10 octobre 2018

RVH : manuels et histoire de 'l'art

 

livrescolaire4

Les arts au siècle des Lumières
Le Livre scolaire 2017, 4eme , p 52-53
http://fr.calameo.com/read/000596729a16ac469613f

 

bordas1971

double page dans le Bordas 3eme 1971

 

istra-1970

une page, couleurs et monochrome
Istra 3e 1971



nat-1960

gravures en monochrome
Nathan classe de seconde, 1960

quelques pistes :

- Les techniques d'impression pèsent lourd. Mais la couleur apparaît tôt.

- Dans ces manuels, quelle place donnée aux images, en monochrome ou en couleur par rapport au texte ?

- Quel rôle ? simple illustration ? ou support pour une analyse vraiment guidée ?

- Quelles indications sur la source ? sur le contexte ?

- quel apport de l'image fixe par rapport à une vidéo ? Kim Phuc

- Vidéo : La diffusion des Apocalypse a provoqué un débat vif sur la manipulation des images (colorisation,bruitage...)


quelques suggestions :

- Les images les plus célèbres ont été étudiées et mises en contexte.
ex : Migrant Mother

Voir aussi les séries de l'été dans la presse.

- Commons, une médiathèque indispensable pour les enseignants
       dans la recherche interne, par  exemple taper : category + Daumier

- L'histoire par l'image

- Histoire de l'art : Daniel Arasse

  France-Culture lui a tendu un micro pour 25 séances.
  Sans pouvoir montrer les images. Le Web Gallery le faisait déjà sur internet

  La TV se contente de d'art d'art, le temps d'une simple pub. France 5 diffuse La Grande Galerie

- Archiver les dossiers de presse des expositions

à suivre
 

.

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 octobre 2018

Kim Phuc « La fille de la photo »

 

kim1

Le cliché monochrome de Nick Ut (AP) Prix Pulitzer en 1973

Kim Phuc est « La fille de la photo » (Denise Chong 2003). Nick Ut l’a photographiée le 8 juin 1972 fuyant le village de Trang-Bang, à 65 km au Nord-Ouest de Saigon . Elle hurle de douleur après avoir été brûlée lors du bombardement du village par l’aviation sud-vietnamienne.


kimvid2

Vietnam Napalm : Phan Thi Kim Phuc
video couleur ITN 1mn 32 ‘copie écran vers la 55e seconde
http://www.dailymotion.com/video/xdn73g

 

kimgoogle

Il existe de nombreux autres cadrages, dont Photo : Bettmann/CORBIS sur le site de Paul Gerhard

interroger Google images
ou consulter l'atelier de Blois 2007 :
http://clioweb.free.fr/blois/kimphuc.htm
http://clioweb.free.fr/blois/kimphuc.pdf

 

 
La tentation permanente de la censure
Nick Ut, le photographe travaillait alors pour l’Associated Press, à la suite de son frère, tué en 1967.
En 1972, la photo a été vendue à toute la presse par AP, mais au départ « an editor at the AP rejected the photo of (naked) Kim Phuc »

Facebook a tenté de faire de même en 2016, après une republication par un journal norvégien.
Facebook Restores Iconic Vietnam War Photo It Censored for Nudity (Aftenposten Oslo newspaper)
http://www.nytimes.com/2016/09/10/technology/facebook-vietnam-war-photo-nudity.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Nick_Ut

 

Sur le web, il existe deux sources très bien documentées :

Horst Faas and Marianne Fulton, « The survivor, Phan Thi Kim Phuc and the photographer Nick Ut »,
un dossier mis en ligne à l’occasion d’une exposition au London Science Museum
http://digitaljournalist.org/issue0008/ng_intro.htm

Paul Gerhard, « Die Geschichte hinter dem Foto Authentizität, Ikonisierung und Überschreibung eines - Bildes aus dem Vietnamkrieg »
http://www.zeithistorische-forschungen.de/site/40208413/default.aspx


Das mädchen und das photo - Une photo accuse : la petite fille brûlée au napalm
Le documentaire de Marc Weise a été diffusé en 2012 sur Arte
Une version a été en ligne en 3 parties sur Youtube
http://www.youtube.com/watch?v=Qq-wbWReYNg
http://www.youtube.com/watch?v=_iTZKaT51VY
http://www.youtube.com/watch?v=K8ctnw00YGY

 

