14 juillet 2017

1880 : 14 juillet, Fête nationale

 


Le 14 juillet, Fête nationale depuis 1880
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fête_nationale_française

 

 

9-bastilleprise

Le débat parlementaire évoque la prise de la Bastille (14 juillet 1789)
Robert Enrico, Les années Lumière
http://www.youtube.com/watch?v=v64ROuDke_U

 

federation1790

et la fête de la Fédération (14 juillet 1790)
Robert Enrico, Les années Lumière
http://www.youtube.com/watch?v=hd1Hk7Dn1gY

voir également, en 2016
14 juillet 1790 - Fête de la Fédération
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/07/14/34084234.html



En 1880, La loi ne choisit pas et précise seulement le 14 juillet :

14juillet-1880

 

La Troisème République : une ère de commémoration nationale et civique

- « La Troisième République a mis en place ce que M. Pierre Nora a appelé le « modèle   classique   de   la   commémoration nationale »,   reposant   sur   la   triple affirmation  de  la  France,  de  la  République  et  de  la  Nation  (2),  à  travers  les  cérémonies  du  14  juillet  et  du  11  novembre,  introduites  par  le  Parlement  qui, comme cela a déjà été indiqué, est à l’origine de ces deux cérémonies.

Le  14  juillet,  qui  célèbre  l’unité  d’un  peuple  autour  de  la  nation  mise  en  scène  par  la  fête  de  la  Fédération  de  1790, est au cœur de la culture républicaine de la commémoration. Le 14 juillet est d’ailleurs la fête de la République, instituée par l’article unique de la loi du 6 juillet 1880 : « la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet »

Le  fait  que  cette  date [Fête de la Fédération 14 juillet 1790] soit  souvent  confondue  avec  celle  de  la  prise  de  la  Bastille   n’a   rien   d’étonnant   car   dès   l’origine,   le   14   juillet   est   une   date   « bicéphale  »  :  pour  les  vrais  républicains,  c’est  au  14  juillet  1789  que  la  fête  nationale  rend  hommage,  la  fête  de  la  fédération  n’étant  que  la  réplique  de l’événement   historique   et   symbolique   survenu   aux   premiers   jours   de   la   Révolution.  Péguy  l’a  fort  bien  exprimé  dans  son  ouvrage  Clio :  « La  prise  de  la   Bastille,   dit   l’histoire,   ce   fut   proprement   une   fête,   ce   fut   la   première  célébration,   la   première   commémoration   et   pour   ainsi   dire   le   premier anniversaire  de  la  prise  de  la  Bastille  (...)  Ce  n’est  pas  la  fête  de  la  Fédération  qui  fut  la  première  commémoration,  le  premier  anniversaire  de  la  prise  de  la Bastille. C’est la prise de la Bastille qui fut la première fête de la Fédération, une  Fédération avant la lettre ».   
La commémoration de la prise de la Bastille est donc un choix volontaire de la part des fondateurs de la Troisième République : ce jour là, les Français ont été libérés des chaînes de l’Ancien Régime et leur égalité politique et juridique est devenue  une  réalité.  Le  14  juillet  est  notre  «  date-souvenir  »  la  plus  importante,  car  elle  nous  rappelle,  chaque  année,  ce  qui  fonde  notre  identité  politique  en réaffirmant  les  principes  de  liberté,  d’égalité  et  de  fraternité  que  la  prise  de  la Bastille a concrétisés. Gambetta, en utilisant un terme religieux, a synthétisé, dans un  discours  prononcé  le  14  juillet  1872  à  La  Ferté-sous-Jouarre,  le  sentiment  de  régénération  inséparable  du  14  juillet  :  «  c’est  la  vraie  date  révolutionnaire,  celle  qui  a  fait  tressaillir  la  France  (...) On  comprend  que  ce  jour-là  notre  Nouveau Testament nous a été donné et que tout doit en découler ».

rapport Accoyer 2008 - page 109
http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i1262.pdf


.

 

 

 

Monet-montorgueil

Les drapeaux de La Rue Montorgueil peints par Claude Monet,
ce n'est pas un 14 juillet,
mais le 30 juin 1878, en liaison avec l'Exposition universelle de 1878.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Rue_Montorgueil


.
.

