05 février 2017

Decodex Le Monde

 

Le Monde a lancé Décodex, un outil qui voudrait aider ses lecteurs (et les scolaires) à estimer la fiabilité d'un site internet. Dans la page web, les décodeurs du journal rappellent les conseils habituels pour une lecture distanciée et critique.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/03/

Vérifier une information
source ? sondage ? image ou vidéo ? rumeur ? théorie complotiste ?

Les outils :
- une extension Chrome et une extension Firefox
http://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/lemonde-decodex/
- un moteur de recherche : http://www.lemonde.fr/verification/
- un « bot Facebook »
- des articles pédagogiques

Un classement des sites web est prévu en 5 groupes, 5 couleurs :

dcx-5groupes

vert - Fiable (presse traditionnelle :-)
orange - Pas si fiable (info reprises sans vérification, sites orientés)
rouge - Pas fiable du tout (fausses nouvelles, articles trompeurs)
gris - Incertain (medias sociaux, sites collaboratifs),
bleu - satirique ou parodique

Une vidéo de présentation :

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/video/2017/02/02/verifier-la-fiabilite-d-un-site-en-3-clics


« Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne
FDeSouche, RT et Sputnik en orange, toute la presse française en vert »,
titre Arrêt sur images, qui évoque un financement par le Fonds Google à la presse


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 février 2017

Histoire mondiale de la France, suite

 

hmfrance-pb

Histoire mondiale de la France, sous la direction de Patrick Boucheron, Seuil, 800 p., 29 €.



-TMC, Quotidien
, Patrick Boucheron chez Yann Barthès
http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/patrick-boucheron-mondialisation-ne-date-d-hier.html
écrire une histoire qui ne soit pas désespérante,
à l'inverse de celle des bonimenteurs qui veulent faire croire que la France est un pays qui tombe, qui tombe... depuis Clovis et Vercingétorix


- Patrick Boucheron et Ludivine Bantigny invités d’Arte 28 minutes le 1er février
http://sites.arte.tv/28minutes/fr/

- Face au « roman national », les historiens montent au front, Le Monde idées 02.02.2017
Une jeune garde de chercheurs investit le débat public. Leur but : faire pièce au « roman national », vision monolithique et réactionnaire du pays.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/02/les-historiens-montent-au-front_5073668_3232.html

- Un courant d’air frais souffle sur l’histoire de France
Histoire mondiale de la France, sous la direction de Patrick Boucheron, Seuil, 800 p., 29 €.
L’Histoire de France vue d’ailleurs, de Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout, Les Arènes, 610 p., 27 €.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/01/11/un-courant-d-air-frais-sur-l-histoire-de-france_5061105_3260.html

- L’histoire de France, un sujet compliqué
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/02/l-histoire-de-france-un-sujet-complique_5073678_3232.html
Le cadre national a régné en maître un temps, celui d’Ernest Renan, qui prononça un fameux discours sur la nation, en 1882, et d’Ernest Lavisse, l’auteur du manuel scolaire de 1884, le « Petit Lavisse »
Lucien Febvre ou Marc Bloch, les fondateurs de l’école des Annales, en ont proposé une histoire sociale renouvelée
Dans les années 1980, Braudel s’occupe de L’Identité de la France (1986), Pierre Nora dirige Les Lieux de mémoire.
PS : Le Petit Lavisse n'est pas le seul manuel d'histoire en primaire avant 1939.
L'édition de 1919 ne ressemble guère à celle de 1895 ou de 1884
http://clioweb.canalblog.com/tag/Lavisse
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/11/24/34601922.html


Conteurs ? Dans Le Monde des livres 10.10.2013, lors des RDV de Blois, Jean Birnbaum utilisait un autre terme : celui de « bonimenteurs »
« Amis chercheurs, maîtres éclairés, cet héritage vous oblige. Ne délaissez pas le front du débat, ne l'abandonnez pas aux bonimenteurs, ennemis de toute vérité comme de toute rationalité. Votre tâche exige de la bravoure. Le terrain est certes miné. Mais c'est à ce prix que le champ de l'histoire demeurera un champ d'honneur ».
http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/10/10/aux-armes-historiens_3492988_3260.html

L'Histoire mondiale de la France, le livre qui exaspère Finkielkraut et Zemmour
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170201.OBS4717/histoire-mondiale-de-la-france-le-livre-qui-exaspere-finkielkraut-zemmour-et-cie.html

