07 mai 2017

expo Jardins au Grand Palais

 

jardins-affiche

Jardins, expo 15 mars-24 juillet 2017
http://www.grandpalais.fr/fr/salle-de-presse

 

dossier de presse :
http://www.grandpalais.fr/fr/system/files/field_press_file/dp_jardins_2.pdf

 

- Jardins, une invitation à la promenade et au plaisir
Valérie Oddos, Culturebox 17.03.2017

une expo sur un thème en vogue :
« le Jardin infini au Centre Pompidou Metz, les Paysages mystiques au Musée d'Orsay (Paysages mystiques), les fleurs de Pierre-Joseph Redouté au musée de la Vie romantique cette saison, et les Jardins d'Orient, déjà, à l'Institut du monde arabe l'an dernier »..

« les jardins [vus par les] peintres, du parc mystérieux de Watteau ou du jardin pittoresque de Fragonard, au XVIIIe, au "Parc" (1910) de Gustav Klimt où le feuillage envahit le cadre, devenant presque abstrait, ou à la vision en même temps réaliste et irréelle du "Jour d'été" (1999) de Gerhard Richter ».
 
« C'est une explosion de fleurs, avec les massifs frémissants entre ombre et soleil de Claude Monet dans "Le Déjeuner" (1873), les marguerites et orchidées de Caillebotte, peintre et jardinier comme lui, les couleurs du jardin de Bonnard, les soucis de Koloman Moser. Les "Nymphéas" de Monet sont présents, en peinture bien sûr mais aussi avec un tout petit tirage, autoportrait photographique unique et émouvant du peintre, où on voit son ombre se refléter sur le bassin  ».

 

cezanne-vallier-gp

Paul Cézanne, Le jardinier Vallier vers 1906 Tate
un des tableaux analysés dans le dossier de presse :
fresque Pompéi, Atkins, Blossfeldt, Dürer, Blaschka, Neu, Cézanne, Claus, Monel,
Duchêne, Watteau, Fragonard, Monet, Picasso, Moser, Klimt, Richter, Atget,

« Le jardinier Vallier compte parmi les derniers à avoir été au service du peintre, après l’installation de son atelier aux Lauves en septembre 1902 Vallier est l’une des rares personnes représentées par Cézanne dans les dernières années avant sa mort, survenue en 1906  ».

La fin de la carrière de Cézanne est en effet davantage consacrée au paysage et il n’est pas anodin que le jardinier soit l’un des premiers représentés en extérieur : par la technique de juxtaposition de touches carrées de lumière colorée, que l’artiste expérimente dans des aquarelles d’une remarquable audace de construction, les motifs se fondent dans une même démarche artistique

 « Alternant entre une peinture sombre et profonde, d’une densité sans équivalent depuis les oeuvres de jeunesse ou de la période « couillarde », et une peinture très lumineuse appliquée avec la plus stricte économie, fragmentaire parfois, Cézanne annonce les avant-gardes du siècle naissant en abolissant l’une des dernières frontières entre les genres ».


« In 1902, Cézanne bought a plot of land on the Chemin des Lauves, on an otherwise undeveloped hillside to the north of Aix,
and had a two-storey house built with a large studio, some five metres high, on the first floor.
He used the studio early in the morning and in the late afternoon. When it became too hot, he would paint watercolours on the terrace,
which was surrounded by bushes and small trees and had a magnificent view of the town of Aix.
From time to time, local agricultural workers or his gardener Vallier would sit for him, for example for this painting ».
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/cezanne/5/index.html



..

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 mai 2017

Un pays gouverné par l’extrême-droite

 

« Je vis dans un pays gouverné par l’extrême-droite »
Julia Krzyszkowska, Varsovie
http://www.aphg.fr/Je-vis-dans-un-pays-gouverne-par-l-extreme-droite

extrait :
« Des lois sur l’avortement au démantèlement de la société civile polonaise,
en passant par les désastres diplomatiques, la destruction de l’environnement,
la réforme populiste sur les retraites et la dévaluation de notre monnaie :
la liste des exactions de l’extrême-droite en Pologne est déjà longue, après à peine un an et demi.

Nous n’avons pas uniquement changé de rhétorique, nous sommes passés dans un autre système...
Un système qui veut bâtir des murs, qui met en œuvre des politiques fondées sur la peur et la haine,
et qui prive les minorités de leurs libertés et de leurs droits fondamentaux.

