09 janvier 2011

Le plan parcellaire d’Allemagne (1477)

- Thomas Jarry, Autour d’un plan médiéval normand : Le plan parcellaire d’Allemagne (Fleury-sur-Orne) de 1477, Histoire et sociétés rurales Vol. 23, 2005/1. http://www.cairn.info/revue-histoire-et-societes-rurales-2005-1.htm

Extraits :
« Au sud de l’agglomération de Caen, le marais d’Allemagne (aujourd’hui Fleury-sur-Orne) fit l’objet au XVe siècle d’un dessin parcellaire, conservé dans le fonds de l’abbaye Saint-Étienne de Caen aux Archives départementales du Calvados. Sur près d’un mètre de long, on détaille les microtoponymes, les superficies des parcelles et les noms des tenanciers des 145 ha compris dans un méandre de l’Orne… ».

jarry_2004

source : Th Jarry, Histoire et sociétés rurales - 2005-1

p 172 - Apparemment aisée en raison du caractère immédiat du visuel, l’utilisation des plans comme source historique est un exercice aussi difficile que l’interprétation d’un texte. Confronter les sources cartographiques aux sources archéologiques et textuelles, construire une méthode scientifique et définir les outils de l’analyse géographique sont les conditions primordiales pour répondre à quatre questions : comment le plan a-t-il été dessiné ? quand a-t-il été dessiné ? pourquoi a-t-il été dessiné ? que nous apprend-il sur l’espace et la société rurale ?

p 183 - … Si les plans parcellaires du Moyen Âge sont si peu nombreux, c’est que pour cette époque la plupart des terriers conservés fournissent des descriptions souvent très longues, très précises et très détaillées, qui ne nécessitent pas une représentation du terroir pour remplir la fonction qui leur est dévolue, celle de connaître ou reconnaître des droits perçus sur des terres et des hommes. Les traditions orales et écrites, la reconnaissance par des jurés de la paroisse, suffisent à faire preuve.

j_manoir_bath

Le manoir du bac d’Athis, Th Jarry, HSR 2005-11

p 187 - Le manoir du bac d’Athis avec sa cour et son étable s’élève au bord de l’Orne. Le passage du fleuve par le bac est toujours en activité au milieu du XVIIIe siècle, comme on le constate dans un bail à ferme concédé par l’abbaye Saint-Étienne de Caen à Thomas Le Coq le 9 juin 1759… Plus aucune construction ne figure à cet emplacement sur le plan cadastral ou dans l’état de section de 1809…

p 191 - Sans doute la « liste figurée » de notices parcellaires, placées les unes à côtés des autres, sans échelle ni orientation, reste-t-elle proche du document fiscal originel, et tient-elle lieu surtout d’« aide-mémoire ». Cependant, cette vision de l’espace par bouts et côtés est une des plus anciennes représentations d’un paysage rural et des plus originales, ancêtre des nombreux et magnifiques plans parcellaires qui accompagnent de plus en plus fréquemment les terriers à partir du XVIIe siècle.

ge_fleury

Le plan parcellaire de 1477 concerne le Grand Marais (source : Google Earth)

Le cadastre napoléonien est numérisé, mais son accès est payant

Voir aussi la zone ZI dans le cadastre actuel

.
- Fleury sur Orne et Allemagne
Fleury-sur-Orne est mentionné sous la forme latinisée Alemannia en 1077, en français Allemagne jusqu’en 1916. Elle doit sans doute son nom à une garnison d’Alamans de l'armée romaine préposée à la garde du gué qui franchissait l’Orne à l’époque du Bas-Empire dans le cadre du tractus Armoricanus et Nervicanus.

Le 23 août 1916, le conseil municipal décide un remplacement du nom pour celui de Fleury-devant-Douaumont, commune de la Meuse détruite cette même année lors de la bataille de Verdun au cours de la Première Guerre mondiale. Par décret du 12 avril 1917, le nom de Fleury-sur-Orne devient officiel.
source : Wikipedia

Posté par clioweb à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 janvier 2011

Soluble dans la démocratie ?