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2017

Gallica - quotidiens -

 

Gallica, les principaux quotidiens numérisés par la BNF :

 Le XIXe siècle 1871-77 1885-87
     http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32757974m/date

L’Action Française (1908-1944)
      http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb326819451/date
L’Aurore (1897-1914)
     http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32706846t/date
Ce soir 1937-1944
      http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32738400h/date
Le Constitutionnel (1815-1914)
       http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32747578p/date
La Croix (1880)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343631418/date

La Dépêche 1870-1944  LD Midi 1947
L’Echo de Paris (1884- 1938)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34429768r/date
Le Figaro (1854-1939)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date

Le Figaro supplément littéraire dimanche 1876-1929
  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343599097/date

Le Gaulois (1868–1929)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343599097/date
Gil Blas (1879-1938)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb344298410/date
L’Homme libre 1913-1943

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32787196b/date

 

L’Humanité (1904)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date
L’Intransigeant (1880-1940 ; 1947-1948)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32793876w/date
Le Journal 1892-1928
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34473289x/date
Le Journal des Débats (1789-1944)
   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb39294634r/date
La Justice (1880–1931 ; 1939-1940)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32802914p/date

La Lanterne (1877-1938)

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328051026/date
Le Matin (1882–1944)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328123058/date
L’Œuvre 1904-1940
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34429265b/date&rk=922751;2
L’Ouest- Eclair (1899-1944
   
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32830550k/date

Paris-Soir 1923-1944
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34519208g/date

Le Petit Journal (1863- 1944)

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32895690j/date
Le Petit Parisien (1876-1944)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34419111x/date
Le Populaire 1918-1944
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34393339w/date
La Presse 1836-1938)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34448033b/date
Le Radical 1881-1931
   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32847124t/date
Le Rappel (1869-1933)
   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328479063/date

Le Siècle 1836-1938  

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34448033b/date
Le Temps (1861-1942)
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34431794k/date
L’Univers (1833- 1914)
   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34520232c/date 


Gallica, les revues savantes numérisées
 
classées paz zones géographiques 

revues Paris :
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/revues-savantes-de-paris

Hérodote : 1976-2000 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343771523/date.r=h%C3%A9rodote.langFR




.





.





Posté par clioweb à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La presse et les Révolutions russes

 

revue de presse en cours de rédaction

 

Gallica, Les principaux quotidiens numérisés
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens


L'Humanité 1917
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1917.item

Le Figaro 1917
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1917.item

Le Figaro 18 mars 1917 : Abdication du Tsar en faveur de son frère
Une Constituante fixera la forme du gouverment

Le Petit Parisien
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34419111x/date

 

huma-17031917


L'Humanité, 17 mars 1917
La Révolution triomphe en Russie
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k254857j/f1.item.zoom

 

Titres de L'Humanité
14 mars 1917
La crise russe s'aggrave. La douma suspendue
15 mars
La crise russe, la situation à Petrograd, Conseil extraordinaire des ministres
16 mars
La crise russe - qq bons pronostics

17 mars, France : à la suite de la démission du ministre de la guerre Lyautey, le gouvernement Aristide Briand démissionne. Ribot lui succède le 20 mars.

18 mars
Le tsar abdique en faveur de son frère
21 mars
un manifeste du gouvernement provisoire au peuple russe
Pour la Liberté et l'Egalité au dedans. Pour la Victoire sur l'Ennemi
23 mas
Nicolas II et l'impératrice arrêtés sur l'ordre du GP
Ils sont gardés militairement à Tsarkoie-Selo
24 mars
L'esprit de la Révolution russe
28 mars
Premiers actes. Mission socialiste en Russie

figaro18031917

Le Figaro, 18 mars 1917 - Abdication du Tsar en faveur de son frère
Une Constituante fixera la forme du gouverment
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k291350g/f1.item.zoom

 

.

huma-09111917

L'Humanité, 9 novembre 1917
Un coup d'état en Russie - Les Maximalistes maîtres à Pétrograd - Kerensky a été déposé
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2550936/f1.item.zoom

 

figaro09111917

Le Figaro, 9 novembre 1917 - Les Maximalistes triomphent
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k291586d/f1.item.zoom



9 novembre : en Russie, les maximalistes triomphent - Kerensky a été déposé
10 novembre : La seconde révolution russe
11 novembre : La seconde révolution russe - Où l'on revoit Kerensky
12 nov : La manoeuvre pacifiste des soviets - les propositions de paix des soviets
14 nov Le désordre russe
15 nov : Le désordre russe, dépêches contradictoires
16 nov : Le désordre russe

Le Figaro, 1 décembre 1917 :
L'anarchie russe. Maximalisme ou Coalition
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k291608q/f1.item.zoom

.