Nous ne sommes plus dans une démocratie libérale :
nous vivons [à nouveau ?] dans un régime à parti unique autoritaire ».

 




.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Churchill et Wikiquote

 

Les citations célèbres, une occasion de mentionner le travail de wikiquote
sur Churchill, un homme politique à qui on prête beaucoup :


http://en.wikiquote.org/wiki/Winston_Churchill
« Democracy means that if the doorbell rings in the early hours, it is likely to be the milkman ».
(Widely quoted and attributed, but without a documented source).
The milkman, une pratique britannique... en France, le facteur ?

1947 : « No one pretends that democracy is perfect or all-wise.
Indeed, it has been said that democracy is the worst form of government except all those other forms that have been tried from time to time ».


http://fr.wikiquote.org/wiki/Winston_Churchill
« Si vous n'êtes pas libéral à vingt ans, c'est que vous n'avez pas de cœur ; si vous n'êtes pas conservateur à quarante ans, c'est que vous n'avez pas de cervelle »
(misattributed)

« Un bon politicien est celui que est capable de prédire l'avenir et qui, par la suite,
est également capable d'expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l'avait prédit ».
« A politician needs the ability to foretell what is going to happen tomorrow, next week, next month, and next year. And to have the ability afterwards to explain why it didn't happen ».

1959 ? « Après la guerre, deux choix s'offraient à moi : finir ma vie comme député ou la finir comme alcoolique.
Je remercie Dieu d'avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député !
»

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 mai 2017

Hitler : la conquête du pouvoir

 

Plusieurs tribunes récentes font référence à la chute de la République de Weimar :

Ce que la France partage avec la République de Weimar doit éveiller notre vigilance
Dorothea Bohnekamp et Nicolas Patin, Le Monde 28.04.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/28/france-weimar

« L’année 2017 aura marqué l’agonie de l’antifascisme »
Jean Birnbaum, Le Monde 02.05.2017
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/antifascisme-trahi

citation de Léon Trotski : « Dans la lutte contre le fascisme,
nous sommes prêts à passer des accords pratiques avec le diable et avec sa grand-mère »

E Todd : « il n’y a pas de hiérarchie dans l’inacceptable entre Le Pen et Macron.
Entre la xénophobie et la soumission aux banques ».



berlin-1927a

Berlin le dimanche, dessin de Simplicissimus 1927
- Est-il passé sous des autos ?
- Non, il a rencontré des nationaux-socialistes
Bordas 1980 p 125

 

«... ilest faux de dire, comme on l’entend trop souvent,
que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie.
Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence
et sous le régime d’exception de l’article 48 ».
http://cincivox.wordpress.com/2016/10/17/non-hitler-nest-pas-arrive-au-pouvoir-democratiquement/
lien donné dans le premier commentaire de l'article La martingale d'EM
sur le blog d'André Gunthert http://imagesociale.fr/


Sur la violence des hitlériens en février et en mars 1933
billet sur L'incendie du Reichstag 27 février 1933
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


- Elections en Allemagne, 1928-1933

Présidentielle avril 1932 :
Hindenburg 18,7 M (19,6%) / 19,4 M
Hitler 11,3 M (30,2 %) / 13,4 M
Thälmann : 5 M (13,7%) / 3,7 (10%)

http://fr.wikipedia.org/wiki/élection_présidentielle_allemande_de_1932

Législatives
mai 1928      0,8 M voix nazies (2,6 %)
sept 1930    6,4 M sur 35 M de votants (18,3 %)

juillet 1932  13,7 M sur 37,1 M (37,4 %)
nov 32        11,7 M sur 35,5 M (33,1 %)
mars 1933  17,2 M sur 39,6 M votants (43,9 %)
http://fr.wikipedia.org/wiki/élections_législatives_allemandes_de_mars_1933

sous la dictature hitlérienne, les élections ne sont plus libres.
nov 1933 - 43 M de votants, 92 % pour les candidats nazis (+ 8 % votes invalides)
mars 1936 - 741 députés nazis + référendum 99 % de oui
avril 1938 -  813 députés nazis + référendum 99,1 % de oui

