23 octobre 2013

La grogne des doctorants

 

Des doctorants affectés contre leur gré dans le secondaire - Le Monde  19.10.2013
http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2013/10/19/mouvement-de-grogne-des-doctorants-affectes-contre-leur-gre-dans-le-secondaire_3499478_1473692.html
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?breve1785

« Mutés dans le secondaire alors qu'ils pensaient pouvoir continuer à enseigner à l'université. C'est la mauvaise nouvelle qu'ont reçue de nombreux jeunes agrégés d'anglais. Pour faire face à la pénurie de professeurs dans le secondaire, plusieurs académies, dont celles de Versailles, Grenoble ou Poitiers, ont décidé de supprimer ces détachements dans le supérieur et de les envoyer en collège ou lycée, avec une charge horaire qui les empêche de faire avancer leur thèse.

D'un côté, on encourage les doctorants à passer une agrégation en leur disant que c'est un plus pour enseigner dans le supérieur. De l'autre, comme c'est un concours de recrutement de l'enseignement secondaire, ils sont censés aussi faire cours dans des collèges ou des lycées. Cette année, certains rectorats ont donc refusé les détachements afin d'affecter ces doctorants, parfois en dernière année de thèse, dans des collèges et des lycées (parfois très lointains), pour combler les trous créés par la chatelisation ».

[ Il faudrait y ajouter tous ceux qui ont soutenu une thèse,
mais qui ne trouvent pas de postes stables disponibles à l'Université ]

Le Ministère promet de réfléchir à la situation des ATER …

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 octobre 2013

O. Mongin : La ville des flux

 

mongin-flux

- Olivier Mongin, La Ville des flux. L’envers et l’endroit de la mondialisation urbaine (Fayard).


Olivier Mongin était l'invité d'Emmanuel Laurentin ce lundi 21 octobre dans une semaine sur le rapport au patrimoine.
« On n'est pas un pays de géographes ... il faut recréer un roman national à l'échelle mondiale ».
« l'urbicide » : « les tyrans adorent détruire les villes » (cf la Syrie)
OM évoque Valparaiso (une marchandisation du patrimoine), le cimetière des innocents à Paris ...
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-patrimoine-14-2013-10-21

« On ne doit pas rester sur notre idéal global, vert, connecté» -
Libération 22 septembre 2013 publie un entretien avec le patron de la revue Esprit
http://www.liberation.fr/economie/2013/09/22/on-ne-doit-pas-rester-sur-notre-ideal-global-vert-connecte_933825


- dans Concordance des temps
. La guerre de Sécession : premier conflit moderne (Pap Ndiaye)
.  Eloge et décri de la paresse  (André Rauch)
http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-0


- Egalement dans La Fabrique, Louis-Philippe 4/4 - Nouveaux Regards sur la Monarchie de Juillet
avec Sylvie Aprile, Judith Lyon-Caen et Laurent Theis 
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-louis-philippe-44-2013-10-17

aprile-1815-1870

Sylvie Aprile, 1815-1870 : la Révolution inachevée - Belin

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 octobre 2013

Photographie et littérature

 

phys-quenedey

Le physionotrace - images indexées par Google images


- Le physionotrace (fr ?) - physiognotrace (en) est une technique inventée par GL Chrétien (1745-1811). Elle permet de mécaniser le portrait de profil par l'usage d'un pantographe équipé d'un œilleton de visée.

Lors d'une conférence pour la Régionale de Caen de l'APHG, Guillaume Mazeau (Paris 1) a présenté des portraits de l'époque révolutionnaire, réalisés entre autres par Edme Quennedey.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Edme_Quenedey

Philippe Ortel a consacré un article au sujet :
« Le physionotrace à l’ombre des Lumières », communication présentée
lors de la journée d’étude « Phlit, nouveaux développements », 22-23 mars 2012, Université Rennes 2, labo Cellam.
« le physionotrace affiche plus que jamais son rôle de transition, non seulement entre deux systèmes de valeurs, mais aussi entre deux médias (la gravure et la photographie) et, à travers eux, entre deux siècles ».
Le physionotrace se développe au temps du sensualisme … « un portrait peut donner d’une personne à partir de l’impression visuelle exacte qu’il en procure » … Ortel évoque le portrait de Sendhal en 1807, à Paris, chez Quenedey semble-t-il. Il cite Gilles-Louis Chrétien, Edme Quenedey,  Gonord et Bouchardy (moins connus)
http://phlit.org/press/?p=1240


