L’année où Champollion perce le secret des hiéroglyphes

https://www.lemonde.fr/1822-les-hieroglyphes-dechiffres/

 

Retour aux sources des hiéroglyphes, sortis des ténèbres par Champollion il y a deux cents ans

« 1822, les hiéroglyphes déchiffrés » (1/5). Dans l’Egypte antique, cette écriture était gage de pouvoir et de pérennité après la mort. Jean-François Champollion est entré dans l’histoire en la décodant. Chronique en cinq épisodes d’une découverte fascinante.

Publié le 11 juillet 2022

 

Avant Champollion, le mystère si coriace des hiéroglyphes

« 1822, les hiéroglyphes déchiffrés » (2/5). Ils étaient les vestiges d’une langue morte depuis le IVᵉ siècle et la fermeture des temples de l’Egypte antique. Avant que l’égyptologue français ne les décode, de nombreux chercheurs avaient tenté de percer leurs secrets.

Publié le 12 juillet 2022 à 17h29 Pierre Barthélémy

 

La pierre de Rosette, la clé pour décoder l’écriture hiéroglyphique

« 1822, les hiéroglyphes déchiffrés » (3/5). Il a fallu la découverte d’un même texte gravé en hiéroglyphes, en égyptien démotique et en grec ancien pour que les hypothèses des chercheurs soient mises à l’épreuve. Et que Champollion décode, enfin, l’écriture de l’Egypte antique.

Publié le 13 juillet 2022 à 18h00, mis à jour à 06h07 Pierre Barthélémy

 

L’année où Champollion perce le secret des hiéroglyphes

« 1822, les hiéroglyphes déchiffrés » (4/5). En concurrence avec le Britannique Thomas Young, c’est bien à l’égyptologue français, passionné par les langues, que revient le mérite d’avoir décodé l’écriture de l’Egypte antique, rendant possible l’étude de toute une civilisation.

Publié aujourd’hui 15 juillet à 17h00, mis à jour à 19h37 Pierre Barthélémy


Séries d'été - 16 juillet 2022

 1822, les hiéroglyphes déchiffrés (5/5)

 Ces héritiers de Champollion qui s’attaquent aux langues disparues

 

.


.