07 mai 2021

grand oral et maltraitance

 

Le point de vue de Philippe Watrelot :

« On semble s’acheminer vers un maintien du « grand oral »…
L’acharnement du Ministre à maintenir les apparences
et à faire « comme si » tout était normal est extraordinaire.

Voici quelques réflexions perso sur ce que nous vivons et sur cette épreuve.

Le Ministre applique ainsi sa méthode qui consiste à avancer à marche forcée
et à compter sur le sens du service public et la culpabilisation des enseignants
pour que ses mesures s’appliquent.
Mais ça craque et là il doit aussi affronter les élèves et leurs parents.

Bon gré mal gré, après une année excessivement compliquée à gérer à la fois un nouveau programme infaisable,
une nouvelle épreuve aux contours restés longtemps flous et les protocoles sanitaires,
les enseignants préparent leurs élèves à ce foutu « Grand Oral »...

Ils doivent en plus affronter le stress supplémentaire des élèves
et le manque de temps et de moyens pour bien faire.
Marre du bricolage et de l’esprit de sacrifice.
Le volontarisme et la surdité du ministre confinent ici à la maltraitance.

Dès le départ, cette épreuve était mal partie…
Pas de temps dédié pour la préparer. Pas de moyens humains.
On devait le faire en plus d’un programme impossible à tenir.
Une formation très… hétérogène ( !) et surtout très verticale.


Et puis, il y a ces questions qui montrent bien que cette bonne idée de départ a été mal pensée et préparée
- Pourquoi parler sans notes ? Où fait-on cela ? (Le Ministre parle t-il sans notes ?) Faut-il apprendre par cœur ?
- Autre problème : il faut que les deux sujets combinent deux disciplines… Mes élèves font Maths/SES, ils ont du mal...
- Pourquoi deux sujets et pas un seul ?
- Pourquoi avoir supprimé la dimension collective existant dans les TPE ? Travailler en groupe c’est tout aussi important que s’exprimer à l’oral ! L’interrogation sur le projet d’études… qu’est-ce que ça vient faire là ? En quoi ça devrait faire partie de l’évaluation ?

Pour finir, je le redis : si je suis convoqué pour ce simulacre d'épreuve destiné à flatter l'ego du Ministre et lui permettre de cocher une case dans la liste des promesses électorales, je serai TRÈS indulgent avec les élèves. Ils n'ont pas à faire les frais de cet acharnement ».

Philippe Watrelot,
Twitter 05.05.2021
https://twitter.com/phwatrelot/status/1389896736471138305

Facebook 05.05.2021 - point de vue de Ph Watrelot et commentaires des internautes
https://www.facebook.com/watrelot.philippe/posts/10225300478999513


.

Posté par clioweb à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,