18 décembre 2010

Besançon : CNRD 2011

La répression de la Résistance en France par les autorités d'occupation et le régime de Vichy

Lors d'une conférence qui a eu lieu le 25 novembre 2010 au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Cécile Vast a proposé une synthèse sur l'historiographie de ce thème du CNRD 2011. En prenant appui sur le colloque de 2005 à Caen (la déportation de répression), le livre mémorial de la déportation , les travaux des historiens (dont  Thomas Fontaine et de Gaël Eisman),  elle analyse cette répression à la fois du côté des bourreaux et du côté des Résistants.

Lire la version en pdf, notamment pour
. Le dispositif de répression, côté occupant, côté Vichy
. Les Résistants face à la répression...
. La Franche-Comté pendant l'Occupation
. Les sources disponibles
Elle reprend la chronologie proposée par Thomas Fontaine, avec comme bornes : juin 1940, été 1941, automne 1942, sept 1943, été 44, nov 1944.

Cécile Vast, La répression de la Résistance en France (Besançon 25/11/2010)
http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/IMG/pdf_conference-cecile-vast.pdf

Bibliographie : http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/IMG/pdf_CNRD2011Biblio.pdf

Lexique : http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/IMG/pdf_LexiqueRepression.pdf

La dernière lettre d'Henri Fertet (16/09/2003)

Une brochure régionale est aussi en ligne dans la partie élèves, également au format pdf

.
Extraits :

« Les effectifs des troupes allemandes dites de « sécurité » et de maintien de «l'ordre » s'élèvent à 100000 hommes fin 1941, puis à 200000 en 1943. A ce chiffre, il faut ajouter les troupes d'opération en 1942-1943 soit 400 000 hommes ; les effectifs montent à 1 million début 1944 ».

« L'armée allemande a pris l'initiative des exécutions massives en 1941, et a accompagné la radicalisation de la répression en 1943-1944. On est loin de l'image de l'armée propre »
« […] si la plupart des membres du […] MBF ne partageaient probablement pas l'antisémitisme radikal-völkisch des hommes de la Sipo-SD, reste que la lutte contre le "judéo-bolchevisme" […] n'était pas seulement une notion guerrière de la propagande nationale-socialiste, qu'ils auraient utilisée avec scepticisme, mais bien une idée profondément ancrée chez eux, devenue une simple évidence ». (G. Eismann, Hôtel Majestic. Ordre et sécurité en France occupée (1940-1944), p. 111-112).

« L'idéologie de Vichy obéit à une logique d'exclusion (D. Peschanski), consubstantielle à l'État français. Pour donner une explication à la défaite, Vichy développe l'idée de décadence et accuse que qu’il appelle « l'anti-France » : étrangers, juifs, francs-maçons, communistes, « ennemis intérieurs » auxquels s'ajoutent avec le temps les gaullistes…
Thomas Fontaine ... ne dissocie pas répression et politiques antisémites

Elle cite les « massacres de civils et de résistants en août et septembre 1944 : Saint-Genis Laval (banlieue de Lyon) le 19 août 1944, Maillé le 25 août 1944, Autun le 8 septembre. La Franche-Comté est particulièrement concernée par ces massacres tardifs (ligne de front) : Étobon en Haute-Saône le 27 septembre 1944 (39 tués), Banvillars (10 octobre 1944), Présentevillers (28 octobre 1944) ». Elle rappelle « qu'aucun bilan précis de ces massacres n'est établi, faute de synthèse nationale. Cela reste un angle mort de l'historiographie ».

« La répression est une composante essentielle de l'identité de la Résistance. Son étude permet de prendre en compte les dimensions culturelle, sociale et anthropologique de la Résistance ».
« Les sources sont abondantes : la presse clandestine, les correspondances et lettres de fusillés, les journaux personnels de prison (Bertrand d'Astier de la Vigerie, Honoré d'Estienne d'Orves, Agnès Humbert, etc.), les témoignages, les écrits, les romans, les films produits au moment de la Libération et après-guerre (L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville, où la répression est particulièrement présente), les monuments dispersés dans les campagnes (inscriptions géographiques, locales, qui montrent la proximité de cette mémoire), la presse locale ».

« La Résistance est un phénomène social ». A la suite de Pierre Laborie, elle invite à la prudence devant le succès médiatique de l’expression « mythe résistancialiste » - lire dans l'article de Wikipedia la distinction entre résistancialisme (Rousso) et resistantialisme (abbé Desgranges repris par les néo-vichystes).

