21 novembre 2015

Weimar, article 48

 

Constitution de Weimar (11 août 1919)
http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1919.htm

Article 48.
Si un Land ne remplit pas les devoirs qui lui incombent en vertu de la Constitution et des lois du Reich, le président du Reich peut l'y contraindre en utilisant la force.
Le président du Reich peut, lorsque la sûreté et l'ordre public sont gravement troublés ou compromis au sein du Reich, prendre les mesures nécessaires à leur rétablissement ; en cas de besoin, il peut recourir à la force. A cette fin, il peut suspendre totalement ou partiellement l'exercice des droits fondamentaux garantis aux articles 114, 115, 117, 118, 123, 124 et 153.
Le président du Reich doit sans retard communiquer au Reichstag toutes les mesures prises en application du premier ou du deuxième alinéa du présent article. Ces mesures doivent être abrogées à la demande du Reichstag.
En cas de danger, le gouvernement d'un Land peut, sur son territoire, prendre des mesures provisoires analogues à celles mentionnées à l'alinéa 2. Ces mesures doivent être abrogées à la demande du président du Reich ou du Reichstag.
Les modalités sont fixées par une loi du Reich.


- Cité par Giorgio Agamben, dans l'émission Les nouvelles vagues, F-Culture 20.11.2015

Giorgio Agamben a publié dans Le Monde Diplomatique en 2014
Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie
http://www.monde-diplomatique.fr/2014/01/AGAMBEN/49997

Nos états d'urgence 5/5
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues-0
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues-nos-etats-d-urgence-55-exception-urgence-et-constitution-2015-11-20


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 novembre 2015

Sophie Aram, Inter 16.11.2015

 

sophie-aram



Sophie Aram était sur une scène, vendredi à 21 h 25 lorsque le carnage a commencé à Paris.

L'écouter dans sa chronique du lundi 16 novembre, à l'antenne de France-Inter
http://www.dailymotion.com/video/x3dzuoz_le-billet-de-sophia-aram-vendredi-13_fun

http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-sophia-aram


« Après avoir demandé au public de rester dans la salle, le temps que la rue soit sécurisée, j'ai entamé le plus long rappel forcé de ma carrière. 20 minutes pendant lesquelles le texte revenait, décousu, par bribes, entre deux bouffées d'angoisse et les rires de la salle, les questions de spectateurs à la fois inquiets et volontairement calmes. Les rires encore. L'inquiétude toujours. Et finalement, en sortant, l'horreur.

Depuis  vendredi, je ne dois pas être la seule à avoir du mal à faire le tri entre l'indécent soulagement et l'inutile culpabilité d'être en vie, quans d'autres, à quelques mètres de là n'auront plus jamais le loisir de se réjouir, ni de culpabiliser. Et tout ça parce que de funestes crevures sont venues vomir leur frustration, leur ignorance crasse, leurs ceintures d’explosifs et leurs kalachnikovs en bandoulière, pour combattre un ennemi imaginaire dont le seul crime est d’être venu dîner ou boire un verre à la terrasse d’un café, d’être venu assister à un concert ou à un match de foot

Ce lundi matin, je vous avoue que je suis un peu fatiguée. Je ne sais pas si j'ai le courage d'attendre que les blogueurs attardés et les professionnels de la revendication communautaire, qui se demandaient depuis des mois s'ils étaient "Charlie" ou pas réactualisent leur fausse pudeur en s'interrogeant sur l'opportunité de se solidariser ou non avec des amateurs de rock.

Je ne sais pas si j'ai le courage d'attendre qu'un pseudo historien reconverti dans la statistique aléatoire et la dépression chronique nous refourgue une énième réactulisation de son concept foireux de la fracture sociale en y intégrant ces dangereux islamophobes qui ont le culot de bouffer des ... en terrasse.

Je ne sais pas si j'ai le courage d'attendre de savoir si le ballet des culs pincés qui nous explique depuis des mois qu’il ne fallait pas jouer avec le feu et le blasphème reprend du service en nous expliquant qu’il est indécent de boire de l’alcool en terrasse ou d’écouter de la musique. »

Je ne sais pas si j'ai le courage d'assister au défilé des néos-réacs venant reprocher à la "gauche bien pensante" de se draper dans sa tour d’ivoire en refusant l’amalgame. Parce que vous savez quoi, je suis bien pensante. J'en suis fière et je les emmerde. Parce qu'aujourd'hui, plus que jamais, à l'heure où la tour d'ivoire a les pieds dans le sang, je suis certaine que bien penser, c'est mieux que le contraire.

