- « Joyeuse fête de la femme ! » :
huit idées reçues sur la Journée internationale des droits des femmes

Cette journée, officialisée par les Nations unies en 1977, est l’occasion, chaque 8 mars,
de rappeler que l’égalité des genres n’est toujours pas acquise, en France et ailleurs.
Le Monde, les décodeurs, 08.03.2021

« La vraie question à se poser serait plutôt :
pourquoi, en 2021, a-t-on encore besoin d’une Journée internationale des droits des femmes ?
Tout simplement parce que les femmes n’ont toujours pas les mêmes droits
que les hommes dans un univers marqué par la dimension systémique du patriarcat sur la quasi-totalité du globe »

 

ncnm-hatteinte

- Notre corps, nous-mêmes
Collectif NCNM
https://www.horsdatteinte.org/produit/notre-corps-nous-memes/

- Les trois « vagues » successives qui ont construit le féminisme moderne

Anne Chemin – Le Monde 16.10.2020

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/10/16/les-flux-et-reflux-des-combats-feministes_6056213_3232.html



« Née à la fin des années 1860, la première vague est aussi la plus longue : elle se déploie au début de la IIIe République, connaît son acmé au tournant du siècle et s’essouffle dans l’entre-deux-guerres ».

« La première vague avait duré près d’un siècle, la deuxième est infiniment plus courte : elle s’esquisse pendant les « années Planning familial », à la fin des années 1960, pour s’achever, au début des années 1980, avec l’arrivée de la gauche au pouvoir et la naissance d’un « féminisme d’Etat » incarné par Yvette Roudy ».

« Si les deux premières vagues présentent des profils singuliers, la troisième est infiniment plus difficile à dépeindre. Le terme même de « troisième vague » est d’ailleurs contesté, tant les féminismes qu’elle rassemble sont pluriels. Une chose est sûre : après l’essoufflement des années 1980, le mouvement connaît, à partir du milieu des années 1990, un vrai renouveau.

Alors que la deuxième vague postulait l’existence d’une condition commune à toutes les femmes, la troisième met en avant la pluralité des identités ».


.
- Marie-Antoinette, Joséphine, Eugénie, etc.

Femmes - hors série - Histoire par l’image
https://histoire-image.org/fr/hors-series/femmes


- Abuser / Forcer / Violer

Clio. Femmes, Genre, Histoire n°52 ( 2020)

à venir en ligne : https://journals.openedition.org/clio/


« Je ne regrette pas d’avoir inventé le 8 mars »

Entretien posthume avec Clara Zetkin,
par Marie Hermann, Simone Sittwe, illustré par Marine Summercity

paru dans CQFD n°196 (mars 2021)
https://cqfd-journal.org/Je-ne-regrette-pas-d-avoir-invente

Marie Hermann est cofondatrice des éditions Hors d’atteinte qui viennent de publier Je veux me battre partout où il y a de la vie,
recueil de textes, discours et lettres de Clara Zetkin, assortis d’une autobiographie et d’un texte d’Angela Davis


.

 

.


.