01 février 2015

Nuit et Brouillard, ce soir sur HD1

 


La chaîne HD1 a diffusé le dimanche 1er février, à minuit, Nuit et Brouillard,
le chef d'oeuvre d'Alain Resnais en 30 minutes,
avec un texte de Jean Cayrol lu par Michel Bouquet, musique d'Hanns Eisler.

Le film est une commande du Réseau du souvenir et du Comité d'histoire de la 2GM,
après l'exposition de la rue d'Ulm « Résistance, Libération, Déportation » (nov 1954-jan 1955).
Il est financé en partie par les ministères de l'éducation et des anciens combattants.

voir également :
La déportation dans les camps nazis :
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

http://clioweb.free.fr/camps/deportation1.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/auschwitz

Le Cercle d'étude : http://www.cercleshoah.org/


Dans Télérama, François Ekchajzer répète l'attaque simpliste habituelle (« pas de juif » dans le commentaire)
de ceux qui oublient qu’un film ce sont aussi des images, par exemple celles du convoi de Westerbork
[Resnais n'avait pas accès aux images des militaires français].
FE laisse aussi planer une ambiguïté sur le képi (une exigence de la gendarmerie française) ...


Il mentionne « Nuit et Brouillard, Face aux fantômes » un docu de Jean-Louis Comolli et Sylvie Lindeperg
et « Nuit et brouillard, un film dans l'histoire », l’ouvrage de référence de l'historienne (2007).
http://clioweb.free.fr/camps/lindeperg.htm
.
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm

Y lire comment un film sans juif est exploité lors du procès Eichmann,
utilisé en classe en France (en 16 mm en noir & blanc, puis en VHS
et aujourd'hui en couleurs en DVD, avec pause possible pour l'analyse des images)
diffusé par la TV française en 1980 après l’attentat de la rue Copernic,
ou distribué en cassettes VHS après la profanation de Carpentras.
Ou encore déstructuré par une chaîne de TV américaine en 1959...


En mars dernier, j'avais regroupé quelques réponses aux détracteurs de ce film,
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/03/06/29373720.html

Une formule récurrente peut lasser :
« redécouvrir ce film hors du cadre scolaire
et de la pompe mémorielle permet d'en apprécier la valeur intrinsèque »

« Hors du cadre scolaire ? »
Pourquoi ce dénigrement systématique du travail mené dans les classes ?
Pour donner raison à ceux qui voudraient privatiser toute l’éducation ?
Pour vanter les industriels qui truquent les images d’archive, sous prétexte de rendre tout « ludique » et vendeur,
y compris les amoncellements de cadavres produits
par une dictature portée au pouvoir dans un pays considéré jusqu'alors comme civilisé ?

.

Posté par clioweb à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


31 janvier 2015

FB : le clic fossoyeur ?

 

wired1411

http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2014/11


Pendant 48 heures, Mat Honan a "liké" tout contenu s'affichant dans son fil d'activités.
Résultat : l'algorithme a évincé les humains et lui a proposé des « contenus de qualité lamentable ». « Certains de ses amis, voyant apparaître tout d'un coup des liens du Tea party avec la mention "Mat Honan aime", lui ont demandé si son compte s'était fait hacker ou s'il allait bien... »


L’article :
Mat Honan, This is what happens when you get to like-happy on Facebook, Wired.co.uk, 14.10.2014 (publié en magazine le mois suivant)
http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2014/11/start/fear-and-liking-on-facebook
une conclusion : « It also meant that, by liking everything, I turned Facebook into a place where there was nothing I liked ».

La présentation par Frédéric Clavert, 16.10.2014 :
http://histnum.hypotheses.org/2227

Facebook est-il un tombeau de données ?
- « Avant d'être social, Facebook est d'abord un moteur à clics ».
- Les organismes qui payent apparaissent plus souvent dans notre flux d'activités
- Facebook est de plus en plus un fossoyeur : les données qu’il véhicule « risquent de devenir inexploitables, en tout cas dans les sciences humaines et sociales ».

