05 avril 2011

Le monde selon Facebook

 
Dans un article publié par Le Débat n° 163 (janv-fev 2011) , Jérôme Batout se sert du film The social network pour souligner un paradoxe : Facebook est une entreprise qui fait commerce des données privées et tire profit de l'affichage d'une affinité de façade (« j'aime », x est mon « ami »...). Or ceux qui sont à l'origine de l'entreprise ont tous été marqués par une rupture : conflit sentimental entre MZ et sa copine, conflit d'affaires entre MZ et les jumeaux Winklevos, démêlés en justice avec un autre associé.. « Le film met en scène l'accumulation prodigieuse de coups fourrés, de dissimulations, de vengeances...»

JB constate que Facebook clive l'espace public comme aucun autre site internet ne l'a fait...Un site qui prétend avoir attiré 500 millions d'internautes doit nécessairement mettre le doigt sur un formidable besoin social. Mais « cette puissante adhésion suscite en même temps un féroce rejet ».

Il ajoute que Facebook, le résultat d'une succession de conflits mal maîtrisés, est fondé sur le refoulement de toute divergence et de toute forme de conflit.
L'affichage des affinités de surface est survalorisée, sur le modèle de l'overfriendly, une manière de faire société peut-être habituelle à Harvard ? Tout ce qui pourrait exprimer le commencement d'un désaccord est découragé. En cas de divergence, par peur d'engager le débat (ou par incapacité) , on laisse pourrir la situation, jusqu'au point extrême de la rupture. Or la dimension conflictuelle est normale dans la vie sociale, dans la vie d'une démocratie, dans la formation d'une personnalité. A force de l'éviter et de la refouler, on pousse la crise à son paroxysme et on débouche sur une impasse. Les seules sorties envisagées alors résident dans le déni et dans la fuite : on peut bloquer un internaute, on peut faire supprimer un contenu en le signalant de façon anonyme.

JB interroge l'application d'une telle philosophie à la société et à la vie publique.
Que serait une société faite uniquement de l'addition des groupes d'affinités superficielles ?

Il termine par 4 questions :
- D'où vient une telle volonté de refoulement du conflit ?
- Le refoulement du confit conduit inexorablement à la radicalisation. Quels dangers, individuels et publics en résultent ?
- Que peut-on entreprendre pour favoriser la ré-appropriation de cette dimension conflictuelle ?
- Le conflit et le compromis sont au cœur de la démocratie. Que devient cette démocratie quand le conflit est systématiquement évité et refoulé ?

 
rappel :
- Facebook, un cas d'école, le lien vers l'analyse critique par Thierry Joliveau en trois articles de la carte de Paul Butler 
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/02/04/20302536.html

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 avril 2011

Zadig ou la Destinée

 

zadigetvoltaire

- Parmi les livres que vous avez lus, lequel vous a le plus marqué jusqu'à présent ?
- Sans doute Zadig ET Voltaire...

Enorme succès pour l'aboyeur déguisé en ministre après sa bourde du week-end.
20 minutes relève d'autres titres suggérés par les internautes : Naf-Naf de Zola (au lieu de Nana), Au bonheur d’Etam du même Zola (au lieu des dames), Ainsi parlait Zara (au lieu de Zarathoustra) de Nietsche, Pour Pimkie sonne le glas d’Hemingway ...

Voir également http://search.twitter.com/search?q=%23bibliolefebvre
et Le top 20 de la Bibliolefebvre :
... Possibilité Dunhill par Michel Houellebecq
De la démocratie en Numérique, d’Alexis 2.0 de Tocqueville ...
http://www.nicolasbordas.fr/et-si-cetait-le-top-20-de-la-bibliolefebvre

Son dernier ouvrage pourrait comporter des emprunts et des citations non sourcées...


