26 novembre 2020

Votre attestation, s’il vous plaît !

 

attestation-choix

 

Votre attestation, s’il vous plaît !  Le macronisme est une bureaucratie

Simon Blin - Libération, 23.11.2020
https://www.liberation.fr/debats/2020/11/22/votre-attestation-s-il-vous-plait-le-macronisme-est-une-bureaucratie_1806234


«
L’attestation dérogatoire de déplacement avec ses neuf cases à cocher et ses trois notes de bas de page témoigne « d’un génie bureaucratique qui mériterait presque le respect - celui que les papillons ont pour les entomologistes qui les épinglent sur le liège », a récemment tweeté le géographe Michel Lussault.

« La politologue Béatrice Hibou souligne l’invasion des procédures (autant dans l’administration étatique que dans le privé) dans le reste de la vie quotidienne des individus. Tout le paradoxe est là, selon la chercheuse au CNRS : pensés initialement pour éliminer la redondance, de nouveaux procédés et instances (rapports d’activité, supervision des activités, statuts hiérarchiques intermédiaires, comités de surveillance réglementaire…) se retournent parfois contre l’efficacité elle-même ».
La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale (La Découverte, 2012)

« Pour David Graeber, le militant anarchiste mort en septembre, la bureaucratie est une conséquence paradoxale des politiques de dérégulation : toute initiative gouvernementale conçue pour réduire les lourdeurs étatiques aurait, selon lui, pour effet ultime l’apparition de nouvelles contraintes et obligations. Des rapports que personne ne lit, des réunions que personne n’écoute, des process et une novlangue managériale que personne ne comprend : selon Graeber, l’«utopie bureaucratique», qui culmine dans sa fusion avec le capitalisme financier, conduit à ce qu’il appelle une société de «boulots à la con», ces emplois normatifs chargés de faire fonctionner la chaîne protocolaire ». Bureaucratie (les Liens qui libèrent, 2012)

La conjonction néolibéralisme/bureaucratisation « ne serait pas si grave si elle n’avait pas mis le système de santé publique en pièces par une gestion comptable des lits d’hôpitaux ».
« Celui de la recherche publique n’est pas en reste... Depuis des années, les chercheurs se disent noyés dans un trop-plein de complexité administrative et de paperasse à remplir, fût-elle dématérialisée, au lieu de se consacrer à leurs travaux ».
D’où la protestation des universitaires contre la LPPR votée en première lecture.

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,