02 avril 2011

Japon : Tepco et la radioactivité


sur Sciences2, le blog de Sylvestre Huet, samedi 2 avril, 10 h 27

« A Fukushima, c'est toujours l'eau radioactive qui concentre l'attention...
Vendredi, la compagnie a installé des pompes provisoires pour les réacteurs 1 à 4 afin de pomper l'eau de mer qui servira à refroidir l'eau douce circulant dans le système.
Cette avancée est intéressante. Mais il faut souligner l'inconnu principal de cette stratégie, aujourd'hui bloquée : lorsqu'on les remettra en marche, les tuyaux et les pompes du système de refroidissement sont peut-être trop endommagés, ou trop pollués par des pièces de métal, pour fonctionner. Or, tant que les niveaux de radiation à l'intérieur des bâtiments des réacteurs sont trop élevés, il sera difficile de les inspecter. D'où la formule très "livret d'instruction militaire" par laquelle la Tepco avoue désormais son calendrier : cela pourait prendre «un certain temps ».
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/index.rdf

.
dans Le Monde, 
http://www.lemonde.fr/japon

- Fukushima vu par Thierry Charles (ISRN)

- Quel modèle énergétique pour le Japon de demain ?


 

 

 

Posté par clioweb à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 avril 2011

Pour un mandat unique

.
180 000 euros versés pour un rapport en pdf copié-collé à partir d'un dossier du ministère de l’Equipement, 245 000 euros payés en conseil à une entreprise intéressée à la privatisation de Gaz de France... sans compter avec les timbres de collection... Certains élus lorgneraient-ils sur les stocks options de leurs condisciples des grandes écoles qui ont préfèré tirer profit du pantouflage dans le privé ? - source : Médiapart et Le Canard.
 

- La vie publique semble mal en point.
. 13 mois avant les présidentielles, les médias ne parlent que de campagne anticipée.
. Le pays légal a de moins en moins de rapport avec le pays réel.
. Les récents records du taux d'abstention devraient interroger à nouveau les politistes.


Si la démocratie tient bien à l'existence de contre-pouvoirs efficaces et à une alternance régulière - pas une fois tous les 23 ans - deux correctifs à la constitution s'imposent :

. Limiter la présidence à un mandat unique.
En 2002, le septennat n'a pas été remplacé par le quinquennat, mais par le décennat ( voire par la présidence à vie dans le cas d’une famille très avide de pouvoir et d'argent ). A peine trois ans après l'élection, l'unique projet du pouvoir, c'est de préparer la réélection...

- Autre solution simple : placer toutes les élections le même jour, sur le modèle en vigueur aux USA. Cela éviterait de prendre les électeurs pour des idiots, et de faire dépendre l'élection de chaque député du bon plaisir du seul prince.

 


Posté par clioweb à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Japon : Le quotidien des liquidateurs

 

Le quotidien radioactif des "liquidateurs" de Fukushima - Le Monde - Japon - 01/04/2011

 


Rappel :
Fukushima : Sylvestre Huet commente une série de photos aériennes montrant l'état des quatre réacteurs. 
http://sciences.blogs.liberation.fr/

 

Les images viennent de http://cryptome.org, le site de l'architecte américain John Young.
http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/daiichi-photos.htm

 

D'après Planète Terre, la centrale était à une altitude plus basse et plus exposée que celle d'Onagawa ; de plus les ingénieurs avaient oublié de placer les générateurs de secours hors de portée d'un tsunami... :-):-)
L'émission Planète Terre au format mp3 

 

 

Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le coup de l’excellence


Le « coup » politicien de «l'excellence » supposée,
et le « coût » social de cette gestion idéologiquement inégalitaire des crédits publics.

dans la revue de presse du 01/04/2011 :
. Faut-il envoyer l'armée dans les écoles ? De Valmy à la Kapisa, le soldat français ... Le Monde Opinions
. TF1 met fin à son Carré Viiip - Le Monde
. Le gouvernement envisage de geler les tarifs du gaz jusqu'à la présidentielle - Libération...
. Tepco aurait installé une webcam sur une des lances à incendie. Juste trois semaines après l'accident nucléaire.
 

