17 mars 2016

Caen 29.03 - Les réfugiés palestiniens

 


coll14-palestine

 


Mardi 29 mars 2016
Université de Caen, campus 1, 20 h 30

amphi D4, Annexe droit face amphi Tocqueville


Les réfugiés palestiniens au coeur de l’histoire du Proche-Orient

Sandrine Mansour *
chercheur au CRHIA (histoire internationale et atlantique)
Université de Nantes
 
Les Palestiniens réfugiés : qui sont-ils ? d’où viennent-ils ?
Pourquoi sont-ils au coeur de l’histoire israélo-palestinienne et de l’histoire du Proche-Orient ?


Sandrine Mansour a publié L’histoire occultée des Palestiniens (1947-1953) Privat ed.


merien

http://www.rfi.fr/emission/20151018-sandrine-mansour-merien

 

 co14-palestine


.

 

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 mars 2016

Libération et les complotistes

 

Le grand complot : qui est-il, quel est son réseau ?
http://www.liberation.fr/france/2016/03/11/le-grand-complot-qui-est-il-quel-est-son-reseau_1439150
« Alimenté par la défiance envers les institutions, répandu via Internet, le conspirationnisme se renforce, en particulier chez les moins diplômés ».


Aussi, dans les 5 pages consacrées aux délires complotistes par Libération du 12-13.03.2016

Rudy Reichstadt : « Une vision du monde de plus en plus paranoïaque »
Ronan Cherel : « Sortir gagnant d'une joute avec un élève, c'est en réalité perdre »

Stéphane François : « Ce complotisme se pare du voile de l’hypercriticisme »
« Le politologue travaille spécifiquement sur la question des sous-cultures, en lien avec les nouvelles radicalités ».  Il est notamment l’auteur du livre «Des mondes à la dérive : réflexions sur les liens entre l’ésotérisme et l’extrême droite» (La Hutte, 2012 ).
http://www.liberation.fr/france/2016/03/11/stephane-francois-ce-complotisme-se-pare-du-voile-de-l-hypercriticisme_1439022

Pour les jeunes, le diable se cache dans les médias
« Sectes, attentats, Illuminati… les théories du complot attirent les ados, qui font plus facilement confiance au Web qu’aux journalistes ».
http://www.liberation.fr/france/2016/03/11/pour-les-jeunes-le-diable-se-cache-dans-les-medias_1439153

Le sida comme arme anticastriste, vraiment ?
« Le journaliste Thomas Huchon a diffusé sur Internet une fausse vidéo sur la création du virus afin d’étudier les ressorts du conspirationnisme ».
http://www.liberation.fr/france/2016/03/11/le-sida-comme-arme-anticastriste-vraiment_1439126


La réalité des délires croissants ne peut manquer d'inquiéter.
Pour l'affronter, ne faudrait-il pas prendre à bras le corps le contexte actuel et les enjeux de fond ?

Le dossier aurait pu s'intéresser à la fois à ces délires et aux discours de ceux qui les combattent ? 
(Qui parle ? Pourquoi autant de délires venant de l'extrême droite lors des affrontements à propos du « mariage pour tous » ?)

Il ne s'interroge guère sur le travail des journalistes (qui sont toujours supposés vérifier toutes leurs sources) - voir le site Acrimed.
Pourquoi sous-titrer le compte rendu d'un Manuel d'autodéfense intellectuelle (Sophie Mazet) : « Certains intellectuels européens semblent moins armés que les Anglo-Saxons face à un discours scientifique de plus en plus dominant ». Le discours scientifique serait-il plus un danger pour l'humanité que les visions cléricales du monde ?

