08 janvier 2013

Le cri du wiki

 

- « Le cri du wiki », chronique d'Olivier Zilbertin dans Le Monde - 04.01.2013
« Si vous êtes allés sur le site, vous l'avez sûrement vu. On ne pouvait pas le manquer : un grand bandeau jaune tirant sur l'orange, déployé en haut de la page. Un signal. Un appel. Un cri. Un dernier cri peut-être : l'encyclopédie participative Wikipédia (fr.wikipedia.org) se disait en danger… »
 « ... Il n'empêche. La situation de l'encyclopédie libre est venue nous rappeler que le Web vit actuellement une profonde mutation. Que les valeurs d'origine se meurent lentement mais sûrement. Qu'échange, gratuité, partage,
participation, liberté, sont en passe de tomber en désuétude… »

[ Le chroniqueur s'est laissé piéger par la teneur de l'appel aux dons, une forme habituelle de financement pour Wikimedia. Il pourra bientôt chroniquer sur l'hypocrisie de tous ceux qui reprochent à Google de vivre de la pub et qui dans le même temps se lamentent du filtrage de cette même pub par l'hébergeur Free. ]


- Wikipédia est-elle condamnée ? - blog Hôtel Wikipedia, Rue 89
 http://blogs.rue89.com/les-coulisses-de-wikipedia/2013/01/06/wikipedia-est-elle-condamnee-229334

« Le déclin de la communauté anglophone est indubitable : on passe de près de 51 418 contributeurs réguliers (plus de 5 contributions mensuelles) en mars 2007 à 32 542 en octobre 2012. Pour autant, de nombreux disparus ne se dissipent pas dans la nature : ils migrent simplement vers d’autres projets.
… la Wikipédia francophone s’est beaucoup investie pour favoriser le renouvellement des effectifs. Le projet Aide et accueil a mis en place un système de parrainage efficace et restructuré les pages d’aide … les effectifs ont progressé de 7 % en 2012 ».


- Créer un éditeur visuel pour MediaWiki
La Wikimedia Foundation et Wikia, travaillent sur un Éditeur visuel (VisualEditor), pour Wikipédia et tous les autres sites utilisant le logiciel MediaWiki.
Ce logiciel permettra aux utilisateurs de charger, de modifier et d’enregistrer les articles Wikipédia en mode visuel, en remplacement du wiki actuel. Avec le nouvel interface, les modifications qu’ils feront seront visibles immédiatement.
http://blog.wikimedia.fr/creer-un-editeur-visuel-pour-mediawiki-en-quoi-est-ce-complexe-5214

une présentation de l'interface en gestation :
https://docs.google.com/presentation/d/1bsP3zJB-K4KSmMABD-BwJT9d9tMbvo5OujZBpWR94VM/edit#slide=id.p21

 

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 janvier 2013

La marchandisation universitaire

 

La mondialisation universitaire
Entretien avec l'historien Christophe Charle - La vie des idées - 04-01-2013
http://www.laviedesidees.fr/La-mondialisation-universitaire.html

extraits :
- Internet et les universités ?  « Comme toute mutation technique, Internet peut constituer la meilleure ou la pire des choses pour ceux qui sont attachés à un certain idéal démocratique et ouvert des universités.

La meilleure, s’il permet d’effacer un certain nombre d’obstacles à la diffusion des savoirs, des cours et des difficultés de communication entre collègues ou entre universitaires et étudiants quels que soient l’origine, l’âge, la motivation. La pire si, comme c’est pratiqué dans certaines universités privées à but lucratif, il s’agit de fournir des « kits » d’enseignement uniformisés, conformes à une routine ou à des objectifs utilitaristes, et destinés à transformer l’enseignement supérieur en un marché standardisé comme un autre … »

« Ces visions technophiles de l’avenir universitaire oublient aussi qu’un cours n’est pas un manuel lu devant un micro, ni une performance aguichante devant une caméra. Surtout si les cours ne sont pas nourris par le travail parallèle des enseignants chercheurs, on peut directement les supprimer et les remplacer par des polycopiés obligatoires sur tout le territoire. La diversification des enseignements supérieurs et des publics et l’accélération des flux d’informations sur lesquels reposent les enseignements rendent l’adaptation permanente des formules pédagogiques indispensable, alors que des formules vidéo ou audio enregistrées risquent, du fait des coûts, de pousser à la stagnation, au choix des enseignements standardisables ou à la reproductibilité au moindre coût, incompatible avec la modification continue des contenus ».