Depuis vendredi soir, la question n’est plus de savoir si on est "Charlie" ou pas, si on est bien pensant ou pas, blasphémateur ou non, dessinateur ou non, athée ou croyant. Depuis vendredi soir, nous avons la confirmation, s'il fallait en avoir une,  qu’il suffit d’être libre et de vivre pour être la cible de ces crevures.

Alors en attendant que tous ces crétins reprennent du service, et avant de retrouver le courage de rire de toutes les inepties qui se déversent à flot continu dans les medias et sur les medias sociaux, depuis vendredi soir, je me dis qu’il ne reste plus qu’à continuer à vivre, à sortir au théâtre, à assister à des concerts, à des matchs de foot, à aller faire des selfies à la terrasse des cafés, un verre de vin ou un verre de mojito à la main en compagnie de tous ceux que le hasard, vendredi, a épargnés ».


Transcription avec l'aide des sites
http://www.20minutes.fr/culture/1731331-20151116-video-attentats-paris-sophia-aram-fustige-crevures-ignorance-crasse
http://jean-marc-paoli.eklablog.com/

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 novembre 2015

Un dimanche à Plan-de-Campagne

 

p-de-campagne

 

Un dimanche à la campagne (à Plan de Campagne)
Camille Juza 2014
http://tinyurl.com/psenat-pdecampagne

Les tôles et la laideur pour ne pas effrayer les consommateurs venus en auto ?
Avec la complicité des élus et des responsables administratif ?

Rediffusion sur Public Sénat (Attention grands travaux) :
jeudi 19/11/2015 à 11h30
jeudi 19/11/2015 à 16h30
samedi 21/11/2015 à 18h45


Avec :
Emilie Barnéoud, Premier commerçant de Plan de Campagne
Jean Pierrel, Co-fondateur de Plan de Campagne - Propriétaire foncier
David Mangin, Architecte urbaniste - Auteur de ''La ville franchisée''
Rudy Ricciotti, Architecte
Jean-Pierre Sueur, Sénateur - Auteur d'une proposition de loi pour l'amélioration des entrées de vi
Pierre Amiel, Maire des Pennes Mirabeau
Pierre-Jean Pierrel, Propriétaire principal des terrains et des bâtiments de Plan de Campagne
Philippe Robert, Président de l'association des propriétaires
Jean Viard, Sociologue
Thomas Chavane, Vice-président de l'association des commerçants
Patrice Lemercier, Directeur de ''La Comédie des Suds

Attention grands travaux, la liste d'après Télérama

Canal Philippe Lamour - mercredi 12 août 2015
Le boulevard périphérique - mardi 10 novembre 2015
Un certain stade - mardi 01 décembre 2015
Sophia Antipolis, l'utopie high tech - lundi 27 avril 2015
La guerre des Gones - mardi 24 novembre 2015
Un dimanche à la campagne - lundi 23 novembre 2015
Roissy, la piste aux affaires - mardi 03 novembre 2015
Tunnel sous la Manche, vingt milliards sous les mers - mardi 27 octobre 2015
Rungis, avis de grand frais - lundi 26 octobre 2015
Le bord d'eau nouveau est arrivé - mardi 01 septembre 2015
Plus belle la voie - lundi 24 août 2015
Tunnel du Mont-Blanc - lundi 03 août 2015
Le futur est dans le pré - samedi 06 juin 2015
La ville rêvée de Mickey - mardi 19 mai 2015
La possibilité d'une presqu'île - mardi 12 mai 2015
Faites entrer la fusée ! - mercredi 29 avril 2015
Tignes, l'énergie de l'eau de là - mardi 14 avril 2015
Strasbourg, un tramway nommé désir - lundi 30 mars 2015
La montagne à la chaîne - lundi 23 mars 2015
Cher viaduc ! - mardi 17 février 2015

 

Rappel : le débat sur la France moche  (Télérama 02.2010)
http://clioweb.canalblog.com/tag/moche

 

 

.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

radio : histoire des sciences, migrations, Girard

 

- dans la rediffusion de Mystères d’archives sur Arte,
14.11 Buffalo Bill
17.11 Lindbergh
13.11 Pearl Harbor
(capture possible avec le logiciel Captvty )


