17oct-on-noie

 

- 60 ans du 17 octobre 1961

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2021/10/16/ceremonie-de-commemoration-des-60-ans-du-17-octobre-1961

 

- 17 octobre 1961 : Emmanuel Macron s’enfonce dans le déni

« Emmanuel Macron a commémoré le massacre du 17 octobre 1961,
en pointant la seule responsabilité de Maurice Papon.
Pour éviter de se mettre à dos les obsédés des questions identitaires,
il n’a parlé ni de colonisation ni de violences policières.
Et encore moins de « crime d’État » ».

Ellen Salvi, Médiapart
https://www.mediapart.fr/journal/france/161021/17-octobre-1961-emmanuel-macron-s-enfonce-dans-le-deni


- Benjamin Stora *, Libération, idées et débats, 15.10.2021
« Ma position, c’est qu’il faut avancer avec pragmatisme : demander l’ouverture des archives, reconnaître le 17 Octobre comme un crime d’Etat, faire entrer Gisèle Halimi au Panthéon, ce sont à chaque fois des batailles importantes.
Bien sûr, il faut un travail académique pour dire la vérité historique et établir la responsabilité de l’Etat. Mais si on se place dans une démarche qui combine le savoir académique et la question politique, mieux vaut se focaliser sur des sujets concrets, pratiques. Les incantations ne suffisent pas à soigner les mémoires blessées ».

* Les immigrés algériens en France, 1912-1962 - Hachette 2002


- Octobre à Paris - 17 octobre 1961
film de Jacques Panijel, 1962
https://www.cercleshoah.org/spip.php?article198

 

« Paris 1961 », de Jim House et Neil MacmMaster,
et « Ici on noya les Algériens », de Fabrice Riceputi :
17 octobre 1961, questions ouvertes

Deux rééditions confirment l’actualité du massacre de manifestants algériens,
à Paris, par les forces de l’ordre, il y a 60 ans.
André Loez, Le Monde des livres 17.10.2021

 

riceputi-ici


Fabrice Riceputi sur Twitter
https://twitter.com/campvolant

 

.