 

- La marchandisation de l’enseignement supérieur dans le monde :
.... Journée d'études de l'ARESER - 05.10.2012
..... http://www.ihmc.ens.fr/La-marchandisation-de-l.html

« ... il existe encore de très grands écarts quant au processus de « marchandisation ». La philosophie néolibérale de l’étudiant client et la volonté de gérer les établissements comme des entreprises pour réduire la dépense d’origine publique gagne du terrain partout, y compris dans les pays de tradition social-démocrate ou étatiste. Toutefois il faut rappeler, si l’on se place dans une perspective de moyenne durée, que la vision libérale ou privée de l’enseignement supérieur était déjà dominante au XIXe siècle dans les pays anglophones, voire dans certains segments de l’enseignement supérieur français (par exemple, l’École libre des sciences politiques créée en 1872, ancêtre de « Sciences-Po », ou les facultés catholiques, les écoles de commerce ou d’ingénieurs financées par des fonds privés). Elle a subi une phase de reflux avec l’émergence de l’idée d’État-providence étendue à l’enseignement supérieur et la volonté de démocratisation des études après 1945. Mais le balancier est reparti dans l’autre sens à partir des années 1980 sous l’effet des difficultés économiques, de l’alourdissement des coûts de l’enseignement supérieur et des politiques de restriction budgétaire.
Cette vision a conquis une partie de la planète trente ans plus tard, mais pas la totalité, et elle a pris des formes extrêmement différentes selon les continents  ».


- Lire également la référence à l'histoire des universités en Allemagne, et au corporatisme négatif lors de la République de Weimar :
« ... devant l’augmentation rapide des effectifs, la féminisation et le déclin de statut des universitaires et des étudiants provoqué par diverses crises de cette période, les « mandarins » allemands sont devenus de plus en plus conservateurs et hostiles au régime républicain, tandis qu’une partie importante des étudiants, inquiets devant la menace du chômage, a basculé plus tôt encore que l’électorat vers les organisations liées au parti nazi. Arrivé au pouvoir, ce dernier a pratiqué une politique universitaire régressive dont les universités allemandes ont mis très longtemps à se remettre après 1945 ».

 

charle

Christophe Charle - source France-Culture
Liste des publications, page IHMC - format pdf oct 2012


.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 janvier 2013

Mémoire, histoire, Ricoeur


ricoeur

 Paul Ricoeur, source : Google images

L'enquête menée par Nicolas Weill est le résultat d'une recherche effectuée à la suite des révélations de Robert Lévy et de Jean-Michel Olle sur le philosophe Paul Ricoeur et son activité dans les cercles Maréchal Pétain, alors qu'il était prisonnier en Allemagne

Dans la première partie, il s'efforce de dater le retour du jeune philosophe à des convictions démocratiques.
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/2012/12/18/memoire-histoire-ricoeur/

Dansla seconde, il s'attache à chercher dans son œuvre les traces du travail de l'oubli.
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/2013/01/04/memoire-histoire-ricoeur-deuxieme-partie/

Le texte repose sur la version française inédite, profondément remaniée, d'une conférence prononcée le 22 octobre 2010 à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Désordres philosophiques, le blog de Nicolas Weill
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 janvier 2013

Fin de vie pour l'AERES

 

- Fin de vie pour l'AERES - Le Monde Recherche, 05.01.2013

Geneviève Fioraso : «  Je souhaite que l'AERES soit remplacée par une agence nationale entièrement redéfinie à partir des principes d'indépendance, de simplicité de fonctionnement et de procédures ainsi que de légitimité scientifique et de transparence ».

« L'AERES (Agence d'Evaluation de la Recherche dans l'Enst Sup) a été accusée d'être arrogante, bureaucratique, tatillonne, et de se comporter comme une agence de notation plutôt que d'évaluation ».