- Dominique Pestre, Histoire des sciences et des savoirs, Seuil 2015
La science objet de science , La suite dans les idées, 07.11.2015
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-1

L'histoire des sciences en majuscule, 12.11
http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-1

- René Girard, l'anthropologue du désir du 9 au 13.11
rediffusion de l'émission du 30/08/2004
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-1

- 18.11.2015 - Planète terre
Les migrations en Méditerranée : un atout économique et démographique pour l'Europe ?
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-1

- Des frontières héritées au retour du Califat,
la seule table ronde 22e Averroes à avoir eu lieu
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-2

avec Malika Rahal, Pierre-Jean Luizard, Julien Loiseau et Vincent Lemire
« En Europe, nos nations tiennent parce que nous sommes enfermés dans nos langues »
Facteurs internes ou poids des interventions extérieures ?
(cf. la politique menée par Bush et les néo-cons.
Sur les attentats de vendredi, le relatif silence des medias sur ce qu'on vécu et enduré
les habitants de Beyrouth ou ceux de Bagdad (depuis 2003) semble surprenant.

La radio ne permet pas de voir les cartes.
un détour possible :
La Turquie et le Traité de Sèvres (1920)
La Turquie et le Moyen-Orient en 1925
http://www.atlas-historique.net/1914-1945/cartes_popups/EmpireOttoman1920GF.html

 

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2015

Academia ou not academia ?

 

Academia, Not Edu
Kathleen Fitzpatrick
Associate Executive Director and Director of Scholarly Communication, Modern Language Association.
Author of Planned Obsolescence: Publishing, Technology, and the Future of the Academy (source F. Clavert)
http://www.plannedobsolescence.net/academia-not-edu/


Une double attente des chercheurs (en SHS)
- publier et faire connaître ses travaux. d’où capacité de stockage nécessaire, et maîtrise des conditions de diffusion (cf. thèse en ligne)
- échanger avec des chercheurs qui travaillent dans le même domaine, ou des domaines voisins.

extraits :
« Scholarly societies have the potential to inhabit the ideal point of overlap between a primary orientation toward serving the needs of members and a primary focus on facilitating communication amongst those members. This is in large part why we established MLA Commons, to build a not-for-profit social network governed and developed by its members »

« We’re also building mechanisms through which CORE can communicate with institutional repositories so that the entire higher-education-based research network can benefit ».
« Like all such networks, however, the Commons will take time to grow » 


« Academia.edu is not an educationally-affiliated organization, but a dot-com, which has raised millions in multiple rounds of venture capital funding. This does not imply anything necessarily negative about the network’s model or intent, but it does make clear that there are a limited number of options for the network’s future: at some point, it will be required to turn a profit, or it will be sold for parts, or it will shut down ».

« I’ve heard many careful, thoughtful academics note that they’re sharing their work there because that’s where everybody is ».

« Academia.edu has a parasitical relationship to the public education system, in that these academics are labouring for it for free to help build its privately-owned for-profit platform by providing the aggregated input, data and attention value.” The network, in other words, does not have as its primary goal helping academics communicate with one another, but is rather working to monetize that communication. All of which is to say: everything that’s wrong with Facebook is wrong with Academia.edu, at least just up under the surface, and so perhaps we should think twice before commiting our professional lives to it ».


.

Posté par clioweb à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 novembre 2015

Les racines de la haine

 

- Que peut le slogan ? émission Ping Pong
http://www.franceculture.fr/emission-ping-pong-que-peut-le-slogan-2015-11-16

 

life-joy

 

notamment vers 9 mn 30, Johann Sfar réagit à un hashtag américain : "Pray for Paris" ?
réponse du dessinaeur : "C'est notre façon de vivre que l'on a attaqué, c'est "notre libéralité". Pas notre religion".

"On n'a jamais le droit de critiquer un collègue dessinateur, sauf quand c'est Jean Plantu"

 

L'émission cite John Oliver Last week tonight :
"Si vous partez en guerre contre la culture et l'art de vivre en France, Good fucking luck"
http://www.journaldemontreal.com/2015/11/16/john-oliver-si-vous-partez-en-guerre-contre-la-culture-et-lart-de-vivre-francais-bonne-cr-de-chance

johnoliver



"Ce n'est pas un péché d'embrasser quelqu'un dans la rue"
"Cela ne coûte pas si cher d'investir dans la culture et dans l'éducation".
Ecouter aussi la comparaison entre janvier et novembre


