07 avril 2013

Planquer vos capitaux

 

stashing

Interactive : Stash Your Cash
une application présentée par le JT de Canal + le 7 avril 2013

From wealthy citizens trying to pay less tax, to savvy swindlers and drug lords with riches to hide, people have spent decades stealthily shifting money via European principalities, Caribbean archipelagos, and Pacific islands
http://www.icij.org/offshore/interactive-stash-your-cash
http://www.zerohedge.com/news/2013-04-04/six-steps-stash-your-cash-offshore

« The International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) is an active global network of 160 reporters in more than 60 countries who collaborate on in-depth investigative stories...This watchdog journalism is focusing on issues that do not stop at national frontiers: cross-border crime, corruption, and the accountability of power...  Over the years, our teams have exposed smuggling by multinational tobacco companies and by organized crime syndicates; investigated private military cartels, asbestos companies, and climate change lobbyists; and broke new ground by publicizing details of Iraq and Afghanistan war contracts ».

 

offshoretax

Les paradis fiscaux dans le monde (tax havens) - clic droit pour agrandir la carte
ou consulter la source : http://ingienous.com/?page_id=12405
InGienous Designs is a South African-based idea incubator and social enterprise
voir aussi la carte Global Losses to Tax Havens


.

Posté par clioweb à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


FB et son téléphone maison

 

- « Home » : Facebook partout, tranquille nulle part - Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Home-facebook-partout-tout-le,16184.html

Facebook Phone, FB Home est bêtement un nouvel écran d’accueil, une surcouche du système d’exploitation Android. Il veut inciter les utilisateurs à choisir les services maison pour ses applications courantes (Instagram pour la photo, FB Caméra pour la vidéo, etc.).
Pour supporter un tel agrégat d’applications, il faut un téléphone plutôt récent


- Facebook et son téléphone maison - Libération Ecrans
http://www.ecrans.fr/Facebook-et-son-telephone-maison,16185.html


Les médias sociaux poursuivre leur politique de privatisation et de cloture des usages du web.
Comment FB et Google vont-ils cohabiter ?


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2013

Les fruits du printemps érable

 

Les fruits du printemps érable - Le Monde, Culture et idées 05.04.2013
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/04/04/les-fruits-du-printemps-erable_3154225_3210.html

Un an après la grève étudiante massive qui avait provoqué une alternance politique, le Québec a changé. La parole citoyenne s'est libérée et les clivages communautaires se sont estompés

« Les slogans scandés en 2012 avaient dénoncé la marchandisation du savoir. Un sommet sur l'éducation a été organisée en février, à Montréal, pour rassembler les acteurs du secteur et tâcher de rétablir le consensus, mais l'exercice n'a pas convaincu …

… Les étudiants, en réclamant la gratuité de l'université, ont lancé un débat profond sur la question des inégalités sociales dans l'accès à l'éducation supérieure. Cette revendication a permis de mettre au jour le sens historique de la démocratisation de l'enseignement supérieur. « Avant les années 1960, 4 % des Québécois fréquentaient l'université, indique Olivier Clain. Aujourd'hui, cette proportion est passée à 25 %. L'université a permis la création d'une classe moyenne au Québec, mais aussi de dépasser l'image du Canadien français dépossédé qui était la représentation nationale, il y a encore cinquante ans. Si le Québec continue à avoir les frais d'inscription à l'université les plus bas d'Amérique du Nord, c'est parce que l'éducation supérieure n'est pas qu'une question de réalisation personnelle : elle est une question éminemment politique ».

Brigitte Haentjens : « Le nouveau gouvernement n'est que moins pire que le précédent »


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Rennes 2013, les audios

 

Rennes - Forum Libération 2013 - La confiance règne ?

http://www.t-n-b.fr/fr/fiche.php
http://www.t-n-b.fr/upload/article/fichier/86fichier2.pdf


06.04.2013 - Les conférences sont quasiment toutes numérisées en audio
et archivées sur le site Rennes Métropole (pas encore celle de D. Cardon sur Facebook).

http://metropole.rennes.fr/conferences/cycles/le-forum-libe/2013-la-confiance-regne/


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avril 2013

Une crise de la démocratie ?