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 janvier 2015

MD : il pleut des chats ...

 

cats

 

Il pleut des chats et des chiens
http://www.monde-diplomatique.fr/2015/01/KAPLAN/51968
http://librejugement.org/2015/01/06/translator-et-autres-traduisent-a-la-va-comme-jte-pousse/

Dans la dernière page du Monde diplomatique de janvier 2015,
Frédéric Kaplan et Dana Kianfar s’intéressent à la traduction automatique et au rôle des robots.

extraits :
« L’expression idiomatique « Il pleut des cordes » se transforme en un très poétique Piove gatti e cani — il pleut des chats et des chiens. Cette traduction de It’s raining cats and dogs s’avère incompréhensible pour un Italien ».

« Pour élaborer un traducteur automatique, il faut disposer de grands corpus de textes identiques traduits d’une langue à l’autre. Entreprise américaine, Google a logiquement construit son outil sur des paires textuelles utilisant presque toujours l’anglais comme langue pivot. Pour aller du français vers l’italien, il faut ainsi, « par construction », passer par une traduction anglaise intermédiaire. Ce processus engendre un biais linguistique important »


« Merci qui a fait la ! c’est vraiment cool et recommande »
Les textes produits algorithmiquement par des traducteurs automatiques peuvent produire des tournures bizarres.
Elles peuvent s’installer durablement et faire prendre ce sabir technique pour un créole qui influencera les langues habituelles.

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 janvier 2015

27.01.1945 : Les soviétiques à Auschwitz

 

aus-sov-1945

Libération du camp d'Auschwitz, photos soviétiques source Google images


« When the Red Army arrived at the camp on January 27 they found around 7,500 prisoners and about 600 corpses had been left behind. Due to the vast extent of the camp area, at least four different divisions took part in liberating the camp: 100th Rifle Division (established in Vologda, Russia), 322nd Rifle Division (Gorky, Russia), 286th Rifle Division (Leningrad), and 107th Motor Rifle Division (Tambov, Russia) ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Auschwitz_concentration_camp

In November 1944, Crematoria II, III, and IV were dismantled, while Crematorium I was transformed into an air raid shelter. Himmler ordered the evacuation of all camps. « On January 17, 58,000 Auschwitz detainees were evacuated under guard, largely on foot; thousands of them died in the subsequent death march west... Approximately 20,000 Auschwitz prisoners made it to Bergen-Belsen concentration camp in Germany, where they were liberated by the British in April 1945 ».

Par la suite, le camp sert à la fois d'hôpital et de prison.
Rudolf Höss est capturé en Allemagne, condamné et exécuté le 16 avril 1947

« The camp's liberation received little press attention at the time. Rees attributes this to three factors: the previous discovery of similar crimes at Majdanek concentration camp, competing news from the Allied summit at Yalta, and the Soviet Union's interest, for propaganda purposes, in minimizing attention to Jewish suffering ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Auschwitz_concentration_camp


Alexander Vorontsov a filmé cette libération dans les jours qui ont suivi, sous la forme d'une reconstitution avec des déportés : l'accueil des "libérateurs", les déportés derrière les grillages, les femmes dans une baraque. Les photos sont souvent des copies d'écran de plans de ces films.
Des extraits sont utilisés par Alain Resnais dans Nuit et Brouillard.
http://www.tagtele.com/videos/voir/53810
http://www.tagtele.com/videos/voir/53819


Plusieurs extraits sont disponibles sur Internet Archive
https://archive.org/details/SovietPropagandaMovieAuschwitzLiberation
https://www.youtube.com/watch?v=_RIkcrdIX9E

Ils sont aussi exploités dans cette vidéo de 52 minutes
The Liberation of Auschwitz (includes 1945 original Red Army footage)
https://www.youtube.com/watch?v=0V0RMf2qU18


- Filmer la guerre : les Soviétiques face à la Shoah (1941-1946)

L'article de Catherine Monjanel pour Le Cercle d'étude :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article418

