05 décembre 2011

Mappemonde 103 : Sahara et Sahel

 

mappemonde


- Dans Mappemonde n° 103,
http://mappemonde.mgm.fr/num31/index.html

un dossier « Sahara et Sahel, territoires pluriels »
notamment :
Armelle Choplin, Olivier Pliez, De la difficulté de cartographier l’espace saharo-sahélien
Julien Brachet, L’espace feuilleté et segmenté d’une oasis saharienne : rencontre et évitement à Dirkou (Niger) (plus de 30 mois de recherche entre 2003 et 2009 dont environ 5 mois à Dirkou)

dirkou-brachet

source : Julien Brachet, Mappemonde n° 103
(aires de circulation : migrants, commerçants allochtones, agents de l'Etat)

et dans les critiques
. Les cartes en ligne du Recensement Agricole 2010

RGA-uta-2010

source : Mappemonde n° 103 (extrait)

. Simon Nancy Le Banc d’Arguin en Mauritanie, Récits de paysage
 De l’utilité de la photographie aérienne sous cerf-volant
. JF Thémines, Savoir et savoir enseigner - Le territoire - PUM Toulouse
( ... « un balayage très pertinent de la discipline aujourd’hui, même si c’est bien sûr vu au travers des exigences pédagogiques » écrit Denis Eckert l'universitaire. ) 


- et parmi les tweets :
. Eric Verdeil, Comment je blogue
http://rumor.hypotheses.org/2249

. Fabrice Gély, Corriger des copies numériques, trois façons présentées en vidéo.
http://profgeek.fr/corriger-des-copies-numeriques-de-trois-facons/

. Sophie Cinquin, Utiliser la lexicométrie en histoire (1) : panorama historiographique - 5 décembre 2011
http://devhist.hypotheses.org/898

. Karen Tani, On New Deal Lawyers and "Feminine Charms" - Legal History Blog

 


 

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Le quotidien d'une prof de Drancy

 

regards

Le MEN vient d’annoncer son projet de faire noter les profs par leur chef d’établissement.
Lucie Barrat, professeure d’Histoire-géographie en collège à Drancy y voit la fin d’une Ecole publique à travers « une volonté plus sournoise, celle de réduire la liberté d’expression et d’action de chacun ».

Elle évoque son quotidien, en prenant l’exemple de plusieurs de ses élèves.
« L’autre jour, mon frère passait chez moi et regarda par curiosité mes copies de cinquième. Il me demanda alors si c’était un choix stylistique de la part de mes élèves que d’écrire des phrases obscures sans ponctuation dont les mots manquent et/ou ne sont pas placés dans le bon ordre. Non, ce n’est pas normal mais c’est mon quotidien, à 5,6 de moyenne dans deux de mes trois classes de cinquième ».
 
« …depuis quelques années et surtout depuis l’année dernière, mes collègues et moi-même devons faire face à la diminution d’heures d’enseignement, ce qui a généré la suppression du travail en petits groupes en langues étrangères, en Physique-chimie et en Sciences de la vie et de la Terre, la baisse de l’aide au travail personnalisée en français en classe de sixième et la fin du renforcement en français sur la classe de quatrième… »

Que faire alors quand les moyens financiers nous manquent ? Rien de réellement efficace. A la fin de ma semaine, il ne reste qu’un sentiment d’échec.

« Je continue d’enseigner parce que j’y crois encore. Mais, en ce moment, je faiblis, je me sens seule dans cette société qui me prend pour une râleuse privilégiée. Même dans un entourage pas si lointain, je crains qu’on m’écoute mais qu’au fond, on se dise que les réformes de l’enseignement sont bien nécessaires…
Alors écoutez-moi, entendez-moi et battez-vous avec moi ».

http://www.regards.fr/societe/la-journee-d-un-prof-ordinaire

Enseignant, un métier en mutation. Regards lance un Appel à témoignage.
http://www.regards.fr/societe/enseignant-un-metier-en-mutation


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2011

Toulouse, le baron et la librairie

 

castela
source : http://www.librairiecastela.fr/

En novembre La Dépêche du Midi annoncé
.
la fermeture en février 2012 de la librairie Castéla, place du Capitole à Toulouse.

 

tiers-livre


A M. le baron Alban Merlin d’Estreux de Beaugrenier, merci
.