.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Gallica - Les quotidiens


Gallica - Les principaux quotidiens numérisés

Le XIXe siècle   1871-77 85-87 La Justice    1880-1931 39-40
L’Action Française 1908-1944 La Lanterne 1877-1938
L’Aurore 1897-1914 Le Matin 1882-1944
Ce soir
1937-1944 L’Œuvre 1904-1940
Le Constitutionnel 1815-1914 L’Ouest-Eclair 1899-1944
La Croix 1880- Paris-Soir 1923-1944
L’Echo de Paris 1884-1938 Le Petit Journal 1863-1944
Le Figaro 1854- Le Petit Parisien 1876-1944
Le Figaro suppl  littéraire   Le Populaire 1918-1944
Le Gaulois 1868-1929 La Presse 1836-1938
Gil Blas 1879-1938 Le Radical 1881-1931
L’Homme libre 1913-1943 Le Rappel 1869-1933
L’Humanité 1904- Le Siècle 1836-1938
L’Intransigeant 1880-1940 47-48 Le Temps 1861-1942
Le Journal 1892-1928 L’Univers 1833-1914
Le Journal des Débats 1789-1944    
       



Gallica, les revues savantes numérisées
 
classées paz zones géographiques 

revues Paris :
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/revues-savantes-de-paris

Hérodote : 1976-2000 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343771523/date.r=h%C3%A9rodote.langFR

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 février 2017

Une école sans écrans ?

 

Le désastre de l’école numérique – Plaidoyer pour une école sans écrans - Karine Mauvilly, Philippe Bihouix, Le Seuil

Ex-journaliste, Karine Mauvilly a été prof d’histoire en collège pendant 2 ans. Face au développement du “tout-
numérique” à l’école, elle a démissionné.
Philippe Bihouix, ingénieur centralien, a débuté Bouygues, travaillé chez AT Kearney  puis SNCF Geodis (2010).
Il a publié aussi L'âge des low-tech Seuil, 2014

- Entretien dans Vousnousils avec Karine Mauvilly
http://www.vousnousils.fr/2017/01/03/lecole-numerique-cest-se-livrer-aux-geants-de-linformatique-karine-mauvilly-597693

 
- Le désastre du Désastre numérique
Bruno Devauchelle, Le café pédagogique 30.08.2016
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/08/30082016Article636081365315104476.aspx

Devauchelle résume 3 critiques faites au numérique par les auteurs :
. Le numérique n'a rien à faire à l'école.
. Le numérique est polluant
. Le numérique annonce une destruction de la société portée par le modèle économique libéral dominant.

« Voilà un livre qu'on pourra s'abstenir de lire. Il alimentera la rituelle critique de l'école, marronnier de la rentrée scolaire. Mais c'est un contre-exemple tant sur le plan du style que de la rigueur, pourtant revendiquée »


- Une école sans écrans ? Emmanuel Grange 31.01.2017
http://www.lepetitjournaldesprofs.com/blog/2017/01/31/debat-pour-ou-contre-lecole-numerique/

« Écriture collaborative sur Framapad, réalisation de vidéos ou d’affiches, décryptage des sources d’information, et bien d’autres activités encore nécessitent et justifient l’usage de l’outil numérique ».

« La place des écrans et d’une connexion continue dans notre société est un vrai sujet ...mais il mérite un regard moins caricatural et plus au fait du travail des enseignants »


.
.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 février 2017

America First : les USA de Harding

 

harding-1919

WG Harding (1825-1923)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Warren_G._Harding

 

Après la guerre et crise de 1920-1921, les USA connaissent une décennie de prospérité economique (fordisme, consommation élargie).
Les électeurs rejettent la politique menée par W. Wilson et les démocrates.
3 présidents républicains se succèdent : Harding, Coolidge, Hoover

WG Harding (1825-1923) est un politicien sans qualités, élu avec le soutien de magnats du pétrole. Mellon, son secrétaire au Trésor est un milliardaire. Plusieurs de ses proches sont poursuivis pour corruption (le gang de l'Ohio). « Miné par le sentiment de son incapacité, il meurt subitement en 1923 ». Coolidge, le vice-président lui succède.