L'exposition du Mémorial de la shoah propose 76 extraits de films.
Le Figaro en présente trois et parle d’images ambiguës « très éloignées de la réalité: détenus bien portants en liesse, femmes des environs venant interpréter près de deux mois après le rôle des recluses dans les baraques, ou - moins loin du réel - détenus de Maidanek posant derrière les barbelés. Mise en scène et reconstitutions des semaines après la libération des camps sont de mises. Plusieurs raisons peuvent être avancées: le manque de pellicule et d'éclairage pour filmer à Auschwitz contraint de différer les prises de vues et amène à faire rejouer certaines scènes. Mais l'intention est également de donner une vision valorisante de l'Armée rouge grâce à laquelle des vies ont été sauvées ».
http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/01/27/

1945 : Le Figaro découvre les camps nazis
http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2015/01/27/


- Marie-Anne Matard Bonucci, Usages de la photographie par les médias dans la construction de la mémoire de la Shoah, Le Temps des médias 2005/2 « dans la presse ou les brochures et livres témoins publiés dans l’après-guerre, les photographies de camps de la mort furent probablement à l’origine d’une prise de conscience « émotionnelle » sur ce qu’avait pu être l’univers concentrationnaire. Elles contribuèrent davantage à sensibiliser et à dénoncer qu’à instruire véritablement le dossier de la déportation et de la Shoah ».
http://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2005-2-page-9.htm


- L'Armée rouge a envoyé sur le front 250 photographes et cameramen sur le front de l'Est - une centaine y a perdu la vie.
Le blog Arrignon cite plusieurs vidéos et parle du rôle de Voronzov
http://blogs.mediapart.fr/blog/segesta3756/280115/70e-anniversaire-de-la-liberation-des-camps-d-auschwitz-birkenau-par-l-armee-rouge-les-27-et-28-jan

Vorontsov

http://www.combatcamera.be/war-photographers-and-cameramen/alexander-vorontsov/


children-wire

2005 : Tomy Shacham, Erika Winter, Marta Wise, Eva Slonim, Shmuel Schelach, Gabriel Neumann, Bracha Katz
Finding the Children Behind the Barbed Wire
https://sfi.usc.edu/news/2015/01/8451-finding-children-behind-barbed-wire


.

Posté par clioweb à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 janvier 2015

Politique en Grèce ancienne

 

annales-debat-071114

 

- Politique en Grèce ancienne
Annales. Histoire, Sciences sociales - Vol. 69 (3/2014)


- Les Annales
en débat (2 heures)
avec François Hartog, Anna Heller, Bruno Karsenti, Vincent Azoulay, Etienne Anheim,
http://www.canal-u.tv/video/ehess/politique_en_grece_ancienne.16538


- Histoire de la Grèce ancienne
Sélection d’articles par Vincent Azoulay, avec la collaboration de Nicolas Stromboni
http://annales.ehess.fr/index.php?425

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 janvier 2015

La TV, les mémoires et l'histoire

 

« Climat de terreur à l’école de Sainte-Frousse.
Un individu aurait été remarqué en train de faire quelque chose juste devant le portail.
L’alerte a été donnée aujourd’hui vers 13h... »
https://edukactus.wordpress.com/2015/01/26/psychose-quelquun-aurait-ete-vu-en-train-de-faire-quelque-chose-devant-lecole/

Voilà une excellente parodie de la médiatisation de toute rumeur.
Et du fonctionnement de la TV actuelle : faire du faits divers à partir d'un accident ou d'une catastrophe, filmer un envoyé spécial du vide pour attester que la TV s'est déplacée (avant le ministre compatissant), faire venir des voisins devant la caméra pour dire qu'ils n'ont rien vu, mais que cela les révolte, déplacer les élus pour certifier qu'ils n'y sont pour rien, mais qu'une cellule d'aide psy va être mise en place...


Cette TV, publique ou commerciale, applique la même recette à l'histoire, - pardon à la mémoire et à l'agenda des commémorations -.
La TV doit se déplacer (aujourd'hui, être à Birkenau), filmer rapidement mais en direct quelques paroles d'un témoin (en se désolant du fait que dans dix ans cela ne sera plus possible), ne pas oublier de demander à la lycéenne (blonde de préférence) son ressenti du jour. Et ne pas négliger le couplet sur tous ceux qui refusent d'apprendre cette histoire mémoire.