Portraits conservés par Gallica, d'après Google images

phys-kutsa

Pour la technique, voir le blog de Maxim Kutsa
http://maxmaxovich.blogspot.fr/2013/02/physionotrace.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Physiognotrace


- Photo et littérature, c'est un projet soutenu par l'université Rennes 2
http://phlit.org/

« Paul Edwards, Soleil noir, photographie et littérature des origines au surréalisme »,
CR par Dominique de Font-Réaulx, Études photographiques, Mai 2009,
http://etudesphotographiques.revues.org/2602

ILLOUZ, Jean-Nicolas, Nerval et Baudelaire devant Nadar
http://phlit.org/press/wp-content/uploads/2012/01/Illouz-Nerval-Der-der.-Plaanches2.pdf

Ortel mentionne le LAHRA (LAboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes)
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/index_fr.php

“L’art du portrait en France de 1760 à 1840 : stratégies commerciales et modèles économiques”, journée d'étude octobre 2012
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Agenda_fr.php?ID=697

Lyon, silhouettes d'une ville recomposée. Architecture et urbanisme 1789-1914
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Publications_fr.php?ID=489

Un atlas imaginaire. Cartes allégoriques et satiriques, Laurent Baridon
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Informations/Publications_fr.php?ID=639

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 octobre 2013

Les fantasmes de l’Afrique de Niort

 

Les fantasmes de l’Afrique de Niort - Libération 17.10.2013
Depuis des mois, de nombreux habitants accusent la maire de la ville de faire venir des Noirs du « 9-3 ».
http://www.liberation.fr/societe/2013/10/17/les-fantasmes-de-l-afrique-de-niort_940436

L’affaire a aussi pris un tour intime pour la maire. «Trois personnes sont venues me féliciter pour mon mariage avec une personne de couleur noire, qui s’est, selon elles, déroulé à 150 kilomètres de Niort, raconte l’élue... Tout est faux et inventé. Je ne suis pas mariée avec un Noir ; je ne vois pas où serait le problème si je l’étais. Mais, à devoir se justifier, on peut passer pour le premier raciste…»

« On ne tue jamais une rumeur », soupire Mickael Thouvenin, directeur adjoint de cabinet à la mairie. « On peut tenter d'en expliquer [la source et le fonctionnement] » .

« Un journaliste soupire : « On a l’impression que des gens ont envie d’y croire. C’est très difficile de le leur ôter de la tête.» Expliquant à un lecteur que s’il y avait une convention entre la ville et le conseil général de Seine-Saint-Denis, il y aurait forcément une trace, il s’est entendu répondre : « OK… Mais c’est pas un peu vrai, quand même ?»

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Historiens & Geo 423

 

Historiens & Géographes - sommaire du numéro 423 - octobre 2013

Editorial•
Ça suffit…(BrunoBenoit)
HOMMAGES
• Jean-Paul Besse, sa formation, sa carrière, son oeuvre d’Historien (Jacques Bernet)
Le professeur Charles-Olivier Carbonnell (Christian Amalvi et Carol Iancu)

ACTIVITÉS de l’APHG
• Comité National de l’APHGdu 9 juin 2013..
• Intervention du Général Delbauffe, Président Général du Souvenir Français
• Communiqué de presse sur le Baccalauréat 2013
• Commission pédagogique nationale des lycées 8 juin (Pascal Guyon).......
• Commission numérique, 8 juin (Marc Charbonnier)
• Commission Europe, 8 juin (Yohann Chanoir)
• Commission Civisme, 8 juin (Christine Guimonnet)
• Annexes :Contribution sur les programmes de Troisième et l’organisation du DNB.........
• Agoras 2013 Xe Journées nationales de l’APHG en Aquitaine
• Texte officiel :CNRD2013/2014 (extraits)
• Note de synthèse sur la situation de l’enseignement de l’Histoire Géographie au lycée...
• Communiqué sur les sujets du DNB..........
• Propositions d’allègement Programmes Histoire Géographie Terminale ES/L.........
• Centenaire de la Première Guerre mondiale
Journée de l’APHG - Centenaire de la Première Guerre mondiale à l’école (Eric Bonhomme)

Pédagogies
• Le coin de la CFHM: Leipzig : la bataille des nations (Frédéric Naulet)
• Analyse de séquence filmiques :Victor Fleming (1883-1949), 1ère partie (Eric Auphan)