- La marche d'Hitler vers le pouvoir et la dictature, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article255En 1923, Hitler a tenté de s’emparer du pouvoir par un putsch.
En prison, il rédige Mein Kampf
Au sortir de prison, il prépare la conquête du pouvoir en menant de front l’usage de la violence et de la propagande.
Le combat contre le traité de Versailles
et les conséquences sociales de la crise de 1929
expliquent largement ses succès électoraux après 1930


- Hitler au pouvoir : quels responsables ?
Dans le Hachette, 1ere, 1982, 4 pages (!) d'extraits de documents
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables1.jpg
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables2.jpg

1 - L'Allemagne entière séduite ?
2 - La gauche impuissante (lucide mais divisée)
3 - Des classes dirigeantes complices ?
1 - Des classes moyennes et des paysans ralliés ?


kpd-spd-pravda10031933

10 mars 1933 : La SD consentira-t-elle à lutter contre la bourgeoisie ?
L'Humanité 10.03.1933, p3 La Pravda sur l'appel du Komintern
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k404572m/f3.item

kpd1933-asi-larrere

- Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !
Mathilde Larrère, Arrêt sur images
http://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

La division de la gauche a pesé, mais elle n'est qu'un des facteurs de la victoire des nazis.
Les militants ont débattu des causes de leur défaite.

Ils ont fait évoluer leur stratégie (Fronts populaires). Leurs analyses peuvent être citées.
Les patrons et la droite n'ont pas fait de mea culpa
Du coup, on ne parle plus de leur rôle pourtant important (financement du parti et des SA).



- W.S. Allen, Une petite ville nazie (Northeim/Thalburg)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/12/35037541.html

Northeim, en Basse Saxe compte en 1930 10 000 habitants.
La ville compte alors 37% d'ouvriers, 32 % de petits bourgeois (employés, ouvrieres qualifiés,
fonctionnaires, retraités), 27% de membres de la moyenne bourgeoisie et 4 % de grands bourgeois.
Le SPD est bien implanté et a fondé une coopérative regroupant 1275 familles.


Deux témoignages cités par WS Allen (Bordas Terminale, 1980)

http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm

. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930,
raconte son adhésion aux jeunesses hitlériennes.
« Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
mais nous nous amusions bien
et nous avions le sentiment que nous étions importants ».

. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
« Le parti (nazi) avait commencé par séduire certains hauts fonctionnaires
et avait ensuite descendu les échelons...
Il y avait souvent des discussions violentes et même des bagarres
...A la fin du printemps de 1932, on fit signer à tous les ouvriers socialistes
une décharge qui leur enlevait leur titularisation.
La plupart signèrent plutôt que de perdre leur place ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 mai 2017

Pondichéry 2017, sujets HG

 


Pondichéry 2017, site du lycée (Examens)
http://www.lfpondichery.net

sujet de DNB 2017
http://bit.ly/2px7pLl
femmes et hommes
dynamiques territoriales de la France cont.
composition de l'Assemblée nationale


sujets de bac 2017

tableau ds épreuves : http://bit.ly/2pI2dVq

Lien vers les sujets au format pdf :
bac STMG
L'union indienne,
L'Algérie de 1954 à 1962

bac S
des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation
Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales
PMO, extrait de rapport au Sénat 22.09.2008

bac ES-L
Proche et Moyen-Orient, foyer de conflits
Médias et opinion publique
des cartes pour comprendre le monde :
Les internautes dans le monde en 2014 (anamorphose)
+ personnes non connectés en 2013

 

pondi2017-geo1

 

pondi2017-geo2

source des 2 cartes : http://www.lfpondichery.net/web/images/sujets/2017/Hist-Go-Srie-ES-L---Pondichery-2017.pdf

 


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


RVH Blois, archives Canal-C2

 

 
blois-rdvh



Canal-C2

Archives vidéo des Rendez-Vous de l'Histoire, Blois 2003 à 2013


Blois 2013
16e Rendez-vous de l’Histoire : La Guerre
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=718

Blois 2012
15e Rendez-vous de l’histoire : Les Paysans
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=654

Blois2011
14 èmes Rendez-vous de l'histoire sur le thème : l'Orient
du 15 au 17 octobre 2010
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=601

Blois2010
13èmes Rendez-vous de l'histoire sur le thème : Faire justice
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=542

