11 septembre 2011

10 ans de lois liberticides

 

- The September 11 attacks were a series of four coordinated suicide attacks
against targets in New York and Washington, D.C. on September 11, 2001.
On that morning, 19 al-Qaeda terrorists hijacked four passenger jets.
Nearly 3,000 died in the attacks

http://en.wikipedia.org/wiki/9-11

Newseum - Archive : 9/11 terrorist attacks
http://www.newseum.org/todaysfrontpages/archive.asp

----

Le premier message sur la liste H-Français. D'autres suivent dans la semaine.
Terrorisme aux Etats-Unis
Wed, 11 Sep 2001 18:42
Je me fais le porte-parole du comité éditorial de H-Français, pour dire que nous pensons à nos collègues colistiers des lycées et écoles de la côte Est des Etats-Unis. Demain ils seront devant leurs élèves pour essayer de leur faire comprendre le monde. Nous pensons également à l'équipe d'H-Net qui assure dans le calme la maintenance de la liste H-Français.
Seule l'éducation vaut contre la barbarie.
François Jarraud et Le Comité éditorial de H-Français
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=lx&list=H-Francais&user=&pw=&month=0109

L'Apocalyse au coeur de l'Amérique
La revue de presse de septembre 2001, dont les titres dédoublés du Monde :

http://clioweb.free.fr/presse/revpres0109.htm

----

- La FIDH recense les lois liberticides dans le monde depuis le 11-Septembre
Dans de nombreux pays, le legs de la lutte contre Al-Qaida est un arsenal législatif répressif
http://www.lemonde.fr/11-septembre/article/2011/09/10/la-fidh-recense-les-lois-liberticides

Extraits :
« La décennie de lutte antiterroriste écoulée depuis le 11 septembre 2001 a fait une grande victime collatérale : le droit. Plus précisément, elle a fait surgir, dans des démocraties comme dans des pays autoritaires, tout un corpus de législation d'exception permettant la multiplication des détentions en dehors de tout contrôle judiciaire. A cela se sont ajoutées, dans la pratique, des dérives graves

Les démocraties, observe Patrick Baudouin, président de la FIDH, ont une part majeure de responsabilité, car en " reniant leurs valeurs " dans la frénésie des impératifs sécuritaires de l'après-11-Septembre, elles semblent avoir eu un effet d'entraînement sur d'autres Etats, déjà peu soucieux du respect des libertés individuelles et ont souvent mis en danger les militants des droits de l’homme et leurs avocats.

Les Etats-Unis de George Bush et le Royaume-Uni de Tony Blair auront ainsi été les tristes précurseurs de nombreux abus. Ce fut l'effet du Patriot Act américain, et celui de l'Antiterrorism Act britannique, tous deux adoptés fin 2001.

Avec leur cortège d'abus, les lois " antiterroristes " qui ont proliféré après le 11-Septembre apparaissent paradoxalement comme une victoire du terrorisme, conclut Patrick Baudouin  ».


Le dossier de la FIDH 

http://www.fidh.org/Dossier-special-11-septembre

Comment sortir de l'ère du soupçon ?
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2011/09/09/10-ans-apres-a-quoi-ont-servi-les-lois-antiterroristes/

  

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 septembre 2011

L’université et les médias sociaux - 6

 

Loisirs ou travail ?
Traiter ou communiquer ?
Courir après l’instantané ? Ou amasser patiemment ?
Coopération ou compétition ?

Ce sont quelques-uns des enjeux croisés lors de 2 colloques récents, l'un en direct, l'autre en ligne, à propos des relations entre L’université ET les médias sociaux, un thème à la mode qui a supplanté les débats sur le web 2.0.

A retrouver dans cette page web :
http://clioweb.free.fr/colloques/dhi-toile-medias.htm


Plusieurs éléments de cette synthèse ont déjà fait l'objet d'articles dans la revue de presse du blog Clioweb :
 
- Jean-Paul Pinte (Lille), Les apprentissages à l’aune des réseaux sociaux.
Les outils et leur impact sur la formation.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/08/21564355.html

- Christine Vaufray (Thot Cursus) sur la frilosité des universitaires en France.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/05/21546864.html

- Why blog ? André Gunthert proposait en 2008 une défense et illustration du blog au service de la recherche universitaire, et une analyse des ruptures suscitées par cette forme de publication.
http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2008/09/15/807-why-blog
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/08/17/21802945.html

- La réflexion sur L'ordinateur et le métier d'historien n'a pas débuté en 2011.
http://clioweb.canalblog.com/tag/historyandcomputing

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

2 GM - Shoah : Penser la complexité



Shoah : pourquoi refuser de penser la complexité ?
http://www.liberation.fr/societe/01012358713-shoah-pourquoi-refuser-de-penser-la-complexite

dans une tribune publiée par Libération,
Gilles Rozier rappelle les débats suscités par la création d'une Journée du souvenir de la catastrophe et de l’héroïsme et les polémiques qui ont accompagné le choix du mot Shoah

« Si Raul Hilberg a consacré sa vie, réunie dans un ouvrage de plus de mille pages, pour circonvenir la complexité d’une entreprise de mort inouïe, c’est bien que le génocide des Juifs par les nazis n’était pas réductible à un mot de cinq lettres ... ».

« Monsieur Lanzmann nous explique que, pour tenter d’appréhender une catastophe innommable, il fallait un titre incompréhensible. Pendant ce temps, le fait que le camp d’Auschwitz se soit transformé en un des lieux les plus touristiques de notre temps ne semble pas le déranger ».

« Il faut Raul Hilberg pour tenter d’approcher la destruction des Juifs d’Europe. Il faut Primo Levi pour essayer de saisir Auschwitz. Les suppliciés n’ont plus besoin de visites guidées. Ce n’est pas ainsi, pour reprendre une expression de Cécile Wajsbrot, qu’il sera possible de vivre et se souvenir à la fois ».

- Shoah, un mot français - Le Monde 10/019/2011
C'est en 1959 que les autorités de l’Etat d'Israël l'adoptent, de préférence à Hurbn (destruction).

Patrick Jean-Baptiste Dictionnaire des mots français venant de l'hébreu, Seuil, 618 p
257 mots de notre vocabulaire seraient d'origine hébraïque ou araméenne (l'araméen était la langue proche de l'hébreu parlée dans l'ensemble du Moyen-Orient antique, probablement par Jésus ainsi que par de nombreux auteurs du Talmud).
Le dictionnaire tient compte aussi bien des attributions certaines que probables.


rappels :

La tribune de Claude Lanzmann dans Le Monde : http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/08/31/

Raul Hilberg, The destruction of the European Jews, Yale Univ. Press, 1961, 2003
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Destruction_of_the_European_Jews

Primo Levi, Si c'est un hommehttp://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/primolevi.htm

Alain Resnais, Nuit et Brouillardhttp://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm

La déportation dans les camps nazis, sélection de sites web : http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

 

Deux autres points de vue :
- Henri Meschonnic, Pour en finir avec le mot Shoah. Tribune parue dans Le Monde, 20-21 février 2005
http://joelle.zask.over-blog.com/article-32671466.html

- Tony Judt, Trop de Shoah tue la Shoah, Le Monde diplomatique, juin 2008
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/06/JUDT/15982

.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 septembre 2011

Dans la toile des médias sociaux - 5

 

Dans la toile des médias sociaux : nouveaux moyens de communication et de publication pour les sciences humaines et sociales. http://clioweb.free.fr/colloques/dhi-toile-medias.htm

 
12 octobre : Les vidéos et les podcasts sont disponibles en ligne
dans la langue d'origine de l'intervention.
Avec le travers habituel : la caméra filme l’intervenant en train de parler, pas les écrans dont il commente le contenu.
http://www.dhi-paris.fr/fr/home/podcast/digital-humanities-a-liha-3.html


Un compte rendu d'ensemble a été publié sur Les carnets du SID (service d'ingénierie documentaire, MSH, Lyon) 29 juillet 2011. 
http://sid.hypotheses.org/308

Katharina Teutsch (FAZ) semble sceptique devant l’apport des outils du web 2.0 à la recherche ;
http://dhiha.hypotheses.org/310
Lilian Landes (recensio.net) souligne l’intérêt d’une participation sollicitée (le web 1.5).

Lors de cette rencontre organisée en juin par l’Institut Historique Allemand à Paris, 85 participants auraient posté 588 tweets. Quelle leçon en tirer ? Que les universitaires sont équipés en technologie nomade, sur leurs fonds propres ou sur fonds publics ? Qu'une addition de messages de 138 caractères vaut davantage que la mise en ligne de l'intervention rédigée et mise en ligne par son auteur ?
 

Il semble que deux dangers guettent les historiens : 
. la course permanente au buzz et à l’instantané ;
. la tentation de la table rase. De fait, le travail mené par les pionniers semble trop souvent ignoré ou méconnu par les acteurs d’aujourd’hui. Un paradoxe : l’association History and Computing a publié une revue ; elle ne semble pas avoir été archivée en numérique. 

 

Posté par clioweb à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2011

Qu'apportent les digital humanities ?

 

Pierre Mounier : Qu'apportent les digital humanities ? Quelques exemples (1/2)
http://homo-numericus.net/spip.php?breve1011

Pierre Mounier : Qu'apportent les digital humanities ? Quelques exemples (2/2)
http://homo-numericus.net/spip.php?breve1012

La qestion initiale a été posée par Hubert Guillaud sur La Feuille en juillet 2010 (il cite les 12 projets soutenus par Google).
http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2010/07/22/quapportent-les-digital-humanities/

Elle a été posée également en juin 2011, lors du colloque Dans la toile des médias sociaux, à l'Institut Historique Allemand : Quels effets les médias sociaux ont-ils sur la culture scientifique ?  http://dhiha.hypotheses.org/25


Dans le premier article, Pierre Mounier met en avant deux exemples :

- « Why Net Censorship in Times of Political Unrest Results in More Violent Uprisings : A Social Simulation Experiment on the UK Riots ». Dans un article de just in time sociology Antonio Casilli et Paola Tubaro mobilisent à la fois un modèle théorique et un outil de simulation sur ordinateur pour tester et contredire la suggestion de Cameron (interrompre les liaisons électroniques dans un espace touché par des mouvements sociaux).

- « Le cinéma du chaos ». Matthias Stork a réalisé et diffusé sur Viméo une vidéo d’extraits de films anlysés et commentés en voix off. Selon lui, le « le cinéma populaire contemporain filme les scènes d’action en particulier n’obéit plus à aucune logique rationnelle ou narrative qui permette au spectateur de suivre et comprendre l’action qu’il est en train de regarder, mais à la volonté d’anesthésier son jugement en l’écrasant sous un flot démentiel et chaotique, un véritable déluge de violence et d’effets spéciaux ».


Dans un second article, Pierre Mounier nuance « un enthousiasme justifié » :

- L’engouement pour Google Ngram Viewer ne peut masquer ses faiblesses méthodologiques : le décompte d’occurrences est spectaculaire, mais il se fait à partir d’une base dont le contenu tient en partie au hasard.

- Casillii et Tubaro apportent la contradiction à Cameron. Ils opposent une recherche immédiate, largement diffusée au discours d'un politicien conservateur. Ils opposent un système multi-agents à « l’agent supposé rationnel, centré sur l’individu et faisant abstraction des dimensions sociales, culturelles ou de classe qui peuvent aussi agir sur les comportements individuels et collectifs ». Leur travail ne propose tout simplement pas « un cadre alternatif de compréhension de la réalité sociale mais corrige une affirmation singulière dans un cadre de pensée partagé avec les acteurs politiques dominants ».


Dans le cas de Bourdieu (La distinction) ou de Lahire (la culture des individus), « c’est ici le livre dans sa forme la plus traditionnelle qui est le plus adapté à l’exposition d’une théorie sociologique qui n’appartient qu’à son auteur et dont la sophistication a besoin de temps et de place pour s’exposer ».

Pierre Mounier voit plusieurs écueils à éviter : la fascination pour l’outil, l'utilisation de formats fragmentés, la recherche qui peut s'effacer derrière les impératifs de la communication ou les financements à court terme.

Il conclut : « Lorsqu’on regarde la manière dont les grandes théories scientifiques se sont établies dans leur champ, on voit comment c’est le plus souvent à la fois en publiant des ouvrages témoins particulièrement marquants, en produisant dans le même temps une instrumentation nouvelle plus efficace pour la conduite de la recherche et en faisant la démonstration de leur intérêt pour leurs contemporains. Il ne semble pas que les Digital Humanities doivent échapper à cette triple exigence ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'Orient, Blois 13-16 octobre 2011

 

orient 

au courrier, arrivée du 4 pages présentant les RDV de l'histoire :
L'Orient, Blois 13-16 octobre 2011

La version du journal des RDV en 44 pages peut être téléchargée.
http://www.rdv-histoire.com/Le-journal-est-a-telecharger,50.html
http://clioweb.free.fr/blois/rvh2011.htm

Parmi les titres croisés
L'Orient, un obstacle pour la recherche ?
Orient-Occident, Connaissances et images croisées
Le monde chinois, émergence ou retour
Les voyageurs occidentaux en Chine
Peut-on se moderniser sans s'occidentaliser ?

Le passé oriental de l'Occident
Rêver Jérusalem
L'expédition d'Egypte
L'isthme de Suez et son canal
Le printemps arabe
La Turquie, orient de l'Europe ?

Veme République : la crise permanente
Le projet de Maison de l'Histoire de France
Libre échange - protectionnisme : on refait le match


L'Orient, les parcours histoire, page 40
Parcours pro, parcours tice page 41
Parcours Histoire des arts, page 42
Parcours enseigner l'histoire, page 43

débat de la SHMC : Ecrire et enseigner l'histoire à l'ère numérique, vendredi 14, 11h30-13, salle des conférences du Château.

ateliers APHG : 
Les Gupta
Capitales ottomanes au siècle d'or
L'élargissement du monde à l'époque moderne (travailler par compétences)
L'Orient, source d'inspiration des peintres au XIXe


Comme les annéees précédentes, un planning sera établi et consultable en ligne.

  

 

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 septembre 2011

L'Ecole est nue

 

Collectif contre le dépouillement de l’Ecole - source nm
http://ecole.depouillee.free.fr/

extrait du Manifeste :

« Nous, collectif contre le dépouillement de l’école, déclarons que les « réformes » appliquées à l’Éducation nationale n’ont de réforme que le nom, et qu’elles masquent en réalité, le plus insupportable, le plus dangereux des dépouillements. Aujourd’hui, selon une logique comptable et technocratique à courte vue, les fondements de l’école républicaine sont menacés, et l’idéal d’une éducation de qualité pour tous sapé à la base ».

« Nous proclamons aujourd’hui que « l’Ecole est nue »... »

« ... Aujourd’hui nous appelons tous les « dépouillés » de l’Éducation nationale à nous rejoindre. Professeurs, parents, élèves, citoyens, il est encore temps d’inverser le cours délétère des pseudo-« réformes » qui transforment l’école en garderie sociale et transfèrent ses missions vers le secteur privé, au profit des plus riches et des mieux informés ».

 aout-12

source : http://ecole.depouillee.free.fr/

.

 

Posté par clioweb à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'école à bout de souffle

 

L’école est à bout de souffle : les raisons d’une crise inédite - Lucie Delaporte, Médiapart, 2 septembre 2011
copie : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4923

… des classes surchargées, un métier dévalorisé qui ne s'apprend que sur le tas, des remplacements plus aléatoires que jamais (dogme d'un fonctionnaire sur deux non remplacé), depuis 4 ans les choix politiques ont donné une inflexion nouvelle à une crise ancienne de l'école

L'application d'un libéralisme méthodique, par la mise en concurrence généralisée du système, a modifié profondément l'école : assouplissement de la carte scolaire, internats d'excellence ou établissements ECLAIR (ex-ZEP) … L'ensemble dessine une école qui, sous couvert d'élitisme républicain, assume comme jamais sa mécanique inégalitaire.

Pour compenser les dégâts de cette nouvelle école capitaliste, la logique sécuritaire est mise en avant : portiques de sécurité, vidéosurveillance, présence policière... L'enseignement passe après la lutte contre la violence dans des collèges bunker, coupés de leur quartier, souvent zone de relégation sociale.

Leçon de morale, punitions par des travaux d'intérêt général, les annonces ministérielles se suivent. « Pathétique déconnexion avec le terrain ou cynisme de celui qui sait que ces fumigènes font toujours leur petit effet sur la machine médiatique (et sur les futurs électeurs) ? »

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Et un devoir de géographie ?

 

Shoah et programmes Chatel (suite).

La présence de la 2 GM et de la Shoah dans les programmes et les manuels de lycée a beaucoup agité les médias ces derniers temps. Par contre, qui se soucie encore du sort de la géographie scolaire, également victime collatérale de la suppression de l'HG en Term S ?
La mondialisation ? 
A partir de cette année, les lycéens de S dans leur majorité quitteront le lycée sans avoir étudié le monde et la mondialisation. Ils seront peut-être incollables sur les chantiers de l'espace local, sur la France ou sur l'Europe. Mais ils ne connaîtront  les USA, le Japon, la Chine ou l'Afrique qu'à travers ce que les médias voudront bien en dire. 
La géographie du monde et de la mondialisation, sans doute un point de détail pour de futurs citoyens et de futurs dirigeants ??

Quel groupe de pression va se lever et exiger un devoir de géographie, au hasard, pour une géographie du Proche-Orient ?? ]
http://clioweb.canalblog.com/tag/lanzmann

 

- « Une autre politique de l'éducation est possible »
écrit dans Libération Matthieu Orphelin, VP de la région Pays-de-la-Loire

« Il faut remplacer la logique de compétition qui prévaut actuellement par une vision coopérative et partagée de la réussite. Il s’agit également de ré-interroger le sens de ce que l’on apprend et notamment de s’organiser pour former des citoyens capables de construire du bien commun ».

« Parce que préparer l’avenir ne peut pas se limiter à contenir la dette budgétaire. Parce que la dette éducative, comme la dette écologique, est aussi dangereuse. N’ayons pas peur de réinvestir enfin dans l’éducation. A court terme, nous pouvons nous le permettre ; à long terme, ce sera payant ».
http://www.liberation.fr/societe/01012357895-un-milliard-pour-l-education

.

- Dans Le Canard,

Dans le Var, un lecteur du Canard se rend au service des cartes grises.
Un ticket lui annonce : temps d'attente estimé à 536 minutes...
Plutôt que de poireauter près de 9 h, il rentre chez lui, et se connecte à internet. 
Là une entreprise privée lui promet la carte grise en 24 h.
Un détail : l'opération privatisée a un coût : 29, 90 euros.
Vous avez dit service public ou service mercantile ?

page 5 : 

embarras

à lire les titres du Figaro, entre juin et septembre, tout ou presque a embarrassé le PS, le titre du 27/07 clonant celui du 07/07.
Emabarras, malaise, Le Canard suggère quelques synonymes pour eviter des répétitions trop voyantes ...

 

 
. 

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 septembre 2011

Education : bilan globalement négatif

 

Dans l'Oise, un internat d'excellence cher à M. Chatel
En passant son après-midi de rentrée scolaire, lundi 5 septembre, sur une ancienne base militaire transformée en internat d'excellence, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, ne risquait pas les manifestations de parents mécontents de voir leur école perdre une classe. Il a croisé 156 jeunes de 13 à 19 ans méritants, bichonnés et très encadrés.
Coût : 200 millions d'euros y seront consacrés dans le cadre du grand emprunt.
Surcoût moyen de 1 000 à 2000 euros annuels par enfant par rapport à un internat classique.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/09/05/luc-chatel-visite-un-internat-qui-a-les-moyens/

.
Cinq ans d'école Sarkozy - Le Monde Education
http://www.lemonde.fr/education/

Les intentions affichées :
« Sur l'ensemble des points de cette lettre de mission, vous nous proposerez des indicateurs de résultats. Nous souhaitons que figurent parmi ceux-ci la réduction de l'échec scolaire et de l'illettrisme, l'amélioration de notre classement dans l'évaluation internationale des systèmes éducatifs, la réduction des inégalités scolaires, l'augmentation de la mixité sociale au sein des établissements, la scolarisation des enfants handicapés, la montée en puissance du dispositif d'évaluation, la suppression des ghettos scolaires et la mise en place des internats de réussite éducative, la revalorisation de la condition enseignante, la formation continue, et l'attractivité du métier d'enseignant ».


Le résultat, côté élèves ?
En fin de collège, selon les évaluations du ministère, le score moyen des élèves baisse de manière significative entre 2003 et 2009. La proportion des élèves les plus faibles augmente de 15 % à 17,9 % ; celle des élèves les plus performants diminue de 10 % à 7,1 %.

Le résultat, côté profs ? 
Officiellement, la formation continue a été repensée. En fait, seule 113 demandes de DIF (droit individuel à la formation) ont été acceptées. Pour 800 000 enseignants... [autre tromperie : le DIF, il s'agit moins de formation professionnelle que de reconversion vers un autre métier]

.
Education : le maigre bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy

« ...le chef de l'Etat a un vrai projet. Pas encore très lisible, parce que ses deux ministres successifs, Xavier Darcos et Luc Chatel, ont avancé les pions un à un sans dévoiler l'architecture globale. Celle qui se dessinera vite, dès 2012, si l'actuel chef de l'Etat est réélu pour un second mandat (cf le programme CLAIR) ».
http://www.lemonde.fr/societe/2011/09/05/education-le-maigre-bilan

.
Bilan scolaire globalement négatif
- Pierre Merlé - Le Monde 05/09/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/05/bilan-scolaire-globalement-negatif_1567852_3232.html

Pierre Merlé dresse un bilan (du quinquennat de 10 ans) dans trois domaines essentiels : l'assouplissement de la carte scolaire, la formation des maîtres, la lutte contre l'échec scolaire. En fait, création de ghettos et recul de la mixité sociale, la (dé)formation des maîtres et casse du métier, renforcement de la marginalisation sociale.

La restriction des dépenses ? La rigueur imposée est à géométrie variable et résulte d'abord d'un choix politique : mener une politique fiscale au service des plus fortunés ET réduire les dépenses publiques, notamment en Education.

Selon Pierre Merlé, les choix éducatifs sont à l'opposé des politiques menées par les pays dont les systèmes éducatifs sont jugés les plus performants par l’OCDE ( réduction du nombre d’enseignants, démolition de leur formation au métier, déconstruction du collège unique…).
« Les objectifs affichés à satiété par le gouvernement - égalité des chances, mixité sociale, lutte contre l'illettrisme, aide aux élèves en difficulté scolaire, priorité à l'éducation... - relèvent de la corruption des mots. Celle-ci n'est pas seulement un mode ordinaire de gouvernement, elle est aussi un obstacle fondamental à la connaissance et au vote éclairé du citoyen ».



.PS : Shoah - Holocauste - Génocide - extermination - destruction ...
Chatel a écrit dans Le Monde. Lanzmann est rassuré.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/08/31/21903451.html



Posté par clioweb à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,