Chronique
• Internet (Daniel Letouzey)

DOSSIER • Enseigner la Défense
sous la direction scientifique de Bernard Phan

LE POINT SUR
• La péninsule ibérique et le monde (années 1470-années 1640), (Charlotte de Castelnau- L’Estoile,
Bernard Grunberg, Héloïse Hermant,Alioche Maldavsky)...
• Représenter L'espace (Corinne Le Gras, Eric Leclerc).....
• Roland Garros : L’aviateur aux deux carrières (Claude Carlier)
• Des écuries à l’escalier d’honneur (Jean-François Klein)
Entretien Avec Marceline Loridan-Ivens : La fille de Feu (Christine Guimonnet)

Chronique sportive : Le football, aménageur de territoires ? (François Da Rocha Carneiro et Yohann Chanoir)

Voir et Écouter
Lire et relire

Posté par clioweb à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 octobre 2013

Le passé allemand des USA



Etats-Unis. Le réveil allemand - Lorraine MILLOT - Libération, grand angle, 07.10.2013
L’Amérique a longtemps refoulé les apports de l’immigration allemande, pourtant la plus nombreuse. Elle redécouvre depuis peu son histoire.
http://www.liberation.fr/monde/2013/10/07/etats-unis-le-reveil-allemand_937649

Au milieu des herbes folles, deux empilements de pierres, datés de 1760 : les ruines de Germanna, première colonie allemande de Virginie, à une centaine de kilomètres au sud de Washington. Ces deux débris de murs ont leur «Visitor Center» en forme de petit Pentagone pour rappeler un ancien fort allemand, jadis érigé dans les parages. Si rien n’a subsisté non plus de cette bâtisse, le site

Germanna, première colonie allemande de Virginie (1760) attire un flot régulier de curieux en quête d’un legs immense mais pratiquement invisible : le passé allemand des Etats-Unis.

Les German-Americans, ces Américains d’origine allemande, sont bien plus nombreux que les fameux Irish ou English-Americans, African-Americans et Mexican-Americans. Le flot a été important après l’échec des révolutions de 1848, avec un record de 1,4 million d’arrivées entre 1881 et 1890.

Les German-Americans redécouvrent leurs racines, mais ils ne sont qu'un million à peine à parler allemand chez eux.
Une Américaine d’ascendance allemande voudrait que « les Américains découvrent des plats allemands plus légers que le lard et la saucisse ».

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

UE : Surveiller ou sauver des vies ?

 

- Campagne Frontexit - Frontex : surveiller ou sauver des vies ?
http://www.gisti.org/spip.php?article3260

- L'Europe est en guerre contre un ennemi qu'elle s'invente
http://www.frontexit.org/fr/component/k2/item/184

- Frontex, l'opacité aux frontières de l'Europe - Libération 12.10.2013
http://www.liberation.fr/monde/2013/10/12/frontex-l-opacite-aux-frontieres-de-l-europe_938564

- Nouvelle édition - Atlas des migrants en Europe. Géographie critique
des politiques migratoires, A Colin : cf sommaire :
http://www.migreurop.org/IMG/pdf/CP_Atlas_de_migrants_MIGREUROP.pdf

 

europe-ennemi

L'Europe est en guerre contre un ennemi qu'elle s'invente - carte Frontexit


.

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 octobre 2013

Robert Hébras : condamnation annulée



Poursuivi pour avoir émis un doute sur le caractère forcé de l'enrôlement des treize Malgré-Nous alsaciens ayant pris part le 10 juin 1944 au massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), dont il est l'un des rares survivants, Robert Hebras a finalement été blanchi par la justice. La Cour de cassation a en effet annulé mercredi l'arrêt de la cour d'appel de Colmar.

Deux associations de malgré-nous alsaciens poursuivaient le rescapé du massacre du 10 juin 1944, lui reprochant d'avoir laissé son éditeur reprendre en 2008-2009 une formule utilisée en 1992 :  « parmi les hommes de main, il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS ». Déboutées en première instance à Strasbourg en octobre 2010, les associations avaient obtenu gain de cause en appel à Colmar.

Bernadette Malinvaud, la co-fondatrice de ce comité Justice pour Robert Hebras a fait part d'un « immense soulagement ».

http://www.lepopulaire.fr/page-2/france-monde/actualites/a-la-une/national/2013/10/16/


rappel : Robert Hébras, Une vie avec Oradour 
le documentaire de Patrick Séraudie 2011


.