Blois 2009
Diffusion des Rendez-vous de l'histoire 2009 : le Corps dans tous ses états
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=487

Blois 2008
11e édition des Rendez-vous de l’histoire sur le thème : Les Européens
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=430

Blois2007
10e édition des Rendez-vous de l’histoire sur le thème « L’OPINION. Information, rumeur, propagande »
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=356

Blois2006
9e édition des Rendez-vous de l’histoire sur le thème - L’argent : en avoir ou pas - ?
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=251

Blois2005
8e édition des Rendez-vous de l'Histoire sur Religion et politique
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=190

Blois2004
7e édition des Rendez-vous de l'Histoire sur Les femmes dans l'histoire
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=146

Blois2003
6e édition des Rendez-vous de l'Histoire de Blois sur le thème de l'Afrique
http://archives-canalc2.u-strasbg.fr/video.asp?idEvenement=103

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 mai 2017

La société clandestine de la Résistance

 

FN1944-Resistance

FN1944, l'organisation de la Résistance fondée par le PCF.
A ne pas confondre...

 

- La société clandestine de la Résistance
conférence de Laurent Douzou, Sciences-Po Lyon
Nanterre, 16 Mai 2017 - 18h30

« Les rendez-vous du Mont-Valérien »
Préfecture des Hauts-de-Seine, amphithéâtre, 167-177, avenue Joliot-Curie, 92000 Nanterre
Inscription obligatoire: pref-protocole@hauts-de-seine.gouv.fr.
http://www.reseau-canope.fr/cnrd/agenda?field_type_evenement_tid=196

Nanterre, 28 juin, Denis Peschanski : « Les étrangers fusillés au Mont-Valérien »


- A Lyon, le 3 mai 2017, 18h30
Les problèmes de la vie quotidienne pendant la guerre : l'exemple de la nourriture
Dominique Veillon
Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation ,14 avenue Berthelot, 69007 Lyon


- Résistantes,
Marie-Jo Chombart de Lauwe, Madeleine Riffaud, Cécile Rol-Tanguy,
documentaire de Pierre Hurel, 2015, 60 min.
FR3, Jeudi 4 Mai 2017  23h45.


- Journée de la Résistance : 27 mai 2017
http://www.musee-resistance.com/wp-content/uploads/2017/04/JNR-2017-3-volets.pdf


- CNRD 2018 : « S’engager pour libérer la France »
Les mots du sujet
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article600

 

 

resist-appel-2004

8 mars 2004, Appel des Résistants aux jeunes générations
2 ans parès le 21 avril, qq mois avant le 60eme anniversaire du programme du CNR
contexte, vidéo et transcription
http://clioweb.canalblog.com/tag/appel2004



- « La recherche biographique sur un résistant ».
Lettre n° 88 (mars 2017) de la Fondation de la Résistance

Les Lettres de la Fondation de la Résistance (depuis le n° 20)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/27/33877505.html
http://www.fondationresistance.org/pages/lettres/

Les Lettres récentes 72-88 :
maquis - CNR - mouvements - réseaux - France libre - Photographies - Résistances antérieures
Poches de l’Atlantique - L'épuration - Sortir de la guerre - JP Melville - Résistance alsacienne - graffitis - sabotage - biographie
http://www.museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=3

riffaud-mad-MJM

8 Mai 2016 : Madeleine Riffaud, 91 ans, en perpétuelle résistance
http://www.france24.com/fr/20160508-8-mai-1945-portrait-resistante-liberation-paris-madeleine-riffaud-attentats-reporter-guerre



dico-resistance

Le Dictionnaire historique de la Résistance
dir. François Marcot, avec coll. de Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé. Bouquins Laffont 2006
plan détaillé en pdf
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/dico.htm



resist-DF

Défense de la France, Geneviève de Gaulle (g), Hubert Viannay (centre)
et Marie-Marguerite Houdy (dr) à Taverny (Val-d’Oise) au printemps 1943


- Enseigner la Résistance, dir. Laurent Douzou et Tristan Lecoq (2016)
12 articles écrits par les historiens spécialistes de la période : Sébastien Albertelli, Julien Blanc, Laurent Douzou,
Thomas Fontaine, Jean-Marie Guillon, Pierre Laborie, Bruno Leroux, Jean-François Muracciole, Cécile Vast.

