12 juin 2017

2012-2017 : 5 ans d'élections

 

2012-hollande

6 mai 2012 Hollande président
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/05/07/24202736.html

 


muni-31032014

Après deux ans de pouvoir :
30 mars 2014  élections municipales

 

euro26052014

25 mai 2014 : européennes

  

depart-30032015

29 mars 2015 : départementales

 


regio-14122015b

http://www.20minutes.fr/elections/1745331-20151207-regionales-2015-presse-francaise-sous-choc

regio-14122015

13 décembre 2015 : régionales



legislatives-11062017

Après la Présidentielle 2017, le premier tour des législatives...

 

.


Orangerie : Expo Tokyo-Paris

 

tokyo-paris-renoir

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)
Mademoiselle Georgette Charpentier assise, 1876
Tokyo, Bridgestone Museum of Art

 


Tokyo–Paris Chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum
Collection Ishibashi Foundation
5 avril 21 août 2017
Musée de l'Orangerie
http://www.musee-orangerie.fr/fr/evenement/tokyo-paris


dossier de presse
http://www.musee-orangerie.fr/sites/default/files/atoms/files/dp_tokyo_paris.pdf


Télérama : Monet, Renoir, Gauguin, Van Gogh, Cézanne, Caillebotte,
mais aussi un large pan de la peinture japonaise, de Foujita à Kazuo Shiraga, voilà une sélection alléchante

lepetitjournal.com : "Mademoiselle Georgette Charpentier assise" de Renoir, "Portrait de Manet par lui-même",
"Nymphéas" et "Crépuscule à Venise" de Monet, "Jeune homme au piano" de Caillebotte,
"La Montagne Sainte-Victoire" de Cézanne, "Moulins et jardins à Montmartre" de Van Gogh,
"Saltimbanque aux bras croisés" de Picasso, "Nu dans l'atelier" de Matisse ou encore Pollock et Soulages ...


.


Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 juin 2017

Modigliani censuré par Facebook

 

modigliani-censure-letempsch

Une vidéo sur Modigliani censurée par Facebook
http://www.letemps.ch/culture/2017/06/07/un-modigliani-censure-facebook

 

cnbc-censorship-2015


L'histoire de l'art vue par des médias prudes
un Modigliani à 170,4 M $ censuré en 2015
NYTimes : http://nyti.ms/1Noipw3
Slate : http://www.slate.fr/story/109739/censure-nu-modigliani-medias

 

twitter-censure

 Twitter

 

twitter-natoire

Twitter s'y met aussi...
(mais La Vénus d'Urbin par Le Titien semble échapper à la censure)


Diane au bain surprise par Actéon,
le lien Drouot vers le tableau de Charles-Joseph Natoire :
http://www.drouot.com/static/drouot_annonce_detail.html?idActu=55805#55805
http://www.auction.fr/_fr/lot/charles-joseph-natoire-nimes-1700

 

Peindre l’histoire,
Romantisme 169 2015/3
20 euros la revue papier,
49 euros le numéro vendu à la découpe en numérique...

 

buhrle-fdh-lausanne


collection Buhrle - Fondation L'Hermitage Lausanne  -> 29 octobre 201

dossier de presse
Emil Georg Bührle 1890-1956, un riche fabricant d'armes passionné par l'histoire de l'art...
http://www.fondation-hermitage.ch/fileadmin/user_upload/presse/2017_Buhrle/BUHRLE_DOSSIERdePRESSE.pdf

http://www.letemps.ch/culture/2017/04/06/collection-buhrle-oeuvres-touchent-coeur


Le site web de la Fondation Bührle
http://www.buehrle.ch/index.php?lang=en




.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Oradour 2017 : le discours d'E. Macron

 

 

oradour-2017

Cérémonie du 10 juin 2017 : France 3 Limoges, vers 2 h - http://bit.ly/2so8oQk

 

« Se souvenir, ce n'est pas seulement se rendre dans des lieux de pèlerinage, c'est vouloir comprendre »
E. Macron à Oradour