 

La démocratie à l'épreuve de l'affaire Cahuzac - Le Monde opinions 05.04.2013
http://www.lemonde.fr/idees/visuel/2013/04/05/affaire-cahuzac-une-crise-democratique_3153793_3232.html


Paul Jorion : La crise accroît l'intolérance à la fraude fiscale des élites

Laurent Bouvet, En finir avec la connivence qui lie les oligarchies politique et économique

Myret Zaki, La Suisse, coffre-fort des politiques français

Gabriel Zucman, Mettre fin sans attendre au secret bancaire

Nicolas Dupont-Aignan, Pourquoi la lutte contre l'exil fiscal est difficile en France

François Chérèque, C'est toute la gauche réformiste qui est humiliée

Posté par clioweb à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Offshore Leaks : fraude et Démocratie

 

- Le système offshore, cet ennemi patenté de la démocratie, éditorial Natalie Nougayrède, Le Monde
...
« L'exposition de cas individuels, aussi saisissants soient-ils, ne doit pas masquer le fond du problème : les paradis fiscaux sont une menace pour la démocratie. Ils minent l'état de droit en jouant sur la dissimulation. Ils sont l'aubaine absolue des fraudeurs de tous bords. Ils favorisent le détournement de richesses publiques dans les Etats où fleurissent concussion et corruption. »


- Révélations sur les fichiers secrets des paradis fiscauxLe Monde Economie, 04.04.2013
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/04/revelation-sur-le-scandale-des-paradis-fiscaux_3153318_3234.html

« C'est un hasard de calendrier qui pourrait réconforter Jérôme Cahuzac : il n'est pas le seul à avoir abrité une partie de sa fortune dans un paradis fiscal. Jeudi 4 avril, deux jours après ses aveux, un réseau de 36 médias internationaux, dont Le Monde, le Washington Post, le Guardian, la Süddeutsche Zeitung, publient le résultat d'une longue enquête.
Ils ont eu accès, grâce au consortium de journalistes d'investigation ICIJ, à 2,5 millions de documents en provenance de deux sociétés offrant des services offshore. C'est 160 fois plus que les câbles diplomatiques révélés par WikiLeaks en 2010. Cette masse de courriels, de livres de comptes, de documents scannés a nécessité des mois de traitement par 86 journalistes de 46 pays pour que tout soit recoupé et lisible. Elle révèle les secrets de plus de 120 000 trusts et sociétés prête-noms domiciliés aux îles Vierges, aux îles Caïmans et ailleurs… On trouve aussi plus d'une centaine de contribuables français.

Ces flux d’argent ont le pouvoir de déstabiliser les économies... Ils font aussi monter la pression fiscale sur les contribuables honnêtes : ce sont près de 1 250 milliards d'euros qui échappent chaque année aux administrations fiscales, dont 50 milliards pour la France ».


Les articles du dossier Offshore Leaks
:
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/06/tous-nos-contenus-sur-offshore-leaks_3155349_3234.html

 

- Arnaud Bourgain & Skerdilajda Zanaj, « Un siècle d’évasion fiscale »,
La Vie des idées, 4 avril 2013.
http://www.laviedesidees.fr/Un-siecle-d-evasion-fiscale.html


07.04.2013 : commentaire de Denis Robert
« Quand j'ai [décrit la réalité financière], Le Monde et un paquet d'autres si forts aujourd'hui pour redécouvrir la lune, ont fermé les yeux et ont participé à l'hallali contre mon travail. Dix ans de perdu ».
https://www.facebook.com/denis.robert/posts/10151344609211960


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 avril 2013

Lyon-Turin : l'opposition des No TAV

 

Lyon-Turin : l'opposition des No TAV - Libération 24.03.2013
http://www.liberation.fr/terre/2013/03/24/lyon-turin-l-italie-crie-gare-au-train_890957

« Maintes fois ajournée depuis 1991, censée entrer en service en 2028, pour ses partisans, la LGV doit ramener le temps de trajet entre les deux villes de trois heures trente à deux heures, mettant Paris à un peu plus de quatre heures de Milan, contre cinq aujourd’hui. Le projet, focalisé à l’origine sur le trafic passagers, insiste désormais sur le fret : selon ses promoteurs, la LGV devrait permettre de libérer la route d’un million de camions par an ».

« Mais le coût - plus de 26 milliards d’euros - est jugé exorbitant par les opposants au regard des situations économiques italienne et française. Les No TAV remettent en cause la pertinence de ce projet titanesque qui implique le percement sous les Alpes du plus long tunnel d’Europe (57 km), alors même que le volume du fret entre les deux pays ne cesse de diminuer ».


turin-2003

La transalpine, liaison européenne Lyon-Turin, 2003
Traverser les Alpes (blog de lycéens de 1ere)
http://transalpine1es2.blogspot.fr/p/plan.html

alp-ut-2009
Le nombre de véhicules utilitaires à travers les Alpes en 2009 - LITRA 2011 (page 15)
Trafic transit, import, export et interne, [1000 véhicules]
http://www.litra.ch/dcs/users/2/Litra_Les_transports_en_chiffres_2011.pdf

alp-utch-2009
Chiffres, en milliers de véhicules

 

alp-proj

Traverser les Alpes, Universcience - Voir également les croquis des manuels de Géo de 1ere
http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expositions/alpes-2020/pdf/fiche_peda1_19-09.pdf


.