Dans le Tiers Livre, François Bon analyse et commente cette fermeture :

extrait :
« L’affaire est emblématique : 200 000 euros de loyer annuel, ce qui en fait, des livres de poche et de cuisine à vendre. J’ai traversé des dizaines de fois la place du Capitole en diagonale, ne me suis jamais demandé à qui appartenaient les immeubles. Ce soir, la réponse : l’immeuble qui abrite Castela appartient à M. le baron Alban Merlin d’Estreux de Beaugrenier, lequel a passé un arrangement avec Orange pour 800 000 euros de loyer annuel, tant que se vendront les téléphones portables. Donc c’est Mme Albanel qui, à partir de février, va payer le loyer. Fermeture de la librairie, 32 personnes dehors ».

[ Au quartier Latin, naguère, la librairie des PUF a subi le même diktat : les marges du livre ne sont pas celles des marchands de tissus. La compétition entre le papier et le chiffon était insoutenable dans un monde où le profit de quelques-uns passe avant le commerce des idées. ]

Face à « la brutalité symbolique de la fermeture de Castela par M. le baron et Mme Albanel »,
François Bon réaffirme sa double conviction : le livre papier et le livre numérique ne s'opposent pas ; « l’invention de formes qui disent le présent, et permettent écart avec lui, naissent et se diffusent désormais sur le web ».

.
feuille

François Bon mentionne 2 articles d’Hubert Guillaud dans La Feuille :

- Ce n’est pas l’Internet qui a tué la librairie

- Pourquoi nous sommes-nous détournés des libraires ?

.
- Internet écrit-il la fin du livre ? Forum Lyon - Libération - 26/11/2011
Dans un débat organisé par Libération, sur un sujet choyé par les marchands et les médias dominants, pas de lecteur, ni de spécialiste du livre. Mais OPDA, et deux marchands : le patron de Google et celui de la FNAC (ce dernier brandit l'épouvantail habituel de la musique numérique et tire à boulets rouges contre le méchant Amazon)
http://www.webcastor.eu/forumlibe/web2011/debats/index.html


castela-ld

source : La Dépêche

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

La géographie selon Antoine Bailly

 

antoinebailly

source : http://www.unige.ch/ses/geo/
 site Antoine Bailly - http://www.antoinebailly.com/


La géographie selon Antoine Bailly, une géo appliquée et modélisante.

vers la 22e minute, l'écouter plaider en faveur d'une géo (durable) de la santé :
Pour lui,  le rationnement dans une gestion comptable cloisonnée et à courte vue coûte très cher et n'est absolument pas durable.
Il plaide pour une approche globale, qui tienne compte de l'ensemble des critères et pas de la seule rentabilité financière. Le géographe peut participer à une vraie rationalisation de la politique de santé, pour le bénéfice de l'ensemble de la société.

cf l'exemple de Loëche les bains dans le Valais -
in Antoine Bailly et Michel Périat, Activités de santé et développement régional : une approche médicométrique, Géocarrefour, vol. 78/3, 2003. http://geocarrefour.revues.org/2124#tocfrom1n4

L'émission au format mp3 : 
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10233-30.11.2011-ITEMA_20325903-0.mp3

.
Plusieurs adresses citées dans la page du blog Globe sur le prix Vautrin-Lud :

Publications d'Antoine Bailly 
http://archive-ouverte.unige.ch/vital/access/Bibliography/Bailly,Antoine Sylvain

Antoine Bailly, Lise Bourdeau-Lepage, « Concilier désir de nature et préservation de l’environnement : vers une urbanisation durable en France » - Géographie, économie et société - 2011 (revue payante vendue 15 euros chez Cairn). 
http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GES_131_0027

.
Peter Haggett, Peter Gould, Paul Claval, etc... tous les géographes distingués à St Dié par le prix Vautrin-Lud.
http://www.franceculture.fr/blog-globe-2011-11-30

.