2 articles d’Annick Cojean pour Le Monde

L’enfant symbole du Vietnam, Annick Cojean Le Monde, 19.08.1997
http://clioweb.free.fr/blois/cojean.pdf

« La fille de la photo » sort du cliché
Annick Cojean 
M le magazine du Monde 15.06.2012 + Mis à jour le 30.01.2018
C'est une image qui a suffi à dire l'horreur de la guerre du Vietnam. Kim Phuc aurait pu n'être à jamais qu'une victime. Mais la photographie a changé son destin, en plaçant sur sa route une poignée d'anges gardiens.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/06/15/la-fille-de-la-photo-sort-du-cliche_1718256_3216.html


articles et liens dans Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Phan_Thi_Kim_Phuc
http://fr.wikipedia.org/wiki/Phan_Th%E1%BB%8B_Kim_Ph%C3%BAc

 
Parmi les ouvrages :
Annick Cojean Retour sur images Grasset 1997
Denise Chong La fille de la photo - Belfond 2001 - Pocket 2003
Marie-Monique Robin, Les 100 photos du siècle Editions du Chêne (2004)
Laurent Gervereau, Dictionnaire mondial des images
Nouveau Monde éditions (2006)


Kim Phuc et Nick Ut, le bombardement, la photo et ses suites,
dont en 2012, Kim Phuc et ses héros, 40 ans après

http://clioweb.canalblog.com/tag/kimphuc


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2018

L'histoire sans parité ?



Pourquoi l'enseignement de l'Histoire reste dominé par les hommes ?

http://www.lesinrocks.com/2018/10/06/actualite/mettons-fin-la-domination-masculine-en-histoire-une-signataire-du-manifeste-sexplique-111131680/

Entretien avec Pascale Barthélémy - ENS Lyon – Les Inrocks 06.10.2018
http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/membre/68


« Nous ne faisons pas de hiérarchie entre les luttes, mais celle-ci nous paraît importante à mener aujourd'hui »


L’Appel, publié juste avant les RVH de Blois interroge le manque de parité dans l’écriture de l’histoire.
Elle évoque aussi la place des femmes dans les programmes du secondaire.

La Place des femmes dans l’histoire – Une histoire mixte
http://www.mnemosyne.asso.fr/uploads/Flyers/983103_dep_femmes_v1.pdf

L’ouvrage publié par Belin en 2012 voulait renouveler le discours sur l’histoire
et rendre les femmes davantage visibles.
« Les sociétés du passé étaient composées à la fois d’hommes et de femmes,
la moindre des choses est de parler des deux ».

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 octobre 2018

Appel de 440 historiennes

 

mlisa

 

Mettons fin à la domination masculine en histoire

Appel des 440 historiennes françaises – Le Monde 03.10.2018

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/03/l-appel-de-440-historiennes-francaises-mettons-fin-a-la-domination-masculine-en-histoire_5364200_3232.html


La liste des signataires
http://fr.scribd.com/document/390033016/Liste-Des-Historiennes-Signataires#from_embed



une supplique aux patrons de presse :
une tribune ne pourrait-elle pas paraître en même temps
dans un quotidien comme Le Monde et sur le site militant auteur du texte ?
Ainsi, Olivier Erzscheid archive sur le site Affordance une copie de ses tribunes publiées par Libération



Mnémosyne   a mis en ligne en extrait le premier paragraphe
http://bit.ly/2E3iDR7

« La visibilité du livre d’histoire n’est que marginalement celle des historiennes, à l’image du visage flouté de Mona Lisa sur l’affiche 2018 des rendez-vous de l’histoire de Blois.

Tribune. Comme chaque année, la communauté historienne inaugure son salon du livre. Les Rendez-vous de l’histoire de Blois sont d’abord, comme le dit le dépliant, une « gigantesque librairie » d’histoire où se pressent des centaines d’éditeurs et d’auteurs venus rencontrer leurs lecteurs. D’année en année, cette manifestation s’est imposée comme le moment de visibilité unique donné à la production et à la recherche historiques, avec ses stars, ses invités, ses évités, ses dîners, ses conférences à guichets fermés.

Autant le dire d’emblée : si nous n’employons pas l’écriture inclusive, c’est qu’au fond elle est peu nécessaire ici. La visibilité du livre d’histoire n’est que marginalement celle des historiennes, à l’image du visage flouté de Mona Lisa sur l’affiche du festival. Alors c’est vrai, beaucoup de chemin a été parcouru, grâce aux collègues qui nous ont précédées : la parité progresse au sein des manifestations, des commissions préparatoires et des jurys.