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 avril 2013

Medias, Morale et Politique

 

c-mensonge

Cahuzac, le mensonge, la une des Echos, 03.04.2013
http://blogs.lesechos.fr/IMG/jpg/_une_des_echos_030413_web_1_.jpg

 

cahuzac-unes

Choix de unes via le site revue2presse

- voir aussi Cahuzac, les aveux font la une de la presse - RTL actualités

- Cahuzac et le "GUD business" : une histoire de famille inavouable, selon Le Monde Politique 03.01.2013.


Une citation et deux observations sans prétention :

- « Faire de Cahuzac le héraut d'un social libéralisme naissant était un pari insensé .....
Dès la connaissance de cet aveu, Edwy Plenel a eu cette phrase juste : Je me méfie des médias qui après avoir critiqué Mediapart chercheraient à piétiner Cahuzac . Il a raison. Il ne sert à rien de piétiner un homme à terre ».
Jospeh Macé-Scaron, Cahuzac, la triple déflagration - Marianne - 02.04.2013

- Cette affaire est révélatrice.
La chute de Cahuzac illustre une nouvelle fois le (dys)fonctionnement des médias. La vigueur de l'emballement actuel est impressionnante. Qu'en diront les analystes politiques dans un mois ou dans un an ?
La presse cogne contre ses adversaires, par intérêt ou par idéologie. Elle ferme généralement les yeux sur les turpitudes de ses amis. Mais quand elle aperçoit une victime repérée par les autres, elle participe à la curée jusqu'à l'excès d'overdose. Sauf si une autre victime passe à portée de son viseur. Le retour au mode complaisance peut suivre.

En politique, le mensonge est un art, dans lequel certains excellent davantage que d'autres.
En France, le patron des impôts tombe pour fraude fiscale et mensonges avérés et répétés. Ses adversaires politiques et leurs alliés du patronat vantent un système généralisé de fuite devant l'impôt (cf Google ou Facebook) qui mène les Etats et les sociétés à la faillite.
Les médias auraient une excellente opportunité de nourrir le débat sur les choix économiques ; ils préfèrent la chasse à l'homme et le traitement façon fait divers. Un moyen de tenter de faire oublier les enquêtes qui piétinent sur le financement des campagnes présidentielles de la droite en 1995 et en 2007 ?

Aux USA, les républicains ont tenté d'abattre Clinton pour un mensonge sur une affaire de sexe, mais Bush et son entourage n'ont eu aucun compte à rendre sur leur politique guerrière. Un Madoff est en prison mais ceux qui ont déclenché la crise financière en 2008 peuvent continuer à engranger des salaires exorbitants et détruire des pans entiers de l'économie.

- Au coeur d'une crise morale qui peut profiter à l'extrême droite, tout le monde parle de moralisation.
C'est l'occasion de revenir sur une obsession très contestable du ministre de l'Education : remplacer l'éducation civique par une morale laïque. Dans ces cours de morale (à destination des pauvres ?), les professeurs devront-ils élaborer leurs études de cas à partir d'exemples pris dans le seul champ politique ?  A gauche et à l'extrême-gauche, à droite et à l'extrême droite, au centre et à l'extrême-centre ??


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Google Dashboard

 

Google Dashboard  : une redoutable machine à données
Nicolas Rauline, Les Echos, 03.04.2013
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202678331098-une-redoutable-machine-a-donnees-554696.php


Connaissez-vous l'existence de Google Dashboard ?
Une fois connecté à votre compte Google, toutes vos actions sur le web sont fliquées. Il est cependant possible de modifier les paramètres et de choisir de ne plus être tracé dans l'historique.

La page « Préférences pour les annonces » est anonymisée, mais regroupe les informations dont Google dispose pour envoyer des publicités ciblées. Là encore, l'internaute peut supprimer ces données.

« La publicité ciblée est aujourd'hui le Graal du secteur : elle permet de revoir à la hausse les tarifs. Dans ces conditions, on comprend aisément que les Google, Yahoo!, Microsoft et autres Facebook ne s'empressent pas de mettre ces échappatoires en avant. Mais tous ces acteurs ont des obligations d'information envers leurs utilisateurs. C'est ce levier qui pourrait, précisément, être enclenché par les autorités ».

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2013

Enjeux des cultures de l'information

 

L’éducation aux cultures de l’information, la recherche en éducation aux médias.

Plusieurs sources à exploiter, à partir du travail de Divina Frau-Meigs (Paris 3) et d'Eric Bruillard (ENS Cachan).