- Dans le 20 h de France, mercredi 30 mars, vers la 10e mn, http://jt.france2.fr/20h/

2 reportages sur l'école chatelisée :

. 3 adultes pour 11 élèves d'Aubervilliers (2 profs et 1 assist d'éducation) dans un internat dit d'excellence pour le primaire. Les moyens supplémentaires feraient la différence… Si les moyens ne sont pas le problème, pourquoi réserver un tel ratio à 11 élèves seulement ?

. Une petite annonce pour dénicher un prof d'anglais ? C'est une initiative de parents excédés.
Pourtant, selon le MEN, les profs absents seraient « tous » remplacés (91 % en primaire, 96,5 % en collège). Et le ministre affirme vouloir créer un « vivier de vacataires »  ???, y compris en faisant appel à Pôle emploi. « Vivier de vacataires », serait la dernière invention dans la novlangue des spécialistes de ressources dites « humaines » pour désigner la retour à la précarisation des années 1970 et aux « maîtres-aux » d'alors ?

.
- Cette semaine, l'université est au coeur de l'émission Sur les Docks.

Lundi, Nicole Edelman (Nanterre) et François Jarrige (Dijon) reviennent sur leur parcours, et posent un regard distancié sur leur métier de Maître de conférences. « Moins mal loti que le secondaire, l’enseignement supérieur souffre pourtant de suppressions de postes, de difficultés de recrutement, avec des objectifs d’activité et de productivité des enseignants-chercheurs, dans une corporation surdiplômée dont le salaire en début de carrière ne dépasse pas les 2000€ par mois ». l'émission au format mp3 

Mercredi, vers la 30e minute, l'idéologue thatchérien d'une petite fac privée constate : « nos étudiants paient 15 000 £, mais nous leur offrons une éducation magnifique, les étudiants sont toujours parler avec un professeur en un niveau ou un autre », avant d'ajouter en substance, « si vous nous laissez le temps, dans 2 ou 300 ans, nous pourrons faire comme Harvard ou Yale aujourd'hui, nous pourrons accueillir, sans les faire payer, quelques étudiants méritants... » -
l'émission au format mp3


-  G Tron et la précarité dans la fonction publique - Libération 31/03

« Je pense notamment que la règle intangible de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne devrait pas se poursuivre après 2012 »
A propos des fonctionnaires,  « il y a eu un vrai débat dans la majorité. Il ne s'agissait pas, cependant, de se lancer dans une remise en cause de la fonction publique à un an de la présidentielle »
. sic et resic 
http://tinyurl.com/libe-tron-precarite

Posté par clioweb à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2011

Japon : Fukushima démantelée ?


- Fukushima : la centrale nucléaire sera démantelée. 
Une fois la catastrophe maîtrisée... :-):-)
Libération Terre 31/03

Fukushima : Sylvestre Huet commente une série de photos aériennes (hélico ou drône) montrant l'état des quatre réacteurs. Les images viennent de http://cryptome.org, le site de l'architecte américain John Young. 

Un taux d’iode radioactif en hausse, 4.385 fois supérieur à la norme légale, a été mesuré dans l’eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale. http://sciences.blogs.liberation.fr/

Japon :séisme et tsunami étaient-ils prévisibles ? Pierre Henry, géophysicien au Cnrs, répond aux questions de Sylvestre Huet. http://sciences.blogs.liberation.fr/

- La peur du nucléaire gagne l'ensemble du Japon. 
Jeudi 31 mars, Naoto Kan, le premier ministre, a déclaré que la centrale de Fukushima-Daiichi « devra être mise hors service et démantelée ». Le Monde Japon - 31.03.11

fuku_20_03

source : http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/daiichi-photos.htm
In this March 20, 2011 aerial photo taken by a small unmanned drone and released by AIR PHOTO SERVICE, the crippled Fukushima Dai-ichi nuclear power plant are seen in Okumamachi.
From left: Unit 1, partially seen; Unit 2, Unit 3 and Unit 4. (Air Photo Service Co. Ltd., Japan)

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


La laïcité face aux cléricaux

La religion n’est pas un service public, Henri Pena-Ruiz, Libération 29/03/2011

« Apparemment notre république serait trop pauvre pour faire vivre des grands services publics communs à tous, croyants, agnostiques et athées. Asphyxie organisée de l’école publique, démantèlement des hôpitaux de proximité, privatisations en tous genres, etc. L’ultra-libéralisme fait son œuvre. La solidarité redistributive n’est plus à l’ordre du jour. En revanche la république serait assez riche pour financer des lieux de culte, qui ne concernent pourtant que les croyants pratiquants, une petite minorité. M. Sarkozy prône le supplément d’âme d’un monde sans âme. La terre vous paraît bien injuste voire invivable ? Réfugiez-vous donc dans le ciel ! Le protecteur des nantis ose dire sans ambages : « La république a besoin de croyants » (discours au palais du Latran).