Le dossier fait le silence sur les dégâts des communicants et de certains discours de l'Etat ou des patrons
Lire Eléments de langage et plans de sauvegarde (de la langue de bois) - L'imprévu 21.08.2015
http://limprevu.fr/fil-rouge/le-village-est-sous-le-choc/plans-de-sauvegarde-de-la-langue-de-bois/

Il aurait pu être davantage explicite surle choc des idéologies et
sur le poids croissant de l'extrême-droite à la tête de nombreux pays
cf. la censure en Israël, en Pologne ou en Hongrie
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/03/16/33520620.html

Ne s'agirait-il pas d'une pub pour une campagne gouvernementale et pour les ouvrages de Bronner ?
http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les nationalistes et la censure

 

entendu lundi soir dans la revue de presse de l'émission La Dispute (FC),
http://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-culturelle-d-antoine-guillot/grotesque-et-terrible
la référence à ceux articles du Monde (Culture ou les arts :-) )


- Israël - Le gouvernement israélien veut couper les fonds aux institutions culturelles « déloyales »
 (« déloyales ») ??
« La ministre israélienne de la culture et des sports (sic) veut couper les fonds attribués à des institutions qui se rendraient coupables des faits suivants : incitation au racisme et à la violence, soutien au terrorisme, négation de la légitimité d’Israël comme Etat juif et démocratique, avilissement des symboles de l’Etat ». Miri Regev est l'ex-porte parole de l'armée
http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/03/05/le-gouvernement-israelien-veut-couper-les-fonds-aux-institutions-culturelles-deloyales_4877169_3246.html


- Pologne « Piotr Glinski, le ministre de la culture du gouvernement de la droite nationaliste, est intervenu auprès du préfet afin de tenter de la faire interdire la pièce La Jeune Fille et la Mort »
En 2016, Wroclaw est une des capitales européennes de la culture
http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/02/24/en-pologne-la-censure-dans-ses-uvres_4871029_1655012.html

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 mars 2016

150 ans de la Ligue de l'enseignement

 



Dimanche, Public Sénat a rediffusé un documentaire sur l'histoire de la Ligue de l'enseignement
et un débat avec François Chérèque, Laurence de Cock et Hélène Grimbelle.
http://tinyurl.com/grnb3k9

rediffusion du docu annoncée vendredi 25/03/2016 à 17h30 + 02/04/2016 à 14h00 + 0/04/2016 à 18h00
http://www.lesfilmsdici.fr/fr/films-projets/5082-la-fabrique-du-citoyen.html
http://150ans-laligue.org/150ans-portail/la-fabrique-de-citoyens-2/


Le documentaire est surtout un montage du point de vue des responsables nationaux,
d'un ancien ministre et de l'évêque d'Angoulême.
Il est possible d'entendre de Gaulle sur la Ligue (1945 ?), de voir Bayrou en 1993, Sarko en 2008...

N'aurait-il pas été possible
. de témoigner davantage du travail sur le terrain
et d'évoquer la complémentarité des structures engagées dans l'Education populaire (cf. les CEMEA) ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ducation_populaire

. de développer davantage les relations complexes entre scolaire
et Education populaire (cf. les controverses sur les rythmes scolaires)

. de rappeler peut-être, que au moins dans les années 1970, une partie de la force de ces associations
venait de l'engagement militant des futurs enseignants,
qui contribuaient à faire marcher les centres de vacances, les centres aérés, les cours du soir...


.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2016

Tous Intellectuels ?

 

- Tous Intellectuels ? du grain à moudre, 09.03.2016

à propos de l'ouvrage  
Pour un suicide des intellectuels, Manuel Cervera-Marzal Textuel, 2016
http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/tous-intellectuels

 

- Les intellectuels n’ont pas toujours été de gauche
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (1/5) - La Fabrique 14.03.2016
(UN membre de l’Académie française était dreyfusard... les autres...)
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 mars 2016

Politiques, un monde à part

 

La professionnalisation des politiques, un verrou français - Anne Chemin - Le Monde 10.03.2016
Un monde à part - En se professionnalisant à l'extrême, élus et responsables ont fini par verrouiller l'exercice du pouvoir et paralyser le renouvellement de la classe dirigeante
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/10/la-professionnalisation-des-politiques-un-verrou-francais_4880673_3232.html


extraits :

« Faut-il s'inquiéter de cette évolution qui marque, après tout, la fin d'une ère bien peu démocratique, celle des notables ?
Dans un monde où la mise en œuvre des politiques publiques requiert de plus en plus de compétences, n'est-il pas sage de confier leur conception à des professionnels aguerris de la chose publique ? Ne faudrait-il pas se féliciter que des personnels compétents passent des décennies à apprendre les rouages de l'action publique ? Ne serait-ce pas, par ailleurs, la pente naturelle d'une société qui plaide constamment en faveur de l'élévation du niveau de qualification dans le monde du travail ?

