12 février 2018

Nouvelles menaces sur les SES ?

 

- Blanquer : scinder les « SES » en plusieurs disciplines indépendantes ?
Les Echos sur des scénarios envisagés par le ministère pour le lycée.
Le ministère dément.
info ou rumeurs ?
http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0301278475893-reforme-du-bac-les-scenarios-de-jean-michel-blanquer-2152568.php

- Lycée : La solution finale pour les SES ?
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/02/12022018Article636540152629584313.aspx
La réforme Blanquer va-t-elle permettre la victoire finale du lobby patronal (emmené par Pébereau) ?

- Les 5 malédictions des SES, Philippe Watrelot
http://philippe-watrelot.blogspot.fr/2018/02/les-cinq-maledictions-des-ses_11.html

Le dernier arrivé
Le précurseur
Le parano
L’étiquette
Le réseau (l'utiliser davantage contre les lobbys)

- L’APSES refuse de voir les Sciences économiques et sociales éparpillées façon puzzle !
http://www.apses.org/lapses-refuse-de-voir-les-sciences-economiques-et-sociales-eparpillees-facon-puzzle/

« Entre 2009 et 2010, sous Darcos et Chatel, les velléités de mise à mort des SES étaient bel et bien réelles »

-
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Le Domfrontais médiéval - 24

 

domfrontais-medieval-24c

photo : vestiges de la chapelle St Symphorien et de la courtine

 

domfrontais-medieval-24-sommaire

 

Le Domfrontais médiéval - 24  - ARCD 2017

Le patrimoine de Domfront : des résultats, enfin, mais pas un aboutissement

La courtine à gaine du château de Domfront : construction, destruction, exhumation, restauration
Cécile Cormier

Verdiers et sergents de la forêt dans le Domfrontais autour de 1300
Jean-Philippe Cormier

La plus ancienne photographie du château
Jean-Philippe Cormier



domfrontais-medieval-1


 Le Domfrontais médiéval - ARCD
Numéros précédents ( 1 en 1983 à 22 en 2015)
http://arcd.pagesperso-orange.fr/publications.htm

 sommaires détaillés, numéros 1 à 24
http://clioweb.free.fr/revues/dm/domfrontais-medieval-1-24.pdf
.


.

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 février 2018

John Perry Barlow (1947-2018)

 

barlow

John Perry Barlow (1948-2018) - photo fr.wikipedia
American poet and essayist, cattle rancher, and  cyberlibertarian political activist


« His writings include "A Declaration of the Independence of Cyberspace", which was written in response to the enactment of the Communications Decency Act in 1996 as the EFF saw the law as a threat to the independence and sovereignty of cyberspace. He argued that the cyberspace legal order would reflect the ethical deliberation of the community instead of the coercive power that characterized real-space governance
... Ethics, enlightened self-interest and the commonwealth were the elements they believed to create a civilization of the Mind in Cyberspace »
http://en.wikipedia.org/wiki/John_Perry_Barlow

A Declaration of the Independence of Cyberspace  by John Perry Barlow
http://www.eff.org/cyberspace-independence
Déclaration d’indépendance du Cyberespace  John P. Barlow  février 1996
http://editions-hache.com/essais/barlow/barlow2.html
(textes anglais et traduction en accès gratuit)

extraits :
« I declare the global social space we are building to be naturally independent of the tyrannies you seek to impose on us. You have no moral right to rule us nor do you possess any methods of enforcement we have true reason to fear ».
« Je déclare l’espace social global que nous construisons naturellement indépendant des tyrannies que vous cherchez à nous imposer. Vous n’avez aucun droit moral de dicter chez nous votre loi et vous ne possédez aucun moyen de nous contraindre que nous ayons à redouter »

« You claim there are problems among us that you need to solve. You use this claim as an excuse to invade our precincts. Many of these problems don't exist. Where there are real conflicts, where there are wrongs, we will identify them and address them by our means »
« Vous prétendez qu’il y a chez nous des problèmes que vous devez résoudre. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre enceinte. Beaucoup de ces problèmes n’existent pas. Où il y a des conflits réels, où des dommages sont injustement causés, nous les identifierons et les traiterons avec nos propres moyens »