L’association Mnémosyne, qui milite pour l’histoire des femmes et du genre, a obtenu pour la première fois en 2010 de pouvoir organiser une table ronde. Mais la grandeur symbolique, elle, ne se partage pas au salon et elle est indubitablement masculine, comme l’est emblématiquement et quasi systématiquement le « Grand prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois » (dix-huit hommes primés pour trois femmes, proportions comparables à celle du prix du livre d’histoire du Sénat, quatorze hommes primés pour deux femmes)

 

Médiapart publie de plus longs extraits, mais oublie l'essentiel, les propositions avancées

http://bit.ly/2BZbRsU


Un symptôme […]


« Dans les sciences humaines, les femmes représentent près de la moitié du corps des maîtres de conférences mais ne sont plus que 29 % dans le rang professoral et 25,5 % au sein des directions de recherche au CNRS. En outre, les femmes deviennent professeures à un âge plus avancé, avec une différence de salaire constatée de près de 1 000 euros en fin de carrière. Surtout, la domination masculine dans le champ historique est palpable dans les espaces de visibilité et de pouvoir académique : les directions de publication, de revues, de collections, les lieux de prestige (au Collège de France, 3 historiennes pour 12 historiens, seulement un tiers de directrices dans les établissements de recherche français à l’étranger, etc.). Enfin la prédominance des hommes est écrasante dans les grandes collections d’histoire qui offrent de la visibilité aux travaux de recherche : exemples parmi tant d’autres, sur les 219 livres publiés dans la collection la « Bibliothèque des histoires » de Gallimard, 16 sont signés par des femmes ; dans « L’univers historique » du Seuil, 28 livres publiés par des femmes pour 199 signés par des hommes.


Discriminations « indirectes »

Certes, la position subalterne des historiennes est partiellement le fruit de discriminations “indirectes”. Elles répondent moins souvent que les hommes aux sollicitations des institutions, se présentent moins nombreuses à l’agrégation ou à l’habilitation à diriger des recherches (HDR), candidatent moins aisément aux appels à communiquer et à publier. Elles sont souvent réservées à l’idée de prendre la parole dans les médias.

Alors quoi ? Les femmes seraient donc les premières responsables de leur marginalisation académique ? Un tel raisonnement se heurte à une réalité incontestable : si les femmes publient moins, c’est d’abord parce que leur temps n’est pas celui des hommes. Même si nous connaissons des collègues masculins à la pointe de la parité domestique, notre société fait encore largement porter la responsabilité du soin de la cellule familiale – des enfants, mais aussi des parents âgés – aux femmes.

Dans l’université, cela se traduit aussi souvent par un engagement intense auprès des étudiants et des étudiantes dont chacun sait qu’il est chronophage. À bien des égards, le temps des femmes est compté. Leurs dossiers comportent statistiquement moins de publications à âge égal que ceux des hommes, moins de participations à des colloques supposant des déplacements, et en amont, moins de missions prolongées en archives ou sur le terrain. »
.

[ Comment réagir ? (titres)

- Défendre la représentation égalitaire des femmes dans les comités de recrutement et jurys de concours

- Modifier les critères d’évaluation (qualité et originalité)

- Prendre en compte les contraintes spécifiques des carrières féminines

- Lutter contre l’invisibilité à toutes les échelles : dans nos enseignements, dans les instances académiques, dans les concours

- Encourager les jeunes femmes qui entrent dans la carrière

- Enfin nous appelons tous nos collègues à la solidarité ]

[...]

Conclusion
« Notre tribune n’est pas une complainte, elle est tournée vers l’avenir. Beaucoup d’entre nous font de belles carrières. Au prix de luttes tenaces. Nous voulons que l’histoire devienne davantage l’affaire de toutes et de tous, et que les nouvelles générations puissent partager et échanger, produire collectivement et collégialement et, au-delà de la différence des sexes, un récit du passé plus dense car nourri d’expériences plus riches. »

.

 

Posté par clioweb à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

50 histoires de mondialisations

 

capdepuy50

.
.

50 histoires de mondialisation
Vincent Capdepuy
, Alma, 2018

blogs.histoireglobale.com/50-histoires-d


Présentation de l'ouvrage mardi 16 oct - 18 h
Librairie Le Piéton de Paris, 58 rue de l’Hôtel de Ville Paris 4e

 

.