.
- Cécile Vast a publié cet été  L'identité de la Résistance (Payot)
http://tinyurl.com/payot-vast-resistance

VAST

 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


17 décembre 2010

La villa des Mystères en 3 D - 1

La reconstitution en 3D de la Villa des Mystères de Pompéi par Gilles Sauron et Jean-François Bonnet ( conférence pour La Cité des Sciences - 6 avril 2010).
La version audio de cette conférence (1 h 45) est proposée par France-Culture (C-Académie). Cette version a un défaut évident : la radio n'est vraiment pas le média le mieux adapté pour décrire une fresque ou pour vanter les utilisations de la 3 D !!! http://www.franceculture.com/culture-academie/

En fait, pour la Villa des Mystères, comme pour Daniel Arasse, le web permet d'accéder à l'image, à travers la version vidéo. Pour repérer la vidéo, au choix,
1 - taper le titre dans Google pour obtenir l'adresse  http://www.cite-sciences.fr/sauron-bonnet
ou 2 - suivre le lien donné par FC vers la Cité des Sciences, puis explorer les thèmes dans la page universcience (Sciences et Techniques au service du patrimoine (autres conférences : Lascaux, Corent))

.
Dans cette conférence, pour aller à l'essentiel (vers 1 h 19),
Gilles Sauron voit 3 intérêts majeurs à cette fresque exceptionnelle :
. C'est un chef d'oeuvre pictural
. C'est l'expression d'une foi personnelle
. Ce sont les mémoires d'une femme,
sous la forme d'un « récit imagé » présentant,
de part et d’autre du couple formé au centre par Dionysos et sa mère Sémélé,
la vie de Dionysos d’un côté, celle de Sémélé de l’autre.
Ecouter sa longue description des éléments de la fresque (54e - 1h16, avec résumé vers 1 h 11)

dionysos1

source : Wikimedia Commons

Pour l'iconographie, l’article de Wikipedia en anglais va à l’essentiel avec 3 reproductions (dont celle montrant Dionysos - Bacchus allongé et en partie dénudé). http://en.wikipedia.org/wiki/Villa_of_the_Mysteries

L’université de Virginia a mis en ligne des vues en 360° :
(Map of Pompeii with Panoramic Images,   en haut à gauche la villa des Mystères, cercle du bas pour les fresques). Pour les exploiter en plein écran, enregistrer la vue au préalable. (voir les 5 copies d'écran à la fin de ce billet). http://hitchcock.itc.virginia.edu/Pompeii/

.

Lsauron2

La reconstitution en 3D de la Villa des mystères de Pompéi,
copie d'écran du site web de la Cité des sciences

La dimension technique et pédagogique de la diffusion de la conférence incite à faire plusieurs commentaires en forme de suggestion :

- Le web donne heureusement accès à un très grand nombre de conférences, c'est une chance pour ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se déplacer.

- Lors des colloques, beaucoup d’universitaires (ou de doctorants) se contentent de lire leur contribution. Dans ce cas, l’audio suffit amplement...

- Les choses se gâtent quand le conférencier veut exploiter un powerpoint. Il faut résoudre les détails techniques (ordi, vidéoprojecteur). Ensuite, le cameraman ne sait jamais s’il doit filmer celui qui cause ou les supports qu’il analyse et commente.
La fin de cette séance suggère une piste : la caméra a été déplacée dans un angle pour filmer à la fois le conférencier et l’écran. Mais surtout, Universcience a évité l’écueil habituel en prévoyant deux caméras : Ici, la vidéo et les supports sont présentés dans deux fenêtres distinctes, avec le choix possible de ce qui sera dans la taille la plus grande.

- Cependant, lors de cette présentation, les intervenants ont attendu 38 mn pour découvrir que l’éclairage de la Cité des sciences perturbait leur projection !

- JFB travaille devant son ordinateur. GS utilise une source lumineuse pour pointer sur le mur ce qu’il veut analyser, mais il est obligé de faire des contorsions pour voir l'image projetée derrière lui. Il aurait pu également se servir d'un ordinateur, et préciser avec la souris les éléments qu'il commentait ;  il lui aurait suffi de vérifier au départ que le vidéoprojecteur marchait...

- La présentation dure 1 h 50 (1 h 20 pour la villa et les fresques, 30 mn pour la 3 D). (« je vais résumer pour ne pas vous lasser… » dit l’universitaire au bout d’une heure ). Il faut être en vacance pour prendre le loisir de l’écouter… et pour relire les interprétations divergentes…

A suivre...