- Les racines de la haine
Ce midi, dans la seconde partie de la Grande Table
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-les-racines-de-la-haine-2015-11-16

le psychanalyste Fethi Benslama
et le philosophe Souleymane Bachir Diagne

Vers la 7eme minute, la religion ? (quelle religion ??), l'adolescence, la vie et la mort...
Une allusion est faite au financement du salafisme par l'argent du pétrole en Arabie.

fethi

Fethi Benslama
http://www.babelio.com/auteur/Fethi-Benslama/196396

 

Egalement sur France-Culture
Malaise dans la sidération, Nouveaux Chemins 16.11
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-emission-speciale-malaise-dans-la-sideration-2015-1

Histoire de l'état d'urgence et l'état d'exception la Fabrique de l'histoire 16.11
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-l-espace-public-14-2015-11-16

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 novembre 2015

Usages du web en education

 

Dans les pages web, il y aurait une typologie à refaire :

certaines pages sont centrées sur un contenu :
cf la numerisation de L'Encyclopédie sur Wikisource ou sur Commons.(adresse en bas d'article)
L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers
éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Diderot et D’Alembert
http://fr.wikipedia.org/wiki/Encyclopédie_ou_Dictionnaire_raisonné_des_sciences,_des_arts_et_des_métiers


d'autres proposent un traitement historique ET informatique
The Republic of Letters, dont une étude de la correspondance de Voltaire
http://clioweb.canalblog.com/tag/mappingRL

Gustave Flaubert, le site du CÉRÉdI (Centre d'études et de recherche Éditer-Interpréter) à l'Université de Rouen
http://flaubert.univ-rouen.fr/

De manière générale, les centres de recherche sont actifs sur le web
cf. les séminaires du CRHQ à Caen
http://www.crhq.cnrs.fr/
http://aphgcaen.free.fr/actus/caen-histoire-seminaires.htm

Quelques cours sont en ligne, comme à Caen celui d'Hervé Le Crosnier (sur la culture numérique)


Mais la grande majorité des pages d'université ont surtout un rôle administratif :
les sites sont très bavards sur l'organisation et sur l'intitulé des cours.
Beaucoup moins sur le contenu des recherches en histoire financée sur fonds publics.

Les publications des chercheurs ne sont pas tjs présentes,
et les versions actualisées sont de plus en plus souvent sur le site privé http://www.academia.edu/

Tout se passe comme si le web était utilisé comme une vitrine insitutionnelle (ou commerciale),
pas comme un élément essentiel au sein d'un travail intellectuel
ou comme une prise en compte des démarches des étudiants.


A partir de cette situation, on comprend mieux le succès des medias sociaux,
qui partent bien davantage du point de vue des internautes
et permettent une mise en commun des savoir-faire.
Sur le plan scolaire, Cyberpapy partait dès 2002 de questions posées (ou recopiées) par des élèves
à propos du travail donné à faire à la maison.


.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 novembre 2015

Matthieu Giroud

 

giroud

Matthieu Giroud (1977-2015)
http://www.laviedesidees.fr/_Giroud-Matthieu_.html



- Matthieu Giroud, « Mixité, contrôle social et gentrification », La Vie des idées 03.11.2015
http://www.laviedesidees.fr/Mixite-controle-social-et-gentrification.html

« Tant que la gentrification ne sera pas conçue comme une force ségrégative, impliquant des échelles extrêmement fines de division sociale et des formes renouvelées d’inégal accès à la ville, il n’y a que peu d’espoir de voir évoluer le rôle octroyé à la mixité sociale dans les politiques urbaines menées dans les quartiers centraux. »


- Au-delà de l’« urbanisation planétaire » : refonder la recherche urbaine contemporaine,
par Matthieu Giroud, Metropolitiques 09.10.2015
http://www.metropolitiques.eu/Au-dela-de-l-urbanisation.html

recensé : Neil Brenner (dir.), Implosions/Explosions. Towards a Study of Planetary Urbanization, Berlin, Jovis, 2014


- Résister en habitant ? Renouvellement urbain et continuités populaires en centre ancien
(Berriat Saint-Bruno à Grenoble et Alcantara à Lisbonne) - source aggior
sa thèse est disponible en ligne :

http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00200103/document

 