Le vrai Zadig, l'oeuvre de Voltaire (1747),
. Un conte oriental en apparence extravagant
. Un conte satirique
. Un conte philosophique
http://www.etudes-litteraires.com/voltaire-zadig.php

L'oeuvre à lire grâce à Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/Zadig

Voltaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voltaire
Zadig : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zadig

La culture humaniste et les sciences sociales sont mal aimées de l'utilitarisme dominant et malmenées. Après La princesse de Clèves, la littérature peut moquer l'inculture en place...

 voltaire_lusurier

Portrait de Voltaire par Catherine Lusurier (vers 1753-1781) d'après Nicolas de Largillière
1778, Musée national des Châteaux de Versailles et de Trianon
http://commons.wikimedia.org/wiki/François-Marie_Arouet

  

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Qui veut la peau des SES ?

 

- « Recruter des profs remplaçants chez Pôle emploi » 

« Ce n’est pas le rôle des parents de passer des annonces de recrutement » affirme le ministre dans Le Figaro ... « En revanche, j’ai demandé aux proviseurs qu’ils le fassent et qu’ils se mettent en contact avec Pôle emploi »

 

- Dans Libération Education

- Véronique Soulé analyse le marketing façon MEN :
" On connaissait les [annonces de] créations de commissions, les commandes de rapports, les remises de conclusions... Il y a maintenant les "installations" . En moins d'une semaine, Luc Chatel installe coup sur coup un conseil "scientifique" sur les discriminations, et un comité "stratégique" sur les langues. Et chaque fois, on a droit à une annonce plus ou moins savamment orchestrée . Y compris quand le travail a déjà été fait par d'autres structures...

- La présidente de l’université de Polynésie rend son tablier

.
dans la nouvelle rubrique Education du Monde (et les blogs associés)

- Choix du lycée : "La proximité reste évidemment le principal critère"

- Qui veut la peau des sciences économiques et sociales ?
entretien avec Erwan Le Nader, VP de l'Apses
http://orientation.blog.lemonde.fr/2011/03/31/

- Faut-il faire un doctorat ?
Alors que leurs capacités d'innovation sont de plus en plus reconnues, les docteurs rencontrent encore souvent des difficultés à s'insérer sur le marché du travail.
http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/03/30/

- Une mission sur l'éthique et la déontologie universitaires
En 2008, une enseignante de philo à Brest s'est suicidée après l'annonce du refus de sa titularisation : la loi d'autonomie de 2007 est en partie en cause.

 

 

Posté par clioweb à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Japon : pas de robots ?

Fukushima : Pourquoi les Japonais ne font-ils pas appel à des robots d'intervention ?

La question est posée le jeudi 24 mars par Michel Alberganti, sur l
e blog En quête de science,
en liaison avec l'émission
Science publique sur France Culture.
Les flux rss de l'émission : 

http://www.franceculture.com/blog/2398301/rss 
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10192.xml

En substance, les robots sont omniprésents dans l'industrie automobile, leurs fabricants s'intéressent aux services ( avec, notamment, l'assistance aux personnes âgées).

Mais « un robot classique ne résiste pas aux forts rayonnements ...  Il faut développer des robots dits durcis » ...De tels robots sont très coûteux, et les industriels intéressés d'abord par le profit immédiat, comme Tepco, ont reculé devant de telles dépenses. Dommage : « A Fukushima, les robots auraient pourtant pu se révéler précieux pour économiser les doses de radiations reçues par les opérateurs humains ».

M Alberganti note également que le 24 mars, 13 jours après le tsunami, les demandes japonaises d'aide étaient encore extrêmement réduites.