.
La villa des Mystères, l'ensemble de la fresque en 5 vues successives, à partir du site de l'université de Virginie  : http://hitchcock.itc.virginia.edu/Pompeii/

mysteres1

mysteres2

mysteres3

mysteres4

mysteres5

source : http://hitchcock.itc.virginia.edu/Pompeii/

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 décembre 2010

Bdx : Les jeunes profs et l'armée

La formation professionnelle des jeunes profs ?
« Il faut savoir qu'il est du devoir de tout enseignant de s'autoformer et les tuteurs sont aussi là pour vous aider… » a répondu une inspectrice lors d'une journée dite de « formation » à Bordeaux… ***

Pour le chef local des ressources humaines : un fonctionnaire est là pour « obéir à sa hiérarchie, et être à sa disposition 35 heures par semaine ».

Par contre l'armée a toujours ses entrées à l'école : « la défense aujourd’hui » ne ressort pas de l’autoformation, mais peut mobiliser, le temps d’un long cours magistral, des militaires (de métier ?), un IPR d'histoire-géographie et un professeur agrégé d'histoire ... « Nous avons été incités à orienter nos élèves en difficulté vers des carrières militaires ! »

Lire le témoignage d'une participante publié par Rue 89 le 15/12/2010 - [repéré par NM]
Ce témoignage et les commentaires illustrent l'ambiance détestable suscitée par une gestion libérale-autoritaire de l'éducation [sur le modèle thatchérien initié par Lombard à France-Telecom ?]

*** « Jusqu'à l'an dernier, les professeurs stagiaires travaillaient à mi-temps, ce qui leur permettait d'entrer dans le métier en suivant une formation en alternance à l'IUFM ». Aujourd'hui, ils se retrouvent devant leur classe sans aucune formation professionnelle initiale, chaque académie bricolant ce qu'elle peut avec les moyens dont elle peut encore disposer ...

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

35,98 euros, + hausse de TVA

- Le deuil du triple-play à 30 euros
« 35,98 euros, 6 euros de plus, voilà le prix de la V6 pour les abonnés en dégroupage total, soit les trois quarts des abonnés. Mais Free persistera à communiquer sur le prix de 29,99 euros, réservé à ceux qui continuent de payer l’abonnement à France Télécom, pour sauver la face. Free, qui a dopé en France le triple-play en fixant la barrière à 29,99 euros pour un service tout compris, a franchi le Rubicon ».
[il faut y ajouter la hausse prochaine de la TVA... La connexion à internet, une activité juteuse pour les opérateurs et leurs actionnaires... ]
http://www.liberation.fr/medias/

- Du nouveau dans la box du Père Niel, La nouvelle box présentée par le patron de Free
http://www.liberation.fr/medias/

- Redrawing the Map of Great Britain from a Network of Human Interactions [source François Arnal]
avec cartes :  The geography of talk in Great Britain - The core regions of Britain
http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0014248

à comparer avec cette carte des liaisons téléphoniques dans le Schiebling :
http://clioweb.free.fr/carto/bn/bntel.jpg

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2010

CNRD : La répression de la Résistance

- Sur le site du Cercle d'étude, le DVD : des résistants déportés juifs témoignent (Paulette Sliwka-Sarcey, Raphaël Esrail, Henry Bulawko, Jacques Lazarus) et le livret d'accompagnement vous attendent.
Ecrire en donnant vos coordonnées à Nicole Mullier.
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article43

Sur le site, de nombreux documents et témoignages, et le lexique Les mots de la France sous l’Occupation
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article129
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique39

.
- CNRD, des brochures régionales ou départementales sont indexées sur les sites académiques
http://www.netvibes.com/clioweb#Academies

. Besançon,
4 clics sont nécessaires pour accéder - enfin - à la bonne adresse :
http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/grenier/doc/livret_resistanceweb.pdf

. A Montpellier, bon courage pour repérer la brochure 2011...
http://pedagogie.ac-montpellier.fr:8080/disciplines/hist_geo/spip.php?article528
http://archives.herault.fr/plansite-2608.html

une sélection d'ouvrages sur
http://www.memoire-resistance-lr.fr/crhrd/deportation.html?id=s
(Le "dossier"  déportation tient en 220 mots...)