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 décembre 2011

Racialisme et xénophobie

 

naz-nez

 L'humiliation au nom d'une anthropologie complice du racisme nazi
source - Bordas, Terminale, 1980 - arch Ringart


- Le racisme, un conditionnement. Le Monde, entretien avec Lilian Thuram - 28/11/2011
Son exposition, Exhibitions, l'invention du sauvage, ouvre au Musée du quai Branly à Paris
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

- Comment le sauvage est devenu l'unique figure de l'autre lointaindurant le XIXe siècle industriel et colonialiste. Aucun pays occidental n'a échappé à cet engouement écoeurant qui attire des millions de visiteurs dans les expositions coloniales. 
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

.
- Histoire du racisme 3/4 - La Fabrique de l'Histoire 16.11.2011

avec Laurent Dornel, La France hostile : socio-histoire de la xénophobie : 1870-1914 (2004)
et Carole Reynaud-Paligot,
De l'identité nationale : science, race et politique en Europe et aux Etats-Unis, XIXe-XXe siècle (2011)
La République raciale : Paradigme racial et idéologie républicaine 1860-1930 (2006) - CR par Bruno Bertherat - RH du XIXe
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-16.11.2011-ITEMA_20322737-0.mp3


Laurent Dornel souligne la distinction nécessaire entre la xénophobie (la haine du voisin étranger caricaturé), et le racialisme, la volonté de classer et de hiérarchiser les hommes en fonction de critères physiques supposés. Il admet la porosité entre les deux discours : l'anthropologie raciale, très active entre 1860 et 1945, a pu contaminer l'ensemble des relations humaines.

Ainsi, en 1919, quand le capitaine de Gaulle (qui a été captif en Allemagne) commente le Traité de Versailles, il écrit :
« Nous allons donc nous heurter de suite à toute cette science de chicanes gémissantes, de délais prolongés, d'entêtements sournois, qui est la plus claire aptitude de cette race » (race au sens de nation).  http://clioweb.free.fr/textes/29dg19.htm

En 1894, Barrès décrit la dégradation du capitaine Dreyfus :
« Quand il s'avança vers nous, le képi enfoncé sur le front, le lorgnon sur son nez ethnique (sic), l'oeil furieux et sec, toute la face dure et qui bravait, il s'écria d'une voix insupportable : "Vous direz à la France entière que que je suis innocent » 
"Judas ! Traître ! Ce fut une tempête.
Ah ! non, certes, il n'est pas au monde un groupe d'hommes qui puissent accepter cet individu. Il n'est point né pour vivre socialement. Seule, dans un bois décrié, une branche se tend vers lui. Pour qu'il s'y pende ».
Maurice Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme (Bordas manuel de 3eme, 1971, p 149)
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm


L'anthropologie raciale prend son essor à la fin du XVIIIe, lorsque les scientifiques veulent classer toutes les plantes, tous les animaux, tous les humains. Le comte de Gobineau, un diplomate, est souvent incriminé. 
L'Essai sur l'inégalité des races, est publié à partir de 1853 à compte d'auteur et se vend peu. La notoriété vient plus tard, du fait des ultra-nationalistes allemands qui apprécient son affirmation d'une supériorité de la race germanique aryenne sur les autres. Les nazis font traduire ces écrits et leur donnent encore plus d'écho.

L'émission rappelle le célèbre désaccord entre Jules Ferry (le prétendu devoir de civiliser les races inférieures
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/ferry1885.asp
et Georges Clémenceau (« J'en rabats singulièrement depuis que j'ai vu des savants allemands démontrer scientifiquement que la France devait être vaincue dans la guerre franco-allemande parce que le Français est d'une race inférieure à l'Allemand »).
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/7ec.asp

rappel : Trésors photographiques de la Société de Géographie, Expo de la BNF en 2007.
Sylvain Kahn (Planète Terre) avait invité Olivier Loyseaux pour la présenter. En janvier 2010, Jean-François Staszack a traité de la Géographie post-coloniale : les désirs d'exotisme mis à nu 
http://clioweb.free.fr/dossiers/colonial/tresorsg.htm

L'anthropologie est bien en cour dans les années 1880 (Abel Hovelacque). Elle légitime la conquête coloniale et impose dans les manuels (Paul Bert) une vision raciste en contradiction avec les valeurs républicaines. Cette dimension raciale ne concerne pas les seuls républicains de 1885, elle touche l'ensemble du continent européen et les Etats-Unis.  

Dans L'Histoire (coll n° 10) Serge Bernstein distingue 3 âges de l'antisémitisme : l'antijudaïsme catholique, l'antisémitisme socialiste, l'antisémitisme racial. Michel Winock décrit les fantasmes du racisme (supposé) scientifique (L'Histoire n° 269), et cite Drumont, Vacher de Lapouge, Alfred Fouillée, Jules Soury...

