18 mars 2017

18 mars 1871 : La Commune

 

18mars-canons-montmartre

Canons de la Garde nationale entreposés sur le "Champs des Polonais"
http://www.commune1871.org/?-Le-Paris-Communard-

 

Mathilde Larrère,
un long LT des événements pour raconter la Commune de Paris !
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/842811402758840320

10 mars 2016 - Place à la Commune
http://storify.com/LarrereMathilde/vers-la-commune-avant-le-18-mars

25 mars 2016 - L'élection de la Commune
http://storify.com/LarrereMathilde/l-election-de-la-commune-de-paris

21 mai 2016 - La Semaine Sanglante
http://storify.com/LarrereMathilde/la-semaine-sanglante



commune-18mars2017

Association des Amies et amis de la Commune
Parcours sur les traces de la Commune, 18 mars 2017
http://www.commune1871.org/

 

La Commune, choix de pages web
http://clioweb.free.fr/dossiers/commune.htm
dont
Le site des Amies et des Amis de la Commune
(avec biblio, Jacques Rougerie + Robert Tombs + Eric Fournier)
La Commune et Marx, Classiques des sciences sociales
Northwestern Library
Peter Watkins, La Commune de Paris, film, 1999
Une biblio en anglais (U de Sydney)


La Commune de 1871 : enjeux de sa commémoration et de son enseignement
Eric Fournier, Aggiornamento, 15.05.2013
http://aggiornamento.hypotheses.org/1381

Les programmes Chatel de 2011 ont maltraité la seconde moitié du XIXe (et la Commune).
Les Amis ont été reçus au cabinet de Peillon en sept 2012, mais sans suites.
Comment articuler mémoire, histoire scientifique et histoire scolaire, en un horizon d’action ?


La Commune de Paris 1871 - Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_(1871)
- L'expérience de la Commune
La répression, les ruines
évocations artististiques (littérature, musique, cinéma, BD...)
Biblio, écrits contemporains, études historiques, autres...

Regards sur la Commune, 2011, parutions récentes
Colloque de Narbonne, mars 2011http://colloque-commune1871.fr/
http://colloque-commune1871.fr/quelques-parutions-recentes/



- Paris Commune
http://en.wikipedia.org/wiki/Paris_Commune
Robert Tombs, The War Against Paris: 1871, Cambridge University Press, 1981/trad 1997
Paris, bivouac des révolutions. La Commune de 1871, Paris, Libertalia, 2014
http://www.laviedesidees.fr/La-Commune-loin-des-mythes.html

- Wikisource - Portail:La Commune de Paris (1871)
http://fr.wikisource.org/wiki/Portail:La_Commune_de_Paris_(1871)

- Paris Commune - Commons
barricades, garde nationale, photos, memoriaux
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paris_Commune



René Bidouze, « Le Guide des sources d’archives de la Commune de Paris
et du mouvement communaliste (1864-1880) »
Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique 94-95 2005
http://chrhc.revues.org/1149


Northwestern Library, digital collection
http://digital.library.northwestern.edu/siege/
The Siege and Commune of Paris
1200 photos and images, 1500 caricatures, 1000 posters

Eric FOURNIER, La Commune n’est pas morte. Les usages du passé de 1871 à nos jours
Libertalia 2013, CR Thomas Fazan, Revue d'histoire du XIXe siècle 47 | 2013
http://rh19.revues.org/4613

L’esthétique de la ruine. Paris, 1871, photographies des lendemains de la Commune
Johanna Daniel 15.09.2014
http://peccadille.net/2014/09/15/photographies-commune-paris-1871/

La répression de la Commune
Bertrand Tillier L'histoire par l'image, 09.2004
http://www.histoire-image.org/etudes/repression-commune

 

rappel : La Commune sur le blog Clioweb
http://clioweb.canalblog.com/tag/Commune

La Commune de Paris en images
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/03/18/29467734.html

Comparaison de photos anciennes et récentes
http://parisavantapres.blogspot.fr/2015/04/la-commune-de-paris-18-mars-28-mai-1871.html

Louise Michel, une vie de militante
http://clioweb.free.fr/dossiers/louisemichel.htm

 

.