« We will create a civilization of the Mind in Cyberspace. May it be more humane and fair than the world your governments have made before ».
« Nous créerons une civilisation de l’esprit dans le Cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde issu de vos gouvernements »
 

- Olivier Ertzscheid a publié une (Nouvelle) déclaration d’indépendance du Cyberespace. Et des cyber-citoyens.
Libération, version payante - source SN
version en accès libre, avec traduction en anglais -  Affordanceinfo 11.02.2018

extraits :
« Nous avons eu le tort de croire vos promesses ...Votre culture n’est pas la nôtre, vos règles tacites suscitent autant d’incompréhension et de désordre que chacune de vos innombrables ingérences ».
« ... nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous tentez de nous imposer par le code. Car si le code est la loi, nous n’entendons pas qu’il soit élaboré et appliqué en dehors de tout espace de délibération réellement public et sincèrement commun. »

« Vous terrifiez désormais vos propres enfants, parce qu’ils ne se reconnaissent plus dans les frontières que vous placez dans le cyberespace, et parce que chacune de ces frontières arbitraires et soumises aux lois du marché nous contraint à devenir des étrangers pour ceux qui se trouvent de l’autre côté de vos murs de données, là où nos rêves étaient simplement ceux d’une plus grande fraternité. Parce que vous continuez de nous craindre et que nous continuons de tenter de vous échapper, vous confiez à vos algocraties les responsabilités de parents auxquelles vous êtes trop lâches pour faire face. Dans notre monde, tous les sentiments et expressions d’humanité, dégradants ou angéliques, font partie d’un monde unique, sans discontinuité, d’une conversation globale de bits. Nous ne pouvons pas séparer l’air qui étouffe de l’air où battent les ailes ».

« L’art, l’histoire, la vérité des peuples et celle des révolutions, rien n’échappe à l’arbitraire de vos décisions, de vos goûts, de vos propres pudeurs, et par-dessus tout de vos propres intérêts commerciaux et financiers. Dans notre monde, quoi que l’esprit humain crée peut être reproduit et distribué à l’infini pour un coût nul. L’acheminement global de la pensée doit désormais trouver d’autres chemins que celui de vos usines, d’autres ambitions que celles de vos carcans, d’autres légitimités que celles des rentiers et des banquiers de la culture... »

en mise en ligne temporaire, une comparaison artisanale des deux versions, 1996 et 2018 :
http://clioweb.free.fr/debats/barlow-afford.pdf

 

 .

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2018

Debré et le 17 octobre 1961

 


- Michel Debré et le 17 octobre 1961
http://lacolonie.paris/agenda/michel-debre-et-le-17-octobre-1961

mercredi 14 février 2018 - 18h - 20h30
La Colonie 128 rue de La Fayette - 75010 PARIS

projection du film  17 octobre 1961, cinquante ans après, je suis là  d'Arianne Tillenon (14 mn).
Table ronde animée par François Gèze, éditeur, La Découverte :
avec
Marie-Odile Terrenoire, auteur de Voyage intime au milieu de mémoires à vif. Le 17 octobre 1961 (éditions Recherches),
Mohammed Harbi, historien,
Françoise Vergès, politologue,
Mohand Zeggagh, auteur de Prisonniers politiques FLN en France pendant la guerre d'Algérie 1954-1962 (éditions Publisud),
Gilles Manceron, historien,

Une initiative du Collectif 17 octobre 1961, Vérité et Justice, de l'Association histoire coloniale et postcoloniale (histoirecoloniale.net) et Sortir du colonialisme

- Politique du corps (post) colonial
revue Asylon(s) n° 15
http://www.reseau-terra.eu/rubrique313.html

rappel :
Métro Charonne 8 février 1962
Alain Dewerpe, Charonne, 8 février 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État, Gallimard
L'Humanité 07.02.2016
http://humanite.fr/metro-charonne-le-8-fevrier-1962-je-me-souviens-598216

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2018

UK 1918 : vote partiel des femmes



A Royaume-uni, une partie des femmes accèdent au droit de vote en février 1918.
Les autres devront attendre 1928 pour avoir le droit vote

in 1918, Parliament passed an act granting the vote to women over the age of 30
who were householders, the wives of householders, occupiers of property with an annual rent of £5,
and graduates of British universities. About 8.4 million women gained the vote

In November 1918, the Parliament (Qualification of Women) Act 1918 was passed,
allowing women to be elected into the House of Commons.


