condamnés à mort et exécutés en 1948 (dont Tojo Hideki, ex-premier ministre).
. Par la loi fondamentale de 1947 le Japon « renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la Nation » (article 9).


Le trou de mémoire des nationalistes L'histoire 413, jt 2015
http://www.histoire.presse.fr/special-asie-pacifique-1931-1945/trou-memoire-nationalistes-01-07-2015-136387
En 1995 le premier ministre Murayama déclare que le Japon avait « infligé à de nombreux pays, notamment à [ses] voisins asiatiques, des peines et des dommages immenses, au travers de guerres d'agression ou d'une domination coloniale ».

« 70 ans après la 2GM, ombres et lumières de la pensée japonaise d’après-guerre »
Un récent colloque international vient d’avoir lieu à Tokyo, à la Maison franco-japonaise.
http://calenda.org/329007


Depuis soixante-dix ans, la perception de la défaite (requalifié en après-guerre) est au Japon un enjeu politique.
La gauche et la majorité de la population estiment qu’il faut tirer les leçons du militarisme.
« Les intellectuels japonais de l’immédiat après-guerre ont fait preuve d’une lucidité peu commune pour décrypter l’ultranationalisme ».
« Aucun historien ne remet en cause la dimension d'agression de la guerre contre la Chine ou la réalité du massacre de Nankin, même si des discussions sur le nombre de victimes persistent »

La droite proclame qu’il n’y a rien à apprendre de la défaite.
Elle considère la capitulation comme imméritée : à ses yeux, le Japon impérial avait le grand dessein de contrer l’impérialisme occidental.

Shinzo Abe veut tirer un trait sur les dispositions pacifiques et veut pouvoir déployer des troupes combattantes à l’étranger. Il n’a pas les moyens d’une réforme constitutionnelle, mais l’armée japonaise dispose d’un budget équivalent à celui de la France.

« Plusieurs facteurs favorisent le regain de vigueur de ce « déni de défaite » : l’arrivée de nouvelles générations qui n’ont pas connu la guerre, ce qui est le cas de la majorité des parlementaires ; la mémoire de celle-ci qui s’estompe ; les inquiétudes des jeunes (aggravation des inégalités, isolement social) ; la montée d’un populisme de droite qui se veut rassembleur ; l’absence d’une opposition politique crédible après la faillite de l’arrivée au pouvoir du Parti démocrate (2009-2012)… »

« Shinzo Abe cherche à mettre l’histoire au service du prestige national. Sa politique risque d’attiser les antagonistes régionaux (avec la Chine et la Corée du Sud, qui dénoncent la remilitarisation du ­Japon). Elle reste mal acceptée par les Japonais qui demeurent, dans leur grande majorité, attachés au pacifisme constitutionnel ».

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 août 2015

10 ans de web (2006-2015)



- L'internet libre est-il devenu l'internet du divertissement ? du grain à moudre d'été,  27.07.2015
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-d-ete-l-internet-libre-est-il-devenu-l-internet-du-divertissement-2015-07
Philippe Aigrain, La Quadrature du Net
Benoît Thieulin, Conseil National du Numérique.
Nicolas Demassieux, directeur d'Orange Labs
Titiou Lecoq, auteur La théorie de la tartine

Le Grain à moudre part du texte du blogueur iranien Hossein Derakhshan.
Il décrit sa redécouverte du web après 6 ans passées en prison.
http://clioweb.canalblog.com/tag/Derakhshan

En 2006, la connexion se faisait à domicile ou au bureau, par ordi.
Aujourd’hui, la connexion peut être permanente (smartphone, medias sociaux, bases de données et big data).

Un succès phénoménal de l''Internet : cf. le succès de Wikipédia, la mise en ligne des bases de donnés, les usages de la photo numérique, la très grande diversité des pratiques, le temps passé, etc.

