29 mai 2013

Déjouer l’IP tracking

 

- Pêcher le client dans une baignoire - Nouveaux outils du marketing
par Ariane Krol et Jacques Nantel, Le Monde diplomatique, juin 2013 (en ligne en juillet ?)
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/KROL/49191

extrait :
« La semaine dernière, vous avez acheté un billet d’avion pour Montréal. Après avoir consulté le tarif sur le site de la compagnie aérienne, vous avez navigué sur Internet à la recherche d’une meilleure offre, pour finalement revenir au site original. A votre grand étonnement, le tarif avait grimpé. Vous vous êtes empressé de réserver votre billet avant que son prix n’augmente davantage.
Vous vous êtes fait avoir.
Le site a sans doute profité de votre première visite pour retenir l’adresse IP de votre ordinateur ou, mieux encore, pour insérer un cookie dans votre navigateur. Il a ainsi pu vous suivre à la trace sur le Web, et vous identifier comme un client à fort potentiel : de toute évidence, vous aviez très envie de voyager. Lorsque vous êtes revenu voir le billet convoité, il vous a reconnu et n’a eu qu’à augmenter le prix pour vous convaincre de conclure la transaction ».


« Ce billet de train coûtait moins cher ce matin » : déjouer l’IP tracking - Rue89
Le pistage d’adresse IP permet aux vendeurs de billets de train et d’avion en ligne d’augmenter leurs prix en fonction des requêtes.
Gokan Gunes décrit 7 parades pour les contrer.
http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/05/27/billet-train-coutait-moins-cher-matin-comment-dejouer-lip-tracking-242636


Egalement dans le Monde diplo de juin 2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/

- Dossier - Une planète grisonnante (dont A quel âge devient-on vieux ?)
- Les robots ne joueront pas « La Traviata ». L’automatisation d’un nombre toujours plus grand d’activités exaucera-t-elle les maniaques de l’efficience au prix le plus bas ?


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 mai 2013

Alexandre Yersin (1863-1943)



yersin

Alexandre Yersin (1863-1943)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Yersin
photo : http://www.pasteur.fr/infosci/archives/yer0.html


Pas ou peu d'historiens dans le Festival du livre 2013 à Caen.
Mais un café littéraire avec Patrick Deville,
l'auteur de Peste et choléra
http://www.biblioblog.fr/post/2013/01/11/Peste-et-Cholera-Patrick-Deville

Parmi les jeunes chercheurs qui ont constitué la première équipe de l’Institut Pasteur créé en 1887, Alexandre Yersin (1863-1943) aura mené la vie la plus mouvementée. Très vite il part en Asie, se fait marin, puis explorateur. Découvreur à Hong Kong en 1894, du bacille de la peste, il s’installe en Indochine, à Nha Trang (Dalat), loin du brouhaha des guerres, et multiplie les observations scientifiques, développe la culture de l’hévéa et de l’arbre à quinquina. Il meurt en 1943 pendant l’occupation japonaise.
Pour raconter cette formidable aventure scientifique et humaine, Patrick Deville a suivi les traces de Yersin autour du monde, et s’est nourri des correspondances et documents déposés aux archives des Instituts Pasteur.
http://www.seuil.com/livre-9782021077209.htm

Patrick Deville couronné par le Femina - Le Matin  05.11.2012
http://www.lematin.ch/loisirs/patrick-deville-couronne-femina/story/29952473

Les Bonnes feuilles
http://www.franceculture.fr/oeuvre-peste-cholera-de-patrick-deville


Parmi les éléments évoqués à Caen, le 26 mai 2013 :
- Un roman d'aventure sans fiction (cf la radio télévision suisse en 2012)
http://www.rts.ch/espace-2/programmes/entre-les-lignes/4195395-patrick-deville-peste-cholera-27-08-2012.html

- La rivalité (au minimum) entre les chercheurs qui travaillent avec Pasteur et ceux qui entourent Robert Koch à Berlin (le japonais Kitasato en fait partie de 1885 à 1892).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Koch
http://fr.wikipedia.org/wiki/Shibasaburo_Kitasato
- le parallèle entre deux voyages de Yersin vers le Vietnam,
un par mer à partir de Marseille, le dernier en avion à partir du Bourget (30 mai 1940)
- Dalat, les villas coloniales du Bagnoles-de-l'Orne vietnamien,
dans un site repéré par Yersin en 1893 (300 km au nord de Saigon-HoChiMinhville).
http://tinyurl.com/dalat-villas  - http://belleindochine.free.fr/Dalat.htm
- Le fantôme du futur


dreville

Patrick Deville, Hubert Artus (Lire)

 dreville2

Caen - café littéraire - auditorium MBA - 26.05.2013

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mai 2013

Faire de l'histoire des sciences

 