Ecouter Comme on nous parle, de la 11e :-) à la 27e mn

. Quand Finkielkraut vient Finkielkrauter et s'écouter pontifier à propos de ce qu'il veut diaboliser et décrit comme les horreurs du Cinquième pouvoir...
. Quand la radio veut concurrencer la TV (grâce au cinquième pouvoir) sans s'en donner les moyens techniques... avec deux autres invités, Thomas Legrand (Inter) et Guillaume Tabard (Les Echos)

26e mn :
- est-ce que la transparence de Wikileaks est soluble dans la démocratie ?
- sans avoir tout compris à la question...
- Je la répète : la transparence de Wikileaks est-elle soluble dans la démocratie ?
(une société peut-elle vivre sans une certaine dose d'opacité ?)
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/comme-on-nous-parle/

A comparer avec les points de vue de Patrice Flichy (Le sacre de l'amateur) et Dominique Cardon (La démocratie Internet : Promesses et limites)
http://clioweb.canalblog.com/tag/peurdinternet

Un rappel : au temps de Wilson, traités secrets ou diplomatie ouverte ?


Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2011

Globalement positif...

C'est le bilan avancé dans la conclusion d'une étude officielle menée en novembre 2010 sur l'accueil des nouveaux professeurs. Des enseignants concernés préfèrent parler de « stagiaire impossible ».
A lire sur le site Sauvons l’Université, une « Etude relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants stagiaires pour le second degré » ( réponses de 28 académies, à partir de la page 10 ) - DGRH B1-2  (source : LdC). Avec carte en pourcentages et aplats de couleur.

« Au 1er octobre 2010, on dénombre 8 604 enseignants stagiaires et conseillers principaux d’éducation stagiaires dans le second degré »

« En moyenne, on compte entre 1,5 à 2 stagiaires par établissement, mais parfois jusqu’à 5 stagiaires par établissement (lycées importants) ; Une petite minorité de stagiaires (394 stagiaires soit 4,5 % des stagiaires) sont affectés sur plusieurs établissements (2 à 3 maximum) ».

« La désignation des tuteurs ne s’est pas réalisée sans difficulté. En effet, les inspecteurs, très impliqués dans ce travail, se sont souvent trouvés confrontés à une forte opposition syndicale et à celle de certains chefs d’établissements et/ou de l’équipe pédagogique. Ainsi, l’académie de Nantes indique qu’une lettre de désignation a été adressée à 35 tuteurs réfractaires sur les 395 sollicités, 4 d’entre eux, à la date de l’enquête avaient maintenu leur refus ».

« A la date de l’enquête, 139 stagiaires n’avaient pas encore de tuteurs dans 12 académies ».

« Il ressort que ceux-ci commencent à connaître, en octobre, un état de fatigue. Il leur semble difficile de concilier, dans l’urgence, l’organisation de leurs classes (préparation des cours, gestion de la classe) et leur formation. Les stagiaires estiment manquer de méthodes et du recul nécessaire pour effectuer leur travail et l’apprentissage de leur futur métier ».

« Début novembre, on dénombre 65 démissions contre 48 l’année dernière durant la même période ». « …une enquête réalisée début octobre sur ce point spécifique avait montré que pour leur grande majorité, les démissions sont intervenues avant la rentrée scolaire et pour des raisons qui ne sont pas liées avec la difficulté du métier ».
.
.
« Il ressort des remontées de l’enquête menée auprès des 30 académies et des 100 inspections académiques que la mise en œuvre du nouveau dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des stagiaires, tel qu’il a été préconisé par la circulaire du 25 février 2010, a demandé un très gros investissement de la part des services déconcentrés du ministère de l’éducation nationale ».

«  Le bilan du dispositif de prise en charge des professeurs des écoles stagiaires de la session 2010 est globalement positif (sic). Cela résulte d’une part, de la situation particulière de l’enseignement scolaire du premier degré qui bénéficie cette année d’enseignants en surnuméraire et, d’autre part, d’un réseau de proximité important et qualifié : IEN de circonscription, conseillers pédagogiques de circonscription, professeurs des écoles - maîtres formateurs (PEMF) exerçant en école et déchargés une journée par semaine, maîtres d’accueil temporaires impliqués dans le suivi et la formation ».

«  L’accueil, l’accompagnement et la formation des enseignants stagiaires du second degré s’est mis en place plus difficilement que dans le 1er degré du fait de résistances très fortes, alors même que les académies ont beaucoup travaillé pour bâtir des procédures en phase avec leurs spécificités propres. L’appropriation du nouveau dispositif par l’ensemble des acteurs est en cours, sur le terrain ; il conviendra de réaliser un bilan au terme d’une année scolaire complète afin de mesurer de façon plus exhaustive tous les effets de la réforme du recrutement des enseignants, notamment en termes de gestion des ressources humaines ».