Les pionniers avaient l’espoir de changer le monde, de ne pas subir la marchandisation et en France, d’échapper au modèle imposé par l’Etat et F-Telecom pour le minitel. Ce rêve a été fracassé : le monde est entré dans le web, la massification s’est faite à l’image de l’humanité, avec ses qualités et ses travers. Le commerce est devenu omniprésent, comme la pub ou le spam : cf. les sujets sélectionnés au quotidien par Télématin.
Le modèle des industries culturelles domine largement : la parole et les profits pour quelques-uns, la téléréalité pour la masse, les coupures publicitaires pour tous.

Le web industriel du capitalisme numérique n’a plus rien à voir avec le web artisanal des pionniers. Les FMN sont expertes en évasion fiscale. Elles exploitent la technologie pour détruire le salariat et les droits sociaux (GAFAM, NATU). Le capitalisme numérique génère des fortunes colossales (Bill Gates, Larry Page, Serge Brin, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, etc.)
(sur le capitalisme de surveillance, cf. les analyses d’Olivier Ertzscheid sur le blog Affordance.info)
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/politique-des-algorithmes/

La dépolitisation est efficace : tous les enjeux sensibles sont habillés d’une apparence technique (cf. la neutralité du net, la protection des données personnelles, le droit à l’oubli, le refus des pseudos chez Facebook...).
Aucun débat public d’envergure n’est possible (cf. l’insuffisance de la mobilisation contre le Patriot Act à la française). Cet échec ressemble à un autre : l’incapacité à faire changer les choix politiques de l’Europe ultra-libérale actuelle. Cela n'empêche pas Thieulin de plaider en faveur d’une repolitisation de ces enjeux.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 août 2015

Lagasnerie, L'art de la révolte

 

assange-snowden-manning

Julian Assange, Edward Snowden et Bradley Manning
http://www.lesinrocks.com/2013/07/10/

 

« L’idée de Wikileaks est de radicaliser l’exigence démocratique :
dès que l’Etat met en place des systèmes qui se déroulent à l’abri du contrôle des citoyens,
nous ne sommes plus dans une démocratie ».

« Si on se contente de ramener Assange, Snowden et Manning à la tradition, bien répertoriée,
des lanceurs d’alerte, on s’interdit de comprendre le déchaînement de la répression à leur encontre
et l’enthousiasme mondial autour de ces figures ».

Geoffroy de Lagasnerie L’art de la révolte, Snowden, Assange, Manning , Fayard 14.01.2015
http://geoffroydelagasnerie.com/category/snowdenassangemanning/

A propos de ce livre,
- un article des Inrocks, 24.01.2015 15 jours après Charlie
Pour le philosophe Geoffroy de Lagasnerie, Assange, Manning et Snowden inventent de nouvelles pratiques de subversion.
http://www.lesinrocks.com/2015/01/24/actualite/politique/assange-manning-et-snowden-un-nouveau-rapport-la-politique-11549015/


- un entretien récent avec Nicolas Demorand, Homo numericus 26.07.2015
(on y parle Loi sur le renseignement, Patriot Act et Freedom Act...)
http://geoffroydelagasnerie.com/2015/07/26/audio-entretien-sur-france-inter-avec-nicolas-demorand-a-propos-de-lart-de-la-revolte/
http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/1111263

[La France dirigée par le PS adopte un Patriot Act - loi sur le renseignement - au moment où les USA tentent de prendre un peu leurs distances avec la politique de GW Bush et de son administration.
Combien de temps faudra-t-il pour revenir à un Etat davantage soucieux des libertés individuelles ?
Ne faudrait-il pas accorder davantage d'importance au mépris du droit par les FMN et le capitalisme numérique (vie privée, paradis fiscaux) ? ]

.
.