Posté par clioweb à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


14 juillet 1789, La prise de la Bastille

 

14 juillet 1789, La prise de la Bastille
d'après le film de Robert Enrico, Les années Lumière - extrait vidéo 8 mn 47
http://www.youtube.com/watch?v=v64ROuDke_U

+ article Wikipedia et biblio
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_la_Bastille

 

 

1-auxarmes

Camille Desmoulins au Palais Royal : Aux Armes !
(pour empêcher une saint-barthélémy des patriotes)

 

2-ilnousfautla bastille

Le District exige que l'on ouvre les portes de la Bastille au peuple

 

3-nousvoulons

Nous voulons la Bastille - Faites leur enlever les canons

 

4-bastille-7prisonniers

Le comité permanent de l'Hôtel de ville à table avec de Launay
La Bastille ? 7 prisonniers seulement

 

5-district

" Le District exige que l'on ouvre les portes au peuple "
de Launay : " Ouvrir les portes, il n'en est pas question"

 

5-ilsavancent

- ils nous font signe d'entrer
- ils n'ont rien compris, ils avancent au lieu de foutre le camp

 

6-assaut

L'assaut

 

7-ilfauttirer

Launay : ouvrir les portes, il n'en est pas question
Le lieutenant : si vous ne faites par tirer, nous sommes perdus

 

8-vivelanation

- Vive le Roi ?
- Vive la Nation



9-bastilleprise


La Bastille est prise.
Le peuple parisien a fait tomber un symbole de l'Ancien Régime



Héloïse Bocher, Démolir la Bastille. L’édification d’un lieu de mémoire, Vendémiaire, 2012
RHMC 2013
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2013-3-page-175.htm
AHRF 2013
http://ahrf.revues.org/12820

 

.


.



 

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juillet 2017

Rencontres de Pétrarque 2017

 

Rencontres de Pétrarque 2017

cette semaine, sur France-Culture, 17-18 h, ou en différé

http://www.franceculture.fr/emissions/les-rencontres-de-petrarque


Relire la Révolution, Jean-Claude Milner :
Où est passée la révolution ? S Wahnich, P Ory, F Rouvillois
Valeurs : le retour de bâton ? E Bastié, L de Cock, M Canto-Sperber


à suivre
13.07 Culture pour tous, culture de classes ? N Heinich
14.07 Animaux, robots : l'humanité détrônée ? P Picq, S Tisseron, JB Jeangène Vilmer



.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juillet 2017

Morbihan : Savoirs essentiels en SES

 

SES-56-essentiels

« savoirs essentiels » en SES :
Connaissances, notions
Savoir-faire statistiques
mécanismes - source apses

fichier de 40 pages en pdf
http://www.gurunes.fr/app/download/8087465376/Petit_Memento_SES_Term.pdf

http://www.swipe.to/1023dn?p=skpbkwcKz
http://www.gurunes.fr/d%C3%A9couvrir-les-ses-en-term/


« Ce travail est le fruit de la réflexion des membres du groupe de secteur du Morbihan.
Il a pour objectif de proposer une forme d’harmonisation des pratiques pédagogiques dans le cycle terminal en SES,
tout en aidant à la synthétisation / appropriation des savoirs et savoir-faire par les élèves.
Bien-sûr, il n’a aucune prétention à constituer une quelconque forme de « modèle ».
Il pourra fournir la base d’une discussion, et est susceptible d’évoluer
au gré des propositions et apports des uns et des autres au fil des années ».

L’équipe du groupe de secteur Sciences économiques et Sociales du Morbihan
Claire Blangonnet
Jocelyne El Amiri
Elisabeth Gillot
Laure Le Gurun
Fouad Meije
Pascale Sachot
Corinne Seignet
Erwan Tanguy



 ue-eco

un exemple (détail) :
Eco 2-2— Quelle est la place de l’Union Européenne dans l’économie globale ?


.

Posté par clioweb à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Erasme, L'éloge de la folie

 

Erasme, L'Eloge de la Folie, Anvers 1511
http://classiques.uqac.ca/classiques/erasme/erasme.html

 

ERASME. Eloge de la Folie, Paris, Classiques Garnier, 1936
latin français, traduction de Pierre de NOLHAC, BCS Louvain
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/erasme_eloge/lecture/default.htm

Eloge de la Folie, texte entier, Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89loge_de_la_folie_(Lejeal)/Texte_entier

Philippe Cibois
http://enseignement-latin.hypotheses.org/7193

Magnard
http://www.magnard.fr/ressources/9782210104037/C08_pro126.doc


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juillet 2017

Thuringe : les paysans contre l'impôt

 