La religion réduite à une compensation, et reconnue d’utilité publique ? Napoléon, que ne hantait pas une foi très vive, avait expérimenté la recette avec son concordat, qui aujourd’hui encore en Alsace-Moselle fait financer par tous les citoyens, croyants ou non, le culte de certains. Les mauvais coups contre la laïcité n’ont cessé. Voici venir le coup de grâce ...: la destruction de la loi de 1905 … Ne sacrifions pas l’universel sur l’autel du particulier. Préservons la laïcité ».

Lire Henri Pena-Ruiz, Qu’est-ce que la laïcité ? Gallimard, Folio 09/2003
http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm


« Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance » - N Sarkozy - Rome 20 décembre 2007

Une telle caricature et un tel mépris des éducateurs, que les conseillers les plus réacs ont directement copiée-collée des discours de combat de la droite catholique en guerre contre la Seconde République en 1849-1851, donnent-ils vraiment légitimité à parler de laïcité en 2011 ?


- Les religieux s'unissent pour dire non au débat voulu par NS et l'UMP. Le Parisien 29/03/2011
Curieux médias ! En choisissant de titrer hier sur les chefs religieux, ils ont illustré une dérive durable :
- Ils semblent croire que l'agitation de marionnettes dans une pré-campagne lancée trop hâtivement va leur faire vendre du papier, ou du moins éviter d'affronter les vrais enjeux politiques et sociaux.

Ils vendent l'image d'un pays sous la coupe de six « grandes » religions ! Ce faisant, ils prêtent aux religieux une légitimité bien supérieure à la réalité des pratiques dans un pays où  les citoyens ont pris depuis une génération leur distance avec les institutions, y compris religieuses. cf Danielle Hervieu-Léger - Le Mans 2002

Curieuse société ! Ceux qui parlent le plus fort de laïcité sont souvent les héritiers de ceux qui l'ont combattue avec le plus d'acharnement et de constance ... (cf le parti dit « de l'ordre » en 1850, l'ordre dit « moral » en 1873 - cf le sacré coeur...)

Beaucoup semblent occulter la différence entre liberté de conscience et liberté de croyance. Pour les plus réacs, un rationaliste républicain est forcément un NON-croyant. Caricaturer en « laïcard » ou « laïciste » un homme aux fortes convictions humanistes, cela dispense de débattre avec lui et de l'inviter dans les médias ...


Quelques textes à relire, dans un long combat pour la liberté de pensée :

- Voltaire, Traité sur la tolérance à l’occasion de la mort de Jean Calas (1763),
 http://www.etudes-litteraires.com/voltaire-tolerance.php

- Victor Hugo, dans son réquisitoire contre la loi Falloux (1850) :
http://clioweb.free.fr/textes/hugo1850.htm

« Ah ! nous vous connaissons ! nous connaissons le parti clérical. C'est un vieux parti qui a des états de services. (On rit.) C'est lui qui monte la garde à la porte de l'orthodoxie. (On rit.) C'est lui qui a trouvé pour la vérité ces deux étais merveilleux, l'ignorance et l'erreur. C'est lui qui fait défense à la science et au génie d'aller au-delà du missel et qui veut cloîtrer la pensée dans le dogme. Tous les pas qu'a faits l'intelligence de l'Europe, elle les a faits malgré lui. Son histoire est écrite dans l'histoire du progrès humain, mais elle est écrite au verso. (Sensation.) Il s'est opposé à tout. (On rit.) »

- Léon Gambetta  " Le cléricalisme, voilà l'ennemi "  Chambre des députés, 4 mai 1877

- Jules Ferry, Lettre aux instituteurs (1883)  : « Ce que vous allez communiquer à l'enfant, ce n'est pas votre propre sagesse, c'est la sagesse du genre humain »  http://clioweb.free.fr/textes/ferry1883.htm