Dominique Pestre était l'invité des Lundis de l'histoire 27.05.2013 pour son ouvrage
A contre-science : politiques et savoirs des sociétés contemporaines
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-faire-de-l-histoire-des-sciences-2013-05-27
http://www.franceculture.fr/oeuvre-a-contre-science-politiques-et-savoirs-des-societes-contemporaines-de-dominique-pestre-0

Avec les Science studies, ou les social studies of knowledge, l'historien change le regard et l'échelle : l'épistémologie postulait un monde hors du monde. Les science studies insistent sur le caractère inéluctablement social des activités scientifiques et des résultats auxquels les chercheurs arrivent. Partir des controverses, sans préjuger de leur résultat, c'est un moyen de mieux étudier la fabrication des savoirs


Dominique Pestre a publié une Introduction aux Science Studies 2006
CR Mathieu Quet - http://lectures.revues.org/324

« Science et politique (4) », La Fabrique du 20.11.2008
transcrite par Taos Aït Si Slimane.
http://www.fabriquedesens.net/La-Fabrique-de-l-Histoire-Science,199

Une approche française des science studies - L'Humanité
http://www.humanite.fr/culture/une-approche-francaise-des-science-studies-515837


Comment fonctionne vraiment la science aujourd'hui ? La suite dans les idées, 09.02.2013
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-comment-fonctionne-vraiment-la-science-aujourd-hui-2013-02-09

pestre

Sylvain Bourmeau, Dominique Pestre, photo F-Culture


.

Posté par clioweb à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Cherbourg 1909 : Fallières et Nicolas II

 

gimpel-1909c

 A Caen, l'exposition La photographie autochrome 1903-1931
comporte un cliché de Léon Gimpel montrant le président Fallières et le tsar Nicolas II
lors d'une entrevue qui a eu dans la rade de Cherbourg en juillet 1909.

gimpel-1909

 L'autochrome est reproduit dans l'article Léon Gimpel, Mes grands reportages
publié par la revue Etudes photographiques en décembre 2006.
http://etudesphotographiques.revues.org/index935.html


Deux détails :
- A voir la position des deux chefs d'état, une reproduction est inversée.
Nicolas II était-il à droite ou à gauche lors de la prise de vue ?

Une piste possible : la position des boutons (JPC) suggère que le cliché inversé serait celui exposé à Caen.
- dans la légende de la revue Etudes Photographiques, Armand Fallières est confondu avec son fils André ! Une erreur qui ne peut se corriger dans la revue imprimée, mais qui pourrait l'être dans la version web.


Armand Fallières (1841-1931) a été président de la République de 1906 à 1913, après Emile Loubet et avant Raymond Poincaré.
Le 31 juillet 1909, il rencontre le tsar Nicolas II lors de manœuvres de la marine à Cherbourg.


ch1909-ima

Google images
ga-isid

L'interface de recherche Isidore

3 sources permettent d'accéder aux mêmes images de Gallica :
- http://gallica.bnf.fr/Search?
- http://www.rechercheisidore.fr/search?
- http://www.culture.fr/collections/resultats?

un exemple de photo archivée : le président Fallières sort de l'Hôtel de ville (31 juillet 1909)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6912294h
Agence Rol. Agence photographique

Sont également photographiés
Ministre de la Guerre : Général Jean Brun
Ministre de la Marine : Amiral Auguste Boué de Lapeyrère
Sous-secrétaire d'État à la Marine : Henry Chéron
Ministre des Affaires étrangères : Stéphen Pichon
(Le gouvernement Aristide Briand a remplacé celui de Georges Clémenceau le 20 juillet 1909)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Aristide_Briand_%281%29


« L’Alliance Franco-Russe, le Tsar Nicolas II à Cherbourg »
En 2009, une exposition a eu lieu Exposition à Cherbourg, au château des Ravalet.
Lors de cette seconde visite du tsar, « L'entrevue a eu lieu en rade. Le tsar qui se rendait à Cowes en Angleterre n'a pas mis les pieds à terre ».
http://www.cherbourg.maville.com/actu/actudet_-Ravalet-l-alliance-Franco-russe-attire-les-visiteurs-_-1036947_actu.Htm


dans les archives de la presse :
Le Figaro dimanche 1er août 1909, L'entrevue de Cherbourg
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k288537r.image.langFR
Le Figaro 1909
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1909.langFR


fallieres-eclair
Le tsar et M. Fallières se rencontrent, Ouest-Eclair, dimanche 1er août 1909 - 1909/08/01 (Numéro 3853)
A bord du Standard - Un moment de causerie intime entre M. Fallières, le tsar et la tsarine
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k642243v.zoom.f1.langFR

M. Fallières à Cherbourg. Le tsar est parti pour l'Angleterre, Ouest-Eclair, mardi 3 août 1909
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k642245m.image.langFR


Aux AD 50 - 2 J 585 : Cérémonies à bord de navires en rade de Cherbourg, 1908-1909.