12 août 2015

Hervé Le Crosnier, Culture numérique 2014-2015

 

hlc201415


- Hervé Le Crosnier, Cours commun de culture numérique 2014-2015
filmé par le CEMU.
internet, néodoc, sociabilité, démocratie, communs.
Les cours 2009-2010 et 2012-2013 sont aussi archivés en ligne
http://www.canal-u.tv/producteurs/cemu//culture_numerique-2014-2015


- Hervé Le Crosnier, publications
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1139

Une introduction aux communs de la connaissance, recueil d'articles
http://tempsdescommuns.org/

A qui appartient la connaissance ?
article d'Hervé Le Crosnier dans le dossier " La connaissance ", revue Les Possibles, éditée à l'initiative du CS d'Attac
http://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-7-ete-2015/dossier-la-connaissance/article/a-qui-appartient-la-connaissance
.
http://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/article/septieme-numero-des-possibles-la-revue-editee-a-l-initiative-du-conseil


- Culturenum, notes de synthèse par des étudiants
http://culturenum.info.unicaen.fr/

.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'Obs Photos mythiques

 

Ces photos mythiques qui ont marqué l'histoire - L'Obs août 2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/
connaissez-vous l'histoire « secrète » (sic) de ces clichés « mythiques » (resic)

L'icône du tsunami : le destin d'une mère... et d'une photo
Cyril Bonnet L'Obs .09.08.2015
Yuko Sugimoto, la madone des décombres, photo par Tadashi Okubo pour le quotidien "Yomiuri Shimbun"
Deux jours après la catastrophe, la jeune femme de 28 ans est à la recherche de son fils Raito, 4 ans
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150725.OBS3182/l-icone-du-tsunami-le-destin-d-une-mere-et-d-une-photo.html


JO de 1968 : deux poings levés... et un troisième homme, acteur lui aussi
Quentin Sedillo L'Obs 89 05.08.2015

Tommie Smith et John Carlos sont aussitôt sanctionnés
Le poing levé de Tommie Smith et de John Carlos, leur vaut de passer du statut de star à celui de paria. Dès le lendemain, ils sont bannis du village olympique par Avery Brundage
Le troisième sportif, l'Australien Peter Norman, qui a doublé Carlos dans les derniers mètres. Il est un acteur à part entière de la scène.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150805.OBS3729/jo-de-1968-deux-poings-leves-et-un-troisieme-homme-acteur-lui-aussi.html

Le Che, guerrier héroïque : comment une photo finit sur nos t-shirts
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150716.OBS2717/photo-le-che-guerrier-heroique-comment-une-photo-finit-sur-nos-t-shirts.html

Churchill, Roosevelt et Staline à Yalta : mais où est donc de Gaulle ?
Omayra Sanchez, morte sous les yeux du monde
La fillette et le vautour : le photographe sur le banc des accusés
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150716.OBS2681/la-fillette-et-le-vautour-le-photographe-sur-le-banc-des-accuses.html

Le Drapeau rouge sur le Reichstag, une photo-symbole savamment fabriqué
Khaldei, Berlin 2 mai 1945
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/08/16/32493802.html

Tian An Men : 5 juin 1989 L’homme seul face aux tanks
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150713.OBS2580/l-homme-de-tiananmen-un-acte-de-bravoure-entre-dans-l-histoire.html


.


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

11 août 2015

Le capitalisme de la surveillance

 

Du droit à l'oubli au capitalisme de la surveillance. Affordance.info 07.08.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/08/droit-a-loubli-capitalisme-surveillance.html


Pour Olivier Ertzscheid, le « droit à l'oubli » est une imposture lexicale. Il s'agit en fait d'un « droit au déréférencement ».
Il mentionne les rhétoriques utilisées par Google, aussi bien pour contourner ce déférencement que pour accepter la censure chinoise.

OE analyse la dernière initiative de Microsoft : un « identifiant publicitaire unique » (appelons-le IPU) qui vous est attribué à l'activation de Windows 10.
Dans ce « capitalisme de surveillance » (Soshana Zuboff) les réglages de l’utilisateur sont écrasés. Il faut avoir fait des études d’informatique pour réussir à désactiver les options de traçage et garder le contrôle...