Les autres questions traitées par Michel Alberganti sur son blog
depuis le 22 mars

Pourquoi la centrale de Fukushima est-elle la seule défaillante ? - mardi 22 mars 2011

Fukushima : L'évolution de la radioactivité à Tokyo - mercredi 23 mars 2011

Fukushima : Quels sont les risques pour les salariés de la centrale ? - jeudi 24 mars 2011

Fukushima : Pourquoi Tepco conserve-t-elle la direction des opérations ? - dimanche 27 mars 2011

Fukushima : L'incompétence de Tepco apparaît de plus en plus flagrante - mardi 29 mars 2011

Fukushima : l'insoutenable inertie du gouvernement japonais - dimanche 3 avril 2011

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 avril 2011

Pour un aggiornamento en HG

 

Un nouveau blog vient d'être créé à l'adresse http://aggiornamento.hypotheses.org/

Pour un aggiornamento de l'enseignement de l'histoire et de la géographie. 
Ce blog a pour objet de proposer une réflexion et des propositions dans l’optique d’un renouvellement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie de l'école à l'université.

Des assises en 2012. Ce blog réunit une équipe d’enseignants et de chercheurs de différentes disciplines et degrés d’enseignement qui souhaitent tout à la fois organiser une veille en ce domaine et construire un espace de discussions et de propositions à destination de la communauté éducative et du grand public. Il s’agira de discuter aussi bien des questions de programmes, de pratiques, d’épistémologie des deux disciplines, en confrontant des travaux scientifiques, des analyses et des témoignages. L’un des objectifs principaux est de permettre l’organisation d’assises prévues en 2012

Les billets publiés sur ce blog sont soumis à un comité de lecture composé de Suzanne Citron, Laurence De Cock, Patricia Legris, Philippe Olivera et Emmanuelle Picard. Toute personne intéressée peut envoyer des propositions à l’adresse suivante: hypotheses.aggio@yahoo.fr

Un groupe de discussion accompagne ce blog (les messages sont modérés). Vous pouvez vous y inscrire en envoyant en message à l'adresse hypotheses.aggio@yahoo.fr 

 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Histoire de l'environnement


dans la Fabrique de l'histoire (Emmanuel Laurentin), semaine sur l'histoire de l'environnement.

- Mercredi, Table ronde avec archives sur l'histoire des catastrophes naturelles
avec Emmanuel Garnier, Fabien Locher et Anne-Marie Granet Abisset.
au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-30.03.2011-ITEMA_20276857-0.mp3


Jeudi,  débat historiographique
avec Grégory Quénet, Vincent Lemire, Jean-François Mouhot et Stéphane Frioux.

Histoire environnementale,
Histoire gobale de l'environnement ?
hydrohistoire...
matérialité et représentations, 
Emmanuel Le Roy-Ladurie, Georges Bertrand sont cités, à côté de nombreux spécialistes anglo-saxons.
l'émission au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-31.03.2011-ITEMA_20277075-0.mp3

Vers 10 mn 30, les moustiques ont complétement influencé l'impérialisme européen ... 
L
es moustiques arivent d'Afrique ? Oui, ils ont été apportés par les esclaves sur les bateaux négriers ... je raccourcis un petit peu ...

Vers la 38e mn, l'abolition de l'esclavage est en partie attribuée à l'arrivée du charbon et du pétrole ... par un intervenant qui évoque l'amélioration générale des conditions de vie... sauf pour les mineurs précise Emmanuel évoquant la silicose et les maladies professionnelles :-)

Une dérive fréquente : à écouter un autre intervenant, l'histoire de l'environnement n'existait pas avant lui et la création de son cours à Sciences-Pô voilà trois ans... Bizarre, en 2001, les Rendez-Vous de l'Histoire avaient déjà pris pour thème : L'Homme et l'Environnement, quelle histoire ? http://www.rdv-histoire.com/fichiers/pdf/journal_2001.pdf
De nombreux comptes rendus ont survécu sur les sites académiques
Les autres sujets traités dans les Rendez-Vous de l'Histoire (en pdf) :
http://www.rdv-histoire.com/?q=node/22

Histoire environnementale, dossier de la Revue d'histoire moderne et contemporaine, n° 56-4