- 21.11.2015 « Résister en habitant » : les luttes dans des quartiers populaires à l’épreuve du renouvellement urbain
"Par ses pratiques, individuelles ou collectives, l’habitant peut créer de l’imprévisible et des significations propres à détourner certaines appropriations des lieux imposées"
l'article de 2005 pour Contretemps
http://www.contretemps.eu/interventions/resister-en-habitant

avec un texte de Nicolas Vieillescazes, éditeur aux Prairies ordinaires

 
- Message de Migrinter et des géographes de Poitiers
http://migrinter.hypotheses.org/2553


Dans le cadre de sa production scientifique, il a contribué à la rédaction, l’édition ou la traduction de plusieurs ouvrages :
- « Les mobilités spatiales dans les villes intermédiaires. Territoires, pratiques, régulations », publié en 2012 aux Presses universitaires Blaise Pascal, issu d’un colloque organisé en novembre 2010 à Clermont-Ferrand.
- « D’une métropole à l’autre: pratiques urbaines et circulations dans l’espace européen », publié en 2014 chez Armand Colin, issu d’une recherche sur Lisbonne menée à Migrinter de 2008 à 2012.
- « Mobilités et changement urbains. Bogotá, Santiago, São Paulo », issu d’un programme de recherche piloté par Migrinter, publié aux PUR en 2014 et en cours d’édition en espagnol.
- « Métropoles en débat. (Dé)constructions de la ville compétitive », publié en 2014 aux Presses universitaires de Paris Ouest, ouvrage issu d’un colloque tenu en janvier 2012 à Nanterre.

- Les rêves urbains du capitalisme
CR de Marc Berdet. 2013. Fantasmagories du capital. L’invention de la ville-marchandise, Paris, La Découverte, collection « Zones », 265 pages.
http://www.metropolitiques.eu/Les-reves-urbains-du-capitalisme.html


23.11 :
Mathieu Giroud,
par Gaelle Corvest, La Nouvelle Edition, Canal+ 23.11
http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-la-nouvelle-edition/pid6850-la-nouvelle-edition.html?vid=1333355
https://twitter.com/GaelleCorvest


.

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 2

 

Archéologie des migrations
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

Le colloque de l'INRAP au Musée de l'Histoire de l'Immigration a été diffusé en direct.
Les vidéos devraient rapidement être disponibles et archivées sur le web.

-----------------------------


En attendant les vidéos et les présentations visuelles, 2 fichiers audio du vendredi,
et des notes brutes, à relire et compléter  (mise en ligne temporaire)
(dsl pour le bruit de clavier - merci au découpeur de mp3 http://mp3cut.net/fr/ 

Bruno Dumézil, ""les grandes invasions"" : sources, méthodes et idéologie
à partir de la 7eme minute, 28 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/bd-invasions.pdf

Vincent Carpentier, L'immigration scandinave au Xeme... un invisible archéologique

à partir d'1h04, environ 40 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/vc-scandinaves.pdf

 ------------------------


à chaud, qq éléments vus et entendus :

- "Les invasions barbares" ?
Bruno Dumezil (Nanterre) décrit l'évolution des interprétations dans la très longue durée (du Ve à nos jours)
Il souligne un topos : une migration est souvent utilisée comme un élément valorisant dans une origine construite par les élites
(cf. la revendication d'une origine troyenne par les Romains,
ou sa reprise par des auteurs français au MA et au XVIe)


- Les migrations scandinvaves, un invisible archéologique
Vincent Charpentier, INRAP

vc-scand


Vincent Charpentier a montré la force de l'idéologie à la fin du XIXe et au début du XXe.
Il passe en inventaire la grande faiblesse des traces matérielles attestant une présence de scandinaves. (la christianisation rapide pourrait être une explication de la pauvreté des tombes en objets)
Cette absence est à étudier en tant que telle, en relation avec les autres espaces proches de la Manche et de la mer du Nord.

L'archéo incite à ne plus lire les objets avec une grille ethnique, à ne plus chercher un choc des civilisations, mais à envisager un processus complexe avec des rencontres, de l'assimilation et de l'acculturation réciproques.

A une question sur violence (le discours des clercs) et commerce (aujourd'hui), il a conseillé d'éviter les mouvements de balancier trop marqués. Du fait des règles d'héritage, les cadets ne reculent pas devant la bagarre et l'aventure.