- La loi de 1905 :
« Art 1 - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.
Art. 2. - La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte... »

http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 mars 2011

Geographicus, cartes et plans anciens


colton_stdenis1855

JH Colton, Saint-Denis 1857 (détail)

« Commons vient de s'enrichir de plus de 2000 cartes anciennes numérisées en très haute résolution. Un marchand new-yorkais de cartes anciennes a mis à disposition de Wikipedia sa collection de cartes et de plans anciens (1541-1965).
500 avant 1800
360 de 1800 à 1849
1000 de 1850 à  1873,
120 de 1874 à 1899
100 pour le XXe
Multichill, un contributeur néerlandais très actif dans les partenariats, a réalisé l'upload de ces fichiers sur Wikimedia Commons et demande à présent l'aide des contributeurs pour classer convenablement ces cartes et plans ».
(source : Adrienne Alix dans Le Bistro de Wikipedia  - mention repérée par Sylvain)
Pour participer : http://commons.wikimedia.org/wiki/Commons:Geographicus/fr
Projets similaires : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Files_from_content_partnerships



.
Pour afficher ces cartes, on peut feuilleter successivement les dix écrans de Commons :
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Images_from_Geographicus

Il est aussi possible de consulter et d'interroger la liste des 2130 cartes et plans anciens :
http://clioweb.free.fr/carto/geographicus.htm

Interroger avec Google Custom Search (le fichier précédent sera indexé dans quelques jours) ou utiliser Google Images : http://www.google.fr/cse/home?cx=011881713826480240423:ueopkvyyv3y


Un exemple : le Paris de Napoléon III (Le Paris de Haussmann disent les Républicains)

Joseph Hitchins Colton (1800-1893),  The Environs of Paris - New York 1857

colton_paris1855

Colton - carte de Paris et ses environs 1857 - détail Paris intramuros
 

logerot_paris1867
Logerot, plan de Paris en 1867 (détail)
 

rappel : Les plans anciens de Paris
 http://clioweb.free.fr/carto/plansParis.htm

 

Posté par clioweb à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Japon : La confiance fissurée


- Fukushima : la Tepco dans une impasse - Sylvestre Huet, Sciences2. 29/03 19 h 30
Plusieurs commentaires moquent le déplacement d'un candidat sauveur ...
http://sciences.blogs.liberation.fr

30/03 - Le patron de l'ASN : « même les Japonais ne savent pas » dans quel état précis se trouvent les cœurs des trois réacteurs, 1, 2, et 3. La gestion des zones contaminées s'annonce durable ...

- Le Japon envisage des mesures désespérées pour enrayer les fuites radioactives à Fukushima. Le Monde - Japon
Une autre centrale inquiète. A 120 km au nord de Fukushima, la centrale d'Onagawa est à l'arrêt mais inquiète désormais ses riverains. Elle a également subi le séisme et le tsunami, dont elle est sortie avec des dégâts limités et un début d'incendie vite éteint.

- La confiance fissurée
dans Télérama 30/03/2011,  
Emmanuelle Anizon souligne le contraste entre l'avalanche d'images liées au tsunami et la rétention de l'information sur la catastrophe nucléaire en cours à Fukushima. Elle cite JM Bouissou à propos des relations adultères entre la presse de masse et les institutions (et les entreprises comme Tepco ?). Deux de ses interlocuteurs ont quitté momentanément Tokyo, mais ont dû y revenir pour ne pas perdre leur boulot.

- Portrait d'Anne Lauvergeon (Areva) dans Le Canard Enchaîné 30/03/2011


jp_nuclea

- La différence entre Fukushima I Daiichi et F. II Daini pourrait venir de l'âge et de la topographie du littoral.