« Oradour, ce n'est pas seulement un drame de guerre, ce n'est pas seulement une épouvantable tragédie,
Oradour est un scandale, un scandale absolu » a déclaré Emmanuel Macron,
pour qui « ce qui se produisit ce jour-là est exactement ce que la France a toujours voulu combattre »
http://yhoo.it/2t6g5ao

 


Oradour 10 juin 2017 : le discours d’E Macron
Le texte du discours est en ligne sur le site web de l'Elysée.
http://www.elysee.fr/declarations/article/discours-du-president-de-la-republique-hommage-a-oradour-sur-glane/


extraits :

« Le massacre d'Oradour c'est le triomphe de l'arbitraire, c'est la cruauté sans partage, c'est la pitié oubliée, c'est la piété bafouée. Oradour c'est la sauvagerie brutale, c'est l'appétit effréné du sang et de la mort.

Si le récit de ce massacre et la vue de ces ruines nous donnent encore aujourd’hui une indicible nausée, c'est parce que nous savons intimement, au creux de nos tripes, au cœur de notre conscience que ce qui se produisit ce jour-là est exactement ce que la France, l’Histoire de France, les héros de la France ont toujours voulu combattre.

Le martyre d'Oradour concentre tous ce qui nous révulse, tout ce qui nous révolte. Il attente à des hommes, à des femmes, à des enfants mais il attente aussi à la conscience française. C’est tout ce contre quoi nous avons bâti nos valeurs, notre culture, notre civilisation.

Notre conscience ici s'insurge parce qu'a été piétiné ce qui nous construit en profondeur, le respect de la vie humaine. Nous ne serions pas le peuple que nous sommes si nous ne donnions à l'autre un statut sacré. C'est parce que nous lui conférons cette dignité suprême que nous sommes soucieux collectivement de protéger, éduquer, soigner, secourir, défendre, aider l’autre.

La France est ce pays où depuis des siècles, nous faisons de la vie de l'autre un sanctuaire : droit, justice, dignité sont le cœur de notre effort commun. Cet effort parfois échoue. L’Histoire en déjoue les intentions. Alors nous essayons encore. Nous y travaillons sans relâche ;

Ce jour du 10 juin 1944, c'est tout ce que nous haïssons qui s’est abattu sur le village d’Oradour. La vie humaine fut comptée pour rien, l'innocence fut assassinée, la souffrance des victimes fit le plaisir des bourreaux. La mort devint un jeu, le néant un but.

« Plus jamais ça », ont crié des générations de survivants aux guerres atroces du XXème siècle ; « Plus jamais ça », ont crié les familles d'Oradour, de Tulle, de Maillé, d’Ussel et de tant d’autres lieux de supplices ; « Plus jamais ça » ont clamé les rares rescapés des camps de la mort.

Mais nous savons bien que tout recommence et que tout peut recommencer. Et ce sera votre responsabilité à vous jeunes gens de toujours y veiller, parce que jamais vous n'oublierez, parce que nous savons bien en effet qu'à nos portes cela continue... »


« Les ruines d’Oradour ne font hélas pas rempart contre cette barbarie qui toujours couve »


« Je vous ai dit que ce soir vous seriez davantage que des témoins : j'aimerais que vous soyez devenus des consciences. Puisse cette journée vous rappeler sans cesse que la paix, le respect, la tolérance, l’humanité ne sont jamais acquis. Ce sont des gains fragiles sur la violence et le néant. Vous en êtes les dépositaires, prenez en soin ».

« Il est des mots aujourd'hui en France dont certains moquent l’innocence un peu naïve : humanisme, tolérance, bienveillance, espérance, revendiquez-les, défendez-les, faites-en vos drapeaux contre les drapeaux noirs et le relativisme corrosif dont notre monde souffre tant ».

« Se souvenir ce n'est pas seulement se rendre dans des lieux de pèlerinage indiqués par les professeurs ou les guides touristiques. C'est vouloir comprendre pourquoi nous sommes là. C’est saisir ce qui nous lie et qui nous unit. C’est revivre ce que nous avons affronté, surmonté, vaincu pour être ce que nous sommes : une nation ».