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 mai 2013

Fabrique : l'antiparlementarisme

 


Histoire du régime parlementaire 3/4 : L'antiparlementarisme - La Fabrique de l'histoire, 22.05.2013
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-du-regime-parlementaire-34-2013-05-22

Histoire du régime parlementaire 4/4 : l'histoire du parlement britannique - La Fabrique de l'histoire, 23.05.2013
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-du-regime-parlementaire-44-2013-05-23


Un parcours d'un siècle et demi avec distinction entre la haine de la démocratie (Barrès, les ligues, Poujade ...) et les critiques concrètes des défauts du régime représentatif (dont certains sont encore actives aujourd'hui).

Les voisins de la France semblent s'accommoder davantage du régime parlementaire, où
une assemblée élue contrôle le gvt, par la politique et par l'argent (cf GB ou RFA).
La France a multiplié les régimes, et fait le grand écart entre dictature d'un chef et régime d'assemblée.
 
En toile de fond, un affrontement sur la conception du pouvoir (le sabre ou le vote, le peuple ou les propriétaires).
Le choix du mode de scrutin oppose prime majoritaire et représentation des électeurs
(scrutin de liste ou scrutin d'arrondissement). Chaque système a ses défauts
(en 1958, 4 M d'électeurs, cela donne soit 10 députés communistes, soit 196 chez les gaullistes)

Le rôle attribué aux partis politiques est aussi discrimant :
Hitler au pouvoir truque les élections et interdit tous les autres partis, au prétexte de la nation unie (cf la caricature des séances en uniforme au Reichstag après mars 1933). Dans les démocraties, la rivalité entre personnalités politiques conduit à l'émiettement des groupes parlementaires, une des sources de l'instabilité gouvernementale (cf l'Italie de 1920 ou la France des années 1920).

 

Posté par clioweb à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Lyon 2013 : EMI Cultures numériques

 

« Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information ».

A Lyon, en mai 2013, les participants à une conférence nationale ont débattu de la nature et des enjeux de l’information.

A l’Ecole, comment former à un usage raisonné des cultures numériques ?
En créant une nouvelle discipline, du CP à la terminale (L’informatique comme science ? L’éducation aux médias et à l’information, l’EMI de l’Unesco ?), ou en encourageant une démarche transversale ?

« Comment passer de l’innovation à la généralisation ? » interroge Jean-Louis Durpaire, IGEN.
« Il faut surtout éviter toute injonction à l’innovation : elle peut être paralysante et contre-productive » répond Divina Frau-Meigs.
http://emiconf-2013.ens-lyon.fr/tables-rondes/table-ronde-6/frau-meigs.pdf/view

Eric Bruillard rappelle l’importance de l’esprit critique, « une Arlésienne » qu’il définit par trois éléments :
une disposition (plus qu’une compétence), une capacité d’action sur les machines et une construction sociale.
http://emiconf-2013.ens-lyon.fr/videos/interviews/bruillard.m4v
http://ife.ens-lyon.fr/ife/recherche/bulletins/bulletin-nb021

La présentation des tables rondes et des ateliers est en ligne, les vidéos sont attendues.
Le Café pédagogique (24.05.2013) a publié un compte rendu de J-M. Le Baut.
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/documentation/Pages/2013/144_2.aspx

.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 mai 2013

Le gendarme de Beaune-la-Rolande ?