. Nantes,
Un dossier avec chacun des 5 départements...
Le glossaire mériterait au moins une relecture (cf la définition de terroriste, Résistant..)
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/

Dijon annonce une demi-journée de réflexion le 04/02/2011

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Rencontres Wikimedia 2010

Le 9/12/2010, Camille Gevaudan a rédigé deux articles aux Rencontres Wikimedia dédiées aux liens entre le web collaboratif et les structures du patrimoine culturel :
À la rencontre de Wikimédia : http://www.ecrans.fr/Rencontres-Wikimedia,11490.html
Les partenariats très GLAM de Wikimédia : http://www.ecrans.fr/Les-partenariats-tres-GLAM-de,11506.html
Plusieurs ateliers devraient arriver en ligne, en audio ou en vidéo sur le site Wikimedia.

« Le week-end des 3 et 4 décembre à Paris, Wikimédia France a fait les choses en grand : ses deux jours de rencontres autour du patrimoine culturel et du web collaboratif ont été organisés dans une annexe du palais Bourbon, avec projection des Powerpoint sur écran géant et deux interprètes professionnels pour traduire en simultané les intervenants anglophones ».

« Les invités étaient issus de différents métiers du domaine des « GLAM », joli terme désignant les Galleries, Libraries, Archives and Museums (galeries, bibliothèques, archives et musées) ».

« Trois partenariats ont été noués cette année entre Wikimédia et des instances françaises et étrangères réputées :
. Le British Museum à Londres
Trésor de Hosne (Suffolk, 1992), un défi: rédiger un article de référence en 8 jours ..
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Hoxne_hoard
http://en.wikipedia.org/wiki/Hoxne_Hoard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trésor_de_Hoxne
 

backstage_ecrans

Visite « Backstage » au British Museum — photo Mike Peel, CC BY SA

. Museum de Toulouse - projet Phoebus
http://commons.wikimedia.org/wiki/Commons:Projet_Phoebus/fr

. BNF - Wikisource relire et corriger le scan de 1500 ouvrages.
http://fr.wikisource.org/wiki/Wikisource:Dialogue_BnF
http://fr.wikisource.org/wiki/Wikisource:Textes_demandés

« A l'opposé, en France, le musée d’Orsay interdit purement et simplement toute photographie dans son enceinte... »  [ La Joconde vitrée et blindée est mise en boite à l'excès en numérique, mais certains musées locaux ou régionaux refusent tout cliché, même sans flash…]

Lire également l'article de Wikinews :  France : Rencontres Wikimedia

T-ma-Tic, un moteur de recherche centré sur Wikipédia et les réseaux sociaux

Florence Nibart-Devouard (ex-présidente de la Wikimedia Foundation) à Vivement Dimanche (05/12/2010, extrait sur Youtube, vers 1 mn 45) :  « Wikipedia a été fondée aux Etats-Unis par Jimmy Wales... une telle réalisation aurait eu du mal à naître en France : elle fait le pari de faire à priori confiance aux gens ». Michel Drucker n'a plus qu'à fournir une photo...

wd_florence

 

Vivement Dimanche, 5/12/2010 - Florence Devouard - François Bayrou - Michel Drucker


Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 décembre 2010

Une jeune fille rangée

Ainsi vivait «Anne-Lo», tuée dans le RER D
Portrait, à travers ses proches, d’une jeune fille rangée.
Didier Arnaud, Libération, 12/12/2010

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les échanges et la crise

diplo
dans le hors série du magazine Diplomatie,
Atlas géostratégique 2011, un monde de richesses (10,95e)

Laurent Carroue *  a rédigé l'article
Les échanges, une si difficile sortie de crise
..Un véritable collapsus en 2008-2009 (chute de 22,5 % du commerce mondial)
..La Chine, le premier exportateur mondial
....(recul de 16 % de seulement de ses exportations, entrée en vigueur d'une zone de libre-échange entre Chine et Asean)
..Vers une nouvelle guerre économique et monétaire

« Rarement la question de la refondation sur des bases saines et équilibrées du système financier international n'a été posée avec autant d'acuité ».