Bernard Meunier, membre de l'Académie de l’Académie des sciences :  « la recherche souffre d'un délire bureaucratique. Les chercheurs passent leur temps sur leur ordinateur à remplir des papiers. Il faut arrêter de les prendre pour des secrétaires ! »

« Récemment, l'AERES se disait prête à se réformer … Sur la notation, bien qu'elle soit contre sa suppression, elle était d'accord pour en discuter. Cela n'aura servi à rien » commente le journaliste du Monde. En toute neutralité ?


- « Voyages au pays de l’évaluation, ou de la signification de la novlangue évaluatrice »
comptes rendus de deux rencontres sur l’évaluation (27 mai, à Ulm, et 11 juin, à l’AERES)
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article473

L'AERES vue par Sauvons l'Université :
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?page=recherche&recherche=aeres


.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Des voies détournées

 

Des voies détournées via Bercy - Libération 02.01.2012


Enquête - Un ex-conseiller de Christine Lagarde est accusé d’avoir usé de sa position pour faire modifier, en 2010, le tracé de la ligne Bordeaux-Bilbao afin d’épargner sa maison familiale petit village d’Uchacq-et-Parentis, au nord de Mont-de-Marsan.
http://www.liberation.fr/societe/2013/01/02/des-voies-detournees-via-bercy_871291


lgv_uchacq-et-parentis

Le projet de tracé au nord de Mont-de-Marsan
source : http://www.saint-justin.eu/lgv_43.php

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 janvier 2013

Le temps des laboureurs



 arnoux-laboureurs


Mathieu Arnoux, Le temps des laboureurs.
Travail, ordre social et croissance en Europe (XIe-XIVe siècle)
Albin Michel, collection L’évolution de l’humanité, 16 octobre 2012
http://www.albin-michel.fr/Le-Temps-des-laboureurs-EAN=9782226209092

Du XIe au XIIIe siècle, l’Europe connut une phase sans égale de croissance et de développement. C’est alors que furent créés les paysages qui sont encore ceux de nos campagnes. Plus que le temps des chevaliers et des seigneurs ou des moines et des prêtres, ce temps fut celui des laboureurs et des vilains, dont le travail seul fut à l’origine de cette prospérité. Pour un temps, la société reconnut sa dette à l’égard de l’ordre des paysans, donnant à leurs peines valeur d’engagement mystique et d’accomplissement spirituel. Ce livre examine les conditions sociales et économiques de ce processus, et montre que les travailleurs des campagnes ne furent pas seulement la main-d’oeuvre de la société seigneuriale mais aussi, et peut-être surtout, les acteurs de ce changement, qu’ils voulurent et dont ils tirèrent profit. Épris d’ordre et prêts à la révolte, unis sous les figures d’Adam, cultivateur du Paradis, et du Laboureur, dont la silhouette pacifique traverse alors toute la littérature européenne, les paysans furent à l’origine d’un développement véritablement durable. Construit avec leurs mots, ce livre leur rend la parole.

Sommaire de l'ouvrage :
http://afhe.hypotheses.org/1437

 

- Mathieu Arnoux était l'invité d'Emmanuel Laurentin dans La Fabrique du 1er janvier 2013 :
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-01.01.2013-ITEMA_20435400-0.mp3


- Comment le paysan devint un héros.
Samuel Leturcq, historien - Le Monde
http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/10/18/comment-le-paysan-devint-un-heros_1777069_3260.html



bayeux-labour

Tapisserie de Bayeux (changée en Lisieux par les illustrateurs du Monde)


Le Monde des livres
a présenté l'ouvrage le 18.10.2012,
avec en illustration un """extrait-de-la-tapisserie-de-lisieux""" (sic et resic)
http://s1.lemde.fr/image/2012/10/18/534x0/1777120_7_1bb3_extrait-de-la-tapisserie-de-lisieux_178e2a81ff97c6f13d0d89d0f0793bf0.jpg

L'histoire est partout, le sens historique nulle part disait en substance P. Nora au Mémorial de Caen

 


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Albert Hirschmann (1915-2012)

 

Albert Hirschmann, dit Beamish, adjoint de Varian Fry dans le sauvetage  d'intellectuels allemands et autrichiens menacés par les nazis et de Juifs à Marseille, vient de décéder, début décembre 2012. (source NM)