 

 

 kepi12

Quarante et un ans pour dévoiler le képi caché - LDH Toulon
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1533
Alain Resnais, Nuit et Brouillard.
Entre 1956 et 1997, le képi du gendarme a été censuré et masqué à la gouache

gendarme-nb

Alain Resnais, Nuit et Brouillard
Le cliché présenté depuis 1997

gendarme-pl

Cadrage plus large dans la version Illusions perdues (1941-1942) de JM Plouchard

 

gendarme-pl2

Un autre gendarme en arrière-plan de cette photo du documentaire de JM Plouchard


- La censure de 1955-1956 :
Sylvie Lindeperg, Nuit et Brouillard un film dans l'histoire (chapitre 9, Bas de fer avec la censure), O Jacob, 2007
http://clioweb.free.fr/camps/lindeperg.htm

Jacques Mandelbaum - Nuit et Brouillard, le scandale - Le Monde : 22.08.2006
En décembre 1955, à la suite d'une demande du ministère de la Défense, la censure exige la suppression de la silhouette du gendarme. Resnais qui n’avait pas repéré initialement ce gendarme accepte de masquer le képi par un bandeau noir. Pendant 41 ans, cette censure devient une icône illustrant la collaboration de l’Etat français à la destruction des juifs.
En avril 1956, Maurice Lemaire refuse la présence du film à Cannes (pression de la RFA ?). Le film sera néanmoins projeté hors compétition le 29 avril, lors de la Journée du souvenir de la déportation.
http://resistancememoires.over-blog.com/article-3594795.html


- Pithiviers ou Beaune-la-Rolande ?
d'après Sylvie Lindeperg, le cliché fourni par le CDJC à Alain Resnais indique au dos que le camp est celui de Pithiviers [Agence Fulgur 46 rue Laffitte autorisé par censure 7 mai 1941]. Il a pu être publié dans la presse de la collaboration. En 2007, dans une note, page 144, SL écrivait « aucune investigation poussée n’a été entreprise sur cette photographie ».

En 2010, pour le Cercil, Catherine Thion a mené ce travail d'expertise. La mention de Pithiviers a été mise en doute. « Le travail de comparaison et l'identification des bâtiments présents à l'arrière-plan permettent de conclure que la photo dite du gendarme représentait en fait la partie sud-ouest du camp de Beaune-la-Rolande, et non le camp de Pithiviers ».
Rapport d'activités 2010 du CERCIL (source NM) : http://www.cercil.fr/cercil/adherents/files/page19_1.pdf

Cette expertise risque de rester longtemps lettre morte :
toutes les pages web consultées mentionnent le gendarme de Pithiviers et continueront longtemps de le faire ...

 

pithiviers-co       beaune-lr

Le camp de Pithiviers - source wikimedia commons                        Le camp de Beaune-la-Rolande - source JM Plouchard


- Le rôle de la gendarmerie, d'après l'historien Benoît Verny
(in
JM Plouchard, 1941-1942 : Illusions perdues (vers la 36e minute)

« La gendarmerie locale, tout comme la parisienne, est constamment associée au camp. La crainte des autorités (les ministères ou le préfet du Loiret), c'est que les gendarmes finissent par sympathiser avec les internés. Ils savent que les hébergés ne sont pas des délinquants, qu'on n'a rien à leur reprocher.
On demande aux gendarmes de faire des choses qui leur répugnent. Ils voudraient se dégager de ce qui se passe à l'intérieur du camp. Mais quand les choses deviennent difficiles, par exemple quand il y a des tentatives d'évasion, les gendarmes remplissent leur rôle : ils tirent sur les évadés, ils les pourchassent, ils les arrêtent, ils les livrent à la justice. Et lors de la rafle du Vel d'hiv, ce sont eux qui vont faire le pire.
Les gendarmes peuvent avoir des réticences ou des états d'âme, mais ils appliquent les consignes. La gendarmerie (et la police), ce sera une force de persécution très efficace ».


strompf


En bas à gauche, le gendarme au clairon

.

.

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 mai 2013

Aborder les programmes de Term

 

Comment aborder les nouveaux programmes de Terminale des lycées ?
APHG - AHCESR (Historiens Contemporanéistes)
samedi 25 mai 2013 à Paris
Amphi Lefebvre— Paris 1-Sorbonne—14 rue Cujas Paris 5e


8 h30 Accueil
Présidence : Jean-Claude YON, U Versailles St Quentin en Yvelines

9 h 05 ouverture par Nadine VIVIER, Présidente de l'AHCESR, Professeur émérite d'Histoire contemporaine
(Université du Maine) et Bruno BENOIT, Président de l'APHG, IEP de Lyon

9 h -15 -10 h 20 Le Proche et le Moyen Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale
Dominique AVON, Professeur d'Histoire contemporaine, U du Maine

10 h 20 -11 h 25 Gouverner la France depuis 1946
Alain BERGOUNIOUX, Inspecteur général d'HG