By 1928 the Representation of the People (Equal Franchise) Act extended the voting franchise
to all women over the age of 21, granting women the vote on the same terms as men.

http://en.wikipedia.org/wiki/Women%27s_suffrage_in_the_United_Kingdom


La lutte des suffragettes
http://en.wikipedia.org/wiki/Suffragette

Les Pankhurst :
Christabel Pankhurst
Emmeline Pankhurst
Sylvia Pankhurst

Divided #Pankhurst
Emmeline and Christabel support the war effort,
Sylvia opposed the war
http://en.wikipedia.org/wiki/Suffragette#Great_Britain


- Ne pas oublier le précédent des USA
pour des états précurseurs ou pour le pays tout entier :
Wyoming 1869, Colorado 1893 ... Californie 1911
Le XIXe amendement, voté le 4 juin 1919 est ratifié le 18 août 1920
http://en.wikipedia.org/wiki/Women%27s_suffrage_in_the_United_States

.


.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 février 2018

La famille en sa maison : Italie pré-romaine

 

famille-cazanove-caen2018

La « maison des moules » à Civita di Tricarico (Lucanie) (O. de Cazanove)

 

Mercredi 14 février 2018 14h-16h
Amphithéâtre Rouelle, université de Caen

« La famille en sa maison : l’Italie préromaine »
dans le cadre de la préparation aux concours, *
conférence de Olivier de Cazanove, professeur à l'université Paris 1



Pour étudier  l’histoire de « la famille dans l'Italie pré-romaine », il faut faire largement appel à la documentation archéologique (parfois accompagnée d’inscriptions) pour suppléer le silence presque complet des sources littéraires.

Il est possible d’exploiter les résultats des fouilles de maisons, les études de tombes (architecture intérieure et extérieure, iconographie lorsque les chambres funéraires sont peintes), les offrandes déposées dans les sanctuaires.

La maison est, par excellence, le lieu où la famille se donne à voir dans ses différentes dimensions, où sont mis en scène les lignages et les hiérarchies sociales. La maison a une fonction de représentation, mais elle est aussi, concrètement, le lieu où le groupe familial se loge. L’enquête archéologique essaie de distinguer la fonction des pièces, d’établir une typologie des maisons, dont la diversité reflète celle de l’Italie préromaine (maisons larges, à pastas, à péristyle, domus…), de montrer comment les formes de l’habitat évoluent au rythme des sociétés de la péninsule.

Des exemples seront pris en Etrurie, dans le Latium, en Campanie (entre autres à Pompéi), dans les territoires italiques et en Grande Grèce.


Olivier de Cazanove, publications
http://www.arscan.fr/gama/lequipe/permanents/cazenove-de-olivier/

* Agrégation / CAPES externe d’Histoire 2018 :
« Famille et société dans le monde grec et en Italie du Ve au IIe siècle av. J-C »

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 février 2018

Nos données contre des lentilles ?

 

Les chantres de la privatisation intégrale de toutes les activités humaines
ont lancé une offensive médiatique pour vendre les données personnelles
(Koenig invité de Quotidien, tribune avec Parisot dans Le Monde).

2 réponses, parmi beaucoup d'autres

- Pourquoi la vente de nos données personnelles (contre un plat de lentilles) est une très mauvaise idée,
Antonio A. Casilli  13.01.2018
http://www.casilli.fr/2018/01/13/pourquoi-la-vente-de-nos-donnees-personnelles-contre-un-plat-de-lentilles-est-une-tres-mauvaise-idee/

. A-t-on le droit de vendre un bras ou un œil ? Pourquoi vouloir créer un enième « marché répugnant » ?
. « Quoique personnelles, ces données, ces productions digitales, ne sont pas du ressort de la propriété privée, mais le produit d’un commun, d’une collectivité. Par conséquent, la rémunération devrait chercher à redonner aux commons ce qui a été extrait des commons ».