Les électeurs mettent fin à la période progressiste.
Harding incarne le virage vers une Amérique nationaliste (America First) et intolérante :
peur du communisme, racisme anti-noirs, rejet de la science...

. Les USA refusent l'adhésion à la SDN et n'assument pas leurs responsabilités de grande puissance.
Ils ferment le pays aux immigrés (loi de 1921 sur les quotas).

. La peur du communisme (Red Scare) sert de prétexte à une politique anti-sociale. Des expéditions punitives traquent tous ceux qu'on soupçonne de communisme. Deux anarchistes italiens, sont condamnés à mort en 1921 et exécutés en 1927 malgré une mobilisation internationale

. Le Ku Klux Klan s'est reconstitué à Atlanta en 1915 et regroupe vers 1925 cinq millions d'adhérents. Il utilise la violence jusqu'ay lynchage contre les Noirs, les juifs et les catholiques.

. La prohibition, votée en 1919, enrichit les gangsters (Al Capone prospère à Chicago avant son arrestation en 1931).
En 1933, FD Roosevelt met fin à la prohibition en abrogeant le Volstead Act

. Certains puritains défendent une lecture littérale de la Bible. En 1925, William Bryan, ancien candidat démocrate intente un procès à John Scopes, et le fait condamner à une amende pour avoir enseigné la théorie de l'évolution (Darwin).


« Calvin Coolidge, le président suivant, a pour règle de ne rien dire et de ne rien faire ».
Herbert Hoover est un ingénieur brillant,
mais face à la crise de 1929 sa politique libérale plonge durablement les USA dans la Grande Dépression.

(d'après Istra, histoire, manuel de première 1988).
version scannée :
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/usa-republicains-1919-1932.pdf

 

- rappel :

« Le parti républicain est, par essence, celui de la richesse organisée, de la grande production capitaliste :
c'est instinctivement que celle-ci s'appuie sur lui, et lui sur elle...
Par là, le parti représente à la fois; la prospérité et la conservation sociale »...

... « (La) raison d'être (du parti républicain), c'est d'appuyer la production organisée, de la défendre contre l'étranger par la protection douanière massive dont il s'est fait la spécialité, de considérer sans fausse honte « les affaires » comme servant l'intérêt général de la nation. Il y a là une conception politique qui se tient, et, tant que la prospérité des plus heureux rejaillit sur tous, on comprend que la majorité s'en accommode. »

André Siegfried, "Les États-Unis d'aujourd'hui", Éditions A. Colin.1927
Manuel Istra, 1ere, ed 1982, p 154
http://clioweb.canalblog.com/tag/siegfried


..

31 janvier 2017

1921 : les Républicains ferment les USA




USA 1921 - 1924 : Les Républicains ferment le pays par deux lois qui imposent des quotas par pays

usa-1820-2014-migra

 L'immigration aux USA (1820-2014)
http://www.migrationpolicy.org/programs/data-hub/us-immigration-trends
voir aussi http://census.gov

 Ellis Island
http://en.wikipedia.org/wiki/Ellis_Island

Ellis Island history,
immigration museum
passenger search / shipo search
http://libertyellisfoundation.org
http://libertyellisfoundation.org/ellis-island-history
education
http://www.nps.gov/elis/learn/education/index.htm

 

usa-1872-irish1

USA 1872 : population d'origine irlandaise
http://www.lib.utexas.edu/maps/historical/irish_pop_1872.jpg



 uk-ital-migr

Emigration : Royaume-Uni et Italie (1870-1914)
David Khoudour-Castéras « Taux de change fixes et migrations internationales...», Revue de l'OFCE 3-2002
http://www.cairn.info/revue-de-l-ofce-2002-3-page-83.htm

 

 

usa-1897-1932-imm

 L'immigration aux USA (1897-1932)
http://www.migrationpolicy.org/programs/data-hub/us-immigration-trends

1899 : 229 000
1907 : 1 285 000
1921 : 805 000
1922 : 310 000
1923 : 523 000
1924 : 707 000
1925 : 294 000
1932 :  36 000

 


- chronologie
http://www.flowofhistory.org/themes/movement_settlement/uspolicytimeline.php


- Sous Harding et Coolidge, 2 lois limitent l'immigration et ferment le pays

La loi de 1921 institue pour chaque pays une limite à 3 % de la population vivant aux USA en 1910
La loi de 1924 change la limite : 2 % de la population de 1890 (plutôt immigrants venant du RU, d'Irlande, d'Allemagne, de Scandinavie).
il s'agit alors de limiter fortement l'immigration venant d'Italie ou d'Europe orientale.

