Nathalie Bajos : « L’épidémie de Covid révèle les inégalités, les renforce, et en fait apparaitre de nouvelles»

Selon les études menées par la sociologue, les conséquences de la crise sanitaire pour les populations

sont étroitement liées aux rapports sociaux de domination, dont les effets sont cumulatifs.

Libération 03.03.2021
https://www.liberation.fr/idees-et-debats/

«  ... le confinement a profité à tout le monde.
L’incidence de la maladie a fortement baissé après la mise en place du premier confinement le 17 mars 2020.
Mais il a davantage bénéficié aux classes les plus favorisées ».


.