06 avril 2022

Fidélités républicaines sous l'Empire

ahrf


Les fidélités républicaines sous le Consulat et l’Empire

Natalie Petiteau AHRF 346 – oct 2006
https://journals.openedition.org/ahrf/7633

Des hommes sous surveillance
Des hommes au passé significatif
Des hommes rompus à l’action politique
Une survivance dans l’isolement ?

« Les historiens du Premier Empire ont pour beaucoup négligé de s’interroger sur les survivances républicaines après 1799. Même les évocations nombreuses du coup d’État de Malet, dans une historiographie classique, ne font guère référence à l’influence, dans cet événement, des fidélités républicaines. Pourtant, les recherches récentes comme les sources policières permettent de mettre en évidence le fait que ces oppositions ne disparaissent pas totalement de la vie politique sous l’Empire. L’étude de ces survivances permet d’ailleurs de prendre conscience non seulement du rôle d’acteurs des temps révolutionnaires condamnés à agir désormais souvent dans le secret, mais aussi de la place des anonymes dans les oppositions relevant des nostalgies républicaines ».

Parmi les références citées :

Jean V
idalenc, « L’opposition sous le Consulat et l’Empire », Annales historiques de la Révolution française, 1968

Michel V
ovelle, Les Jacobins. De Robespierre à Chevènement, Paris, La Découverte, 2001 (1ère édition en italien en 1998),

Bernard Gainot, « Un itinéraire démocratique post-thermidorien : Bernard Metge »

Pierre Serna, Antonelle, aristocrate révolutionnaire, 1737-1817, Paris, Éditions du Félin, 1997 ;

Pierre Serna, « Rigomer Bazin et la Restauration : penser la république dans la monarchie », AHRF n° 325


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]