Posté par clioweb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2011

Comptines payantes

Comptines payantes pour les petits Allemands - Le Monde 05/01/2010

« La GEMA (la SACEM allemande) a sommé par lettre 36 000 crèches et jardins d'enfants de s'acquitter rapidement des droits d'auteur sur les chansons et comptines reproduites ou interprétées en public ... : pour 500 copies de textes ou de partitions, un jardin d'enfants public devra verser 56 euros par an, un jardin géré par une église 44,80 euros, hors taxes. A condition que le formulaire prévu soit dûment rempli : pour chaque chanson, titre, compositeur, éditeur de l'oeuvre et date de diffusion devront être consciencieusement relevés, le tout devant faire l'objet d'un contrôle régulier ».

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Désobéir ?

Un fonctionnaire peut–il désobéir à la loi républicaine ? 
Le Grain à moudre 04/01/2011, fichier en mp3

- Elisabeth Weissman, auteur de La désobéissance éthique - Enquête sur la résistance dans les services publics
- Jean-François Verdier, directeur général de l'Administration et de la Fonction Publique
- Jean Marc Canon, secrétaire général de l'UGFF-CGT

Il suffit de lire la présentation des 3 invités pour anticiper la tonalité et le contenu des discours qui ont été tenus. Aucune possibilité d'écouter ou de faire un pas vers l'adversaire. Ne pas oublier d'y ajouter, vers la 31e mn, l'attaque habituelle inévitable contre les syndicats par un des animateurs.

Pour entendre un vrai débat sur la politique menée par la majorité actuelle, ou pour s'informer sérieusement sur Thoreau et la désobéissance, il faudra chercher ailleurs.

Lire ou relire Désobéir, l'article de Thierry Paquot dans Le Monde diplomatique (2005)
ou une tribune de philosophes dans Libération

Relire l'excellent dossier de décembre 2009
Comment vendre à la découpe le service public ?
    * De l’Etat-providence à l’Etat manager, par Laurent Bonelli et Willy Pelletier
    * Paroles d’experts
    * La faute aux Britanniques..., par Jérôme Tournadre-Plancq
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/12/A/18638
ou sur ce blog (09/01/2010 - 30/03/2010) :
http://clioweb.canalblog.com/tag/decoupe

un dernier détail : si dans votre concours, une épreuve porte sur « Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable », soyez très prudents dans le choix de vos lectures...

 

Posté par clioweb à 05:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


05 janvier 2011

Un oeil sur la Corée du sud

La Corée était au programme du dernier un oeil sur la planète
http://oeil-sur-la-planete.france2.fr/index-fr.php
L'émission au format wmv

Reportages :
- L’empire Samsung
" C’est la marque la plus emblématique de la Corée du Sud.
Les bénéfices du conglomérat sont supérieurs à ceux d’Apple, de Google et de Microsoft réunis "

- Un pays toujours en guerre
- La vague coréenne (séries TV, films et groupes musicaux)
- Des hommes et des dieux

6e mn : « c'est la première fois qu'une caméra occidentale pénètre dans ce sanctuaire » ...
« il nous a fallu presque 6 mois de négociation pour accéder à Digital City (Suwon) »

Le syndrome  Des racines et des ailes frappe sur France 2 :
- Pas de comtesse sur le retour, mais une vice-présidente, un ex de chez L'Oréal...
- Au moins un reportage pour vanter le religieux et le choc des cultes.
- Les journalistes se présentent comme neutres ; néanmoins, aucun coup de patte ne manque sur la paresse supposée des salariés français.
- Ils prétendent montrer ce qui est inaccessible ou interdit au grand public (tous les autres...), alors que les caméras filment d'abord ce que le service de com' de l'entreprise veut donner à voir à l'extérieur.
- Rien n'est dit sur le contexte politique et économique de la naissance des chaebols,  sur leurs liens avec la dictature de Park Chung-hee (relire en ligne Les géants sud-coréens sont contraints de se spécialiser, l'article de Philippe Pons - Le Monde  10 mai 1991).
- Pas de carte pour localiser les lieux filmés...

Dommage : un reportage sur Wal-Mart en 2004 avait suggéré qu'il était possible, sur une TV publique, d'échapper à la propagande commerciale à la gloire d'une entreprise.