Pour OE, 3 grands axes déjà identifiables structureront le futur « Digital Labor »  :
le capitalisme de la surveillance et le contrôle total de la privacy par les FMN du GAFAM
le salariat algorithmique préempté par le modèle d'une partie des NATU (AirB'B et Uber donc)
une nouvelle classe, le cognitariat, et sa version sombre, le lumpen-cognitariat
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/06/les-coolies-de-la-pop-economie.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 août 2015

10 août 1792



thuillerie1792


Journée du 10 aoûst 1792 au Château des Thuillerie : [estampe 1792]
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6948732t

Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque, 1990, 2102-2108
Dessin : G. Texier (1750?-18..)
gravé par Madame Jourdan  (17..-1... ; graveur)
Éditeur : Pierre Jean, marchand d'estampes, rue Jean de Beauvais (A Paris)
Éditeur commercial : Pierre Jean (1754-1829)
Collectionneur : Carl de Vinck (1859-1931)
Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1870. Vol. 29 (pièces 4856-5017)

 

Bertaux-Tuileries-1792

Jean Duplessis-Bertaux (1747–1819)
Prise du palais des Tuileries le 10 août 1792, Salon des artistes français, Paris, 1793
Versailles ; musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:10th_of_August_1792
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=000PE009579
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=203

 

10aout-gerard

Le 10 août 1792. Baron Gérard, dessin pour un concours de 1794
Louvre : http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/le-10-aout-1792
L'histoire par l'image : http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1056


En vidéo :
La prise des Tuileries, en images dans Les années Lumière de Robert Enrico 1989 (vers la 7mn)
http://www.youtube.com/watch?v=heJ4TcmEUS8

La Marseillaise, Jean Renoir 1938 (source @ML)
http://www.youtube.com/watch?v=ceYXjhFc8XE
 


procope16aout1792

procope16

Pour les amis du Procope, le café parisien, l'attaque des Tuileries a eu lieu le 16 août 1792, pas le 10 août 1792.
Une erreur gravée dans le marbre ne se corrige pas.
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Café_Procope

 

La Journée du 10 août 1792
http://fr.wikipedia.org/wiki/Journée_du_10_août_1792
http://en.wikipedia.org/wiki/10_August_(French_Revolution)
La Révolution est confrontée aux difficultés (fuite manquée du roi - Varennes 20 juin 1791), dette héritée de l'Ancien Régime, question religieuse... Elles sont aggravées par l’entrée en guerre contre « le roi de Bohême et de Hongrie »(20 avril 1792) et les premières défaites.


Le 1er août 1792, les Parisiens découvrent le manifeste du duc de Brunswick :
« si le château des Tuileries est forcé ou insulté, que s'il est fait la moindre violence, le moindre outrage à leurs Majestés, le roi, la reine et la famille royale, s'il n'est pas pourvu immédiatement à leur sûreté, à leur conservation et à leur liberté, elles en tireront une vengeance exemplaire et à jamais mémorable, en livrant la ville de Paris à une exécution militaire et à une subversion totale »
http://fr.wikisource.org/wiki/Manifeste_de_Brunswick

Le peuple parisien répond par l'attaque et la prise des Tuileries.
La Législative vote la suspension des pouvoirs du roi, met fin à la monarchie constitutionnelle et convoque une nouvelle constituante.