La lecture raciste culmine dans les années 1930 : exposition coloniale de 1931, recherche de boucs émissaires au lendemain de la crise de 1929. Une des formulations les plus violentes, en France, c'est celle d'Henri Béraud :

« C’est l’immense flot de la crasse napolitaine, de la guenille levantine, des tristes puanteurs slaves, de l’affreuse misère andalouse, de la semence d’Abraham et du bitume de Judée ». 
http://clioweb.free.fr/textes/depotoir.htm

En Allemagne, les délires eugénistes nazis étaient largement acceptées dans les milieux scientifiques. 
cf Benoît Massin, De l’eugénisme à la Shoah, Cercle d'étude, 2001
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article31

.
Lorsqu'après la capitulation des nazis, l'UNESCO a voulu déconstruire ces préjugés (Race et histoire 1952), elle s'est heurtée à la réticence de nombreux anthropologues installés. C'est le moment où l'Afrique du Sud installe le régime d'apartheid, et où le combat contre la ségrégation commence aux Etats-Unis. Aujourd'hui encore, la race est un élément des recensements aux EU, les traducteurs de séries américaines inventent une race caucasienne ; d'autres critères d'assignation (religion) et d'autres mots (ethnique) masquent souvent mal une vision raciale et raciste.


L'anthropologie raciale a durablement marqué les esprits. Encore en 1960, quinze ans après la capitulation des nazis, elle donne encore cette vision de l'humanité dans une double page d'un manuel de géographie de 6e (Pernet - Hachette) :

pernet-blancs


pernet-j

 Manuel de géographie 6e, Hachette, 1961
 http://clioweb.free.fr/manuels/pernet.htm

.
« La République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion (Constitution art 1)»

Le terme race est-il encore nécessaire ?
Jean Gayon, philosophe, professeur à l’université Paris-I
propos recueillis par Eric Rohde pour Télérama hors série (fév. 2007)
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1943
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?rubrique15


- Pensées raciales et mythes nationaux
Histoire transnationale des pensées raciales XVIII-XXe siècles - NYU Paris

« Si d’une certaine façon les catastrophes du XXème ont rendu la notion de race impensable, elle continue à structurer les pensées et la politique dans un monde où les frontières d’antan deviennent de plus en plus fluides ».

Le séminaire organisé par Beth Epstein (NYU) et Carole Reynaud Paligot (NYU, Centre d’histoire du XIXe) – en collaboration avec Ann Thomson (Université de Paris) veut « rendre tout son historicité à la notion de race » et étudier son rôle dans l’entreprise de naturalisation et de biologisation du social (du XVIIIe siècle à nos jours) et dans « la construction des identités collectives dans l’espace occidental des années 1850-1940 ».
http://nyufresearch.wordpress.com/

 

.

 . 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


02 décembre 2011

L'Histoire 370 : Les Etrusques



 Etruskischer_Meister_001

Joueur de lyre, fresque de la Tombe du Triclinium - Tarquinia
The Yorck Project : 10.000 Meisterwerke der Malerei - Wikimedia Commons 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peinture_Etrusque

 

- Les Etrusques, dossier dans L'Histoire 370

Dans les liens, 
http://www.histoire.presse.fr/content/2_articles_alaune/article?id=15800
visite en 3D de la tombe Regolini Galassi 
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68099.htm
 

etrurie-carte

Les Etrusques - civilisation et cités (extrait) -
source : http://it.wikipedia.org/wiki/File:Etruscan_civilization_italian_map.png

 

 chiusi-sarco

Sarcophage, Musée de Chiusi, source : Wikimedia Commons
d'autres photos de sarcophages sur Flickr

.
Autres liens :
The Center for Etruscan Studies hosts a diverse array of electronic resources (Etruscan Texts Project - The Poggio Civitate Archive) - http://scholarworks.umass.edu/ces_er/

Sur Wikipedia,
http://en.wikipedia.org/wiki/Etruscan_civilization

http://fr.wikipedia.org/wiki/Etrusques

http://it.wikipedia.org/wiki/Civiltà_etrusca

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Etruscan_tombs

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Museo_archeologico_nazionale_di_Chiusi

.

Egalement dans L'Histoire n° 370, articles sur  

Les Gupta, 
Hastings, un Waterloo sans les Prussiens,
8 siècles de faillites d'Etat 

Double page sur Daniel Roche, le républicain des lettres, dubitatif devant l'application des pratiques du marketing au monde de la science : « Toutes ces procédures chronophages qui sous couvert d'excellence, bureaucratisent la recherche sont nocives. Moi, si j'étais ministre, je supprimerais tout ça ».