Le reportage termine par des allusions à Naver et Daum, concurrents de Google, et au réseau social Cyworld


coree6

Le littoral à l'Ouest de Pusan, au sus-est du pays - source : http://local.daum.net/map/index.jsp

coree7

http://maps.google.fr/

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Catherine Pederzoli réintégrée

Catherine Pederzoli "a été réintégrée mais dans une nouvelle affectation" - Le Monde 03/01/2011
[ de bonne source, elle serait mutée de Loritz à Poincaré ]

Les autres titres du Monde ne rassurent pas sur la maîtrise de la langue :
. Luc Chatel réfute toute "remise (sic) en cause de l'enseignement de la Shoah"
" Elle en a pris connaissance, formulée (resic) ses observations "
. Une professeur d'histoire suspendue à Nancy pour avoir trop parler (resic) de la Shoah

Deux articles de Christophe Dollet dans L'Est Républicain
04/01 : L'enseignante sanctionnée
05/01 : Sanction : Catherine Pederzoli à Poincaré

Certains commentaires d'internautes paraissent effarants :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/03/
http://www.wmaker.net/comite-pederzol/

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'instit ou le curé

instit_cure

Dessin en dernière page du Canard enchaîné (5 janvier 2011)

En 2007, le chanoine du Latran avait claironné, en lisant la prose de ses conseillers cléricaux :
« Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal,
l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé
parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie
et le charisme d’un engagement porté par l’espérance »

«  Dans le premier degré, des classes seront fermées puisqu'on attend 8 900 nouveaux élèves
et que 8 967 postes d'enseignants disparaissent » -  Le Monde, 28/12/2010

Pour voir d'autres dessins de Philippe Mougey, consulter son site web ou interroger Google images

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 janvier 2011

Le style amphigourique

- Chatel défend le mauvais français de Sarkozy - Médiapart
http://www.mediapart.fr/article/offert/

- Sarkozy ne parle pas mal, il « refuse le style amphigourique » - Libération 04/01
Autrement dit, si le Président parle mal, c'est fait exprès pour qu'on puisse bien tout comprendre...

François Loncle, un député PS s'était très officiellement ému des fautes de langage du Président dans une question écrite au ministre de l'Education . Lequel a bien été obligé de répondre.
http://www.liberation.fr/politiques/

amphigouri :
Discours ou écrit burlesque, volontairement obscur ou incompréhensible
Propos ou écrit involontairement confus et inintelligible en raison de l'incohérence des idées et de l'expression

Posté par clioweb à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

pdt : le complexe et le compliqué

Le dernier Place de la Toile (02/01/2010) a diffusé un entretien avec 4 auditeurs, des invités pas vraiment ordinaires : archiver l'émission au format mp3

Karima Rafes dirige BoarderCloud (web sémantique)
Pierre-François Laget travaille à l'hôpital de Lisieux
.
Gaspard Lundwall, un futur avocat vient de rédiger « Le réel, l'imaginaire et l'internet » pour la revue Esprit. La source du piratage ? Ce serait une double paresse, celle des vendeurs, celle des internautes. ( Accéder à un fichier en libre accès est simple et instantané. Pourquoi les marketeurs dépensent-ils autant de temps et d'énergie à faire concevoir des usines à gaz où le client de bonne foi a surtout à perdre... je pourrais développer un exemple récent avec la FNAC).

.
Nicolas Roussel travaille à l'INRIA de Lille.
http://interaction.lille.inria.fr/~roussel/cv-roussel.pdf
Il évoque les relations homme-machine,
et traite des relations entre le simple, le nécessairement complexe et l'inutilement compliqué...

L'écouter parler de l'informatisation de la SNCF. (il évoque le compostage des billets : 2 bornes pour 150 personnes, chacune retournant 10 fois son billet avant de réussir à le composter...
il aurait pu citer les files d'attente au guichet ou devant les automates, sans parler de l'augmentation des tarifs)

L'écouter sur la "simplicité" prétendue d'appareils à la mode, et l'écoute aléatoire comme seule possibilité envisageable.
La faute à la miniaturisation et au manque de place pour installer des boutons ?
La faute au design minimaliste ?
Un choix marketing ? (viser les consommateurs allergiques au clavier)

Il cite Don Norman et son plaidoyer pour une conception réellement centrée sur l'utilisateur et ses usages.
Living with complexity
http://www.jnd.org/
http://www.jnd.org/books.html#608
(le 1er chapitre peut être téléchargé gratuitement).
A comparer avec certains modes d'emploi indigestes... vite remplacés par un FAQ conçu par les internautes...

" Concrètement, j'ai ipad, iphone, un ordi portable, dit en substance NR. J'écris, je gère, j'organise de l'info, j'ai amassé un million de doc... Il n'est pas question pour moi d'utiliser une machine dont les fonctionnalités ont été appauvries à l'excès pour assurer mon travail au quotidien. La simplicité pour la simplicité ne m'intéresse pas. Au contraire, si un appareil est bien conçu, il fonctionne encore mieux que vous ne le pensez. A chaque utilisation il vous permet d'en faire davantage et il sait vous surprendre ".

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,