La domination des géants du numérique est-elle un nouveau colonialisme ?
Antonio Casilli plaide en faveur d'un « tournant décolonial numérique » - Télérama 05.02.2018
http://www.telerama.fr/idees/la-domination-des-geants-du-numerique-est-elle-un-nouveau-colonialisme,n5460338.php 


- « La propriété des données personnelles est une fausse bonne idée »
réponse de Serge Abiteboul et Gilles Dowek via Le Monde
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/02/05/la-propriete-des-donnees-personnelles-est-une-fausse-bonne-idee_5252158_3232.html

 

.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2018

Les 400 coups

 

400-classe


Les 400 coups, François Truffaut 1959
diffusé par Public Sénat le 04.02.2018

La descente aux enfers d'Antoine Doisnel (Jean-Pierre Léaud),
de l'école buissonnière à l'encadrement autoritaire
dans un C.O.M (centre d’observation des mineurs délinquants)


dossier du CNC
http://bit.ly/2GL069q
http://www.cnc.fr/web/fr/college-au-cinema1/-/ressources/5191760

 

400-police




400-transfert



400-com

Le C.O.M (centre d’observation des mineurs délinquants)

 

400-gendarmes

 

400-grilles

 

 

400-cage1


400-cage2




.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2018

Commémorer Maurras (1868-1952) ?

 

La référence à Maurras retirée du « Livre des commémorations nationales » Le Monde

composition du Haut Comité aux Commémorations nationales -
http://francearchives.fr/article/38299

- Les 2 pages sur Maurras ont été signés par Olivier Dard
Charles Maurras, Olivier Dard, Armand Colin, 2013
compte rendu Pascal Cauchy Histoire@Politique 19.11.2014
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=1&rub=comptes-rendus&item=506

Il a sans doute influencé l'article Maurras dans Wikipedia
Toute correction susciterait sans doute une violente guerre d'édition.

Commémorer n'est pas célébrer
Pascal Ory, JN Jeanneney, Le Monde Opinions 28.01.2018
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/28/commemorer-ce-n-est-pas-celebrer_5248372_3232.html


Commémorer n'est pas célébrer : un insupportable sophisme
collectif, Libération 02.02.2018
http://www.facebook.com/francois.heilbronn/posts/10213291412293308

Polémique Charles Maurras - Michel Guerrin, Le Monde Opinions 02.02.2018
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/maurras-guerrin.pdf


Il est difficile d’évoquer Maurras « dans le cadre de commémorations publiques »
Sébastien Ledoux, Le Monde Opinions 31.01.2018
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/maurras-ledoux.pdf

Le cas Maurras, Commémorer, c'est bien plus que célébrer
CVUH, L'Humanité 02.02.2018,
à venir sur le site http://cvuh.blogspot.fr/
« les ambiguïtés mémorielles servent avant tout à cacher des entreprises de réhabilitation d'un nationalisme autoritaire, fermé, xénophobe et antisémite qui a régné dans les années1930...Il n'est nul besoin d'une commémoration nationale pour lire Maurras et prendre connaissance de son influence ».

L'ultra-nationalisme n'a pas empêché l'historien Raoul Girardet de faire carrière,
et la TV des années 1980 a donné beaucoup d’espaces à Pierre-André Boutang


Plusieurs pages dans Libé 02.02.2018
dont les points de vue de
- Olivier Dard : Maurras est représentatif...
- André Loez : Les notes de bas de page ne suffisent pas
« arrêtons de croire que les livres sont publiés hors de tout contexte...
et que le travail des historiens suffit à prendre le recul nécessaire face aux horreurs antisémites ».

- Gisèle Schapiro
Pourquoi republier Drieu la Rochelle (Gallimard), Rebatet (R Laffont)
Céline (Gallimard après Denoël), Maurras (Bouquins chez Laffont) ?
GS dénonce la responsabilité des éditeurs et une opération mercantile
(La loi de 1881 n'interdit pas la publication d'ouvrages antisémites...)