 

 
.

Posté par clioweb à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 octobre 2013

 

17oct2013

Le 17 octobre 2013 à Paris - photo NM


« Le 17 octobre 1961, pour protester contre le couvre-feu instauré par Maurice Papon, le préfet de police, la Fédération de France du FLN appelle les Français musulmans d’Algérie, hommes, femmes et enfants de la région parisienne à manifester pacifiquement.
La répression est extrêmement violente. Des manifestants ont été roués de coups, certains jetés dans la Seine.
Sur 30 000 manifestants, 11 538 sont arrêtés. 3 morts selon le bilan officiel, plus de 200 selon Jean Luc Einaudi ».

« Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes », a déclaré François Hollande en 2012.

Retour sur l'événement, bibliographie et choix de sites web :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article198

 

Posté par clioweb à 06:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2013

JB : Aux armes, historiens !


« Aux armes, historiens ! »
Dans Le Monde des livres du 10.10.2013 consacré aux RDV de l'histoire, Jean Birnbaum réagit aux propos de Zemmour sur "les envahisseurs"
http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/10/10/aux-armes-historiens_3492988_3260.html


« Vendredi 4 octobre, dans l'une des innombrables émissions de télévision où il s'emploie à briser les tabous qui parasitent encore nos consciences, Eric Zemmour a posé un mot sur les cercueils des femmes, des hommes, des enfants qui venaient de mourir à Lampedusa : "Envahisseurs". Sans que ce terme suscite de réactions marquantes dans le studio, il a pu marteler que "ces gens-là sont des envahisseurs" et conclure d'un rictus fanatique : "Ils prennent leurs risques !" Campé dans cet espace pseudo-subversif mais authentiquement indigne que d'aucuns nomment "politiquement incorrect", il a asséné des propos où l'abjection morale s'avançait bardée d'aberrations historiques – sur le droit d'asile, d'abord. Le vocabulaire était guerrier, le délire martial, l'offensive d'autant plus funeste qu'elle demeurait sans riposte.

Alors que s'ouvrent les 16es Rendez-vous de l'histoire, qui portent sur le thème de la guerre, il faut appeler les historiens à se montrer plus offensifs. Effrayés par le brouillage des cartes comme par le déséquilibre des forces, beaucoup d'entre eux sont tentés de se réfugier derrière les remparts du pur savoir. Ce repli serait regrettable.

Le front du débat
Comme en témoignent les RDV de l'histoire de Blois, il est possible de conjuguer rigueur et mobilisation, recherche érudite et engagement pédagogique. Tel fut d'ailleurs l'état d'esprit des grands aînés. Ainsi le médiéviste Georges Duby (1919-1996) insistait-il sur son désir de trouver le ton et le style pour mettre la bonne histoire à la portée de tous. Rappelant que la réinvention du métier d'historien passe par des moments polémiques, des moments de très vifs combats, Duby soulignait aussi la nécessité d'investir l'espace public : Je ne perds aucune occasion de m'adresser à d'autres qu'à mes élèves et à mes collègues (...). Je fais tout pour que ma voix porte, confiait-il en 1978 au philosophe Guy Lardreau dans un passionnant entretien qui vient d'être réédité (Dialogues avec Georges Duby, Les Dialogues des petits Platons, 216 p., 19 euros).

Amis chercheurs, maîtres éclairés, cet héritage vous oblige. Ne délaissez pas le front du débat, ne l'abandonnez pas aux bonimenteurs, ennemis de toute vérité comme de toute rationalité. Votre tâche exige de la bravoure. Le terrain est certes miné. Mais c'est à ce prix que le champ de l'histoire demeurera un champ d'honneur  ».

Parmi les titres de ce Monde des livres
Jay Winter, La guerre a déserté nos esprits
André Loez, La tristesse de la chair à canon
CR de 3 ouvrages :
John Keegan, Anatomie de la bataille. Azincourt 1415, Waterloo 1815, la Somme 1916
Hervé Drévillon, L'Individu et la Guerre. Du chevalier Bayard au soldat inconnu
Julie Le Gac, Vaincre sans gloire. Le corps expéditionnaire français en Italie (novembre1942-juillet1944)
Jean-Noël Jeanneney et Pierre Nora : « Faire sentir la différence des temps »
Bonaparte le robespierriste


birnbaum
    loez-cndp

Jean Birnbaum - André Loez - source Google images


.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,