Tout dépend, répond le politiste Luc Rouban, de la conception que l'on a de la démocratie représentative. " Si l'on considère que les élus sont censés porter la voix de leurs électeurs et représenter leurs intérêts, la professionnalisation est évidemment un problème. Si l'on considère en revanche que les élus sont de simples mandataires auxquels les citoyens confient leurs pouvoirs pendant un certain temps afin qu'ils prennent les décisions à leur place, on favorise naturellement l'émergence d'une classe d'experts. Dans cette conception libérale, le citoyen délègue sa parcelle de souveraineté : il considère qu'il y a des professionnels pour gérer l'action publique et il les juge au résultat. Les universitaires américains John Hibbing et Elizabeth Theiss-Morse ont inventé un mot pour désigner ce système : la démocratie “furtive”. "
Tout, cependant, n'est pas toujours rose dans le monde de la démocratie " furtive "... »

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mars 2016

FCulture - L'année vue par... l'Histoire

 

Un samedi sur France-Culture 2 - L'année vue par... l'histoire

Aujourd’hui à la Sorbonne,
Forum France Culture « L'année vue par... l'histoire » édition 2016
diffusion la semaine prochaine dans l’émission La Fabrique de l’histoire
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire

 
14.03.2016
Les intellectuels n’ont pas toujours été de gauche
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (1/5)
(UN membre de l’Académie française était dreyfusard... les autres...)

15.03.2016
Europe, la fin d’une promesse de paix
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (2/5)

16.03.2016
Daech : La destruction des œuvres, une nouvelle propagande ?
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (3/5)

17.03.2016

La Fabrique des apatrides
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (4/5)

18.03.2016
Grand Entretien avec Sanjay Subrahmanyam
Forum l'année vue par l’histoire - édition 2016 (5/5)


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mars 2016

Fukushima, 5 ans après

 

- Fukushima : le chantier de démantèlement de la centrale prend du retard - Le Monde 10.03.2016
http://www.lemonde.fr/energies/article/2016/03/10/fukushima-le-chantier-de-demantelement-de-la-centrale-prend-du-retard_4880203_1653054.html
[ L'agenda de la presse quotidienne est toujours dérisoire en comparaison avec le temps nécessaire à une décontamination nucléaire.]


Fukushima : un récit en manga documentaire - Le Monde 10.03.2016
Kazuto Tatsuta a tiré un manga en forme de documentaire, Au cœur de Fukushima, ayant connu un important succès au Japon au moment de son lancement, en 2014. Ce récit en trois volumes arrive en France
http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/10/fukushima-la-haine-de-tepco-ne-doit-pas-freiner-le-demantelement-de-la-centrale_4880659_3244.html


- After Fukushima: faces from Japan's tsunami tragedy, five years on - The Guardian 10.03.2016
On the anniversary of the 2011 disaster that killed 19,000 people and displaced hundreds of thousands more, life and hope continue a steady resurgence, writes Justin McCurry
http://www.theguardian.com/environment/2016/mar/10/the-faces-of-japans-tsunami-disaster-survivors-five-years-on

Radioactive wreckage: inside Fukushima's nuclear exclusion zone – in pictures - The Guardian 10.03.2016
http://www.theguardian.com/artanddesign/gallery/2015/oct/11/radioactive-wreckage-inside-fukushimas-nuclear-exclusion-zone-in-pictures

http://www.theguardian.com/environment/fukushima


- Le nouvel an 2016 à Fukushima
http://www.vivre-apres-fukushima.fr/le-nouvel-an-2016-a-fukushima/


- Sylvestre Huet {Sciences2}: Nucléaire, l'imposteur c'est le journaliste ? - Mediapart
http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleairelenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/151113/sylvestre-huet-sciences2-nucleaire-limposteur