 
- Christian Grataloup, Géohistoire des mobilités dans l'Ancien Monde.
CG propose un regard toujours intéressant sur les catégories :
en français, on évite de parler « d'indigènes », le terme utilisé en traduction (« autochtone ») pose aussi des problèmes.
Il reprend la vieille opposition entre sédentaires et nomades (steppes et empires...).
Une remarque intéressante sur les flèches des cartes : on donne souvent plus d'importance au point d'arrivée qu'au point de départ.
Il a dit son étonnement devant l'emploi des périodes classiques dans le programme du colloque (Préhistoire, Antiquité, MA, Moderne, Contemporaine)

cg-empires



- Sur la traite atlantique,
Sue Peabody, Slavery Links
une page web où 1/3 des liens sont brisés et à actualiser (c'est en cours à titre personnel)
http://directory.vancouver.wsu.edu/people/sue-peabody/slavery-links

Theresa Singleton :
http://www.maxwell.syr.edu/anthro/Singleton,_Theresa/

Elle mentionne des sources en anglais :
The Atlantic Slave Trade and Slave Life in the Americas: A Visual Record Jerome S. Handler and Michael L. Tuite Jr.
http://hitchcock.itc.virginia.edu/Slavery/index.php
cartes http://www.slavevoyages.org/

Navires naufragés et fouillés
The São José a slave ship from Portugal sank in 1794 off the coast of Cape Town
http://en.wikipedia.org/wiki/Sao_José_Paquete_Africa
Henrietta Marie, négrier anglais coulé en Floride sur le New Ground Reef en 1700.
http://www.archeonavale.org/slaveroute/retrouvees.htm


Une question du public a fait allusion aux "Territoires libres"
Sur le web, voir
Palmares, dans la Serra da Barriga (actuel État d'Alagoas) est le plus célèbre pour avoir résisté près d'un siècle à la répression
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palmares
Bernard Bret, Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil, Espace populations sociétés 2014
http://eps.revues.org/5752

Maroon camps
http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Dismal_Swamp_maroons
http://en.wikipedia.org/wiki/Maroon_%28people%29#North_Carolina_and_Virginia


- Engagisme, archéo à l'île Maurice,
Krish Seetah, université de Stanford

Trianon, Bois Marchand, Flat Island...
Stanford, Mauritian Archeology
A history of Mauritius from discovery to Independence
http://sites.stanford.edu/MauritianArchaeology/trianon-sugar-estate

 

ks-maurice      ks-boismarchand

   Les sites mentionnés lors de l'intervention (Trianon, Bois Marchand, Flat island...)

Le jeudi, dans son introduction, Sophie Bouffier a comblé l'oubli des Grecs anciens. Colonisation diasporas, connectivité
Hervé Duchesne, La colonisation grecque en débat, L'Histoire 377
http://www.histoire.presse.fr/recherche/la-colonisation-grecque-en-debat-01-06-2012-46187


Archéopages a publié en 2007
n° 18 un dossier migrations. La revue a été distribuée dans la salle.
http://tinyurl.com/inrap-archeopages2007-migr

Gustave Kossina a été cité deux fois
(et le syndrome Kossinna après 1945 : s'interdire certaines interprétations dévoyées par les nazis).
http://en.wikipedia.org/wiki/Nazi_archaeology
voir aussi l'archéologie complice du nazisme, l'analyse de Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier
et un colloque de 2005 à Lyon
http://anabases.revues.org/281

--------------------------

- Le journal du CNRS a publié un entretien avec JP Demoule
http://lejournal.cnrs.fr/articles/de-tout-temps-lhomme-sest-deplace

« Les indo-européens ?
Malgré des similitudes avérées entre les langues de l’Europe et d’une partie de l’Asie, qui laissent supposer l’existence d’une langue originelle, aucune migration indo-européenne n’est à ce jour vérifiée par l’archéologie ».

« Cette fascination pour le mode de vie romain pousse les « barbares » des régions germaniques et plus lointaines à venir s’installer dans les provinces de Gaule et de Belgique, aux IVe et Ve siècles »

sur RFI, le 10.11.2015, 46 minutes
Le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin et l'anthropologue Augustin Holl
http://www.rfi.fr/emission/20151110-comment-faire-archeologie-migrations

------------------------------

- Le colloque est une réponse à ceux qui passent leur temps à dénigrer l'Internet tout en s'affirmant « geek ».