 

 

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


FIG 2018 : ateliers numériques

 

jop2024-chopin



FIG2018 – La France demain – ateliers numériques

http://eduscol.education.fr/fileadmin/user_upload/histoire_geo/PDF/Enseigner_le_numerique_Geo_web.pdf

 

1 – Le projet du « Grand Paris » : étudier le prolongement du métro à l’est parisien avec Édugéo [CM2]

2 - Raconter la France de demain [5e]

3 - Cartographie sonore d’un territoire en devenir : le quartier de l’Union à Roubaix-Tourcoing-Wattrelos [3e]

4 - Les risques impactant le littoral normand [2de +Term pro]

5 – Euroméditerranée et son éco-cité« Smartseille »

6 - Gestion des risques dans le bassin parisien avec des QR codes [2de]

7 - Déconstruire le discours sur les JOP de Paris 2024 [2de]

8 - Étudier le littoral guyanais de Mana à Awala-Yalimapo de 1948 à 2048 [1re L/ES/S]


Liens et sites utiles (surtout eduscol et edutheque)


.
.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2018

Libé des géographes 2018

 

fig2018

 

La France demain - Les pays nordiques

programme (payant, 2 euros)
http://www.fig.saint-die-des-vosges.fr/images/programme.pdf


fig-2euros


.
Le Libé des géographes, pour le 29e FIG 2018
http://www.epresse.fr/quotidien/liberation/2018-10-04/sommaire


.
Départ de Collomb : Rupture capitale
Un voyage sans retour qui s’inscrit dans une géohistoire houleuse des rapports entre Lyon et Paris. Le départ surprise du ministre de l’Intérieur, retrouvant son trône de Lyon apparaît comme un pied de nez au PR et à la toute-puissance symbolique de Paris

. Quartiers populaires : Paris perdu
. Elysée, Matignon, Assemblée… intrigues en hauts lieux
55 rue du Fbg Saint-honoré, 57, rue de Varennes, 126, rue de l’Université.
3 lieux de pouvoir, un même déni.
. De Lyon à Bordeaux, les barons tiennent la barre


Making-of : à «Libé», libre cours aux cartes
Mars et Mascot, la géo prend son envol
«La géographie c’est la science de l’espace», l’espace est une sorte de graal...

Indonésie : «Qu’est-ce que vous voyez ? Des cadavres»
La ville de Palu, une zone à risque méconnue
...éloignement des métropoles dans une Indonésie très centralisée

Belfast, à demi réinventé
20 ans après la signature de l’accord de paix,
la capitale affiche un nouveau visage mais est encore marquée par les stigmates de la guerre civile

Beyrouth, à moitié réveillé
Les établissements de nuit redessinent l’espace mais sont réservés à une jeunesse aisée.

Redoine Faïd évadé près de chez lui

ZAD : Zones à disparaître
ND des Landes, Bure, Kolbsheim, ce mode de contestation s’essouffle incapable de fédérer des militants aux combats très différents
La ZAD, une expérience de société alternative

Mobilités : la voiture s’accroche à sa place
Education prioritaire : une carte ne suffira pas.
Qui veut la peau du hamster géant ?

Martine Tabeaud : « Plus que le climat ce sont les choix politiques qui compteront »
qq pistes sur l’avenir du littoral français

Orane Luquet, géo-vigie estivale en patrouille sur l’île d’Yeu

Eurasie : Vladimir Poutine et Xi Jinping redessinent la carte
Kunyu Quantu carte du monde réalisée par Ferdinand
pour Kang Xi (1623-1688) empereur de Chine

Géopolitique révolutionnaire à l’écran
La Marseillaise, Un peuple et son roi, les territoires de la Révolution au cinéma

Waze, une fausse route ?
En Israël, en 2008, trois geeks, Uri Levine, Ehud Shabtai et Amir Shinar, prétendent
que les cartes des GPS réalisées avec les services de l’Etat sont très insuffisantes. Ils lancent Waze…

Le GPS de Google pourrait créer plus de problèmes qu’il n’en résout

George Eliot vue par Mona Ozouf
Mary Ann (ou Mary Anne) Evans (1819-1880)
http://en.wikipedia.org/wiki/George_Eliot

«Vilnius, Paris, Londres», destins sans frontières

Nathacha Appanah, tropisme des tropiques
Dans « une année lumière », l’auteure dresse sa géographie personnelle, matérielle et symbolique.