Posté par clioweb à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


JE - Histoire : récit et pratiques

 

recit-roman-24mars

Journée d'études Récit et Roman national
http://chs.univ-paris1.fr/Roman.pdf
http://calenda.org/394486

Diffusion partielle prévue sur RFI La marche du monde
http://www.rfi.fr/emission/marche-monde



Vendredi 24 Mars 2017
Amphithéâtre du Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 PARIS

13h15 : Introduction par Sébastien Ledoux (Paris 1) et Patricia Legris (Rennes 2)

Première partie : Mise en récit polyphonique de l’histoire nationale

Président de séance : Etienne Anheim (EHESS)
    Patrick Boucheron (Collège de France) : Une histoire mondiale de la France (13h45-14h15)
    Ivan Jablonka (Paris 13) : L’enseignement en histoire se résume-t-il au récit national ? (14h15-14h45)
Discutant : François Hartog (EHESS) (14h45-15h15)
Débat avec la salle (15h15-15h45)


Pause 15h45-16h00


Deuxième partie : Analyse historique des pratiques enseignantes et de leurs réceptions par les élèves
Président de séance : Luc Cédelle (Le Monde)
    Benoît Falaize (Cergy-Pontoise) : L’enseignement de l’histoire en primaire durant les Trente Glorieuses (16h00-16h30)
    Françoise Lantheaume (Lyon 2) : Ce que racontent les élèves de l’histoire nationale aujourd’hui (16h30-17h00)
Discutant : Olivier Loubes (17h00-17h30)
Débat avec la salle (17h30-18h00)

Conclusion : Patricia Legris et Sébastien Ledoux (18h00)

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 mars 2017

1944 : Le programme du CNR

 

cnr-1944
Le CNR en septembre 1944 : Chambeiron, Meunier, Gillot, Laniel, Ribière, Lecompte-Boinet, Tessier, Villon,
Bidault (mains dans poche), Mutter, Saillant, Copeau, Bastid, Mayer, Lévy et Debû-Bridel
http://advr.fr/actualite-de-la-resistance/non-le-programme-du-cnr-nest-pas-obsolete/


Le Conseil National de la Résistance
dossier Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/conseil-national-resistance_dossier-thematique-22.htm

Le CNR, dont membres au 27 mai 1943
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_Résistance
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00152.pdf



liberation-mai1944-special

Programme d'action de la Résistance
Libération
, zone sud, numéro spécial mai 1944
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00104.pdf


 

Le programme du Conseil national de la Résistance en perspective
Histoire@Politique 24 -  2014 - dossier coordonné par Claire Andrieu
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=24
(comparaison avec Royaume-uni (Beveridge) et Italie
Singularité, postérité différentielle et actualité du programme du CNR


15 Mars 1944 - Les jours heureux - Le programme du CNR !!!!
http://storify.com/LarrereMathilde/les-jours-heureux



Le Programme du CNR
(Conseil national de la Résistance)
est un texte adopté à l'unanimité le 15 mars 1944
La première édition est intitulée « Les Jours Heureux par le C.N.R. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Le texte intégral du programme sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Extraits dans le manuel terminale Istra 1983 page 84

II - MESURES À APPLIQUER DÈS LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE

Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre
pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire,
les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques
groupés au sein du C.N.R proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :


1) Afin d’établir le gouvernement provisoire de la République formé par le Général de Gaulle
pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation,
rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle ;


2) Afin de veiller au châtiment des traîtres...

3) Afin d’exiger la confiscation des biens des traîtres et des trafiquants de marché noir,
l’établissement d’un impôt progressif sur les bénéfices de guerre...


4) Afin d’assurer :

    l’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français
    par le rétablissement du suffrage universel ;


    la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;

    la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat,
    des puissances d’argent et des influences étrangères ;


5) Afin de promouvoir les réformes indispensables :

a) Sur le plan économique :

    l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale,
    impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;


    une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général

    l’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’Etat
    après consultation des représentants de tous les éléments de cette production ;


    le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration,
    pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.


b) Sur le plan social

    la garantie du pouvoir d’achat national pour une politique tendant à une stabilité de la monnaie ;

    la reconstitution, dans ses libertés traditionnelles, d’un syndicalisme indépendant,
    doté de larges pouvoirs dans l’organisation de la vie économique et sociale ;


    un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence,
    dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail,
    avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État ;


    la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement, le rétablissement des délégués d’atelier ;

    l’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs

c) Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

d) La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction
    et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents...



En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du C.F.L.N et de son président le général De Gaulle !
En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que VIVE LA FRANCE !