Raconte-moi ta thèse... sur la révolte des paysans contre l’impôt
Camille Gévaudan - Libération 07.07.2017
http://www.liberation.fr/sciences/2017/07/07/raconte-moi-ta-these-sur-la-revolte-des-paysans-contre-l-impot_1573549


«Dans les révoltes du XVIIe et du XVIIIe siècles, on imagine toujours une foule armée de piques et de faux qui veulent tuer le percepteur, pendre le seigneur, brûler les registres… C’est l’image d’un peuple impulsif, bestial et irrationnel que les autorités veulent donner dans les textes qu’elles produisent. En réalité, les paysans sont très bien organisés, alors même qu’ils sont parfois plusieurs milliers. Ils ont un système de représentation par des délégués – qu’on appelle "syndics" – choisis par élection, désignation ou tirage au sort. Ils ont aussi un système de collecte d’argent, de correspondance avec les tribunaux et de collecte de témoignages qui nourrissent les plaidoiries des avocats… D’ailleurs, quand les autorités envoient les soldats dans les villages, elles en profitent pour faire saisir ces correspondances et faire main basse sur l’information. Elles supportent très mal cette organisation de leurs sujets sur laquelle elles n’ont pas de prise ».


Rachel Renault, La Permanence de l’extraordinaire. Fiscalité d’Empire, constructions du pouvoir et interactions sociales dans les principautés, comtés et seigneuries de Reuss, Schönburg et Schwarzburg, du milieu du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle

thèse soutenue en 2014
http://www.ihmc.ens.fr/-RENAULT-Rachel-336-.html
publication à venir aux presses de la Sorbonne.

Seigneurs et sujets face à la mémoire des révoltes dans le territoire Schönburg, XVIIe-XVIIIe siècles,
in Stéphane Haffemayer (dir.), L’écriture et la mémoire des révoltes et révolutions, Cahiers du CRHQ n° 4, Caen, 2013

http://www.unicaen.fr/mrsh/crhq/cahiers/page-cahier.php?id_num=9

http://www.unicaen.fr/mrsh/crhq/cahiers/page-article.php?num=333&ch=9

Rachel Renault (EHESS), « Et repousser la violence par la violence  »  :  constructions  narratives,  stratégies  discursives  et légitimations  concurrentes. Seigneurs  et  sujets  face  à  la  révolte  en Saxe  et  Thuringe  dans  la  seconde  moitié  du  XVIIe
JE Dire et raconter les révoltes à l'époque moderne, Rennes 16.06.2016
http://cerhio.fr/IMG/pdf/2-_Dire_et_raconter_les_re_voltes.pdf
.

.



http://www.crhq.cnrs.fr/cahiers/page-article.php?num=333&ch=9

Posté par clioweb à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Monet, série des cathédrales

 

monet-cathe-mo

Musée d'Orsay : les 5 cathédrales de Monet réunies dans la galerie impressionniste
http://twitter.com/MuseeOrsay/status/884004220298420224

 

Peut-être, de gauche à droite
http://bit.ly/2sHZDNW
Le portail et la tour Saint-Romain, effet du matin
Le portail et la tour Saint-Romain, plein soleil
Le portail, soleil matinal
Le portail, temps gris
Le portail vu de face ?


La Série des Cathédrales de Rouen est un ensemble de 30 tableaux peints par Claude Monet représentant principalement des vues du portail occidental de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (deux autres tableaux représentent la cour d'Albane), peintes à des angles de vues et des moments de la journée différents, réalisées de 1892 à 1894.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Série_des_Cathédrales_de_Rouen


Le Musée d'Orsay à Paris en possède et expose cinq :
Le Portail et la tour Saint-Romain, effet du matin (W13469),
Le Portail et la tour Saint-Romain, plein soleil, Harmonie bleue et or (W136011);
Le Portail, soleil matinal, Harmonie bleue (W135510),
Le Portail, temps gris (W13218),
Le Portail vu de face, harmonie brune (W 13197),


Le Musée Marmottan à Paris en possède une (La Cathédrale de Rouen, effet de soleil, fin de journée, W132712),
tout comme le Musée des beaux-arts de Rouen (Le Portail et la tour Saint-Romain, temps gris, W134513).