Miró, piqué de rêves
La retrospective du Grand Palais montre son évolution picturale,
sa palette de couleurs, la liberté de son geste et la richesse de son imaginaire.

Dresde, sous les ors du baroque, la colère
deux faces, l’une lumineuse, l’autre sombre.

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 octobre 2018

Caen - Séminaires sciences sociales

 

HISTEME (ex-CRHQ) - séminaires 2018-2019

(parfois ouverts aux enseignants du secondaire)

 

Prochains rendez-vous
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/histeme/manifestations

 

.

temps-empire-iberique


- Le temps de l'empire ibérique

Gouverner par l’écrit et par l’image
dans l’empire ibérique
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/public/empiriberic/manifestations/afficheEmpireIberique2018-2019.jpg

 


- Le pôle rural fête ses 25 ans

MRSH - Mardi 09/10/2018 – 14 h 30 / 18 h30
Responsable(s) scientifique(s) : Jean-Marc Moriceau

Le séminaire du Pôle rural de Caen (1994-2018). 25 ans d'action, 25 ans de formation.
Jean-Marc Moriceau, Université de Caen
Les sociétés rurales traditionnelles face à l'hiver (XVIe-XVIIIe siècles).
Olivier Jandot, Arras
Les espaces ruraux dans la France d'aujourd'hui.
Philippe Madeline, Université de Caen.

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/socrurales/5474

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/socrurales/

 
.

ville-sc-soc


- Ville et sciences sociales
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/villes

 
16.10.2018 - Déconstructions et reconstructions des villes à l’épreuve de la 2 GM
« Destructions et reconstructions à Caen après 1944 : une évaluation quantitative »
Mickaël Babiaud et Romain Stepkow (géographes, Cadomus)

« De la ville des années 1950 à la ville contemporaine : comment vivre aujourd’hui les villes reconstruites ? »
Aurélie Bourbonnais (urbaniste, Prisme/mairie de Caen)


+ De la ville des années 50 à la ville contemporaine, comment vivre aujourd’hui la ville reconstruite ?
journées Professionnelles de PRISME - Caen 11&12 octobre 2018
http://www.territoirespionniers.fr/maison-architecture-normandie/IMG/pdf/programme-prisme-2018.pdf


.
Traces de Guerre,
2 G
M
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/public/2ww/manifestations/Traces%20de%20guerre%202018-2019.pdf


Mercredi 10 octobre 2018
L’Etat contre les juifs. Vichy, les nazis et la persécution antisémite (1940-1944)
Laurent Joly, directeur de recherches au CNRS, EHESS, Paris

Mercredi 14 novembre 2018
JE - Les Français en Allemagne pendant la 2 GM, travail forcé, captivité, répression
http://sgm.hypotheses.org



- Sciences politiques
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/public/node/manifestations/S%C3%A9minaire%20de%20Sciences%20politiques%202018-2019.doc.pdf


- Espaces maritimes
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/maritime/manifestations

 

.

Alimentation & Identité(s) à travers les âges




alim-histeme1

 

une annonce à la demande de Typhaine Haziza

 

Alimentation & Identité(s) à travers les âges et les civilisations

colloque du jeudi 11 au samedi 13 octobre 2018
MRSH, Mémorial de Caen, Musée de Vieux la Romaine
Responsables scientifiques : Typhaine Haziza, Alban Gautier et Luciana Romeri
Craham - Histemé (Histoire-Territoire-Mémoire, ex CRHQ)

regards d’historiens
regards de sociologues
Rome et son empire

http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/histeme/5458

 

alim-histeme2

programme en pdf
http://iehca.eu/sites/default/files/fichiers/alimentation-histeme-1.pdf

 

- L’empire romain par le menu
voir également, à propos d’un ouvrage récent
un entretien avec Dimitri Tilloi d’Ambrosi
http://hospitam.hypotheses.org/1218

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2018

Les femmes, le travail et la Grande Guerre

 

 ad14-femmes2

« 1914, les femmes participent à l'effort de guerre sous des formes extrêmement diverses. Symbole de douceur et de réconfort, elles préparent, comme marraines de guerre, des colis à destination du front; comme « anges blancs », elles sont employées dans les hôpitaux de la région.