Hier soir, sur BFM-TV, le déporté avait un défaut : il ne voulait pas prendre le rythme de la chaîne, la phrase ciselée pour parler comme l'animateur TV en 16 secondes. Et ce matin, sur France 2, Marceline Loridan-Ivens n'était plus que Marceline.. c'est plus familier et plus court.
La lire ou l'écouter plutôt dans A Voix Nue (avril 2012) : http://clioweb.canalblog.com/tag/loridan


Dans cette TV de l'instantané, pas le temps de lire, pas question d'inviter un historien,
pas question de s'interroger, de prendre le temps d'analyser et d'expliquer un processus.
Tout juste de diffuser des documentaires colorisés pour faire commerce de l'émotion.

Ensuite, il sera toujours possible de se lamenter sur les lacunes des lycéens en histoire...

 

A comparer avec le travail d'histoire fait par la presse écrite,
par exemple dans le dossier mis en ligne par Libération :
http://www.liberation.fr/auschwitz,100487

Annette Wieviorka : «Auschwitz est une métonymie pour tout, mais quel tout ?»
«Dans les camps, les différences sociales séparaient la vie de la mort»
Ces mots cachés arrachés au néant

2005 : Auschwitz, la mort industrielle
2005 Sylvie Lindeperg : «L'assassinat dans la chambre à gaz, hors champ terrible»

Au Lutetia, le silence des survivants

Henri Borlant : «Si je suis resté vivant…»
Addy Fuchs : : «Je veux que vous sachiez»

Israël et la Shoah, un lien quasi ombilical
Mémoire de l’Holocauste : un pavé dans la mare munichoise

.

 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Auschwitz, dossier Libération

 

 

camps-nazis

Les camps nazis, manuel de Terminale, Belin 1983
http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm



Dossier Auschwitz, Libération 27.01.2015
http://www.liberation.fr/auschwitz,100487

2005 : Auschwitz, la mort industrielle
2005 Sylvie Lindeperg : « L'assassinat dans la chambre à gaz, hors champ terrible »

Annette Wieviorka :
- «Auschwitz est une métonymie pour tout, mais quel tout ?»
L'historienne décrypte le cheminement de la mémoire de la déportation qui a, en 70 ans, fait du camp le symbole de la Shoah

- «Dans les camps, les différences sociales séparaient la vie de la mort»

- Ces mots cachés arrachés au néant

- Au Lutétia, le silence des survivants

- Henri Borlant : «Si je suis resté vivant…»
- Addy Fuchs : : «Je veux que vous sachiez»

- Israël et la Shoah, un lien quasi ombilical
- Mémoire de l’Holocauste : un pavé dans la mare munichoise


auschwitz-monument

Auschwitz 2001 : le choc des mémoires concurrentes.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 janvier 2015

Marcel Bluwal dans A Voix Nue

 

bluwal

Marcel Bluwal, source INA

 

Marcel Bluwal, émission A Voix Nue 3/5 , 31.12.2014
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-marcel-bluwal-35-2014-12-31
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Bluwal

Dans la troisième émission, Marcel Bluwal évoque sa découverte de la Comédie française puis du cinéma (La Piste du nord - Jacques Feyder). Ses parents ont fui l'antisémitisme en Pologne. A Paris, il échappe à la rafle de 1942, il doit se cacher pendant 24 mois.

Paris libéré, Marcel Bluwal fait des études à l'école de la rue Vaugirard, puis aux USA.
Pour la TV, il tourne (en 35 mm) un inoubliable Dom Juan, avec Michel Piccoli et Claude Brasseur.
http://www.ina.fr/video/I00016975
http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu05418/interview-de-marcel-bluwal-sur-son-adaptation-de-dom-juan.html

Les extérieurs sont souvent tournés
dans les Salines de Chaux
les salons du Trianon-Palace à Versailles
La plage d'Hardelot, au deuxième acte
http://blog.crdp-versailles.fr/zizaniemichelet/


domjuan-piccoli-brasseur

Dom Juan ou le festin de pierre - Michel Piccoli, Claude Brasseur, téléfilm 1965
http://kebekmac.blogspot.fr/2013/09/bluwal-1965-dom-juan-ou-le-festin-de.html


.