  «  La série des Cathédrales de Rouen lui prendra trois années de labeur angoissé. À son épouse, il confie : « Chaque jour, j'ajoute et surprends quelque chose que je n'avais pas pu encore voir. Quelle difficulté, mais ça marche. » Il ajoute encore : « Je suis rompu, je n'en puis plus […]. J'ai eu une nuit remplie de cauchemars. La cathédrale me tombait dessous, elle semblait bleue, ou rose, ou jaune ! »
   « Paradoxalement, la démarche, ô combien inédite et déroutante pour son époque, permet à bon nombre de ses contemporains
d'apprécier enfin l'extraordinaire acuité du regard de Monet : il montre les formes dans la lumière certes, mais donne aussi à ressentir
toutes les vibrations de la matière éclairée. La touche est désormais très dense, presque compacte,
et chaque touche, décomposée, s'accorde avec sa voisine pour créer la juste nuance ».

dossier de presse, expo Monet 2010, page 14
http://www.grandpalais.fr/pdf/dossier_pedagogique/DP_Monet_gngp_enseig.pdf
.

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 juillet 2017

Cézanne, portraits en série

 

Cézanne, portraitiste en série, Le Monde 23.06.2017
Le Musée d’Orsay présente une soixantaine d’œuvres de l’artiste, des variations sur des modèles identiques.
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/06/23/cezanne-portraitiste-en-serie_5150259_1655012.html


L’exposition présentée sur le site du Musée d’Orsay
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/portraits-de-cezanne-46126.html


cezanne-portraits-g
Cézanne, portraits indexés par G images


Cézanne, portraits (dont Hortense) et autoportraits
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Cézanne

+ Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Paul_Cézanne?uselang=fr#Portraits


Le garçon au gilet rouge (Orsay - NGA Washington - Buhrle)
http://www.societe-cezanne.fr/2017/05/09/le-garcon-au-gilet-rouge-1888-1890-r656-fwn494/


 

cezanne-event

Portrait de Louis Cézanne lisant L’Evénement, 1866 National Gallery of Art, Washington - photo JA sut Twitter

en arrière, Sucrier, poires et tasse bleue,
une des premières natures mortes de Cézanne (1865-1870) Musée Granet Aix-en-Provence
http://www.societe-cezanne.fr/2016/07/15/levenement-portrait-de-louis-auguste-cezanne/


« In this calculated composition, he seated his father precariouly near the edge of the chair
and tilted the perspectival slope of the floor as though trying to tip his father out of the picture »
http://www.nga.gov/content/ngaweb/Collection/art-object-page.52085.html


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2017

Evreux Georges d'Amboise



evreux-amboise

Evreux - une Renaissance en Normandie

Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène

8 juillet - 22 octobre 2017

Georges d'Ambois (1460-1510) contribue à transformer le site de Gaillon en un château Renaissance complet (logis et jardins).

Il a collectionné un très grand nombre d'œuvres d'art venues d'Italie
il a commandé un tableau de retable à André Mantegna et a possédé un tableau du Pérugin.
Il fait venir des artistes italiens comme Andrea Solari.
Son inventaire après-décès décompte ainsi 58 manuscrits dans son palais de Rouen et 195 au château de Gaillon.
Il fait travailler plusieurs enlumineurs venus de Paris et de Rouen pour réaliser des ouvrages.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_d%27Amboise


Le château de Gaillon  :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Gaillon

.

 

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2017

Cercleshoah : P Laborie Le chagrin...

 

Histoire et mémoire de la Résistance (Pierre Laborie)
approche critique du livre de Pierre Laborie
Le chagrin et le venin ; Occupation. Résistance. Idées reçues

par Martine Giboureau, pour le Cercle d'étude de la déportation et de la shoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article618


I - Chronologie de l’histoire et de la mémoire de la Résistance :
 une succession de « prêts-à-penser » ?
La France héroïque
Le Chagrin et la Pitié
La France résignée, passive voire complice face à l’occupant
la « découverte » du génocide des juifs ; la reconnaissance des Justes

II - Définitions de quelques termes-clés

III - Le travail de l’historien sur une période contemporaine

Le problème des sources pour cerner les aspects quantitatifs
Les méthodes d’analyse
Les enjeux politiques et sociétaux (sociaux ? )


rappel :
compte rendu de l'ouvrage par Cécile Vast pour la revue Historiens & Géographes (2011)
http://aphgcaen.free.fr/chronique/415/Laborie-Vast.pdf
 .

.

.

 

Posté par clioweb à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,