09 avril 2021

Nommer les fantômes ...

 

Nommer les fantômes de l’Algérie

Tribune - Tramor Quemeneur, historien, Libération 09.04.2021

 « Une démocratie se mesure notamment à sa politique en matière d’archives, car il s’agit de la mémoire d’une nation ».

extraits : 

« La récente décision du président de la République de déclassifier les documents
couverts par le secret défense «au carton» et non plus «au feuillet»
(un carton contient très fréquemment plusieurs milliers de documents) hâte la procédure.
Mais cela ne résout pas le fond du problème,
à savoir le retour à l’application de la loi de 2008 sur l’ouverture des archives, que demandent les historiens.

Emmanuel Macron a annoncé une refonte en urgence de la législation sur les archives.
Il importe surtout que nous puissions travailler,
en mettant notamment en œuvre les préconisations du rapport Stora,
sur les disparitions, les essais nucléaires
ou encore la localisation des champs de mines laissés derrière elle par l’armée française.
Il faut ainsi que nous puissions étudier les bulletins de renseignements concernant les « suspects »,
les procès-verbaux d’arrestation, les dossiers d’enquête,
les plaintes déposées par les familles de disparus, ces fantômes algériens
mais aussi pieds-noirs, soldats et harkis qui hantent nos archives et qui demandent à trouver le repos... »


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,