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE



jours-heureux

http://nanterrereseau.blogspot.fr/2016/04/programme-du-conseil-national-de-la.html

 


liberation-21031944

Libération, L'hebdomadaire de la Résistance française - 21 mars 1944
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date19440321

liberation-27051944

Libération, 27 mai 1944 (détail)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k148176b.item


Libération, les années disponibles sur Gallica (parfois journal, parfois feuilles ronéotées)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date

Libération Zone Sud
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32806584q/date


 
8 mars 2004 - Appel des Résistants aux jeunes générations
http://local.attac.org/attac06/spip.php?article48
http://www.les-crises.fr/15-mars-1944-cnr/

13 résistants, Stéphane Hessel, Lise London, Henri Bartoli,
http://www.dailymotion.com/video/x1irg4_l-appel-des-resistants_news

Stéphane Hessel, Lucie et Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey


2007 - Denis Kessler :  « il faut défaire méthodiquement le programme du CNR » - Challenges 04.10.2007
copie dans le blog  http://blogs.mediapart.fr/republicain


.

.

16 mars 2017

Photos des camps nazis

 

photo-camps-bonzon
http://www.museehistoirevivante.fr/evenements/


Photographies des camps d'extermination nazis :
Usages et circulations

Jeudi 16 mars 2017 à partir de 18h30
au Musée de l’Histoire Vivante - Montreuil

Avec Thierry Bonzon,
maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris-Est Marne-La-Vallée
Conférence animée par Sabine Pesier (Promnésie), Thierry Berkover (AFMD) et Eric Lafon (MHV).

sur le web : Thierry Bonzon, Du "mésusage des images" :
Pour une approche critique des images d'enregistrement - 17.12.2014
http://issuu.com/thierry.bonzon/docs/cup_2_pour_1_approche_critique.key



ohrdruf

General Eisenhower, General Bradley and General Patton in the concentration camp Ohrdurf, 1945
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Buchenwald_Ohrdruf_concentration_camp
http://en.wikipedia.org/wiki/Ohrdruf_concentration_camp
Libération d'Ohrdruf page du site web de l'USHMM

 

sur l'usage/mesusage, des liens :

- 1994 Recontroverse : Peut-on représenter la shoah à l’écran ? Le Monde 08.08.2007
http://wwww.lemonde.fr/idees/article/2007/08/08/retrocontroverse-1994-peut-on-representer-la-shoah-a-l-ecran_942872_3232.html

1961 : Jacques Rivette reproche à Pontecorvo un traveling dans Kapo ( "De l'abjection", Cahiers du cinéma)
1994 : Lanzmann s’en prend à La liste de Schindler, l’opposé selon lui de son Shoah, la référence absolue.
Sa tribune a suscité de vives réactions : Marcel Ophuls dans Positif,
Alain Minc et Anne Sinclair dans le Nouvel Observateur du 10.03.1994, Spielberg dans Le Monde 1998

- Georges Didi-Huberman, Images malgré tout, Paris, Éditions de Minuit, 2003
CR Sally Shafto, 1895, n° 44, 2004 -  http://1895.revues.org/2022

Très peu d’images ont survécu des camps d’extermination (Sobibor, Treblikna, Auschwitz, Chelmno),
davantage des camps de concentration (Bergen-Belsen, Dachau, Buchenwald).

Lanzmann soutient, comme Gérard Wajcman (De la croyance photographique) et Elisabeth Pagnoux (Reporter à Auschwitz)
qu’il n’y a pas d’images possibles de la Shoah.

Pour lui, les images sont toujours de l’ordre du mensonge.
(et s'il en existait, il faudrait les détruire...)
http://ehitqueetpolitique.blogspot.fr/2011/03/la-representation-impossible.html

[ Cette position n'exclut pas une part d'hypocrisie : à chaque anniversaire de l'ouverture des camps,
ceux qui s'intéressent au sujet ont en tête les images qu'ils ont déjà vues.]

En 1947, les fondateurs de l'agence Magnum ont la conviction, à la fois humaniste et optimiste,
de porter un témoignage sur le monde afin de le changer.