Cheval et politique au XVIIIe siècle
Conférence de Daniel Roche, professeur honoraire au Collège de France
IHRF - salle Marc Bloch - mercrdi 7 décembre,  de 18 - 20 h. 

Posté par clioweb à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Quelle était la Question ?

 

garrigou

Sondages : la réponse des sondés, c'est « Plutôt favorable ».
Au fait, quelle était la question ?

Dans Médiapart - 30/11/2011, Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg citent un texte de l'Observatoire des sondages :

« Près de deux Français sur trois pour le retrait d’Eva Joly, selon un sondage ». Il faut croire que le sens de la démocratie s’est singulièrement érodé pour qu’un sondeur (BVA) fasse ce genre de sondage pour 20Minutes, que l’AFP reprenne et, à la suite, lemonde.fr, etc. (25 novembre 2011).

. Le biais est d’abord dans la question : deux questions sur trois postulent le retrait de la candidate...
. L’échantillon est aussi contestable : il contient des mineurs qui ne seront pas électeurs. Aucune correction (coûteuse) n’a été faite pour vérifier l’échantillon et interpréter les réponses.
. Enfin, il s’agit d’un sondage en ligne, les sondés sont rémunérés.


Mediapart s’intéresse aussi à deux autres sondages : une journée des Bons du Trésor appliquée à la France, le droit de vote des étrangers non européens aux élections locales.

A chaque fois la formulation détermine très largement les réponses obtenues.

« Ceux qui, à l'aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s'abstenir de voter, seront punis d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 15.000 euros » dit l'article L-97 du code électoral ...


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 décembre 2011

HG premiere : les dégâts collatéraux

 

La Commune et Mai 68 à la trappe
http://www.humanite.fr/societe/la-commune-et-mai-68-la-trappe-484529

Les lycéens aux oubliettes de l’histoire
http://www.humanite.fr/societe/les-lyceens-aux-oubliettes

Laurence De Cock : « Zapping, survol et simplification »
http://www.humanite.fr/societe/zapping-survol-et-simplification


Dans L’Humanité (25/11/2011) plusieurs articles s’intéressent aux dégâts collatéraux provoqués en HG par la réforme chatel et à l'instrumentalisation récente de l'histoire : suppression de l’HG pour tous en Term S, imposture de la première comme passerelle, incohérences (étudier Hitler et le nazisme APRES avoir étudié en 3 heures la 2 GM) et impasses (France après 1962, crise de 1929…). Ces dégâts ont été annoncés par les enseignants dès la publication du projet mais le cabinet du ministre a préféré ignorer ces remontées.

« ... les enseignants, surtout en première S, se sentent pris au piège d’un programme excessivement lourd, mais qui doit être mené à bien puisqu’il y a l’épreuve du bac à la fin de l’année. Sur le plan qualitatif, cette réforme pose aussi beaucoup de problèmes. Il nous faudrait pouvoir repenser nos pédagogies, mais c’est impossible à cause des nouvelles charges qui pèsent sur les professeurs »

.
« ...Depuis deux mois, les profs d’histoire-géo tentent de s’organiser » écrit Laurent Mouloud dans L'Humanité) : 

Le site Aggiornamento recense les différentes initiatives, pour les séries générales (S, ES, L) ou technologiques (STI2D, STI2A et STL). http://aggiornamento.hypotheses.org/

L’APHG (Association des professeurs d’histoire-géographie) réclame une réécriture de ces programmes d’histoire-géo et la réintroduction de la matière en terminale S. Elle organisera, le 28 janvier 2012, des « états généraux de l’histoire-géographie ».
http://aphgcaen.free.fr/aphgn/etatsgeneraux2012.htm

Le 21 septembre, le SNES-FSU a lancé une pétition dénonçant « un programme insoutenable qui dénature la discipline et nos métiers». Et réclame que, pour l’épreuve anticipée de juin 2012, il y ait « une liste limitative » de sujets possibles.
http://www.snes.edu/petitions/index.php?petition=23

Dans l’académie de Besançon, un collectif d’enseignants organise du 21 novembre au 2 décembre une « Quinzaine d’alerte pour l’histoire-géographie » . Des arrêts de cours se font dix minutes avant la sonnerie pour engager le dialogue avec les élèves sur cette réforme.