Le colloque a été filmé par des professionnels et diffusé en direct. La distinction est bien faite entre les diapos projetées et l'image de l'intervenant.
Plus de 600 personnes l'ont suivi le colloque à distance (sur place, il y avait entre 300 et 400 chaises).
La vidéo ne remplace pas le contact direct, mais il est possible de consulter le web et de compléter l'information sur les éléments auxquels les intervenants font allusion (par ex la page de Stanford sur l'archéologie à l'île Maurice)

Le colloque est révélateur du rapport des chercheurs à la pédagogie et à la technique. Beaucoup de conférenciers ont utilisé des présentations visuelles avec une documentation riche (cf les scandinaves). Quelques-uns se sont contentés de parler d'un sujet sur lequel ils ont publié récemment un livre (parfois sans illustrations).

Le suivi par Twitter ne remplace pas l'écoute intégrale, mais les phrases brèves permettent de mettre l'accent sur des formules ciselées par les conférenciers. (cf. les scandinaves : « La thèse colonisatrice est désormais obsolète »)


des comptes et des 138 caractères en écho sur Twitter :

http://twitter.com/hashtag/Archeomigrations?src=hash
http://twitter.com/InrapOfficiel

@InrapOfficiel
Grand merci aux twitteurs actifs pdt ces 2 jours #FF @jb_Jamin @cathbarra @ClementWattier @clioweb2 @mblogostelle @ToutLunivers @LucAllemand

@citeimmigration: #Archeomigrations Merci au public IRL & URL & LTers
@mblogostelle @cathbarra @ClementWattier @jb_Jamin @clioweb2 @ToutLunivers @LucAllemand

http://twitter.com/citeimmigration
Maryse Marsailly, journaliste-SR bimedia
http://twitter.com/mblogostelle

archéo médiation museomix
http://twitter.com/cathbarra

Histoire et archéologie. Vie amiénoise en option
http://twitter.com/ClementWattier

Gestion de projets culturels - Muséographie
http://twitter.com/jb_Jamin

Art et Archéologie pour la période Antiquité
http://twitter.com/ToutLunivers

Luc Allemand Journaliste scientifique
http://twitter.com/LucAllemand



.

12 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 1

 

archeo-migrations



Archéologie des migrations

Colloque international
organisé par l'INRAP
MNHI, jeudi 12 et vendredi 13 novembre
http://www.histoire-immigration.fr/2015/8/colloque-international-archeologie-des-migrations

Jeudi
Les Celtes
Les Etrusques, quelle origine ?
Phéniciens et diaporas
L’Empire romain, contrôle de la mobilité des personnes
Migration Lapita
L’expansion Bantu

 

Vendredi
9h00 - 10h45
« Les "Invasions barbares” : sources, méthodes, idéologies »
par Bruno Dumézil, université Paris-Ouest Nanterre

« Les migrations barbares et leurs traces archéologiques : l’exemple de la Gaule du Sud-ouest au Ve siècle »
par Jean-Luc Boudartchouk, Inrap

« L’immigration scandinave sur le continent au Xe siècle : un invisible archéologique ? »
par Vincent Carpentier, Inrap

11h15 - 13h00
« Présences, expulsions et reconstitutions de communautés juives en France »
par Paul Salmona, Musée d’art et d’histoire du judaïsme  

« Présence arabo musulmane en Languedoc et en Provence à l’époque médiévale »
par Marc Terrisse, Centre de recherches historiques de l’Ouest, CNRS  

« S’affranchir ou s’enraciner : le droit de la migration depuis les colonies françaises vers la métropole à l’époque de l’esclavage »
par Sue Peabody, université de Vancouver


IV – Les migrations contemporaines
Président de séance : Hervé Le Bras

14h00 - 15h45
« Sociétés à pattes et sociétés à racines : une géohistoire des mobilités dans l’Ancien Monde »
par Christian Grataloup, Institut d’études politiques de Paris

« De l’Afrique aux Amériques : archéologie de l’esclavage transatlantique et de la diaspora africaine »
par Theresa Singleton, université de Syracuse  

« Le cimetière "italien” du quartier des Crottes à Marseille : entre intégration et rejet »
par Anne Richier et Nicolas Weydert, Inrap

16h15 - 18h30
« Une archéologie de "l’engagisme” : histoire, société et culture des travailleurs contractuels et de leurs descendants à l’île Maurice »
par Krish Seetah, université de Stanford

« Cultures en contact : migrations mondiales pendant le dernier millénaire »
par Dirk Hoerder, université d’Arizona

Conclusions : « Quelle archéologie des migrations aujourd'hui ? »
Président de séance : Dominique Garcia




.

Posté par clioweb à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,