sommaire : http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/10/04/34399215.html
compléments en ligne : http://www.reseau-canope.fr/enseigner-la-resistance/#/

Enseigner la Résistance et la déportation,
académie de Paris 18 et 19 novembre 2015 - vidéos
http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1062328/captation-video-enseigner-la-resistance-et-la-deportation

 

- Robert Gildea, Comment sont-ils devenus résistants. Une nouvelle histoire de la Résistance (1940-1945)
Fighters in the Shadows: A New History of the French Resistance

CR Paxton, http://www.nybooks.com/articles/2016/02/25/truth-about-french-resistance/

Caroline Moorhead http://www.theguardian.com/books/2015/aug/19/fighters-in-the-shadows-robert-gildea-review


Olivier Wieviorka, Une histoire de la Résistance en Europe occidentale, Perrin 2017
sommaire en pdf :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/15/35049802.html 

 

rappel  :

- Résister à Hitler
- résistants et Résistance
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/resistants.htm

- « Enseigner l’histoire de la Résistance »
Le CNR et l’armée de libération par Martine Giboureau
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article299


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 mai 2017

Musique et arts 1860-1910

 

tinta-mdig

Tintamarre !
Instruments de musique dans l’art, 1860-1910

Musée des impressionnismes, Giverny
du 24 mars au 2 juillet 2017



dossier de presse
http://www.mdig.fr/sites/default/files/pdf/dossier-de-presse-exposition-tintamarre-mdig.pdf

1. Divertissements musicaux
2. Au salon
3. Ailleurs musical
4. Convergences
repères sur la facture d’instruments au XIXe siècle



.

.

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le 1er mai 1906

 

 

grandjouan-8heures

 Le 1er mai et les 8 heures vus par Grandjouan
L'assiette au beurre, 28.04.1906
Quand le crayon attaque, "Images satiriques et opinion publique en France", 1814-19186

 

La CGT décide au congrès de Bourges (1904) de lancer une grande campagne de propagande en faveur de la journée de huit heures. Grandjouan, dont les sympathies anarchistes sont très marquées, prête son talent à cette cause.

« Au premier plan, 3 jeunes femmes nues tiennent une guirlande de fleurs dans laquelle se déchire la revendication des 3*8. À l'arrière-plan, on devine la masse formée par une manifestation de travailleurs surmontée d'un arbre en fleurs.
Le premier plan est une allégorie, dont la réalisation mêle la tradition antique des 3 Parques qui déroulent le fil de la vie et des éléments iconiques propres au monde du travail. L'ouvrière-parque qui symbolise le travail tient dans sa main une pioche et porte une coiffe inspirée de celle des « caffues », ces ouvrières du Nord qui triaient le charbon. Le visage marque une expression de colère résolue.
La jeune fille du milieu est marquée par la jeunesse et l'insouciance propre au loisir ; celle de droite, les yeux baissés dans le repos, a la peau brune des femmes du peuple. À l'arrière-plan, d'une touche graphique discrète sont convoqués des instruments de travail et des fusils crosse en l'air.
L'habileté artistique de Grandjouan est d'avoir subtilement fondu par une esthétique inspirée de l'Art nouveau les deux plans de la composition. La chevelure des loisirs se confond avec les manifestants. Une femme à droite tient un flambeau qui se transforme en branche fleurie ».

cité par Claude Robinot pour Caricatures et caricature, 20.07.2007
http://www.caricaturesetcaricature.com/article-12529077.html

 

Pour Madeleine Rébérioux, après1900,  la grève est entrée dans l’horizon familier des prolétaires : un gréviste sur 16 ouvriers d’industrie en 1906, 270 000 grévistes et 4 millions de journées chômées en 1904, 485 000 grévistes en 1906. Aux revendications de salaire, toujours dominantes, aux grèves de colère ou de solidarité pour la réintégration d’un camarade s’ajoutent le combat pour faire réduire le temps consacré au travail.
Tous les syndicats bénéficient de la poussée des grèves.
Mais le patronat a appris à s’organiser (lock-out).
Ces conflits sont souvent payés par une misère effrayante : aux Forges d’Hennebont, d’avril à août 1906, 1800 ouvriers ne se nourrissent que de crabes et de pain (350 gr par jour et par famille au départ, 750 gr par famille et par semaine à la fin).