1921 : http://en.wikipedia.org/wiki/Emergency_Quota_Act
http://en.wikipedia.org/wiki/Immigration_Act_of_1924

« No distinctions were made between refugees and immigrants, this limited Jewish emigres during 1930s and 40s.»
S'ajoute à ces lois le rejet des migrants asiatiques.


- USA - 1923 - xénophobie et racisme

« L'attitude de l'Américain moyen est en train de changer. Il souffre d'une " saturation " d'étranger mal digéré...
Une infiltration modérée de gens d'autres pays exerce une saine influence pour combattre la tendance à l'immobilisme auquel tendent naturellement les groupes sociaux. Mais si l'on va trop loin la population deviendra une simple cacophonie d'éléments hétérogènes... »

« Le plus grand danger permanent, cependant, réside dans le risque de recevoir des peuples de races inférieures. L'Américain commence à soupçonner que la composition raciale de notre immigration a une faible valeur... »

S.J. Holmes, " The Independant " 17 mars 1923
http://clioweb.canalblog.com/tag/usa1923



.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 janvier 2017

Snyder : 20 leçons contre la tyrannie

 

 How learning from history can save us from tyranny:
20 lessons of the 20th century for Trump’s America

Timothy Snyder, Housum Professor of History, Yale University - 16.11.2016
http://www.facebook.com/timothy.david.snyder/posts/1206636702716110


Americans are no wiser than the Europeans who saw democracy yield to fascism, Nazism, or communism. Our one advantage is that we might learn from their experience. Now is a good time to do so. Here are twenty lessons from the twentieth century, adapted to the circumstances of today.

1. Do not obey in advance...
2. Defend an institution...
3. Recall professional ethics...
5. Be calm when the unthinkable arrives...
6. Be kind to our language...
7. Stand out. Someone has to...
8. Believe in truth...
9. Investigate...
12. Take responsibility for the face of the world...
14. Give regularly to good causes, if you can...
15. Establish a private life...
16. Learn from others in other countries....
19. Be as courageous as you can...
20. Be a patriot... Set a good example of what America means for the generations to come. They will need it.

Les vingt leçons de Timothy Snyder pour résister au monde de Trump

L’historien américain tire des enseignements du XXe siècle pour établir un kit de survie
destiné à se remettre du désastre que constitue, selon lui, l’élection du magnat de l’immobilier.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/11/19/les-vingt-lecons-de-timothy-snyder-pour-resister-au-monde-de-trump_5033962_3232.html

Un précédent en août 1940 : Jean Texcier, Conseils à l'occupé
http://clioweb.canalblog.com/tag/jeantexcier
 http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/texcier-conseils-occupe.pdf

32. « En prévision des gaz, on t’a fait suer sous un grouin de caoutchouc ...
Tu es satisfait d’avoir sauvé tes poumons. Sauras-tu maintenant préserver ton cœur et ton cerveau ?
Surveille tes blindages contre la peur et les résignations faciles...
Civil, mon frère, ajuste avec soin ton beau masque de réfractaire »
et
14. « La lecture des journaux de chez nous n’a jamais été conseillée à ceux qui voulaient apprendre
à s’exprimer correctement en français. Aujourd’hui, c’est mieux encore, les quotidiens de Paris
ne sont même plus pensés en français ».


.

snyder-yale

Timothy Snyder (Yale)
http://history.yale.edu/people/timothy-snyder
http://twitter.com/TimothyDSnyder

CV 2013 en 2 pages
http://history.yale.edu/sites/default/files/CV/Snyder-cvshort2013.pdf
CV en 47 pages
http://history.yale.edu/sites/default/files/CV/complete_cv_with_links.pdf


Dossier Vie des Idées février 2013 : Timothy Snyder et ses critiques
Une compréhension authentique du passé - Entretien avec Timothy D. Snyder
http://www.laviedesidees.fr/Une-comprehension-authentique-du.html