« vous rapporterez, je l'espère, le goût et l'énergie d'édifier sur ses ruines encore chaudes un monde meilleur, de défendre, dans ce monde qui vacille, qui parfois doute, qui aujourd'hui encore trébuche, cette histoire dans laquelle se trouve notre destin, de défendre nos libertés toujours, les droits pour lesquels nos aïeux se sont battus et sont tombés, de défendre la sève de la République française et du rêve européen »

A comparer avec d'autres discours,
dont ceux de François Hollande et Joachim Gaück en septembre 2013
http://www.anfmog.fr/allocutions.html

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2017

Oradour 1944-2017

 

 

hebras-macron-2017

Robert Hébras, Emmanuel Macron, Oradour, 10 juin 2017

 


 oradour-vie-hebras

Robert Hébras Une vie avec Oradour, documentaire de Patrick Séraudie 2011

A Oradour, 20 km au Nord-Ouest de Limoges,
le 10 juin 1944, une unité de 150 SS a massacré 642 civils.

http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/oradour.htm
.
http://clioweb.canalblog.com/tag/oradour



4 septembre 2013 : Joachim Gauck et François Hollande à Oradour
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/09/05/27956198.html

les 2 discours de 2013 :
François Hollande
http://www.anfmog.fr/allocution-françois-hollande.html
Joachim Gaück
http://www.anfmog.fr/allocution-joachim-gaück.html



Robert Hébras, Oradour, Avant que ma voix ne s’éteigne
10.12.2014, Maison Heinrich Heine, Le massacre d’Oradour.
Témoignages, révélations, suites judiciaires
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article402


9&10.10.2014 - Visite de l'AFMD-77, avec Mme Camille Senon
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article176



Sarah Farmer - Oradour, 10 juin 1944 - Arrêt sur mémoire Perrin 2004
L’Histoire croise les mémoires pour le meilleur
http://www.parutions.com/pages/1-4-423-4727.html



Oradour, le site web du centre de la mémoire
2017 : expo les mémoires allemandes
http://www.oradour.org/


 

Rainer Diekmann parle de son père, le bourreau d'Oradour tué en Normandie le 29 juin 1944
et enterré au cimetière de La Cambe. Match, 09.06.2014
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Rainer-Diekmann-Mon-pere-etait-le-bourreau-d-Oradour-568652


oradour-alsaciens

http://clioweb.free.fr/images/oradour/alsaciens.jpg

 

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 juin 2017

Carlo et Nello Rosselli 1937-2017

 

7 juin 2017, Bagnoles de l'Orne
cérémonie d'hommage, monument des frères Rosselli

 

Bienvenue à tous ceux et toutes celles qui ont participé à l'hommage rendu aux frères Rosselli
pour le 80eme anniversaire de leur assassinat à Bagnoles de l'Orne par la Cagoule.

Sur ce blog, l'ensemble des billets sur l'assassinat des frères Rosselli
http://clioweb.canalblog.com/tag/rosselli

.

7966

 

 

7974

R Giacone, JC Lenoir, Emilia Gatto, JP Blouet, J Pueyo, V Spini
Hommage aux frères Carlo et Nello Rosselli

Bagnoles de l'Orne, 7 juin 2017



rosselli-7-photos

autres photos de la cérémonie en cours de diffusion sur Flickr :
http://www.flickr.com/photos/155023926@N05/sets/72157681845500232




8066

Panneaux d'une exposition (Mairie de Bagnoles) :
http://goo.gl/photos/2TUSWNLbXfwV67t5A

Du socialisme à la lutte contre le Fascisme
De la répression à l'exil en France (socialisme libéral, Insorgere risorgere)
La montée des périls (Oggi in spagni, domani in Italia)
L'assassinat de Carlo et Nello Rosselli
L'enquête et le procès
Les commémorations (+ lettre d'Amelia Rosselli, la mère, à la famille Frotté)

 d'autres cérémonies sont prévues en Italie (Florence, Turin...)