* Laurent Carroué est Inspecteur Général en Histoire-Géographie
et directeur de rercherche à l'Institut français de géopolitique de Paris VIII
Une version temporaire : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/carroue/

.
A lire, de Laurent Carroue, sur le web :

- La crise des subprimes : enjeux géopolitiques et territoriaux de l’entrée dans le XXIe siècle
Cafés géographiques - 12 octobre 2008
http://tinyurl.com/cg-carroue-subprimes-2008

- FIG 2008 : La mondialisation source de nouvelles tensions ?
http://archives-fig-st-die.cndp.fr/actes/actes_2008/carroue/article.pdf
http://archives-fig-st-die.cndp.fr/actes/actes_2008/index.htm

- Géographie et mondialisation : quelles approches dans un monde en crise - Nantes, 28 janvier 2009 - 2 fichiers en pdf. La mise en page est curieuse et ne met pas en valeur les documents proposés...
La mondialisation : un système géoéconomique, géopolitique et géostratégique (16 pages)
Un enjeu systémique : l'effondrement du "nouveau régime d'accumulation financière" (22 pages)

invendues

dossier à télécharger : Géographie de la mondialisation :
quelles approches dans un monde en crise ? (12 Mo en pdf)
http://dl.free.fr/vx01yDp5f

- La crise mondiale : une ardoise de 55 800 milliards de dollars - cafés géo 22 mai 2009
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1596

- Les territoires de la mondialisation (avec documents en pdf)
conférence à Dijon, 31 mars 2010
http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article382

- Nov 2010 : Conférence à Levallois-Perret - transcription à venir sur le site de Versailles

- Annoncé :
14 janvier 2011 - Strasbourg - Les effets et impacts de la crise actuelle

9 février 2011, Besançon, La gouvernance mondiale

- La page Wikipedia propose une bibliographie développée
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Carroué


 

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 décembre 2010

Les Peintres de l'Estuaire

A Condé sur Noireau (14), jusqu'au 6 mars 2011, l'espace musée Charles Léandre présente une exposition Les Peintres de l'Estuaire (de la Seine) de 1800 à nos jours. Elle a été mise en place par Jacques Mahier, un collectionneur avec l'aide des musées normands.

« Plus de 50 artistes sur 4 générations seront réunis, avec les signatures prestigieuses d'Isabey, Huet, Daubigny, Mozin, Jongkind, Dubourg, Gernez, Saint-Delis, Dufy, Friesz ou encore Hambourg et Herbo ».
« Les lieux de peinture fréquentés par les artistes : Honfleur, Le Havre, les quais de Trouville, les planches de Deauville, la ferme Saint-Siméon, les champs de courses... »

Sur le web, le site consacré à Eugène Boudin (1824-1898) est le plus riche : http://www.eugeneboudin.org
Afficher 96 reproductions par page, et dans la recherche taper par exemple : Trouville, Honfleur, Le Havre, laundresses, sea, sailing... Un tableau : Le-Havre,-Stormy-Skies-over-the-Estuary

Trouville
Le site eugeneboudin.org : La Plage de TrouvilleLaveuses sur les berges du port de Trouville

LAVEUS2 
consulter aussi Wikimedia Commons : Laveuses au bord de la Touques (1884) Musée Langmatt

En noir et blanc sur le site de Nathanaelle Neffe
L'école de Honfleur, le cercle artistique de Saint-Siméon,
L'histoire et la représentation de la villégiature en Normandie (Honfleur, bains de mer)

La Côte Fleurie - Deauville - Villerville - Villers-sur-Mer - Trouville
Les peintres Boudin Caillebotte Daubigny Degas Bonnard Cals Courbet Dufy
2 dossiers en pdf avec des reproductions de tableaux.

mozin_gue

Charles Mozin Le passage à gué au soleil couchant à l'entrée de la Touques à Trouville 1829

Arsène Durand et Pierre Josserand : Essai sur Trouville avec des notices biblio-iconographiques.- Trouville ca 1939 (dont le peintre Charles Mozin). http://www.bmlisieux.com/normandie/durand01.htm

.
Quelques artistes exposés :
Charles Mozin (1806-1862), villa Montebello, Trouville
http://www.galerieamalthee.com/peintre-charles-mozin.html
http://antiquairemarine.blogspot.com/2007/03/charles-louis-mozin_27.html

Johan Barthold Jongkind (1819-1891)
Les Bateaux à Honfleur, circa 1866
http://www.artnet.com/ag/
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0541/m506004_84ee372_p.jpg

Maurice Courant (1847-1924), Quai de Trouville - Musée Malraux Le Havre
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0368/m072004_0000078-1_p.jpg

Jean Dries (1905-1973)
http://www.jeandries.fr/

Pour d'autres, dont
Paul Huet (1803-1869) d'après ses notes, sa correspondance, ses contemporains
Adolphe-Félix Cals (1810-1880)
Charles Daubigny (1817-1878)
Louis-Alexandre Dubourg (1821-1891)
Charles Pecrus (1826-1907)
Frank-Myers Boggs (1855-1926)
Georges Binet (1865-1948)
Fernard Fortuné Truffaut (1866-1955)
Ernest-Othon Friesz (1879-1949)
Paul-Elie Gernez  (1888-1948)
Edmond Ernest Kosmowski (1900-1985)
Fernand Herbo(1905-1995)
André Hambourg (1909-1999),
Exploiter la recherche images de Google.