Terres de sang, le livre de Timothy Snyder récemment traduit en français, a suscité de nombreuses réactions de la part des historiens depuis sa publication en 2010. Jacques Sémelin propose un panorama des critiques qui lui ont été adressées et des débats soulevés par cet ouvrage
http://www.laviedesidees.fr/Timothy-Snyder-et-ses-critiques.html


Les nazis et la guerre à l'Est
T Snyder, Terre Noire. L'Holocauste et pourquoi il peut se répéter, Gallimard 2016
Black Earth: The Holocaust as History and Warning
invité de La Fabrique de l'histoire, 12.10.2016
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/10/19/34458503.html

Black Earth: The Holocaust as History and Warning
Timothy Snyder (Yale) - vidéo d'une conférence du 30.11.2016
Watson Institute for International and Public Affairs @WatsonInstitute
https://www.youtube.com/watch?v=iYFN2lHmqg8

 

.

Posté par clioweb à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Jean Texcier : Conseils à l'occupé



CONSEILS A L’OCCUPE juillet - août 1940

version pdf : http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/texcier-conseils-occupe.pdf


1. Les camelots leur offrent des plans de Paris et des manuels de conversation ; les cars déversent leurs vagues incessantes devant Notre-Dame et le Panthéon ; pas un qui n’ait, vissé dans l’œil, son petit appareil photographique. Ne te fais pourtant aucune illusion : CE NE SONT PAS DES TOURISTES.

2. Ils sont vainqueurs. Sois correct avec eux. Mais ne va pas, pour te faire bien voir, au devant de leurs désirs. Pas de précipitation. Ils ne t’en sauraient, au surplus, aucun gré.
 
3.  Tu ne sais pas leur langue, ou tu l’as oubliée. Si l’un d’eux t’adresse la parole en allemand, fais un signe d’ignorance, et, sans remords, poursuis ton chemin.

4. S’il te questionne en français, ne te crois pas tenu de le mettre toi-même sur la voie en lui faisant un brin de conduite. Ce n’est pas un compagnon de route.

5. Si au café, ou au restaurant, il tente la conversation, fais-lui comprendre poliment que ce qu’il va te dire ne t’intéresse pas du tout.

6. S’il te demande du feu, tends ta cigarette. Jamais, depuis les temps les plus lointains, on n’a refusé du feu – pas même à son ennemi le plus mortel.

7. S’ils croient habile de verser le défaitisme au cœur des citadins en offrant des concerts sur nos places publiques, tu n’es pas obligé d’y assister. Reste chez toi, ou va à la campagne écouter les oiseaux.

8. Depuis que tu es « occupé », ils paradent en ton déshonneur. Resteras-tu à les contempler ? Intéresse-toi plutôt aux étalages. C’est bien plus émouvant, car, au train où s’emplissent leurs camions, tu ne trouveras bientôt plus rien à acheter.

9. Ton marchand de bretelles a cru bon d’inscrire sur sa boutique : « Man Spricht Deutsch » ; va chez le voisin, même s’il paraît ignorer la langue de Goethe.

10. Si tu vois une fille en conversation d’affaire avec l’un d’eux, ne t’en offusque pas. Ce garçon en aura juste pour son argent – qui ne vaut rien. Et dis-toi bien que les trois quarts des Français ne se montreraient pas avec cette fille plus délicate que ce blondin de la Forêt Noire.

11. Devant le marivaudage d’une de ces femmes que l’on dit honnêtes, avec un de tes occupants, rappelle-toi qu’au-delà du Rhin cette jolie personne serait publiquement fouettée. Alors, en la détaillant, repère soigneusement la tendre place, et savoure d’avance ton plaisir.

12. Si la nécessité veut que tu t’adresses à une de ces sentinelles de bronze qui veillent aux Kommandanturs, ne te crois pas tenu de te découvrir, comme je l’ai vu faire. Porte sobrement l’index à la hauteur du couvre-chef. Sois ménager de tes grâces.

13. C’est entendu. Ils savent chanter en chœur et d’une voix juste. Mais c’est au commandement, comme pour un exercice respiratoire. Chez nous, le soldat chante faux et rarement en mesure ; mais il ignore la corvée du chant. Il chante quand ça lui chante.

14. La lecture des journaux de chez nous n’a jamais été conseillée à ceux qui voulaient apprendre à s’exprimer correctement en français. Aujourd’hui, c’est mieux encore, les quotidiens de Paris ne sont même plus pensés en français.