 

non-mollare-1925

Non Mollare, 23.05.1925 -
Wisconsin.edu, Fry collection

 

rosselli-oggi

Carlo Rosselli, OGGI IN SPAGNA, DOMANI IN ITALIA
discours prononcé à la radio de Barcelone le 13 novembre 1936
Présentation  et traduction Jean-Paul Damaggio
http://p4.storage.canalblog.com/40/36/1182834/97879338.pdf
(+ repro L’Ouest-Eclair, L’Humanité)


Vidéo de la RAI avec Valdo Spini (en italien)
http://www.raistoria.rai.it/articoli/i-fratelli-rosselli/33748/default.aspx


en vidéo, extrait de l'intervention d'Emilia Gatto
(90 Mo, 53 secondes, ouvrage de Valdo Spini)
http://dl.free.fr/h0afS8aHn 


un article du Publicateur avec photo (10.06.2017)


 Le site web de la Fondation Rosselli
http://www.rosselli.org


sur ce blog :

Les frères Rosselli, colloques et ouvrages
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/05/31/35337921.html

L'assassinat des Rosselli vu par la presse
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/06/08/35366568.html

La Cagoule et l'assassinat des Rosselli

http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/06/05/35354772.html

Les frères Rosselli : les mémoires
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/06/04/35366657.html


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2017

6 juin 2017 : St Charles-de-Percy

 


7851


Saint-Charles-de-Percy, 6 juin 2017

 

7854


7821


7828

 

 

7807

 

 

7812

 

 

7860

 

 

7861

 

 

7850

 

 

7870

 

 

7880

près de la mairie de St Charles-de-Percy, 6 juin 2017



La liste des 705 soldats identifiés inhumés à Saint-Charles-de-Percy :
http://www.cwgc.org/find-a-cemetery/cemetery/2005000/ST.%20CHARLES%20DE%20PERCY%20WAR%20CEMETERY

cliquer sur Casualty records


.

 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juin 2017

Etudes photographiques - Robert Capa

 

capa-11th

Patrcik Peccatte, http://dejavu.hypotheses.org/2298



Etudes photographiques
35 2017 publie un dossier sur Robert Capa, Falling soldier + D-Day
Le dossier n'est pas encore en ligne (22 euros le numéro, peut-être le dernier de la collection),
mais l'éditorial d'André Gunthert est à lire sur L'image sociale
http://imagesociale.fr/4394

Voir aussi le blog de Patrick Peccatte, Déjà Vu 24.06.2015
Les photos du D-Day de Robert Capa – une autre histoire et de nouvelles interprétations
http://dejavu.hypotheses.org/2298

+ Le Monde 10.08.2015
http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/08/10/les-photos-du-debarquement-de-robert-capa-au-c-ur-d-une-polemique_4719583_1655012.html
et AD Coleman en anglais
http://www.nearbycafe.com/artandphoto/photocritic/major-stories/major-series-2014/robert-capa-on-d-day/
AD Coleman Alternate History: Robert Capa on D-Day (35)
http://www.nearbycafe.com/artandphoto/photocritic/2017/06/06/alternate-history-robert-capa-on-d-day-35/
http://www.nearbycafe.com/artandphoto/photocritic/2017/



dans les numéros précédents d'Etudes photographiques, accessibles en ligne :

34 2016
http://etudesphotographiques.revues.org/3583
Olivier Ihl, Dans l’œil du daguerréotype
La rue du Faubourg-du-Temple, juin 1848

33
http://etudesphotographiques.revues.org/3539
Jessica de Bideran, Fabrique d’un objet muséographique
La photographie ancienne et son substitut numérique au musée d’Aquitaine

32 2015
http://etudesphotographiques.revues.org/3495

Alexie Geers, D’un corps de classe à un corps de genre
Les stars, modèles de féminité dans Marie-Claire

André Gunthert, La consécration du selfie

31 2014
http://etudesphotographiques.revues.org/3378

Raphaële Bertho, Les grands ensembles
Cinquante ans d’une politique-fiction française

André Gunthert, L’image conversationnelle
Les nouveaux usages de la photographie numérique



etudes-photo-35

http://etudesphotographiques.revues.org

.