Comment débattre du nucléaire ? Sciences 2
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/10/comment-d%C3%A9battre-du-nucl%C3%A9aire-.html

Fukushima: la piscine du réacteur 4 vidée - Sylvestre Huet, Sciences 2, 04.12.2014
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2014/12/fukushima-la-piscine-du-r%C3%A9acteur-4-vid%C3%A9e.html
Le point en mars 2012
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2012/03/fukushima-un-an-apr%C3%A8s-un-bilan-express-de-laccident-nucl%C3%A9aire.html

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/energies_nuclaire/


rappel :
http://clioweb.canalblog.com/tag/fukushima
http://clioweb.canalblog.com/tag/japon2011

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2016

1944 vote des femmes : octroi ou conquête ?

 

- « L’octroi des droits civiques et l’entrée des Françaises en politique
L’action du général de Gaulle en faveur du droit de vote et de l’éligibilité des femmes »
http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1944-1946-la-liberation/le-droit-de-vote-des-femmes.php


- Est-ce bien de Gaulle qui a donné le droit de vote aux femmes ? Libération 29.04.2015
http://www.liberation.fr/france/2015/04/29/est-ce-vraiment-de-gaulle-qui-a-donne-le-droit-de-vote-aux-femmes_1277138
Le droit de vote des femmes ? Pour plusieurs hommes politiques, c’est au général de Gaulle qu’il faut dire «merci». Une vision un peu enjolivée du suffrage féminin, qu'on doit d'abord à un député communiste... et à des années de luttes féministes


extraits :
De Gaulle, nouvelle icône féministe ? Doit-on vraiment réserver toutes nos louanges au général ? Pas vraiment. «Il ne s’agit pas de nier qu’il a joué un rôle puisque c’est bien lui qui signe l’ordonnance du 21 avril 1944 qui instaure le droit de vote des femmes, décrypte Christine Bard  auteure des Femmes dans la société française au XXe siècle. Mais cette décision n’est pas prise par lui tout seul, mais collégialement par l’assemblée consultative d’Alger, par un vote.»

La proposition d’étendre le droit de vote aux femmes est d’ailleurs avancée par un communiste, Fernand Grenier. Au départ, le texte ne prévoyait que d’instaurer l’éligibilité des Françaises. Fernand Grenier propose d’y ajouter le droit de vote. Cela donnera : «Les femmes sont éligibles et électrices dans les mêmes conditions que les hommes». Le texte est voté par 51 voix contre 16.

Il est donc un peu hâtif de présenter Charles de Gaulle comme le grand instigateur du suffrage féminin. «Il ne faut pas réécrire l’histoire : le droit de vote des femmes n’était pas un sujet particulièrement important pour de Gaulle, précise Christine Bard. Dans ses mémoires, le droit de vote tient en trois lignes. Il avait des conceptions traditionnelles sur le rôle des femmes, même si cela ne l’a pas empêché d’accepter l’idée de la citoyenneté des femmes, plus aussi subversive qu’au XIXe siècle.»

En 1944, le suffrage féminin est presque devenu une obligation : il s’agit pour la France de rattraper son (grand) retard vis-à-vis des autres pays européens. Le Sénat, qui bloquait jusqu’alors toute évolution, n’existe plus. «Il aura fallu ces circonstances très exceptionnelles pour que les Françaises puissent voter. C’est beaucoup plus complexe que l’idée du grand homme qui "accorde" ce droit.»