Pourquoi 1906 ?
La CGT, par une démarche volontariste, a décidé de faire cette année-là un 1er mai « pas comme les autres », de « canaliser tout effort syndical vers une seule revendication ». La journée de huit heures est choisie comme pôle du désir ouvrier : au temps du travail, à celui du repos s'accole, notion neuve pour la classe ouvrière de la grande industrie, celui du loisir. Un beau dessin de Grandjouan publié dans l'Assiette au beurre du 1er mai symbolise le rythme ternaire des jours futurs. Vivre ce n'est pas seulement survivre : cette espérance la CGT entreprend depuis son congrès de Bourges (1904) de la faire pénétrer dans la conscience de millions d'êtres humains.
   Journaux, affiches, tracts, six millions de papillons collés partout, brochures, meetings confédéraux dans 80 villes - sans parler des meetings fédéraux - la Confédération fait un gros effort. A la Bourse du travail de Paris, une immense banderole : à partir du 1er mai nous ne travaillerons plus que huit heures par jour. Cette formule est chargée de sens multiples : souhait ou espérance pour les plus modérés, décision derrière laquelle se profile la grève générale pour Pouget ou Dubéros, les premiers pères du 1er mai 1906, appel à la combativité pour le secrétaire général de la Confédération, Griffuelhes.
  Certes les médiocres résultats de la souscription, le refus de certaines fédérations - le textile -, les objectifs plus « raisonnables » fixés par d'autres - le livre - prouvent que le mythe n'a mobilisé ni toute la classe ouvrière ni même toute la CGT. Et pourtant à Paris beaucoup de vieux métiers sont en grève dès le mois d'avril. Un vaste mouvement de grève prolonge l'arrêt du 1er mai dans le bâtiment, dans l’ameublement, chez les typos, et chez ces travailleurs du XXe siècle, les hommes de la voiture et du métro. Bientôt ils sont rejoints par les métallos qualifiés. 48% des grèves de cette grande année font gerbe autour du 1er mai. Et le 13 juillet 1906 est votée la loi qui rend obligatoire le repos hebdomadaire. Même si la province a montré moins d'ardeur, le 1er mai 1906 a révélé des possibilités nouvelles.
La peur qu'il a inspirée, excitée par la campagne d'affolement de l'Écho de Paris et de la Libre Parole et dont témoignent les provisions accumulées par la bourgeoisie, les vaches et les lapins logés dans les écuries, voire les capitaux casés provisoirement en Belgique a été utilisée par Clemenceau, ministre de l’intérieur pour monter un complot « antirépublicain » commun à l’extrême droite et à l’extrême gauche : le 30 avril, un bonapartiste est arrêté en même temps que le secrétaire général et le trésorier de la CGT.
Cette grande peur est pourtant factice. en province les incidents sont limités à qq ports ; à Paris la campagne de presse n’est soutenue ni par les radicaux ni par les catholiques. La détestation de la CGT par Clemenceau durera par la suite. La cassure du Bloc des gauches est en route.

Madeleine Rébérioux, La République radicale 1898-1914, NHFC, Points Seuil 1975



huma-02051906


L'Humanité, Une, 2 mai 1906



huma01051906

voir aussi les journées précédentes,
la mobilisation des troupes par le gvt (Clemenceau ministre de l'Intérieur),
l'invention d'un complot et l'arrestation de Victor Griffuelhes
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1906

PS : le 13 juillet 1906, le parlement vote la loi qui rend obligatoire le repos hebdomadaire

En 1919, Clemenceau fait voter la loi des 8 heures
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/01/33744861.html



sur l'histoire du 1er mai,
un storify de Mathilde Larrère en 58 tweets
http://storify.com/LarrereMathilde/1er-mai-fete-des-travailleurs-et-des-travailleuses

.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 avril 2017

Montchamp 2017

 

Montchamp 2017

Cérémonie d'hommage aux résistants et aux déportés
30 avril 2017... sous une pluie dense et froide ...

 

7420

sur le mur, en arrière du monument conçu par Alfred Janniot, les noms de résistants et déportés (détail)


7454

 

7467


 

7468

 

7470


 

7472


 

7479


 

7485



 

Journée des déportés, 30 avril 2017
http://www.afmd.asso.fr/MESSAGE-2017-JOURNEE-NATIONALE-DU.html

La FNDIR, la FNDIRP, l’UNADIF, la FMD, les amicales de camps appellent à la vigilance


 
Comme chaque année ce dernier dimanche d’avril est consacré à la journée du souvenir des Victimes et Héros de la Déportation. La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires.

Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais bien vers notre présent et notre avenir.La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort.

Face à la montée du nationalisme, de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme, au déchaînement de fanatismes politiques ou religieux et à la fréquente remise en cause des principes du droit et de la démocratie, le message des déportés est d’une brûlante actualité.

Les conflits qui déchirent le Moyen Orient et d’autres parties du monde, les millions de femmes, d’hommes et d’enfants obligés de fuir les lieux de combats, le terrorisme international, les semeurs de haine, la tentation des pays à se replier sur eux mêmes au détriment de l’indispensable solidarité,
tous ces éléments requièrent une action commune contre ces dangers qui menacent l’avenir.

La journée du souvenir nous donne donc l’opportunité de concrétiser notre hommage
en lançant un appel pour que tous les efforts soient poursuivis
afin de donner son plein sens à la devise de la République :

Liberté - Égalité - Fraternité


- L'Association des Amis du Monument a pour
Vice Présidente : Mme Suzanne Lecouflet (Vaudry)
Secrétaire - Trésorière : Mme Chantal Lepeltier (Lassy)

Les enfants de l'école Henri Morel ont lu
Le Globe, un poème de Nazim Hikmet

Offrons le globe aux enfants
Au moins pour une journée
Donnons-leur afin qu’ils en jouent
Comme d’un ballon multicolore,
Pour qu’ils jouent en chantant
Parmi les étoiles.
Offrons le globe aux enfants,
Donnons-leur comme une pomme énorme,
Comme une boule de pain toute chaude
Qu’une journée au moins,
Ils puissent manger à leur faim.
Offrons le globe aux enfants,
Qu’une journée au moins le monde apprenne la camaraderie.
Les enfants prendront de nos mains le globe
Ils y planteront des arbres immortels.



1939-1945 - Fusillés et morts en déportation
Les noms ont été lus par Mme Monique Chesnel,
petite-fille d'Henri Morel fusillé le 6 juin 1944 à la prison de Caen.

AUVRAY Roger
ANGER Yvette
Mme BASNIER
BAZIN Raymond
BELLANGER Georges

BIZE René
BILAIS Louis
BOSCHER Henry
BOUILLOŃ Louis
BOSSU Henry

BREARD Joseph-Roger
BRUNET Jules
CAULET François
CHATEL. René
CHAUFFRAY André

DELAHAYE Emile
DUJARDIN Fernand
DURAND Georges
EUDELINE Jules
FAY André

FIZEL Edouard
FREMOND Samuel
GUEZET Auguste
GUEZET Pierre
GUILBERT André

HEBERT Maurice
HILLIOU Joseph
LAIR Alexis
LAIR Gustave
LAIR Henry

LAMOUREUX Camille
LAMOUREUX Marcel
LEBRETON Pierre
LECHARTIER Bernard
LEFEVRE Jean-Baptiste

LE FOLL Olivier
LE MARE Maurice
LEMONNIER Jean-Paul
LEPETIT Camille
LOISELET Elisée

LOSLIER René
MALIVOIR Emile
MARCHAND Bernard
MARIE Anatole

MENARD Henry
MENOCHET Pierre
MONSION Jean
MOREL Henry
DU PERRIER DE LARSAN Marc

PETRON Albert
POIRIER François
POUPION Henry
REQUEUT Joseph
REVERT Lucien

SCHUH Henry
SCHUH Gabriel
SPETIC Francis
TURQUET Raymond
VINCENT Marcel

.
morts après leur retour :
DEBON Maurice
Mme DESERT
DRUCKER Abraham
FALCOZVIGNE Roger
FORTIN Raymond

HEUZE Louis
JOURDAN Edmond
LEGRAND Louise
LEMIERE Maurice
LEROY André

MAHY Louise
MARTIN Marcel
PEYET Jenny
PELET Jean-Pierre
DU PERRIER DE LARSAN Alain

ROBBES Léon
THIEL Jean
THOMAS Ambroise
THOMAS Léon
VANDEBULCKE Henry


.

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,