BOUDIN_CN

Eugène Boudin, Voiliers sur la berge, Trouville, huile sur carton
carton de l'expo Les Peintres de l'Estuaire -

La présentation comporte des reproductions de
Mozin Le passage à gué au soleil couchant à l'entrée de la Touques à Trouville 1829
Gernez Les barques à Honfleur
Jongkind, Paysage de bord de mer

 

 

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 décembre 2010

France 5 : Wikileaks en questions

Le 10 décembre, C à dire (France 5) recevait Benjamin Bayart (FDN) pour parler de Wikileaks.

Pour écouter les réponses de B Bayart, aller sur le site de l'émission http://www.france5.fr/c-a-dire/
ou au format wmv : http://tinyurl.com/cadire-bayart2010
(Selon lui, ce qui est nouveau, c’est que Wikileaks
se fasse attaquer par des méthodes si violentes. Le site diffuse des choses qui déplaisent, mais à ce jour, il n'y a aucune plainte déposée devant un juge, même aux USA)

Voici une transcription des questions posées par le présentateur :

- « Tous les jours, on apprend des petits secrets. Benjamin Bayart, est-ce que c'est une bonne chose que ces secrets d'Etat, ces petites notes se retrouvent ainsi sur la place publique ? »

- « Cette transparence... les USA disent qu'en France il y a 10 sites à protéger contre d’éventuelles attaques terroristes (Sanofi Pasteur à Lyon, cables à Lannion)... Est-ce que ce n'est pas très dangereux ? »

- « Oui, mais il y a eu un coup de projecteur, une publicité  »

- BB, écoutez Mme Alliot-Marie, elle est très remontée :
« Ce qui s'est passé est  irresponsable, c'est une atteinte à la souveraineté des Etats, à la confidentialité nécessaire d'un certain nombre d'échanges et donc cela fragilise à la fois les relations internationales et qui plus est, cela peut mettre en danger un certain nombre de personnes » dit la ministre.

- « BB,est-ce que vous comprenez que les Etats soient furieux... ? »
- « …C'est vrai qu'il y a un peu d'embarras ...»

- « Pourquoi est-ce que tous ces secrets d'Etat sortent aujourd'hui ? Est-ce dû à internet, à la numérisation ? du temps des espions soviétiques, il fallait photographier les documents un par un et les faire sortir... »

- « Franchement, si on veut que quelque chose reste secret, autant revenir au crayon et au pigeon voyageur ? »

- « Autrefois, qui essayait de percer les secrets ? Les espions soviétiques ? »

- « Aujourd'hui, on a des profils bien particuliers de ces petits génies de l'informatique qui arrivent à percer des secrets, par exemple ce Julien Assange… »

Thibault Thomas, présenté comme expert des réseaux sociaux : « JA, c’est quelqu’un qui pense que toute barrière à la communication est un désavantage… il s'attaque à des démocraties, il déstabilise les USA »

- « N’est-ce pas des gens illuminés ? »

- « Avec cette numérisation, nous sommes à la merci d'événements forts, rapides. Quand Eric Cantona dit en début de semaine : « il faut retirer son argent dans les guichets »,  on a eu peur, on se dit qu'internet cela donne un pouvoir aux internautes qui sont presque grisés par le fait qu'ils sentent qu'ils sont capables de faire tomber le système »

- « Pour revenir sur internet, quand je suis chez moi, derrière mon écran, est-ce qu'il n'y a pas un sentiment d'impunité ? Je m'explique :  jamais je n'irai voler un cd dans un magasin, en revanche, voler, pirater une chanson sur internet cela ne me pose aucun problème. Est-ce que lorsque je suis avec ma souris, je ne suis pas un hors la loi sans aucun problème ? »

- «  Internet pour le meilleur et le pire, en tous les cas, ce n’est pas un champ hors la loi, il y a une Police... »

Pour entendre un autre regard, écouter Place de la Toile (05/12/2010)

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,