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 juin 2017

1937 : l'assassinat des Rosselli

 



giu-lib-18061937


9 juin 1937 : assassinat des frères Rosselli à Bagnoles-de-l'Orne

Carlo Rosselli, opposant déterminé de Mussolini, est interné aux îles Lipari en 1927. Il s’en évade.
Il est blessé en combattant aux côtés des républicains espagnols.
En France, il vient à Bagnoles pour se soigner.
Le 9 juin, ils conduisent Marion, l’épouse de Carlo à la gare. Puis ils vont à Alençon.
Lors du retour, leur Ford est suivie et doublée par une Peugeot 402.
Les tueurs sont des cagoulards : Filliol, Jakubiez, Tenaille + Bouvyer et Fauran
.
La scène a été vue par une voisine (Mlle Besneux), et par la suite, un serrurier (Henri Jarry) découvre les deux cadavres

d'après
Le récit de l'assassinat par Pierre Petitbon
http://www.smlh61.fr/afficheFigure.php?numero=16192071457



orne-gbourdin

Carlo Rosselli, réfugié en France, est l’unificateur de l’antifascisme italien, l’organisateur de « Justice et Liberté ».
Lui et son frère Sabatino ont participé à la guerre d’Espagne.
Blessé, Carlo se fait soigner à Bagnoles-de-l’Orne.

Le 9 juin 1937, de retour d’une visite d’Alençon, les deux frères arrivent près
du château de Couterne, non loin de la station thermale.
Leur Ford est doublée par des automobilistes qui simulent une panne.
Sabatino propose son aide. Les armes blanches sortent.
Les Italiens sont assassinés.
La Cagoule, organisation secrète française d’extrême droite, a passé un marché
avec Mussolini : le crime en échange de 100 fusils Beretta.

Le 11 septembre à Paris, la Cagoule organise des attentats
contre deux organisations patronales (CGPF, UIMM) pour faire croire à
une menace communiste, puis prépare un coup d’État.
Fin novembre 1937, elle est démantelée.

L'Orne, des territoires, une histoire
Gérard Bourdin, Jean-Marie Foubert, Jean-Pascal Foucher
http://www.orne.fr/sites/www.orne.fr/files/fichiers/parution/12/03/ouvrage-final-bd-weblink.pdf

 


sur l'écho de l'assassinat dans la presse
(grâce aux historiens, au web, à Gallica et Normannia) :

 

L'affaire Rosselli et l'Orne : de l'aveuglement à l'oubli,
Gérard Bourdin. Annales de Normandie 2000
http://www.persee.fr/doc/annor_0570-1600_2000_hos_29_1_2358


Pour la presse parisienne,
lire l'article de Nicolas Violle dans Matériaux n° 57
http://www.persee.fr/issue/mat_0769-3206_2000_num_57_1
http://www.persee.fr/docAsPDF/mat_0769-3206_2000_num_57_1_404237.pdf





rosselli-popu-12061937

Crime fasciste
Un double assassinat politique.
Les cadavres de l'antifasciste Caarlo Rosselli et de son frère Nello
sont découverts près de Couterne, dans l'Orne
 Le Populaire
12 juin 1937
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k822698n.item


petitparisien-120637

Deux journalistes italiens assassinés à Bagnoles-de-l'Orne
Exécution politique disent les amis des victimes
Paris-Soir 12.06.1937
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k664222t.item

 

orne-190737

Le directeur italien d'un journal antifasciste et son frère sont trouvés
assassinés dans un bois près de Bagnoles (page 2)
Le 19 juin, Le journal de l'Orne  consacre sa Une au
congrès de l'UNC à Alençon
Le journal de l'Orne, 19.06.1937
http://www.normannia.info/ark%3A/86186/1ptzs#?c=0&m=0&s=0&cv=1