15. Abandonné par ta T.S.F., abandonné par ton journal, abandonné par ton parti, loin de ta famille et de tes amis, apprends à penser par toi-même. Mais dis-toi que, dans cette désolation entretenue, la voix qui prétend te donner du courage est celle du Dr Goebbels. Esprit abandonné, méfie-toi de la
propagande allemande !

16. Ils sont très « causants ». Ayant caressé les enfants, ils sourient à la mère et bientôt gémissent sur le sort de la France. Alors, suit le boniment : « Pauvres Français, vous avez été entraînés dans une funeste guerre par un gouvernement de coquins à la solde de l’Angleterre » - et ils récitent leur
couplet à n’importe qui, à propos de n’importe quoi. Leur Grande Muette est une bien grande bavarde.

17. A l’autre guerre, on les a tout de suite appelés : les boches. Ce n’était pas très élégant. Cette fois, on s’est contenté de dire simplement : les Allemands. Progrès certain dans la tenue si, à ce souci de correction, ne s’était mêlé, chez beaucoup, comme un secret désir d’abandon.

18. Aujourd’hui qu’ils sont partout, aux champs comme à la ville, un surnom leur est venu : les doryphores. Se fâcheraient-ils ? On aurait pu, pour la rime que tu sais, choisir le phylloxéra.

19. L’entomologie peut, d’ailleurs, fournir d’autres images. Du fond de l’horizon, ils arrivent en masses, obscurcissent le ciel, couvrant la terre. Ne songes-tu pas à une nuée de sauterelles vertes ? Raidis-toi. Ils finiront bien par user leurs mandibules.

20. Il est interdit de lacérer leurs affiches. Aussi te gardes-tu de les frôler – même par temps de pluie. Pourquoi diable leur Saint Vincent de Paul en uniforme a-t-il donc tant de mal à garder sa figure ?

21. Étale une belle indifférence ; mais entretiens secrètement ta colère. Elle pourra servir.

22. Je connais un philosophe qui, las comme toi de les voir circuler à pleins camions, a trouvé un curieux moyen de se consoler. «Nous avons vraiment fait trop de prisonniers ! », soupire-t-il simplement.

23. L’aigle allemand marche pompeusement et c’est le pas de l’oie. Partant en guerre contre l’Angleterre, il chante avec ostentation. Et c’est peut-être le chant du cygne.

24. Comme jadis les Ardennes, voici Paris renseigné et conseillé par les gazettes de leur confection. Bien peu de signatures ; mais, s’il est vrai que « le style, c’est l’Homme », tous les articles sont signés : Ferdonnet.

25. Pour constituer une rédaction de choix, il ne leur suffisait pas que la frontière fût ouverte ; ils ont fait ouvrir aussi les prisons de France. Tel qui avait plaidé pacifisme a troqué en riant ses chaussons de lisière contre une paire de bottes. Tel autre, fait prisonnier par erreur, a échangé, avec reconnaissance, sa vareuse de soldat contre une livrée de propagandiste. A la fin du mois, passant à la caisse, l’un et l’autre toucheront, sans étonnement, leurs trente deniers en papier sombre. La France paiera !

26. Leurs docteurs leur avaient dit que Paris était à la fois Sodome, Gomorrhe et Babylone ; que les délices de la chair s’y mêlaient affreusement aux plaisirs de la table et que tous les vices du monde s’y donnaient rendez-vous. Sans doute n’est-ce pas seulement pour avoir leur part de luxure qu’ils
ont mis tant d’empressement à gagner cette ville perdue.  En tout cas, aujourd’hui, ils baffrent dans les bons restaurants, sirotent à la terrasse des grands cafés, vident les confiseries, dévalisent les rayons de lingerie pour dames et, dans les librairies spéciales, il n’y aura pas assez de photos d’art pour satisfaire la friandise de ces soldats du Grâal. Prends patience. Ni Sodome, ni Gomorrhe, pas même Babylone. Peut-être, tout simplement, Capoue.

27. Tu me dis que, dans cette impressionnante et victorieuse organisation, faite surtout de discipline, si tu découvrais une faille tu respirerais mieux, car ce serait un mécanisme plus humain, et, partant, plus destructible. Très juste. Mais tu m’annonces aujourd’hui, d’un air triomphant, qu’ils ne prennent
pas toujours les clous pour traverser la chaussée et qu’ils négligent bien souvent de passer par le portillon du métro. Je te croyais plus sérieux.