 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Géographie des Blogs HG

 

blogsHG

Géographie des Blogs Histoire-Géo -
https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=z6TRro7wTDnw.kXyP9cGhUP8s

Lu sur Twitter ce matin 
@cdelabruyere : « On pourra constater la quasi disparition des blogs de profs »
à partir d'une sélection de JP Meyniac pour le KFP
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2015/indis2015_HG.aspx


De fait, Eduthèque met davantage en avant ses partenariats avec des structures et des entreprises :
BRGM, Meteo-France, INA, IGN... que les questions et les pistes possibles pour faire de l'HG en classe.

Edubases existe mais toutes les académies ne sont pas présentes ;
L'interface devrait évoluer, mais l'affichage des résultats n'a pas la simplicité de celui de Google.
(il manque vraiment un moteur Education, qui ne se contente pas des sources institionnelles)


Le message de Cyril Delabruyère a été l'occasion d'une courte recherche sur les blogs HG.

- Stéphane Tourneur indexe les blogs sur Cyberhistoiregéo.

- De nombreux collègues sont actifs sur Twitter :
https://twitter.com/clioweb2/lists/veille-hg
https://twitter.com/clioweb2/lists/tech
https://twitter.com/clioweb2/lists/veille-carto

- Plus de 70 profs d'HG sont présents sur cette carte
(qui semble dater : Varsovie ne répond plus. Mais la carte peut être complétée et actualisée :
http://tinyurl.com/mkmfe36

Parmi les collègues rencontrés sur cette carte et sur les blogs (liste non exhaustive, à compléter) :
Cyril Delabruyère, François Arnal en prépa, Jean-Christophe Fichet, Dominique Zuzlewski, Cédric Perrin, Alexandra Rayzal, Bénédicte Tratnjek, Stéphane Tourneur, Julien Blottiere, Cédric Ridel, Marie Desmares, Pierrick Auger, Eric Rulier, Fred Orain, Etienne Augris, Olivier Quinet, Laurent Fillion, Thomas Reyser, Laurent Blanquer, Gabriel Kleszewski, Emmanuel Grange, Anthony Lozac'h, Caroline Jouneau-Sion, Caroline Tambareau, etc...
Les équipes des sites académiques sont parfois très actives, notamment à Besançon (Mooc) et à Dijon.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 janvier 2015

Le Monde selon C. Grataloup et P. Boucheron

Le Monde selon Christian Grataloup et selon Patrick Boucheron,
deux des trois auteurs de l'Atlas gobal (Les arènes)
(à ne pas confondre avec le petty monde d’un réac académicien - merci Laurence)

Ecouter en différé l'émission Planète Terre du 7 janvier 2015 (3 heures après les assassinats)
(attention, les questions prennent du temps...)
Les grandes mutations du Monde (le bouclage du Monde)
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-0


PB conteste la mondialisation heureuse de Lussault.
Il souhaite éviter la confusion entre le processus
et les discours qui le justifient au nom des dominants, de la très petite minorité qui en tire profit.

CG fait l’éloge de l’indiscipline.
Pour lui, il faut dépasser la coupure du savoir en disciplines,
vivre l’histoire ou la géographie comme des métiers,
traiter des objets sans se demander s’il s’agit d’H ou de G.

Vincent pourra en dire beaucoup plus.
(https://www.facebook.com/HistoireGlobaleLeBlog continue
mais le blog Histoire Globale semble silencieux depuis le 6 août 2014)


Le 21, Planète Terre a basculé du côté du bac SVT pour le volcanisme,
les chaînes de montagnes, la tectonique des plaques et ses aléas, la géothermie

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,