La Convention est élue entre le 2 au 6 septembre.
Elle se réunit le 21 septembre. Elle proclame la République au lendemain de la victoire de Valmy


rappel : Sur la recherche par images sur le 10 août 1792,
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/01/29/29148248.html

 

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

09 août 2015

Nagasaki 9 août 1945

 

Nagasaki-1945

Nagasaki, avant et après le bombardement
http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki


Le second bombardement atomique américain sur une ville japonaise a eu lieu le 9 août 1945. Parti de Tinian, le bombardier B-29 Bockscar devait initialement larguer la bombe « Fat Man » sur la ville de Kokura mais son pilote, Charles Sweeney, décida de se reporter sur la cible secondaire de Nagasaki du fait de la couverture nuageuse sur la ville.
La bombe (à plutonium)  fut larguée à 11 h 02 heure locale. L'explosion eut lieu entre les deux cibles potentielles : l'aciérie et la fabrique d'armes de Mitsubishi au nord et l'usine de torpilles Mitsubishi-Urakami au sud. Le retour vers Tinian étant impossible faute de carburant de réserve, Sweeney décida d'atterrir d’abord à Okinawa, alors sous occupation américaine.

Les estimations vont de 35 000 à 80 000 personnes tuées (pour une ville peuplée de 170 à 250 000 personnes).
Le 15 août 1945, l’empereur Hirohito accepte la capitulation sans conditions

http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardements_atomiques_d'Hiroshima_et_Nagasaki


- Michael Lucken, 1945 - Hiroshima - Les images sources. Hermann 2008
CR sans concession par Claude Baillargeon,  http://etudesphotographiques.revues.org/2891

« Yamahata Yosuke était stationné à quelques heures de Nagasaki. Il  fut chargé en compagnie d’un écrivain et d’un dessinateur d’une mission documentaire dans la ville par le service d’information de l’armée. Il est clair que ses images répondaient au mandat « de rassurer la population sur sa capacité à la résistance et d’aviver la haine de l’ennemi ». Le rapprochement inédit qu’établit Lucken entre certaines photographies de Yamahata et les dessins des mêmes victimes effectués par son collègue Yamada Eiji en dit long sur les intentions partagées des deux hommes ».

 

09.08.2015 :
- « Representatives from 75 countries, including U.S. Ambassador Caroline Kennedy, were among those gathered under a tall white canopy to shade them from the sun on a 31-degree-Celsius (88-degree Fahrenheit) morning at Nagasaki Peace Park.
As a bell tolled, they observed a minute of silence at 11:02 a.m., the time when the a U.S. B-29 plane dropped the atomic bomb, killing more than 70,000 people and helping to prompt Japan's World War II surrender ».
« With Prime Minister Shinzo Abe in the audience, a representative of Nagasaki bomb survivors told an annual ceremony that security legislation introduced by Abe's government goes against the wishes of the survivors »
http://www.wvnstv.com/story/29742796/nagasaki-marks-70th-anniversary-of-atomic-bombing


- Nagasaki, the Forgotten City, Susan Southard, The New York Times, Aug 7, 2015
http://www.nytimes.com/2015/08/08/opinion/nagasaki-the-forgotten-city.html

« Mr. Taniguchi and a small number of hibakusha ... speak publicly about their survival. They do not tell their stories to promote Japan’s victimization, or to minimize the attack on Pearl Harbor, or the suffering and deaths of Asian civilians and Allied military personnel at the hands of brutal Japanese soldiers. Rather, they speak to eliminate ignorance about the realities of nuclear war and to eradicate nuclear stockpiles across the globe ».
« The official narrative remains the dominant opinion of most Americans. In that story, Nagasaki fades in memory; we should not let it. Our time to understand the survivors’ experience of nuclear war is running out. Only they can tell us what it was like, and their lives are coming to an end ».

[ Les acteurs qui vont disparaître, l'accent sur la victimisation... les arguments ont déjà été utilisés pour la guerre européenne.
Avec trop souvent un réel mépris à l'égard du travail des historiens de métier.
Pour le Japon, les nationalistes ont intérêt à attirer l'attention du monde entier sur les seules victimes. Cela peut permettre de faire oublier une guerre d'agression particulièrement barbare. ]

 


NagasakiHypocentre
Très gra

Panoramic view of the monument marking the hypocenter
http://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_bombings_of_Hiroshima_and_Nagasaki

.

de

 

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,