L'article Environmental History de Wikipedia cite plusieurs spécialistes et des états de la question :
Roderick Nash  "Wilderness and the American Mind", 1967
John McNeill, "Observations on the Nature and Culture of Environmental History". History and Theory 42 (1983-2003?)
Richard White "Environmental History: Retrospect and Prospect". Pacific Historical Review -1985-2001
J. Donald Hughes What is Environmental History? (What is History Series). Cambridge 2006
William Cronon, Nature's Metropolis: Chicago and the Great West, 1991
http://en.wikipedia.org/wiki/Environmental_history
http://en.wikipedia.org/wiki/William_Cronon
Geneviève Massard-Guilbaud, 
Histoire de la pollution industrielle en France, 1789-1914. editions EHESS

Parmi les sites web à explorer
Environmental History Resources : http://www.eh-resources.org/

Chez H-Net : H-Environment - http://www.h-net.org/~environ/
archives des messages du mois :
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=lm&list=H-Environment

 

Posté par clioweb à 08:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les essais nucléaires (1945-1998)


A Time-Lapse Map of Every Nuclear Explosion Since 1945
210 pour la France, cf 1960 ou 1995...
http://www.youtube.com/watch?v=LLCF7vPanrY

essaisnucleaires

 

Atomic Bomb Testing After World War II
http://www.youtube.com/watch?v=ccNH3tadDdo
http://www.youtube.com/watch?v=JwBcZ-aLymo

 

 

 

Posté par clioweb à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2011

Une France sans histoire récente ?

 

La suppression de l'Histoire-Géographie pour tous en Terminale S a provoqué une réécriture des programmes. Une des particularités des programmes en cours d’application ou d'écriture (première en 2011, terminale ES-L en 2012), c’est de faire quasiment l’impasse sur l’histoire de la France après 1962.

En première, les lycéens étudieront La France de 1958 à 1962 seulement ; en terminale, « L’État et l’État-nation en France (du XIIIe siècle à nos jours) » risque de donner une place dérisoire à l’histoire contemporaine. Même en ajoutant médias et opinion, la place des femmes, les lycéens n'auront qu'une vue très parcellaire de l'histoire du pays dans lequel ils seront des citoyens, actifs ou passifs.

Ne méritent-ils pas une meilleure connaissance de l’histoire récente et des enjeux actuels pour ce pays ?
L'enseignement de
l’histoire du temps présent a été un des acquis majeur des programmes de 1983. Il a permis de valoriser le travail des historiens sur l'après 1945. Ces acquis n'ont-ils plus leur place dans un lycée réformé ?

Un argument parfois avancé : le silence sur l'histoire du temps présent tiendrait au glissement de cette histoire en éducation civique (qui peut être enseignée par tous les profs, pas par les seuls historiens). L'histoire de la France après 1962 serait-elle devenue une histoire de second rang ? Est-ce un des aspects de la rupture vantée en 2007 ?

.
Lire également :  http://clioweb.free.fr/debats/1chatel/HG-Term/projet-termESL.htm

.
Projets de programme Histoire Term ES-L à partir de 2012-2013
(Regards historiques sur le monde actuel)
http://eduscol.education.fr/cid55136/consultation

Thème 1 – Le rapport des sociétés à leur passé (9-10 heures) : 
Histoire et mémoires, 
histoire et patrimoine

Thème 2 – Croyances, cultures et sociétés (15-16 h) 
Religion et société (Russie depuis 1880… Etats-Unis, 
Culture et action ouvrières au Royaume-Uni, 
Médias et opinion en France depuis les années 1890.

Thème 3 – Les échelles de gouvernement dans le monde (17-18h) : 
L’État et l’État-nation en France (du XIIIe siècle à nos jours) -
L
e projet d’une Europe politique depuis 1948 - 
La gouvernance économique mondiale depuis 1944

Thème 4- Puissances et tensions dans le monde (16-18 h) : 
Les Etats-Unis et le monde depuis 1898.
La Chine et le monde depuis 1919.
Un siècle de tensions au Proche et au Moyen-Orient
 

A comparer avec les programmes actuels en Terminale ES-L :
http://www.histgeo.ac-aix-marseille.fr/program/index.htm