- Maurras,
la haine de la République et l'appel au coup d'Etat,
la détestation des juifs, des francs-maçons, des métèques et des pédagogues protestants.
l'appel au meurtre contre Léon Blum...
http://clioweb.canalblog.com/archives/2018/02/03/36111745.html


1 rappel :
« le patriotisme, c’est d’abord l’amour, le nationalisme, c’est d’abord la haine,
le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. »
Romain Gary, Pour Sganarelle, Gallimard 1965 page 371
http://savatier.blog.lemonde.fr/2012/05/01/rendons-a-romain-gary-ce-qui-lui-appartient/

Les commentaires à la suite du blog Emmanuel Debono ne rassurent pas
http://antiracisme.blog.lemonde.fr/2018/01/27/letrange-surprise-de-la-celebration-de-charles-maurras/


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Maurras, la haine de la République



- Colin a publié dans un recueil de textes l’appel au coup d’Etat (il n'est pas suivi par Barrès).

 

Les anciens manuels de 1ere citent 1 affiche électorale de 1908 avec les 4 ennemis de Maurras :
les juifs, les francs-maçons, les métèques et les pédagogues protestants.


L’Action française contre la République
,
affiche de 1908, Chaulanges Delagrave + manuel première Istra 1988
http://clio-texte.clionautes.org/contre-la-republique-l-action-francaise.html

Seuls les intéressés, les nigauds et les pauvres primaires ignorants
pourront se soustraire à cette évidence : La République c’est le mal.


La République est le gouvernement des Juifs, des Juifs traîtres [..] comme Dreyfus, des Juifs voleurs [..],
des Juifs corrupteurs du peuple et persécuteurs de la religion catholique.


La République est le gouvernement des pédagogues protestants qui importent d’Allemagne, d’Angleterre et de Suisse
un système d’éducation qui abrutit et dépayse le cerveau des jeunes Français.


La République est le gouvernement des francs-maçons qui n’ont qu’une haine, l’Eglise, qu’un amour : les sinécures et le Trésor public ;
fabricants de guerre civile, de guerre religieuse, de guerre sociale, ils nous mènent à une banqueroute matérielle et morale,
celle qui ruinera le rentier et l’ouvrier, le commerçant et le paysan, le fonctionnaire et l’électeur.


La République est le gouvernement de ces étrangers plus ou moins naturalisés ou métèques
qui, ces jours-ci, souilleront du cadavre de leur Zola le Panthéon désaffecté.
Ils accaparent le sol de la France ; ils disputent aux travailleurs de sang français leur juste salaire ;
ils font voter des lois qui ruinent l’industrie, contraignent les capitaux à l’émigration
et mettent nos ressources au service d’Edouard VII ou de Guillaume II.


Régime abominable, la République est décidément condamnée, et la seule inquiétude
de la raison française tient à ce qu’on ignore qui l’on mettra à la place de ce qui est.
Nous y mettrons le roi



6 février 1934
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Maurras


9 avril 1935

maurras-fusiller

Manuel Bordas terminale 1980

- En 1935 : Maurras sur Léon Blum ? « c’est un homme à fusiller, mais dans le dos »
http://clioweb.canalblog.com/tag/maurras
L’AF 09.04.1935, en Une, article La Politique, L'homme du Filon
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7659336.item
La haine des juifs est une obsession quotidienne dans L'Action française des années 1930,
ce qui n’empêche pas le quotidien d’apparaître en tête dans Gallica du fait de l'ordre alpha



« En 1940, Maurras voit dans la défaite, le sabordage de la IIIe République
et l'arrivée de Pétain et du régime de Vichy une « divine surprise ».
Il  considère les résistants comme des « terroristes »
et exige contre eux la prise en otage des familles et une répression brutale.

Le 28 janvier 1945, la cour de justice de Lyon le déclare coupable
de haute trahison et d'intelligence avec l'ennemi
et le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité et à la dégradation nationale

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,