Elles doivent également remplacer les hommes dans les champs, les services publics, les commerces et bien sûr dans les usines. Cette main-d’œuvre nouvelle, considérée comme docile, tente de s'organiser pour faire valoir ses droits (augmentation salariale, semaine anglaise...). Mais à la fin de la guerre, elles sont encouragées à retourner dans leur foyer pour laisser la place aux poilus démobilisés ».

expo Le Calvados dans la Grande Guerre – AD 14 2015


« douceur et réconfort », « anges blancs »…

« main d’oeuvre nouvelle », « retourner dans leur foyer »

Ce résumé rapide rédigé en 2015 n’est qu’un reflet partiel de la réalité.
La brochure qui accompagne l’exposition est heureusement moins simpliste.



femmes-chiffres

 

femmes-courbe

Les femmes au travail, chiffres et graphique (manuel Term 2004)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/12/20/25962413.html


Les femmes du peuple n’ont pas découvert le travail en 1914.
En 1911, plus de 7 millions d’entre elles travaillent déjà dans les champs ou en usine (textile notamment).
Ce sont surtout les femmes de la bourgeoisie qui ont découvert le travail
(souvent grâce à une domesticité encore nombreuse)

Avec la guerre, les femmes actives ont simplement changé d’activité
(métallurgie et fabrication des armes plutôt que textile par exemple).
En 1918 et 1919, il leur a été fortement suggéré d’arrêter de travailler
(ou de retourner dans le secteur d’activité précédent)
(circulaire du 13 nov 1918).

En juillet 1920, la majorité chauvine et cléricale (Bloc National)
vote une loi interdisant l'IVG et la diffusion de toute information sur la contraception.
Il faudra près de 50 ans pour l'annuler (loi Neuwirth 1967, loi Veil 1974)

 
.

ww1-women-work


Sur cette affiche, place centrale de la femme réduite à la maternité,
avec des hommes pourtant absents...
:-)

Le nombre de naissances a été considérablement réduit,
avec un impact évident en France 20 ans plus tard, au milieu des années 1930.

Les femmes travaillent à l’usine (métallurgie plutôt que textile)
et à la terre (symbolisée par la fourche, un outil plus adapté pour un potager que pour un champ à labourer)

 

 

herse-3femmes

Photo Trois femmes tirant une herse, Lectures pour tous, 15.07.1917
Une propagande stupide imagine un travail invraisemblable

herse-usa

Le sujet est repris par des dessinateurs aux USA et au Canada pour placer des emprunts de guerre.
Et souvent reproduit sur le web avec des commentaires surprenants.

 

herse-bovins1

17.04.2020 : L'ECPAD met en ligne des photos du monde paysan en 1914-18,
dont celle de cette paysanne qui herse un champ, avec l'aide de deux boeufs.
Pas de propagande guerrière dans ce cliché réaliste.
https://www.ecpad.fr/actualites/le-monde-paysan-dans-les-fonds-de-lecpad/

.

ww1-femmes-chevaux

Une femme guidant deux chevaux tirant un extirpateur avec roues - Women's Land Army


Il existe heureusement des archives (britanniques) plus conformes
à la réalité du travail des femmes entre 1914 et 1918
source : http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Women_at_work


ww1-munitionnettes

Les munitionnettes de l'usine de Chilwell
Women at work during the First World War- Munitions Production, Chilwell, Nottinghamshire
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:National_Shell_Filling_Factory,_Chilwell

 

voir aussi 2 dossiers des Archives du Loiret
http://clioweb.canalblog.com/tag/ad45

La condition des femmes dans le Loiret depuis la fin du Moyen Âge
AD Loiret, nov 2017 - expo à voir en fichier pdf
http://www.archives-loiret.fr/une-histoire-plurielle-la-condition-des-femmes

Vivre à l’arrière - Le Loiret pendant la Grande Guerre
panneaux de l’expo + livret pédagogique
http://www.archives-loiret.fr/le-loiret-dans-la-grande-guerre-archives-service-educatif--78256.htm

dont VIII. Femmes en guerre
doc 37 : exercice de dictée en 1915
doc 38 : les Dames de Malesherbes
doc 39 : grève des munitionnettes
doc 40 : une institutrice dénoncée par des villageoises à Melleroy

 

rappel : http://clioweb.canalblog.com/tag/womenatwork

( quelques images ont été utilisées dans plusieurs billets )

 

 

 
.


(quelques images ont été utilisées dans plusieurs billets depuis 2014

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,