- DFM, L’ère cybériste : vers une sortie de crise ?  La synthèse du 9è congrès de la FADBEN (mars 2012) a été filmée et archivée par Canal-U. http://tinyurl.com/canal-u-fadben-2012
Version écrite de la synthèse : http://www.fadben.asso.fr/L-ere-cyberiste-vers-une-sortie-de.html
Le congrès portait sur « Objets documentaires numériques : nouvel enseignement ?»

DFM, Peut-on vraiment apprendre avec les TICE ? Comment ?
Journées de l'innovation, Innover pour refonder, 27-28 mars 2013
http://www.cndp.fr/innovation/conferences-et-tables-rondes/

DFM, La radicalité de la culture de l’information à l’ère cybériste
in Frau-Meigs, D, Bruillard, E et Dela­motte, (sous la dir), « L’éducation aux cultures de l’information » e-Dossiers de l’audiovisuel, INA, janvier 2012, http://tinyurl.com/ina-cult-information-2012

EB, L'organisation des connaissances dans le contexte du Web (FADBEN)
EB, Lire-écrire-computer : émanciper les humains, contrôler les machines (INA).
« Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information », conférence à venir à Lyon, 21-22 mai 2013. http://emiconf-2013.ens-lyon.fr/

DFM, sur le blog Medias-matrices - Maîtriser les médias -  http://mediasmatrices.wordpress.com/
Hollyweb et l’écran-navette - 07.2012
Figures de l’usager à l’ère cybériste - 03.2011
Faire entrer l’école dans l’ère du numérique : une erreur de perspective - 02.2013
eEducation au numérique : qui doit s’en charger ? 02.2010



Trois pistes parmi les multiples enjeux abordés :

- Partir de constats sur le cadre socio-technique peut aider à éviter une déploration génératrice d'anxiété :
dans l'ère cybériste, pour le travail comme pour le loisir, les activités en ligne précèdent le hors ligne. La culture de l'écrit est submergée par la culture visuelle, une culture qu'elle a longtemps méprisée et marginalisée.
Les jeunes utilisent deux types d'écrans : ceux de la TV qui leur vendent en spectacle des récits produits par l'oligopole d'Hollyweb (Hollywood + les FMN du web) ; ceux des ordis qui leur permettent de commenter cette réalité virtuelle, ou d'actualiser leur image de soi.


- Quelles conséquences pour la pédagogie ?
L'école doit jouer son rôle de ralentisseur social, mais elle ne peut échapper aux mutations en cours : la transmission doit faire place à la co-construction. Cela implique de sortir du dialogue de sourds actuel : les adultes ne peuvent ignorer les pratiques développées dans la sphère privée par les jeunes internautes, ils ont intérêt à prendre en compte ces savoirs-faire associés à la socialisation du web.

DFM propose d'enrichir le MIL des anglo-saxons (media and information literacy) et de définir une culture de l'information où l'informatique computationnelle aurait sa place ; elle suggère une marche vers transliteracies.
. Mettre l'humain et la socialisation du web au poste de commande, éviter les dérives technicistes.
. Admettre l'existence de formes multiples d'intelligence, en dehors du texte (une erreur des cultural studies qui voulaient tout voir comme du texte).

Dans un monde globalisé et au sein de l’Europe néo-libérale, les médias sont vendus comme des services payants, destructeurs de l'intérêt public. La TV sans frontières est devenue « services médias audio-visuels », la directive laissant un os à ronger aux Etats : dans leur système scolaire, ils peuvent financer une « éducation aux médias ».
. Repenser les acquis de l'expérience, analyser les compétences à l'oeuvre, compléter le lire-écrire-compter par une version numérique qui pourrait ressembler à un questionner-regarder-publier-computer.


- Les enjeux politiques et l'engagement militant sont essentiels dans une économie globalisée.

Les fondateurs des multinationales mettent en avant des principes généreux, mais le passage de témoin aux gestionnaires se fait rarement au profit des internautes. Face aux multinationales, à ce jour, aucune structure n'existe pour défendre les intérêts des usagers, aucun espace n'est prévu pour leur permettre de contester les choix des patrons des FMN. Les mots servent à communiquer et à tromper : le réseau social est une addition d’individus pensés hors de toute structure sociale. L'horizon de ce système économique, c'est la consommation, l'individualisation (l'auto-entrepreneur) et la solitude. L'opposé d'une démocratie où les salariés ont conquis par les luttes sociales un certain nombre de garanties. L'engagement politique et civique a donc tout son rôle dans ce monde de services privatisés, où l'internaute consent trop souvent à une brutalisation imposée avec l’alibi de choix présentés abusivement comme techniques.


.