28. Un citoyen romain acheta, pendant qu’Hannibal assiégeait la ville, un bout de terrain sur lequel campaient les Carthaginois. Il savait qu’Annibal n’était là qu’en passant.

29. Une dame que leur vue rendait au début littéralement malade me dit aujourd’hui d’un ton dégagé : « Je crois bien que je finis par ne plus les voir ». Quand elle avait si mal au cœur, j’aurais embrassé cette clairvoyante. Maintenant qu’elle digère tout si facilement, j’ai envie de mordre cette somnambule.

30. Tu grognes parce qu’ils t’obligent à être rentré chez toi à vingt-trois heures précises. Innocent, tu n’as pas compris que c’est pour te permettre d’écouter la radio anglaise ?

31. Tu en as déjà vu de toutes les couleurs. Les verts, les gris, les noirs se sont présentés les premiers. C’étaient les militaires. Puis sont venus les moutardes avec au bras une bague rouge comme en ont les cigares. C’étaient les militants. Voici venir les sans couleurs. Ils arrivent par paquets, avec leurs petits et leurs femmes. A les voir tu jurerais des civils. Vêtus de pacifiques vestons et de paisibles jupons, ils logent dans ta maison, écoutent à ta porte, épient tes gestes, dénoncent tes propos. Ils sont insonores. Aussi, quand ils marchent près de toi, n’entends-tu pas ce fameux bruit de bottes qui, en te faisant dresser l’oreille, te ferme automatiquement la bouche. Méfie-toi de tous. Aussi de toutes.

32. En prévision des gaz, on t’a fait suer sous un grouin de caoutchouc et pleurer dans des chambres d’épreuve. Tu souris maintenant de ces précautions. Tu es satisfait d’avoir sauvé tes poumons. Sauras-tu maintenant préserver ton cœur et ton cerveau ? Ne vois-tu pas qu’ils ont réussi à vicier l’atmosphère que tu respires, à polluer les sources  auxquelles tu crois pouvoir encore te désaltérer, à dénaturer le sens des mots dont tu prétends encore te servir ? Voici venue l’heure de la véritable DÉFENSE PASSIVE. Surveille tes barrages contre leur radio et leur presse. Surveille tes blindages contre la peur et les résignations faciles. Surveille-TOI. Civil, mon frère, ajuste avec soin ton beau masque de réfractaire.

33. Inutile d’envoyer tes amis acheter ces Conseils chez le libraire. Sans doute n’en possèdes-tu qu’un exemplaire et tiens-tu à le conserver. Alors, fais-en des copies que tes amis copieront à leur tout.
Bonne occupation pour des occupés.
 


Jean Texcier (1888-1957)

Né à Rouen, fils d’Henri Texcier, un universitaire républicain fondateur de la Dépêche de Rouen, Jean Texcier, admirateur de Jaurès, adhère au Parti Ouvrier Français en 1903. Pendant ses études de droit, il fonde son premier journal, L’Étudiant de Rouen
En 1907, à son arrivée à Paris, il adhère à la 5e section SFIO de la Seine ; il collabore à L'Humanité et à La Guerre sociale.
Réformé, Texcier s'engage en 1915 pour la durée des hostilités et sert comme téléphoniste...

Fidèle à la SFIO à Tours, partisan d'un socialisme de réformes et d'évolution, Texcier appartient au comité de rédaction de La Vie socialiste.
Mis à la retraite par le gouvernement de Vichy en 1941, Texcier est l'un des fondateurs du mouvement Libération-Nord avec Henri Ribière et Christian Pineau.

Après 1945, il devient l'un des grands éditorialistes : Combat, Libé-Soir, Gavroche, Clarté.
À partir de 1947, il siège au Comité directeur de la SFIO.

Les 33 « Conseils à l'Occupé » sont un des premiers textes spontanés clandestins, écrit en juillet 1940 et imprimé le mois suivant. Cette brochure clandestine se présente comme « un petit manuel de dignité ». Avec une ironie perçante, elle n'incite pas à la révolte mais au refus de toute compromission avec l'occupant

Cécile Vast, « Conseils à l'occupé », in Dictionnaire historique de la Résistance
http://museedelaresistanceenligne.org/media2616-iConseils-A#

 

jean-texcier

Jean Texcier (1888-1957)
http://museedelaresistanceenligne.org/media2210-Jean-Texcier

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,