Né en 1915 à Berlin, il se réfugie en France en 1933, fait des études à Londres, participe à la guerre d'Espagne avec les Républicains, étudie à Trieste où il est rattrapé par les lois de Mussolini contre les Juifs. Il combat en France, puis est actif auprès de Varian Fry et s'occupe de procurer illégalement des faux papiers, se réfugie aux Etats Unis, débarque en 1943 en Afrique du Nord sous l'uniforme américain Varian Fry, l’homme des visas :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article238

Puis il mène une carrière d'économiste peu confromiste...
« Je suis tout le contraire d'un néolibéral. Malgré le respect que j'ai pour le marché, je ne crois pas que celui-ci soit une panacée, et j'estime que l'État a un certain rôle à jouer. Cela dit, [avec] mon expérience de l'Allemagne nazie et de l'Italie fasciste, j'ai conservé une horreur de l'État tout-puissant ».
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/12/21/albert-hirschman-economiste-engage-et-autosubversif_1809562_3382.html

Posté par clioweb à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2013

Recteurs : 6 nominations

 

6 nouveaux recteurs :

Versailles : Pierre-Yves DUWOYE, conseiller maître à la Cour des comptes

Rennes : Michel QUERE, directeur de recherche du CNRS - CV sur le site du Sénat

Nantes : William MAROIS, professeur des universités -
docteur en sc eco - a été recteur à Bordeaux et Créteil - cf fiche sur Educpros

Créteil : Florence ROBINE, inspectrice générale de l’éducation nationale
a été rectrice de Guyane et Rouen

Rouen : Claudine SCHMIDT-LAINE, directrice de recherche du CNRS

La Réunion : Thierry TERRET, professeur des universités (histoire du sport)

Catherine Moisan, IGEN, est nommée directrice de la DEPP( évaluation, prospective et performance (DEPP) des deux ministères. Elle remplace Michel Quéré.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/mesures-d-ordre-individuel-24


.

 

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

PSA et Renault : la chute

 

- L'industrie automobile française - Analyse et statistiques 2012
Comité des Constructeurs Français d’automobiles
http://www.ccfa.fr/IMG/pdf/ccfa_ra12b_bat.pdf

Monde
- Production
- Marchés
- Échanges

 Europe
- Les marchés par type, par pays, par groupe, etc.
- Le parc de voitures particulières
- L’industrie automobile

France
- Les constructeurs français : implantation, production, débouchés, facteurs de
compétitivité de l’industrie automobile française, l’industrie automobile face la crise, etc.
- L’industrie en France : recherche et développement, les pôles de compétitivité, le commerce extérieur, etc.
- Les marchés : diesel, carrosserie, occasion, DOM, etc.
- Utilisation : taux de motorisation, circulation routière et émissions de CO2, transports
intérieurs de voyageurs et de marchandises, coût de la mobilité voyageurs et marchandises, etc.
- Dépenses : indices de prix par mode de transport :
voyageurs et marchandises, consommation, financement, etc.
- Impacts économiques et emploi : distribution, fournisseurs, etc.

Statistiques : Monde - Europe - France


- La chute libre de PSA et Renault en France - Le Monde économie
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/01/02/automobile-la-chute-libre-de-psa-et-renault-en-france_1812004_3234.html

Les constructeurs français perdent près de 4 points de part de marché au profit des allemands et du coréen Hyundai-Kia

Sur l'année 2012, 1,6 million de véhicules sont, au mieux, sortis des usines françaises. C'est autant qu'en 2009, année de la première vague de la grave crise actuelle. Mais c'est surtout deux fois moins qu'en 2003, lorsque les deux constructeurs français tournaient à 3,2 millions de voitures et de véhicules utilitaires...

Renault est encore plus sévèrement chahuté que son concurrent. Ses ventes françaises dégringolent de 22,1 %. Dacia (- 9,2 %) sauve le groupe, car la marque au losange chute de 24,7 % !


- Une production réduite de moitié en moins de dix ans
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/01/02/automobile-la-production-francaise-a-diminue-de-moitie-en-moins-de-dix-ans_1812007_3234.html

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,