11 h 25 —12 h 40 Table-ronde Réflexion sur les moments clés du XXe siècle, indispensables à la connaissance du monde contemporain par les élèves du secondaire
Modératrice : Florence BOURILLON, U Paris-Est Créteil ;
Participant(e)s Alain BERGOUNIOUX, (IG); Bruno BENOIT, IEP de Lyon, Jean GARRIGUES U Orléans, Noëlline CASTAGNEZ, U Orléans); Franck SCHWAB , Lycée Henri Loritz (Nancy), Président APHG Lorraine


Après midi : 14 h 18 h
Présidence : Paul STOUDER, IPR-IA Honoraire

14 h -15 h : Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'Affaire Dreyfus
Patrick EVENO, U Paris 1

15 h-15 - 16 h15 : L'historien et les mémoires de la guerre d'Algérie
Sylvie THÉNAULT, Directrice de recherche au Centre d'Histoire sociale du XXe siècle

16 h 30 —17 h 30 La Chine et le monde depuis le mouvement du 4 mai 1919
Hugues TERTRAIS, U Paris 1

17 h 50 Clôture par Nadine VIVIER Présidente de l'AHCESR

.

Posté par clioweb à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2013

Un pavé dans le préau

 

- La Cour des comptes jette un pavé dans le préau, Libération, 22.05.2013
«Le ministère de l’Education ne souffre pas d’un manque de moyens budgétaires ou d’un nombre trop faible d’enseignants mais d’une utilisation défaillante des moyens existants».
http://www.liberation.fr/societe/2013/05/22/la-cour-des-comptes-jette-un-pave-dans-le-preau_904936

Le rapport de la Cour des Comptes
http://www.ccomptes.fr/Actualites/A-la-une/Gerer-les-enseignants-autrement

Pour Vincent Peillon, « il y a beaucoup de choses positives dans ce rapport»
Le Sgen-CFDT salue « un diagnostic décapant ».
Le Snes-FSU y voit « Un rapport à la sauce Chatel »


- Horaires, salaires : la Cour des comptes critique la gestion des enseignants, Le Monde Education, 22.05.2013
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/05/22/ccomptes

- La Cour des comptes ouvre un second front dans le débat éducatif - Le Café
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/05/23052013Article635048909191029798.aspx

-
«Le rapport de la Cour des comptes sur l'Education est au niveau du café du commerce» - L'Humanité
http://www.humanite.fr/societe/le-rapport-de-la-cour-des-comptes-sur-leducation-e-542044


- Éducation nationale : la charge de la Cour des comptes - Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/22/

Le Figaro comunique beaucoup sur ce rapport :
La Cour des comptes critique le recrutement de 60.000 nouveaux enseignants
École : la Cour des comptes dénonce l'erreur de Hollande
L'Education nationale épinglée par la Cour des comptes
Éducation: des chefs d'établissement pas assez managers
La Cour des comptes s'attaque à l'Éducation nationale


- La Cour des comptes étrille la gestion des enseignants - Les Echos
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202777821814-la-cour-des-comptes


- La Cour des comptes veut moins d'enseignants, mais mieux payés - La Tribune
La Cour s'alignerait-elle sur la ligne NS en matière de gestion de la fonction publique ?
http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130522trib


.
.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2013

Hartog : Présentisme et catastrophes

 

Démosthène, un espace universitaire de débat
http://www.demosthene.asso.fr

Mardi 28 mai à 20H30
amphithéâtre Tocqueville. Université de Caen.

Envisager l’avenir ? Présentisme et catastrophes
conférence-débat
avec François HARTOG.

Directeur de recherches à l’EHESS.
Membre associé du Centre de Recherches Historiques.


Il a publié notamment :
Régimes d'historicité. Présentisme et expériences du temps, Le Seuil, Paris, 2002

Les Usages Politiques du Passé (2001)
Le Miroir d'Hérodote. Essai sur la représentation de l'autre, Gallimard, Paris, 1980
Pierre Vidal-Naquet un historien dans la cité, avec Alain Schnapp et Pauline Schmitt, La Decouverte, 1998
Croire en l’Histoire (2013)
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Hartog


hartog

source EHESS

rappel, sur ce blog :
François Hartog, Explorateur de l'Histoire - RP Droit, Le Monde des livres, 01.03.2013
Homo Historicus - La Fabrique, Histoire/Actualités, vendredi 08.03
http://clioweb.canalblog.com/tag/hartog

Présentisme et émancipation - Vacarme 53, 2010
entretien avec François Hartog avec Sophie Wahnich & Pierre Zaoui
http://www.vacarme.org/article1953.html



.

 

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,