Christiane Taubira : Le vote ? « Non, ni donné ni octroyé, conquis ! »


Pour Christine Bard, il faut oublier
les termes «donner», «accorder» voire «octroyer». «Utiliser ces mots, c’est faire comme si les femmes étaient passives, indifférentes, comme si elles ne l’avaient pas vraiment demandé», s’agace l’universitaire. «C’est un mythe que les Françaises étaient peu investies. Certes, en France, le mouvement a été moins radical qu’en Angleterre, plus respectueux de la légalité. Mais il y a eu un mouvement suffragiste très riche, avec de nombreuses associations, des journaux, des dizaines de milliers de militants. Le problème, c’est l’oubli. On n’a pas valorisé cette histoire dans notre mémoire collective.»
Au sortir de la guerre, c’est la participation des femmes à la résistance qui va jouer comme argument de poids : on ne peut pas refuser des droits politiques à des femmes qui se sont battues contre les nazis. Mais cette raison invisibilise tout un passé de luttes féministes pour le droit de vote. «Dès 1944, on occulte le rôle des suffragistes. On les oublie alors que si les femmes ont gagné le droit de vote, c’est parce que des suffragistes l’ont réclamé pendant des décennies.»


Femmes citoyennes, actes du colloque de mai 2015
http://www.senat.fr/rap/r14-672/r14-6720.html
dont

L'ordonnance du 21 avril 1944 et le vote des femmes

Modératrice : Réjane Sénac, CR CNRS au CEVIPOF, « L'égalité sous conditions. Genre, parité, diversité »  2015
Christine Bard, Université d'Angers : « Une histoire du suffragisme »
Anne-Sarah Bouglé-Moalic,  « Vers l'ordonnance de 1944 : cent ans de débats sur le vote des femmes »
Mariette Sineau, DR CNRS au CEVIPOF : « Les Françaises aux urnes, 1945-2015 »



- Michelle Zancarini-Fournel, « La place de l’histoire des femmes dans l’enseignement de l’histoire »,
Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique 93 | 2004 2016. http://chrhc.revues.org/1289
« L’ordonnance de 1944 sur l’organisation des pouvoirs publics à la Libération accorde le droit de vote aux Françaises, donc les fait accéder de plein droit à la citoyenneté alors qu’elles n’ont pas encore obtenu ni tous les droits sociaux, ni l’égalité civile »

Hubertine Auclert, (1848-1914) association Le suffrage des femmes 1883
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubertine_Auclert

Chavannas, Les Françaises veulent voter, 1909, L’histoire par l’image
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=282

Hanna Diamond, « Libération ! Quelle Libération ? L'expérience des femmes toulousaines », Clio. Femmes, Genre, Histoire , 1 | 1995 http://clio.revues.org/517


Anne-Sarah Bouglé-Moalic
Le droit de vote des femmes : un siècle de combat politique - nov 2013 ?
http://www.crhq.cnrs.fr/fichiers-attaches-doctorants/these-Bougle.pdf
thèse Le vote des Françaises. Cent ans de débats, 1848-1944)

 

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mars 2016

FIDH : Naître Fille

 

fidh-fille

FIDH - http://tinyurl.com/fidh-naitrefille

 

Naître fille, c'est devoir surmonter beaucoup d'obstacles - FIDH
Le 8 mars, le monde entier célèbre les femmes.
Une journée sur 365 ou 366.
Une seule journée dans un monde où, de leur naissance à leur mort,
les femmes subissent pourtant discriminations et violences à chaque étape de leur vie.

La FIDH rappelle que ce combat ne doit pas être celui d’une seule journée
et appelle à se mobiliser au quotidien pour faire progresser les droits de femmes.
(défendre et étendre les droits ?)
http://tinyurl.com/fidh-naitrefille



Being born a girl means clearing a lot of hurdles
video
http://www.fidh.org/en/issues/women-s-rights/8-march-being-born-a-girl-means-clearing-a-lot-of-hurdles
http://www.youtube.com/watch?v=IH-__ZgEb1M

« According to UNESCO, 63 million girls around the world receive no schooling »

Les pays mentionnés :
India, Somalia, Afghan, Pakistan, Senegal, Siera Leone, South Africa, Sudan, Yemen,
Lebanon, Iran, Finland, Kenya, Mexico, Tajik, Egypt, DR Congo, South Korea, France, Canada, Papua New Guinea
http://www.fidh.org/IMG/pdf/note_8_march_english_final.pdf

Ce qu'en disent les internautes sur Twitter
http://twitter.com/search?q=being%20born%20a%20girl&src=tyah

 

.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,