I - Le monde de 1945 à nos jours (22h) 
1 - De la société industrielle à la société de communication 
2 - Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu'aux années 1970 
3 - Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l'ordre mondial, diversification 
4 - À la recherche d'un nouvel ordre mondial depuis les années 1970 

II - L'Europe de 1945 à nos jours (10h) 
1 - L'Europe de l'Ouest en construction jusqu'à la fin des années 1980 
2 - Le temps des démocraties populaires (1948-1989)
3 - Les enjeux européens depuis 1989 
 
III - La France de 1945 à nos jours (18h) 
1 - Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale 
2 - L'évolution politique 
3 - Économie, société, culture 
4 - La France dans le monde
 
et avec les programmes à venir en classe de 3e en 2012 :
I - un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales (15% du temps) 
II - guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) ( 25%)
III - une géopolitique mondiale (depuis 1945) (25%)
(la guerre froide, la décolonisation, l’europe, le monde en 1991
IV - La vie politique en France (35% du temps) (La république de l’entre-deux-guerres, Effondrement et refondation républicaine (1940-1946), de Gaulle et le nouveau système républicain (1958-1969), La Ve à l’épreuve de la durée

Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Japon : Tepco et la radioactivité


sur Sciences2, le blog de Sylvestre Huet, samedi 2 avril, 10 h 27

« A Fukushima, c'est toujours l'eau radioactive qui concentre l'attention...
Vendredi, la compagnie a installé des pompes provisoires pour les réacteurs 1 à 4 afin de pomper l'eau de mer qui servira à refroidir l'eau douce circulant dans le système.
Cette avancée est intéressante. Mais il faut souligner l'inconnu principal de cette stratégie, aujourd'hui bloquée : lorsqu'on les remettra en marche, les tuyaux et les pompes du système de refroidissement sont peut-être trop endommagés, ou trop pollués par des pièces de métal, pour fonctionner. Or, tant que les niveaux de radiation à l'intérieur des bâtiments des réacteurs sont trop élevés, il sera difficile de les inspecter. D'où la formule très "livret d'instruction militaire" par laquelle la Tepco avoue désormais son calendrier : cela pourait prendre «un certain temps ».
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/index.rdf

.
dans Le Monde, 
http://www.lemonde.fr/japon

- Fukushima vu par Thierry Charles (ISRN)

- Quel modèle énergétique pour le Japon de demain ?


 

 

 

Posté par clioweb à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2011

Pour un mandat unique

.
180 000 euros versés pour un rapport en pdf copié-collé à partir d'un dossier du ministère de l’Equipement, 245 000 euros payés en conseil à une entreprise intéressée à la privatisation de Gaz de France... sans compter avec les timbres de collection... Certains élus lorgneraient-ils sur les stocks options de leurs condisciples des grandes écoles qui ont préfèré tirer profit du pantouflage dans le privé ? - source : Médiapart et Le Canard.
 

- La vie publique semble mal en point.
. 13 mois avant les présidentielles, les médias ne parlent que de campagne anticipée.
. Le pays légal a de moins en moins de rapport avec le pays réel.
. Les récents records du taux d'abstention devraient interroger à nouveau les politistes.


Si la démocratie tient bien à l'existence de contre-pouvoirs efficaces et à une alternance régulière - pas une fois tous les 23 ans - deux correctifs à la constitution s'imposent :

. Limiter la présidence à un mandat unique.
En 2002, le septennat n'a pas été remplacé par le quinquennat, mais par le décennat ( voire par la présidence à vie dans le cas d’une famille très avide de pouvoir et d'argent ). A peine trois ans après l'élection, l'unique projet du pouvoir, c'est de préparer la réélection...

- Autre solution simple : placer toutes les élections le même jour, sur le modèle en vigueur aux USA. Cela éviterait de prendre les électeurs pour des idiots, et de faire dépendre l'élection de chaque député du bon plaisir du seul prince.

 


Posté par clioweb à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :