04 octobre 2011

La géographie en péril

 

- Mais où est donc passée la France ?
Rémy Knafou, Le Monde Opinions 04/10/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/04/mais-ou-est-donc-passee-la-france_1581973_3232.html

«... à lire les nouveaux programmes de géographie de 1re, on reste pantois devant l'élision du niveau national : l'entité "France", celle de la République française, a purement et simplement disparu au profit de deux autres niveaux : le niveau européen, d'un côté, et celui des territoires qui composent la France, de l'autre, la part belle étant faite aux "territoires de proximité"...».

« Bref, ce nouveau programme de géographie de la classe de 1re est très représentatif d'une certaine désorientation collective et exemplaire de tout ce qu'il ne faut pas faire : une carence préoccupante d'interrogation sur l'objectif fondamental de formation des citoyens ; une absence inquiétante de mise en débat d'une question aussi importante ; une prise de pouvoir de la discipline au détriment de l'intérêt de la formation des jeunes : s'il est normal que les programmes scolaires s'appuient sur les avancées de la science, ils ne doivent pas pour autant devenir des béquilles pour les disciplines en mal d'affirmation ».

pour les lycéens de S, c'est le monde entier qui a quasiment disparu... sans plus de protestations ]

Moulinex - Déclassement, mode d'emploi - 
Avec le dépôt de bilan de l'entreprise d'électroménager il y a dix ans, près de 3 800 personnes ont perdu non seulement leur emploi mais aussi tout un pan de leur vie. Et la mécanique du reclassement n'a pas fonctionné pour tout le monde.
Dans Le Monde économie, une étude de cas appliquée à la Normandie occidentale.
http://www.lemonde.fr/economie/

 

- La géographie est rejetée et condamnée à une quasi-disparition.
Patrick Picouet, Le Monde Opinions, 04.10.2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/04/la-geographie-est-rejetee

« ... Initiée pendant l'Antiquité, construite et enseignée depuis le XIXe siècle, la géographie s'est largement renouvelée comme science sociale à la fin du XXe, stimulant ainsi l'évolution des programmes et des manuels scolaires au collège comme au lycée. En classes de première et terminale, quelle que soit la filière, elle offre aux élèves une source de réflexion indispensable pour instruire leur relation à l'autre et à l'ailleurs, leur relation au monde ».

Or la géographie est en péril : elle est menacée de disparition en S (Terminale et première). Elle est en train de sortir de la pensée des lycéens : ils comprennent vite qu’un bachotage bien organisé suffit pour le bac. Ils n’ont plus ensuite qu’à oublier la géographie.
C’est dommage.
La géographie participe à l'invention du monde.
Elle est indispensable à la formation de citoyens lucides et conscients : « la géographie comme science sociale permet d'entrer dans le monde par le territoire » pour mieux le comprendre.


Patrick Picouet, La globalisation ou la création du monde - UTLS lycée, 4 avril 2011
http://www.canal-u.tv/themes/economie_et_gestion/economie_generale/la_globalisation_patrick_picouet


picouet

source : http://www.canal-u.tv

- Ce week-end, comme chaque début d'octobre, la géographie est en fête à Saint-Dié.
Le FIG 2011 a pour thème : L'Afrique plurielle : paradoxes et ambitions.
Le Togo et le Rwanda sont les pays invités.

http://www.saint-die.eu/accueilfig

Le programme en pdf : http://www.saint-die.eu/programme2011

.
Outre Manche, la géographie s'est dotée de commis-voyageurs,
dont Alan Parkinson (Mister P)
http://livinggeography.blogspot.com/
et Daniel Raven-Ellison
http://learningnet.co.uk/geoforum/index.php?action=profile;u=409
Elle n'est pas pacsée avec l'histoire, et la dimension naturaliste est restée plus importante.

 

Voir aussi dans cette revue de presse, HG 1ere, un programme à refaire, dont l'article Fronde contre le programme d'HG
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/10/01/22206437.html


. .

 

Posté par clioweb à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Que voient les opérateurs ?

 

Vidéosurveillance : que voient les opérateurs derrière les caméras ?
Laurent Mucchielli -  02/10/2011
http://www.laurent-mucchielli.org/
http://insecurite.blog.lemonde.fr

Les chercheurs indépendants réalisent des études qui démontrent que la vidéo n’a qu’un impact marginal sur l’évolution de
la délinquance, et que son coût est assez exorbitant pour les collectivités territoriales.
Une tribune publiée par Le Monde (31/05/2011) parle de gabegie.
http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/05/31/la-videosurveillance-un-choix-tres-couteux-et-peu-efficace/

Une nouvelle recherche que vient de publier Tanguy Le Goff confirme cette position critique.
http://www.iau-idf.fr/fileadmin/Etudes/etude_860/Surveiller_a_distance.pdf

une présentation :
http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/10/02/videosurveillance

Egalement sur le blog :
Petite histoire des émeutes en France (10/08/2011)
Emmanuel Blanchard, la police parisienne et les Algériens (1944-1962)

 

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2011

The Power to Kill Innovation

 

-  Bilan démographique 2010 - Insee Première 1332 - JFJ
http://t.co/WF27Ov93

- La carte de France des emprunts dits « toxiques », distribués par Dexia Crédit local (DCL), de 1995 à 2009 - Libération
http://labs.liberation.fr/maps/carte-emprunts-toxiques/#
repérée par Philippe Rekacewicz
Seen This -  http://seenthis.net/tags/cartographie

- 2 exemples de tweets regroupés grâce à Paper.li (2010)
http://descary.com/leweb-paper-li-le-service-de-presse-de-twitter/

. Des flux humains autour du Monde
le blog de Benoît Kermoal (et de LG ?)
http://blog.crdp-versailles.fr/istorbacblogversion2/
http://blog.crdp-versailles.fr/istorbacblogversion2/index.php/post/25/09/2011/Des-flux-humains-autour-du-Monde
une des nouvelles retenues par François Arnal pour la Twitgéographie -  - http://paper.li/arnalgeo


. Google Maps : La vue hélicoptère
http://www.presse-citron.net/nouveau-et-superbe-sur-google-maps-la-vue-helicoptere

un lien retenu par Isabelle Quentin, agrégée économie-gestion et doctorante, sur EcoGest News
http://paper.li/Iquentin/1312642704#
http://www.stef.ens-cachan.fr/annur/quentin.htm


- 50 activités pour intégrer les TICE à la maternelle
extraits et liens d'un ouvrage récent
http://www.crdp-toulouse.fr/spip.php?article21020

- The Power to Kill Innovation (tw LG) -
George Couros à propos d'une annonce de Matt Gomez : the end of Facebook in his Kindergarten classroom.
«  For me, this is something that those that administrators need to understand.  They have the power to encourage or kill innovation in our school, and I am wondering what happens to the heart and morale of a teacher that has tried something which has been proven to be successful, to only find that it is shut down ? ». 
http://georgecouros.ca/blog/archives/2360


- La sélection à l'entrée de la Fac ?
« Je ne renonce pas à cette idée.
Mais les Français ne sont pas encore prêts à l'accepter ». 
Jean-Robert Pitte devenu délégué... auprès du 1er ministre parle du label Orientation pour tous
http://www.france-info.com/chroniques-question-d-education-2011-10-03


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Mauvais genre - Judith Butler


.
Mauvais genre
Dans Le Monde Magazine, Anne Chemin retrace quarante ans de controverses suscités par les cléricaux tenant d'un ordre supposé naturel.
Le genre, c'est un concept pour les scientifiques.
Les cléricaux essaient de le discréditer en le faisant passer pour une théorie politique et sociologique, une opinion parmi d'autres.


- Judith Butler : " Comprendre plutôt que classer "
Les milieux catholiques et conservateurs ont pris pour cible les recherches de cette philosophe américaine, pionnière des recherches sur le genre. Elle répond

Egalement dans Le Monde Magazine, entretien de Frédéric Joignot avec Judith Butler.
La philosophe américaine 
est professeure de rhétorique et de littérature à l'université de Californie, à Berkeley. Pour elle, l'identité sexuelle n'est pas seulement biologique ; c'est aussi une construction sociale et culturelle. 

Deux livres résument ses convictions :
Trouble dans le genre (La Découverte, 2006)
et Défaire le genre (Amsterdam, 2006).
Entretien avec le diable.
La version intégrale de l'entretien est disponible sur le blog de Frédéric Joignot

http://fredericjoignot.blogspirit.com/archive/2011/10/index.html
La version courte pour Le Monde Magazine, 01/10/2011. mise en ligne tempo : http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/

La confusion du genre un entretien précédent, en novembre 2008, au café Rostand.
 

- Judith Butler, philosophe en tout genre
Le Monde 15 octobre 2006

et en vidéo
1/6 - http://www.youtube.com/watch?v=Q50nQUGiI3s
2/6 - http://www.youtube.com/watch?v=JTz-_YeUIUg
3/6 - http://www.youtube.com/watch?v=ALx1MEW2P3U
4/6 - http://www.youtube.com/watch?v=kSSfJgvH9r8
5/6 - http://www.youtube.com/watch?v=sHVugezilG8
6/6 - http://www.youtube.com/watch?v=Yv2aCF2Okz8

- Femmes-hommes : où est passée la différence des sexes ? (Forum Le Monde Le Mans)
Le Monde - 13 novembre 2007

butler

 Judith Butler - 2008 - source : Paris 8
http://www2.univ-paris8.fr/ef/actualite/journee.butler.html


-  ACTUALITÉ DU GENRE -  AUTOUR DE – ET AVEC – JOAN SCOTT

Mercredi 5 octobre 2011 de 10h à 18h - EHESS – 105 bd Raspail Paris 6e – Amphithéâtre

 10h Ouverture Quelques leçons de l’actualité 

Rose-Marie Lagrave, sociologue, IRIS / EHESS
Joan W. Scott, Institute for Advanced Study, Princeton

10h45 – 12h30 : Le genre en travaux
Présidence Eleni Varikas, politiste, Université Paris-8
Geneviève Pruvost, sociologue, CESDIP / CNRS-UVSQ et Coline Cardi, sociologue, CREQPPA-CSU, Paris 8 : « Le genre à l’épreuve. Penser la violence des femmes » Laure Bereni, sociologue, CMH / CNRS : « Travailler ‘sur le genre’ en France aujourd’hui : quels enjeux politiques et théoriques ? »
Séverine Sofio, sociologue, CRESPPA-CSU / CNRS-Paris-8 : « Le genre comme outil d’analyse des mondes de l’art : pour en finir avec l’exception. »

14h30 – 16h15 : Séduction et violence
Présidence Marianne Blidon, géographe, Université Paris-1.
Delphine Naudier, sociologue, CRESPPA-CSU / CNRS, Paris 8 : « Faire violence aux Immortels : l’élection de Marguerite Yourcenar à l’Académie Française »
Éric Fassin, sociologue, Iris / ENS : « Ne pas abandonner la séduction aux antiféministes »
Christine Delphy, sociologue, CNRS : « Nier la violence au nom de la séduction »

16h30 – 18h : Psychanalyse et histoire 
Présidence Nancy L. Green, historienne, CRH / EHESS
Didier Eribon, Université d’Amiens : « Politiques de la mémoire : quelques remarques critiques sur la notion d’‘écho-fantasme. »
Michel Tort, psychanalyste : « Quelle psychanalyse, pour quelle histoire ? »
http://culturevisuelle.org/apparences/2011/10/01/actualite-du-genre-autour-et-avec-joan-scott/

.

rappel : 
L'histoire saisie par le genre et la différence des sexes - Blois 2004
http://clioweb.free.fr/dossiers/genre.htm

Joan Wallach Scott  - http://www.ias.edu/people/faculty-and-emeriti/scott
.

.

 

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 octobre 2011

SESâme, l'autre manuel de 1ere

 

sesame

 

- SESâme est un manuel en ligne de Sciences Economiques et Sociales
voulu par l'APSES et en cours d'élaboration à destination des enseignants de SES et de leurs élèves de 1ère ES...

Face à un programme de 1ere vivement contesté (les concepteurs ont imposé un cloisonnement disciplinaire, avec 2/3 d'éco, 1/3 de socio), les auteurs ont repensé et recomposé le programme à partir du texte officiel, afin de pouvoir étudier ce qu'ils estiment être les vrais enjeux de notre société et continuer à promouvoir l'usage des méthodes actives en classe.

voir notamment la rubrique Entretiens, la revue de presse, les pages sur le bac, sur la statistique et les liens proposés

http://sesame.apses.org/

 

 

 

 

Posté par clioweb à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 questions à Alain Caillé


Alain Caillé est professeur de sociologie et économiste à l'Université de Paris X. C'est le fondateur du MAUSS (Mouvement Anti-Utilitariste dans les Sciences Sociales) dont il dirige la revue.
A lire sur le site web de Valéry Rasplus (blog du N Obs, 01/03/2011)
http://valery-rasplus.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/27/10-questions-a-alain-caille.html


Extraits
:

Valéry Rasplus : Avec plus de trente ans de réflexion sur le don et le contre-don, que peut-on retirer « d'utile » aujourd'hui de cette pratique de réciprocité pour notre société ?

Alain Caillé : Faisons le lien avec la question précédente (sur la recherche et son évaluation chiffrée). Le principal fléau qui s'abat sur nos sociétés n'est pas seulement la privatisation généralisée, i.e. la soumission de toutes les sphères d'activité à une norme marchande et financière hégémonique, c'est, dans le sillage de cette omni-marchandisation et omni-financiarisation, la subordination de tous nos actes désormais, à une logique d'évaluation quantifiée...

...Si cette évolution devait toucher à son terme, alors plus rien n'aurait de sens.Tout ce qui fait le prix de la vie, i.e. les choses sans prix, serait résorbé et dissous dans l'utilité et l'instrumentalité. Que peut-on retenir de ces considérations pour nos sociétés ? Le sens de l'utilité de l'inutile, sans doute. Plus spécifiquement : notre démocratie aura reposé sur des fondements utilitaristes, - les individus ne formant société qu'en vue de leur avantage propre - et sur la perspective d'une croissance économique infinie. Cette perspective n'est plus guère crédible. Il faut donc imaginer à la démocratie des fondements anti ou supra-utilitaristes, i.e. qui donnent tout leur poids et tout leur prix aux motivations intrinsèques de l'action. C'est dans ce sens que nous plaidons, Marc Humbert, Serge Latouche, Patrick Viveret et moi pour l'avènement d'un convivialisme, d'un art de vivre ensemble « en s'affrontant sans se massacrer » comme disait Mauss, qui se présenterait comme le digne successeur du libéralisme, du communisme et du socialisme (et de l'anarchisme).


Le blog : http://valery-rasplus.blogs.nouvelobs.com

Valéry Rasplus : http://www.nonfiction.fr/fiche-perso-591-valery_rasplus.htm

10 questions à Michel Wieviorka (01/02/2011) :
http://valery-rasplus.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/01/10-questions-a-michel-wieviorka.html

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 octobre 2011

HG 1ere : un programme à refaire

 


A lire les réactions de nombreux collègues, la mise en application du programme chatel de 1ere vérifie les craintes exprimées par anticipation, l'an passé lors d'une consultation dont le contenu a été ignoré par les concepteurs.
Ces difficultés semblent encore plus patentes en 1ere S, une classe qui mène au bac, du fait des consignes souvent incertaines et parfois contradictoires.

- Le groupe Aggiornamento a mis en place une rubrique pour recueillir vos témoignages et vos surprises (bonnes et mauvaises)
http://aggiornamento.hypotheses.org/522
Le titre de cette revue de presse est emprunté au groupe Aggiornamentohttp://aggiornamento.hypotheses.org/178

- Un questionnaire de la commission Lycées de l'APHG est également à votre disposition, pour les classes de 2de et de 1ere.
Pour le consulter ou y répondre :
http://aphgcaen.free.fr/aphgn/aphg2011-quest-1-2.doc

Au moins un syndicat fait circuler une pétition.
Même ceux qui sont restés silencieux lorsque l'actuel ministre a décidé de supprimer l'HG en Term S, en novembre 2009, semblent découvrir tardivement l'étendue des dégâts collatéraux de cette décision vivement contestée *.


Fronde contre le programme d'histoire-géo de première - Véronique Soulé, Libération, blog C'est classe.
« Comment faire en un an à peu près ce que l'on faisait en deux ans, en plus devant des élèves de séries différentes dont certains passeront la matière au bac à la fin de l'année et d'autres non ? A la suite de la réforme de la classe de première, les professeurs d'histoire-géo sont face à ce défi. Et protestent contre un programme indigeste ».

L'article de VS fait le point.
Dommage que les commentaires ne soient pas modérés.
http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2011/10/programme-d-histoire-geo-trop-c-est-trop-.html


- 04/10 - Un collectif demande un moratoire 
Lu sur la liste H-Français :
Parallèlement à la pétition nationale lancée par le SNES - et d'autres initiatives qui se multiplient -, un collectif s’est créé à l’initiative de collègues de différents lycées de l'académie de Besançon. 
Nous avons élaboré un appel en vue de mobiliser un maximum de collègues (diffusion auprès des lycées, un large public via la presse, le café pédagogique, les manifestations du 27, blog en construction collectifdefensehg.over-blog.com. ...), et espérons ainsi faire réagir au moins l’Inspection régionale afin qu’elle s'empare du problème et le fasse remonter. 
Nous avons plusieurs objectifs et propositions : la neutralisation de plusieurs thèmes du programme de première S pour le Bac 2012, un moratoire sur la mise en place des programmes de terminale, voire l’ouverture d’un débat sur les objectifs, la pertinence et l’élaboration des programmes d’Histoire-Géographie.
ED (Belfort) - Liste H-Français 04/10/2011

  

Bien entendu, depuis une génération, rares sont les programmes qui ont reçu d'emblée l'assentiment des profs.
Mais en 2011, celui de la 1ere chatel semble révélateur de l'épuisement d'un système où l'obsession de la forme 
et le souci de la carrière peuvent passer avant l'intérêt pour le métier de l'historien, et son engagement en faveur de l'humanité (et de l'humain).
« Le bon historien ressemble à l’ogre de la légende. 
Là où il flaire la chair humaine, il sait que là est son gibier » écrivait l'historien Marc Bloch.

* rappel :
1 - Du fait de la suppression de l'HG pour tous en Term S, deux années ont été compactées en 1 seule. Ainsi la 2 GM est traitée en un seul chapitre (20 pages) au lieu de 3 (75 pages).
2 - Un libellé à prétention thématique fait que la 2 GM peut être étudiée avant le nazisme et l'Allemagne hitlérienne.
3 - Le projet initial faisait l'impasse sur l'histoire de la France depuis 1962.

4 - En géo, la vieille coupure France en classe de première, Monde en Terminale a été maintenue. De nombreux lycéens de S n'auront donc jamais étudié la géographie du monde au lycée.

C'est sans doute ce qu'en politique on qualifie de rupture...

 

..

Posté par clioweb à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Couvertures de magazines

 

Les couvertures de 4 magazines pour la première semaine d'octobre 2011 :

01-10-lexpress

 

01-10-obs                       01-10-lepoint

 

01-10-marianne

source : http://www.lekiosque.fr/

 
.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 septembre 2011

L'histoire à parts égales

 

parts-egales


Dans un Monde des livres un peu moins littéraire cette semaine, trois excellentes pages sur l'histoire globale ou histoire connectée, une approche qui risque de mettre beaucoup de temps à passer dans l'histoire scolaire. A archiver.


- Orient-Occident, la rencontre n'a pas eu lieu
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/09/29/orient-occident

« Une flottille a jeté l'ancre dans la rade de Banten, au nord de Java. Ceux qui viennent de passer le détroit de la Sonde sont hollandais et abordent pour la première fois ce monde insulindien qu'ils rêvent comme un eldorado. Ils pensent vivre un moment historique. C'est, pour eux, le 22 juin 1596, Anno Domini : le nouveau siècle frémit d'impatience. Pour ceux qui les accueillent, en revanche, le seuil du premier millénaire vient d'être franchi, sans que rien de neuf soit apparu ... »

« D'où l'expérimentation historiographique à laquelle invite ce livre enthousiasmant qui contredit avec allégresse les discours ambiants sur le déclin de l'histoire en langue française : envisager les récits d'une rencontre entre deux mondes qui s'ignorent, en conférant une égale dignité documentaire aux archives du contact. Cette Histoire à parts égales exige de ralentir l'allure, de densifier la description, de se rapprocher des acteurs. Elle ne peut se payer de mots, ni se contenter d'une théorie des bonnes intentions ; elle est, tout entière, une méthode d'enquête et un art du récit. Aussi ne révèle-t-elle sa force véritable que dans le foisonnement aventureux d'une lecture au long cours ».


- Java, un des noms de l'oubli qui a recouvert l'histoire de toutes les sociétés extra-européennes
entretien avec Romain Bertrand auteur de L'histoire à parts égales, Le Seuil 2011
«... la pire façon d'écrire l'histoire des premiers contacts entre les Européens et les sociétés d'Asie du Sud-Est, c'est de céder à la tentation téléologique, de la raconter depuis ce que nous imaginons être sa fin logique : la colonisation. Laissons aux commencements leur indétermination.. ».
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/09/29/java-un-des-noms-de-l-oubli


.
A monde global, histoire globale, Antoine Lilti
« Dans L'Histoire à parts égales, la scène convenue de l'affrontement colonial semble se déliter et laisse apparaître en filigrane l'histoire plus trouble d'une incompréhension mutuelle, d'une rencontre manquée ... 
La leçon, à défaut d'être simple, est précieuse : l'histoire ne révèle ni le choc inéluctable des civilisations, ni une inter-culturalité béate, mais bien la richesse des processus complexes par lesquels des sociétés et des individus entrent en contact, échangent, se combattent et, parfois, s'ignorent ou se méprennent ».
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/09/29/a-monde-global-histoire-globale_1579689_3260.html

(Mediapart rapproche le livre de celui de Jack Goody, Le vol de l'histoire. Comment l'Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde. Gallimard 2010) 

.
- Empires ou civilisations ?
Là où la notion de civilisation implique souvent des mondes cloisonnés, qu'Huntington (et Bush) ont voulu opposer, celle d'empires privilégie les circulations
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/09/29/l-empire-contre-attaque_1579691_3260.html

Jane Burbank et Frederick Cooper, Empires in World History. Power and the Politics of Difference, Payot Histoire
Les grandes civilisations, cours du Collège de France à Aubervilliers, présenté par Carlo Ossola et Jack Ralite, Bayard

.
Egalement, un article sur l'ouvrage de Samuel Kassow, Qui écrira notre histoire ? Les archives secrètes du ghetto de Varsovie, Grasset. Avec Emanuel Eingelblum, une soixantaine de bénévoles du groupe Oyneg Shabes ont amassé les archives du ghetto où les nazis entassent et tuent.

.
- Romain Bertrand tente une nouvelle histoire du monde, qui n’oublie pas 55% de l’humanité 
Joseph Confavreux - Médiapart - 28 septembre 2011 
http://www.mediapart.fr/article/offert/b359cf94c2fd6be2f017f333d8840394


- 10/10 : L'émission Les Lundis de l'histoire recevait Romain Bertrand et Patrick Boucheron.
Romain Bertrand mentionne quelques désamours et un énervement...
à archiver et écouter en différé au format mp3

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Migrants et historiographies

 

gis-historio

 

Historiographies sans frontières.
Les migrations internationales saisies par les histoires nationales (XIXe-XXe siècles)

Mardi 4 octobre 2011, 9:30 – 18:30
Rencontre à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Entrée libre


10h30-12h00 - Migrants vus d’ici

- Mohamed Charef, L’immigration marocaine en France, des origines à 2010

- Philippe Rygiel, Des migrants saisis par l’État. L’historiographie française et l’immigration


13h45 – 15h45 - Migrants vus d’ailleurs

- David Feldman, Dealing with difference : Immigrants in Modern British History and Historiography

- Dimitris Parsanoglou, L’historiographie grecque face à l’histoire migratoire de la Grèce : entre méconnaissance et reconnaissance.

- Dariusz Stola, International migrations from communist countries : the case of Poland


16h15 – 18h15 - De l’international au transnational

- Franck Caestecker, Refugees in the European Historiography: beyond the administrative category

- Dirk Hoerder, Neither Marginal Men nor Uprooted : The Columbia University Scholars’ Comprehensive Approach to Migrant Culture and Agency, 1880s-1940s

- Nancy Green, Le transnationalisme des migrants : vieille pratique, nouveau concept ?


Le programme détaillé :

http://www.histoire-immigration.fr/2011/10/historiographies-sans-frontieres

 

- Egalement à la CNHI, le Jeudi 13 octobre 2011, 18:30

Du silence faisons table rase ?
Le 17 octobre 1961, histoire d'une réapparition.
Conférence de Jim House, maître de conférences, University of Leeds,
animée par Sylvie Thénault, chargée de recherche au CNRS,
Centre d’histoire sociale du XXe siècle


 . 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,