L'étude des 4 photos d'Auschwitz-Birkenau par Georges Didi-Huberman est fine et passionnante.
« Son approche est la mise en œuvre, convaincante, du besoin pour un historien d’avoir autant d’humilité
que d’imagination face à l’histoire et ses images. Et dans imagination, il y a image »


- 2001 - Photographies des camps de concentration et d'extermination nazis, 1933-1999
exposition à l'hôtel de Sully
+ Mémoire des camps, Photographies des camps de concentration et d'extermination nazis,1933-1999
ouvrage collectif dirigé par Clément Chéroux, Paris, Marval, 2001
compte rendu Henriette Asséo, Études photographiques 11 - Mai 2002
http://etudesphotographiques.revues.org/300
compte rendu Christian Delage Vingtième siècle 72 - 2001
http://www.persee.fr/doc/xxs_0294-1759_2001_num_72_1_1428

Dans certains cas, les images sont prélevées dans « un immense répertoire de l’infamie visuelle »
et utilisée hors de leur contexte de production et de diffusion » :
CD cite un ouvrage sur Sachso illustré par une photo d'un jeune Russe à Dachau (prise par Eric Schwab)

Cf aussi la confusion sur des femmes du ghetto de Mizocz en oct 1942 :
elles n'entrent pas dans une chambre à gaz,
elles vont être assassinées par des Ukrainiens auxiliaires des nazis.


Vingtième siècle 72, 2001 - dossier « Image et histoire »

http://www.persee.fr/issue/xxs_0294-1759_2001_num_72_1

André Gunthert. L'ordre des images. Culture visuelle et propagande en Allemagne nazie.

Christian Delage. L'image comme preuve : l'expérience du procès de Nuremberg.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/xxs_0294-1759_2001_num_72_1_1413

Vincent Guigueno. Le visage de l'histoire. L'armée des ombres et la figuration de la résistance au cinéma
Marie-Anne Matard-Bonucci, L'image, figure majeure du discours antisémite


- 2005 : des images pour comprendre, Libération 21.01.2005
Sélection de programmes télé dans l'avalanche des émissions consacrées à la solution finale.
http://www.liberation.fr/evenement/2005/01/21/des-images-pour-comprendre_506895



- rappels

La représentation de la shoah au cinéma - Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Repr%C3%A9sentation_de_la_shoah_au_cin%C3%A9ma
Holocaust films
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Holocaust_films


La Shoah à l’écran - Crime contre l’humanité et représentation, tome 1
Anne-Marie BARON, Conseil de l'Europe, 09.2004
https://rm.coe.int/CoERMPublicCommonSearchServices/DisplayDCTMContent?documentId=0900001680470dfa


2010 - Filmer les camps, exposition au mémorial de la shoah
John Ford, George Stevens, Samuel Fuller De Hollywood à Nuremberg (Dachau, Falkenau)
http://christiandelage.blogspot.fr/2010/03/filmer-les-camps.html
http://www.memorialdelashoah.com/upload/minisites/filmer_les_camps/index.html

L’horreur plein cadre,
Gérard Lefort, Libération 11.03.2010
http://next.liberation.fr/culture/2010/03/11/l-horreur-plein-cadre_614469

Nazi concentration camps 1945
http://archive.org/details/nazi_concentration_camps

A propos de l'exposition « Filmer les camps »,
Jeremy Hicks,1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze 62 | 2010
Américaniser la Shoah ?
http://1895.revues.org/3799

- 2013-2014 - Regards sur les ghettos, exposition Mémorial de la Shoah
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=1&rub=comptes-rendus&item=493

Audrey Kichelewski mentionne 2 ouvrages pionniers
Barbie Zelizer, Remembering to Forget. Holocaust Memory through the Camera’s Eye, Chicago et Londres, University of Chicago Press, 1998
Toby Haggith, Joanna Newman (dir.), The Holocaust and the Moving Image: Representations in Film and Television Since 1933, Londres et New York, Wallflower Press, 2005.
+ Christian Delage et Anne Grynberg (dir.), « La Shoah : images témoins, images preuves », Cahiers du judaïsme, n° 15, 2003.

2015 - Filmer la guerre. Les Soviétiques face à la Shoah 1941-1946
expo au mémorial de la shoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article418



.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mars 2017

30.03 : Nuit de la Géo

 

nuit-geo

 


Nuit de la Géographie, 31 mars 2017
Paris, forum de la Bellevilloise
La Rochelle
Lille
Toulouse
http://www.cnfg.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=415&Itemid=388

 

nuit-geo-pgm2017



détail du programme
http://www.cnfg.fr/images/stories/docs_CNFG/2017/Programme_DETAILLE_Rd_NG_V5.pdf


Le dessus des cartes anciennes - Strasbourg (1600-1800)
Carto par ordinateur

Dunkerque, présentation multi-sensorielle
La géo peut-elle sauver le monde
regards sur les dockers de St Nazaire
Villes indignes

géographies musicales
géo post-coloniale
littérature underground
le métier de géographe

promenades en soirée
atelier de croquis
émotions de la nuit
le métro
crues de la Seine
géolocalisation

Photographier la nuit
expo peintures Les Nocturnes

 

.
.



Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Bac : effectifs (1886-2016)

 

1887 : 7 338 bacheliers, 2 bachelières
1914 : 7 139 +   400
1936 : 8 695 + 3 604
1974 : 86 203 + 111 103
2016 : 632 700 bacheliers et bachelières (715 200 candidats, 50 % séries générales)

Jean-Claude Chesnais. La population des bacheliers en France. Estimation et projection jusqu'en 1995. Population 3-1975
http://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1975_num_30_3_15826

http://www.education.gouv.fr/cid104721/resultats-de-la-session-de-juin-du-baccalaureat-2016.html

Julie-Victoire Daubié, la première femme ayant eu le droit de se présenter. Elle obtient le bac à Lyon en 1861.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Julie-Victoire_Daubi%C3%A9

 

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2017

Russie 1917 : la révolution de février

 

Fevrier1917-ouvriers-poutilov

Les travailleurs de l'usine Poutilov en février 1917
http://www.marxiste.org/images/Fevrier1917.jpg


- La Russie tsariste est en guerre depuis près de 3 ans. L'année 1915 est un désastre.
En 1916, le ravitaillement fait défaut, Le mécontentement grandit.
En 1917, en cinq jours, le peuple russe chasse le tsar Nicolas II. C'est la révolution de février.

Le 23 février (8 mars dans notre calendrier). Les femmes manifestent contre le rationnement établi dans la capitale. Des ouvriers des usines Poutilov sont en chômage technique. Ils se joignent aux femmes. Le 23 est aussi la journée internationale des femmes ;
Dès le 25 février (10 mars) des étudiants, des intellectuels, des membres de partis politiques se joignent au mouvement. Une grève générale éclate.

Le Tsar, qui dirige l’état-major, à 500 km, donne l’ordre de la répression. Le 26, il y a 40 morts et 40 blessés.
Dans la nuit du 26 au 27, des soldats se mutinent et fusillent des officiers.
Le 27 au matin (12 mars) , soldats et ouvriers fraternisent. Un régiment rebelle marche vers le Palais d’hiver. Le drapeau impérial est remplacé par un drapeau rouge.

Au Palais de Tauride, la Douma met en place un gouvernement provisoire.
Un Soviet des ouvriers et des soldats est formé.

Nicolas II abdique le 2 mars (15 mars)
Le 3 mars (16 mars), le grand-duc Michel refuse le trône.

Le gouvernement provisoire donne la priorité à la poursuite de la guerre et cherche à différer les réformes.
Le soviet dominé par les mencheviks défend les revendications des ouvriers (journée de 8 heures, salaire décent)
et des soldats (terminer rapidement la guerre).


- Appel du Soviet de Pétrograd le 27 février 1917

Marc Ferro,
La révolution russe de 1917, Flammarion, éd. 1967
Bordas 1980 : cet appel est publié le 15 mars  dans les Isvestjia, le journal du Soviet

« L'ancien régime a conduit le pays à la ruine et la population à la famine. Il était impossible de la supporter plus longtemps et les habitants de Pétrograd sont sortis dans les rues pour dire leur mécontentement. Ils ont été reçus à coups de fusil. Au lieu de pain, ils ont reçu du plomb, les ministres du Tsar leur ont donné du plomb.

Mais les soldats n'ont pas voulu agir contre le peuple et ils se sont tournés contre le gouvernement. Ensemble, ils ont saisi les arsenaux, les fusils et d'importants organes du pouvoir.

Le combat continue et doit être mené à sa fin. Le vieux pouvoir doit être vaincu pour laisser sa place à un gouvernement populaire. Il y va du salut de la Russie.

Afin de gagner ce combat pour la démocratie, le peuple doit créer ses propres organes de gouvernement. Hier, le 27 février, s'est formé un soviet de députés ouvriers composé de représentants des usines, des ateliers, des partis et organisations démocratiques et socialistes. Le Soviet, installé à la douma s'est fixé comme tâche essentielle d'organiser les forces populaires et de combattre pour la consolidation de la liberté politique et du gouvernement populaire.