F I commission date March 26, 1971
http://en.wikipedia.org/wiki/Fukushima_I_Nuclear_Power_Plant
F II commission date April 20, 1982 
http://en.wikipedia.org/wiki/Fukushima_Daini_Nuclear_Power_Plant

Inquiétudes autour d'Onagawa
http://en.wikipedia.org/wiki/Onagawa_Nuclear_Power_Plant

Tokai(mura) a déjà donné en 1999
http://en.wikipedia.org/wiki/Tokaimura_nuclear_accident

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mars 2011

Japon : du cataclysme à la catastrophe

Fukushima : la Tepco dans une impasse - Sylvestre Huet, Sciences 2mardi 29 mars 2011 19:37

 

Japon 11 mars 2011

Du cataclysme à la catastrophe

- Vulnérabilités de l'archipel
- Géographie des zones touchées
- Nature et portée de la catastrophe

Conférence
par
Rémi SCOCCIMARRO
Géographe
Maître de Conférences en langue et civilisation japonaises
Université de Toulouse 2 - Le Mirail, section de japonais
Centre d'Études Japonaises - INALCO (EA 1441)
(Antenne de Toulouse à l'UTM)

Jeudi 31 mars, 17h15-18h45
Amphithéatre 4
(Inalco - centre Dauphine)

Page web de Rémi Scoccimarro sur le séisme et ses conséquences :  http://japgeo.free.fr/

 

scoccimarro3103

  

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

du fatalisme en politique

L'histoire vire-t-elle à droite ?
Une nouvelle version du fatalisme en politique

Dans Le Monde diplomatique du mois d'avril 2011, Rémi Lefebvre, Lille 2, revient sur l'ouvrage de Raffaele Simone
Le Monstre doux. L'Occident vire-t-il à droite ? (ouvrage publié par Garzanti en 2008 et traduit en sept 2010 par Gallimard) . L'article sera sans doute en ligne dans qq semaines.
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/04/

Extraits :

« Et la droite « nouvelle » apparaît plus en phase avec la modernité. Ses victoires électorales seraient moins liées au contenu de ses projets t politiques qu’à sa capacité à imposer un pragmatisme ajusté aux traits dominants de l’époque. La droite qui défendait traditionnellement une ligne austère (valeurs morales à fortes connotations sacrificielles) a pris le parti de la consommation, parfois ostentatoire. Avec l’aide des médias, elle se présente comme « une mentalité diffuse et impalpable, une idéologie flottante, un ensemble d ‘attitudes et de modes de comportement que l’on respire dans l’air et dont les avatars s’observent dans la rue, à la télévision ou dans les médias ». La droite « nouvelle » relèverait ainsi plus d’une culture que d’une force politique concrète. Ultra-capitaliste, elle prône le succès, la richesse, et méprise les activités intellectuelles. Plus proche en apparence des intérêts immédiats de l’individu contemporain, affable, inscrite dans le sens de l’histoire, elle renverrait la gauche à son archaïsme maussade et suranné.

[...]

« La droitisation que décrit Simone naît de transformations sociologiques qu’il ne se donne pas les moyens d’analyser, contribuant ainsi à les fataliser: déclin des appartenances subjectives de classe, démobilisation politique des catégories populaires liée à l’affaiblissement organisationnel des partis de gauche, éclatement et atomisation de la société, processus multiples de déclassement social, vieillissement de la population, péri-urbanisation... autant d’évolutions qui ne produisent pas des effets politiques univoques, mais sont aujourd’hui plutôt défavorables à la gauche, tandis que d’autres, comme l’élévation du niveau éducatif, pourraient lui être favorables.

   Par ailleurs, les valeurs consuméristes et libérales prospèrent d’autant plus que la gauche ne leur oppose que son vide culturel et idéologique. Allégée, peu assurée de son identité, elle donne prise à la critique d’une droite décomplexée qui cherche à diviser le salariat et à monter les catégories les unes contre les autres. Au fond, le discours sur la «droitisation» offre un modèle d’intelligibilité commode des réalités politiques et sociales. Il est d’autant mieux reçu qu’il exonère les organisations de la gauche de leur responsabilité idéologique dans l’affaiblissement culturel du progressisme. Et qu’il justifie un « recentrage » de leur ligne par leur souci de se retrouver plus en phase avec « l’opinion ». Fataliste, politiquement orientée, la thèse peut nourrir une forme de renoncement et renforcer le désarmement intellectuel de la gauche.

   Or cette dernière se fonde historiquement sur une dynamique de politisation de la société, d’acculturation politique, un travail permanent d’arrachement à des évidences «naturelles» (les inégalités sociales). On accepte la défaite d’autant plus volontiers qu’on a renoncé à livrer bataille ».

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,