.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le marché va-t-il tuer la démocratie ?


.
- Un dispositif central de la destruction de la formation des enseignants déclaré illégal par le Conseil d’État. « Sauvons l’Université ! », 1er décembre 2011
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5175
Communiqué du SNES qui avait déposé le recours : http://www.snes.edu/Arret-du-Conseil-d-Etat-vers-la.html


- Université : la première vague de l'évaluation en 2012 portera sur les enseignants-chercheurs qui sont nés au cours des mois de mars, juillet et octobre. !! (Communiqué du Snesup).
https://groups.google.com/group/aggiornamento-histgeo/


- Emmanuel Todd: « Le jour où l'euro tombera »
Martine Orange, La Parisienne Libérée et Antoine Perraud - Médiapart - 30/11/2011
Premier d'une série d'entretiens en vue de la présidentielle 2012.

Emmanuel Todd était l'un des invités de Ce soir ou Jamais mardi dernier (vers la 31e minute). Selon lui, les riches adorent la dette publique, mais ils ont un problème : que faire de cet argent dont ils n'ont pas besoin ? Ils sont pris entre deux frayeurs : la frayeur de le perdre, la frayeur de ne pas en gagner plus ...
Il rappelle également les ravages des politiques de déflation et d'austérité menées en 1930 par Hoover aux USA et par Bruning en Allemagne. Elles ont permis à Roosevelt d'inverser la politique suivie après 1933, mais elles ont aussi facilité l'arrivée au pouvoir d'Hitler et l'installation de la dictature nazie.
http://www.mediapart.fr/article/offert/


csj-2211

Ce soir ou Jamais - 22/11/2011 : P.N. Giraud, F. Biramah, E. Todd, S. Guillon
 

- Les Français et l’économie : "je t’aime moi non plus" ! Jean-Michel Fourgous et Olivier Dassault - blog Les Echos - 28/11/2011
http://lecercle.lesechos.fr/francais-et-economie-t-aime-moi-non-plus

Les Français auraient une sous-culture économique. A qui la faute, selon le patron et l'homme du numérique ?
A l’école tout d’abord.
« Les élèves français arrivent en classe de seconde sans jamais avoir reçu un seul enseignement en économie… Et quand une
introduction leur est faite, c’est uniquement pour parler des problèmes de la société (chômage, précarité, licenciement…). Quelle image le jeune lycéen peut-il avoir de l’économie quand son professeur lui conseille de lire « Alternatives économiques », journal qui, sous couvert d’objectivité, le dégoûte de l’entreprise et lui donne le blues à coups de titres plus pessimistes les uns que les autres (« Génération galère », « Le début de la fin ») ? De même, quelle conception le jeune lycéen peut-il avoir de son mode de développement économique quand un manuel scolaire illustre l’économie de marché par la photographie d’une prostituée ou
le tableau d’une vente d’esclaves ? Pas étonnant, dès lors, que nos jeunes soient parmi les plus pessimistes du monde et que 75% d’entre eux souhaitent devenir fonctionnaires… »

02/12/2011 - « Que font les députés UMP pendant la crise ?   Ils s’indignent... contre les SES !  »
« Si seulement ces députés connaissaient aussi bien l’enseignement de SES que nous connaissons l’entreprise, ils éviteraient le ridicule ». Réponse de l'APSES à 14 députés UMP
http://tinyurl.com/apses-fourgous

- Un autre patron prétend avoir LA solution, surtout dans le contexte boursier actuel :
 « Quelle meilleure formation à l’économie que le statut d’actionnaire individuel direct ? »
http://www.atlantico.fr/decryptage/reconcilier-france-et-homo-economicus


- Le marché va-t-il tuer la démocratie ? Ca vous regarde, LCP, le débat. 28/11/2011
avec Jean-Michel Fourgous, Jacques Généreux, Eric Heyer, Jean-Michel Six
http://tinyurl.com/lcp-cavousregarde-2811


.

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Fukushima - 8 % du Japon contaminé

 fukushima-cesium

Fukushima -  8% du territoire japonais contaminé au cesium radioactif
carte publiée par le ministère japonais des Sciences et reproduite par Benoit Ripoche.


source : Benoit Ripoche blog
http://globservateur.blogs.ouest-france.fr/archive/2011/11/29/

 

 

 

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,