Le Soviet a nommé des commissaires pour établir l'autorité populaire dans les quartiers de la capitale. Nous invitons la population tout entière à se rallier immédiatement au Soviet, à organiser des comités locaux dans les quartiers et à prendre entre ses mains la conduite des affaires locales.

Tous ensemble, avec nos forces unies, nous vaincrons pour balayer complètement le vieux gouvernement et pour réunir une Assemblée constituante sur la base du suffrage universel, égal, secret et direct ».

voir également :
Prikaze numéro 1 (1er mars 1917) du Soviet des députés ouvriers et soldats de Petrograd


La première déclaration du gouvernement provisoire (6 mars 1917)

annonce de la formation du GP Izvestia 16 mars / 29 mars
http://wikirouge.net/Gouvernement_provisoire_russe

http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolution_russe


- 1917 > 2017, la révolution russe a 100 ans ! Lyon 2
http://www.univ-lyon2.fr/actualite/actualites-scientifiques/1917-2017-la-revolution-russe-a-100-ans--712995.kjsp

15.02 - Le contexte d'émergence de la Révolution
Wladimir Berelowitch, professeur honoraire de l'Université de Genève

15.03 - Faire, vivre et représenter la révolution russe
Emilia Koustova, Strasbourg

26.04 - Droit(s) et démocratie : langage et dynamique de la révolution en 1917
Michel Tissier, Rennes 2


.

.


.

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

De la Russie tsariste à l'URSS



De la Russie à l’URSS (1917-1921)
Hachette, première, 1982, plan du chapitre


A - La guerre, « un cadeau fait à la révolution »

1- La Russie tsariste : une puissance fragile
Une économique qui progresse à pas de géants
Un régime qui consolide ses bases sociales
Des problèmes aigus

2 - des mouvements révolutionnaires divisés sur leur stratégie
La création d’un parti libéral
Le parti socialiste révolutionnaire (SR)
Le parti social-démocrate, mencheviks et bolcheviks
Les socialistes et la guerre

3 - La guerre, accélérateur de l’histoire


B - 1917 : l’année des révolutions

1 - La révolution de Février
La détérioration de la situation
L’impréparation des partis
Les Cinq jours de Février

2 - Les hésitations du gouvernement provisoire
Un passage pacifique au socialisme ?
L’impuissance du GP

3 - Les journées d’Octobre
L’ascension des bolcheviks
Le triomphe des bolcheviks


C - Le communisme de guerre

1 - Reculer pour mieux unir
Les décrets d’Octobre
La paix de Brest-Litovsk

2 - La dictature du prolétariat
La guerre civile
La désorganisation économique
Un pouvoir dictatorial

La Russie en 1921

.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 mars 2017

LAMEN, la langue du management neolib

 

- La Langue du Management et de l’économie à l’ère néolibérale. Formes sociales et littéraires.
Sous la direction de Corinne Grenouillet et Catherine Vuillermot-Febvet Presses universitaires de Strasbourg
http://blogs.mediapart.fr/en-attendant-nadeau/blog/080317/la-langue-du-management


La LAMEN, la Langue du Management et de l’Économie à l’ère Néo-Libérale ... parasite le langage courant.
Un colloque de 2013 à Strasbourg s’y est intéressé.
L’ouvrage en rend compte : l’entreprise dans la littérature, autobiographies des grands patrons, contrats de travail, articles du Monde sur la privatisation de France-T, etc...

« La première partie décortique « les mots de et sur l’entreprise »  avant de passer à l’analyse de « l’extension du domaine du discours managérial ».
Plus de salariés mais des collaborateurs, pas de direction mais de la gouvernance, et partout de la compétition, de l'excellence..
La langue de coton est chargée de lisser le réel et de nier les classes sociales et les conflits.

A FT privatisée, « les dispositifs post-tayloriens utilisent diverses stratégies : dire compliqué quand on pourrait dire simple, initialiser à la place de commencer, gouvernance au lieu de direction ; recourir à la métaphore emphatique (militaire, sportive, scolaire) pour souligner la nécessité de la compétition ... mettre les verbes à l’infinitif pour éviter la question du sujet... grands messes coûteuses très rentables pour les boîtes de com chargées de vendre une image idéalisée...»

Deux autres domaines sont abordés : la formation des cadres de santé et la mise sur le marché du patrimoine mondial.