« jusqu'à preuve du contraire nous persistons à croire que
les assassins des frères Rosselli ont mis la frontière entre eux et la justice française.
L'accord est unanime sur leur nationalité : tous sont italiens.
Certes, nous rendons grâce au zèle des enquêteurs, mais nous pensons qu'ils gagneraient du temps
en poursuivant leurs investigations à Rome et en s'adressant à M. Mussolini personnellement ».
Le Journal de la Ferté, 20 juin 1937
http://www.normannia.info/files/show/209286
1937 : http://www.normannia.info/ark%3A/86186/8zcnj
1938 : http://www.normannia.info/ark%3A/86186/8zgbc


 

rosselli-obseques-popu20

.

funeralideirosselli

Les obsèques des 2 frères ont lieu à Paris le 19 juin 1937
(Le Populaire du 20 juin 1937)

 

ouest-eclair-130138


La mise en cause de la Cagoule n'est pas immédiate :
elle n'est faite qu'en janvier 1938, après l'enquête lancée par Marx Dormoy

voir aussi L'Ouest-Eclair 13.01.1937
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6611355.item

 Paris-Soir 14.01.1938
Une et page 6
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7644504k.item

 

vial-cagoule

 
sur La Cagoule (CSAR)  voir aussi sur ce blog :

http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/06/05/35354772.html

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Cagoule et l'assassinat des Rosselli

 

popu-13011938

Le Populaire 13 janvier 1938
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k822915p.item


La Cagoule : enquête sur une conspiration d'extrême droite

Frédéric Freigneaux dans L'Histoire n°159

article de Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cagoule


En France, la crise des années 1930 profite aux ligues qui tentent d’exploiter tous les mécontentements. L’instabilité ministérielle nourrit l’antiparlementarisme et la haine de la République (Maurras). L’émeute du 6 février 1934 est vue à droite comme une explosion de colère, à gauche comme une tentative de coup de force (un an après la prise du pouvoir par Hitler).

Le Front populaire dissout les ligues en juin 1936.
Elles se reforment en partis politiques : PSF (La Rocque) et PPF (Doriot).

La Cagoule (CSAR) est un groupe d'extrême droite fondé par Eugène Deloncle avec des anciens de l’Action française ; il est financé par des milieux patronaux ; il tente d'attirer des chefs militaires dans un putsch. Violemment anti-républicain et anti-communiste, il ne recule devant aucun crime.
En septembre 1937, deux attentats visent le siège du  CGPF (patronat) et celui de l’UIMM (métallurgie) à Paris. Deux policiers sont tués par l’explosion. La Cagoule espérait faire accuser le PCF.
Après une tentative de coup d’état en novembre, Marx Dormoy fait démanteler l’organisation. Plus de 120 membres sont arrêtés. L’enquête prouve les liens de la Cagoule avec le régime fasciste de Mussolini et la responsabilité de la Cagoule dans l’assassinat des frères Rosselli.

 

popu-12011938

Le Populaire, 12 janvier 1938

 

Sous Vichy, le MSR de Deloncle fusionne avec le RNP de Déat.
De nombreux cagoulards participent au régime de Vichy
et à sa politique antisémite (Bouvyer au Commissariat général aux questions juives à partir d'avril 1944).
Marx Dormoy est assassiné le 5 juillet 1941 à Montélimar.


En octobre 1948, aux Assises de la Seine, le procès condamne
Jakubiez (prison à vie), Méténier (20 ans de prison), Corrèze (10 ans).

Filliol et Locuty qui ont fui à l'étranger sont condamnés à mort, mais par contumace.
En 1991, une affaire L'Oréal suggère que la multinationale a recyclé des collabos.
Eugène Schueller, le père de Mme Bettencourt, fondateur de L'Oréal, était un des idéologues de la Cagoule.
Corrèze ne purge qu'une partie de sa peine, puis part en Espagne et aux USA où il préside la filiale US.
Filliol est en relations d'affaire avec la filiale espagnole de l'Oréal.



ouest-eclair-130138

rappel : L'Ouest-Eclair, 13.01.1938
long article en seconde page, dont l'extrait suivant
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6611355/f4.item

ouest-eclair-13011938b

L'Ouest-Eclair, 13.01.1938, page 2

 

 

vial-cagoule

..Eric Vial, La Cagoule a encore frappé, Larousse 2010


 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,