- rappel 2009

mots-pouvoir


Les mots ont un sens : 
http://www.arterroriste.eu/paysages-invisibles/mots-du-pouvoir

Le plan de métro de la novlangue néo-libérale
:
http://arterroriste.pagesperso-orange.fr/plan5grand.pdf

Le décodage du plan de métro :
http://pagesperso-orange.fr/arterroriste/pdf/Lesmots.pdf

Posté par clioweb à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2017

WS Allen : Une petite ville nazie

 

allen-villenazie

William S. Allen, Une petite ville nazie, 1930-1935.
The Nazi Seizure of Power: The Experience of a Single German Town 1930-1935, 1962 ou 1965
67 editions published between 1965 and 2014 in English and German,
traduction française Laffont 1967, 10-18  2003, Tallandier 2016

 

WS Allen étudie la montée du nazisme et l'installation de la dictature hitlérienne dans une petite ville du nord de l'Allemagne.
Thalburg est en fait, Northeim, à 100 km au sud de Hanovre.
http://www.parutions.com/pages/1-4-7-3465.html


- compte rendu Charles Bloch, Annales 1969
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. N. 1, 1969. pp. 218-221;
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1969_num_24_1_422049_t1_0218_0000_1
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/allen-bloch-1969.pdf


extraits :
« L'absence à la fois du parti communiste et du centre catholique, ainsi que la mentalité petit-bourgeoise de la grande majorité de la population  rend le jeu facile aux nazis qui, dès 1930, obtiennent à Thalburg aux élections un pourcentage supérieur à la moyenne en Allemagne ».

Outre la terreur, qui devait sous peu devenir systématique sous la direction de la Gestapo, les nazis employèrent la propagande pour entretenir l'enthousiasme de la foule.. La société fut atomisée et encadrée par des organisations nazies.

La disparition du chômage a contribué à tromper la population.
Quand les Thalburgeois réaliseront que tous ces travaux servaient à la préparation de la guerre, il sera trop tard...


- Une petite ville nazie ( résumé du livre de W.S. Allen – 1965 )
http://philosphereblog.wordpress.com/2015/11/09/une-petite-ville-nazie-resume-du-livre/

extraits :
« ce fut dans des centaines de localités comme Thalburg que le mouvement nazi se traduisit dans les faits ; et ce fut à partir de centaines de révolutions locales à travers toute l’Allemagne que le Troisième Reich put prendre son essor ».

La victoire du nazisme peut s’expliquer dans une large mesure par l’antipathie de la bourgeoisie de Thalburg à l’égard du SPD, ou plutôt du mythe que les plus conservateurs entretenaient à l'égard de ce parti.

Les socialistes de Thalburg maintenaient la rhétorique d’un parti révolutionnaire tout en gérant une société héritée de l’empire de Guillaume II. Il serait pourtant tout à fait inexact de leur faire porter toute la responsabilité de l’affaire.

Quant à l’effet de la crise sur les classes prolétariennes, il fut très sensible. Il est indubitable que le désespoir croissant des sans-travail, crée par des périodes de plus en plus longues de chômage, affaiblit le sens démocratique de beaucoup de citoyens.

Presque tous les Thalbourgeois finirent par « comprendre » le Troisième Reich. La plupart apprirent ce que signifiait une dictature.. Malgré le super-patriotisme des années pré-nazies, on n’entendit aucune acclamation dans les rues quand le bataillon de Thalburg quitta la ville en 1939. Les fils de nombreux Thalbourgeois apprirent à modérer leur amour du militarisme dans les steppes glacées de Russie.

L’histoire de Thalburg se renouvellera-t-elle ?


- 2 extraits dans le Bordas Term 1980
 
. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930
  « Je ne pense pas que c'était un facteur politique qui les poussait à s'inscrire.
    Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
    mais nous nous amusions bien et nous avions le sentiment que nous étions importants. »

 
. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
  http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm



allen-nazi-seizure

 


Northeim-1654-Merian

Northeim - Mathaus Merian 1654
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim


Northeim-1907

Northeim 1907
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Postcards_of_Northeim_published_by_Brück_& Sohn

 

 

 

Bundesarchiv-Northeim-Zerstörter-Bahnhof

View of a rail yard at Nordheim, Germany after a 1 hour of bombing by our Air Force on April 8th 1945.
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim

 

northeim2-2013

Northeim 2013 (detail)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Northeimer_Seenplatte

 

.

Posté par clioweb à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,