25 octobre 2020

Louis Raemaekers (1869-1956)

 

raemaekers-cathedrale

WW1 : a German soldier crouches in fear between two saintly mediaeval sculptures ;
behind Notre Dame is burning. Halftone after a pen drawing by L. Raemaekers.
London : Geo. Pulman & Sons
https://catalogue.wellcomelibrary.org/record=b1182428


Louis Raemaekers (1869-1956)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Raemaekers

En 1914, ce dessinateur de presse travaille pour De Telegraaf, le plus grand quotidien des Pays-Bas.

« Immédiatement après l'invasion de la Belgique par les Allemands,
Louis Raemaekers est devenu l'un de leurs plus féroces critiques.
Son message était clair: les Pays-Bas devaient prendre parti pour les Alliés et abandonner leur position neutre ».

Il part pour Londres en novembre 1915
et dessine pour le bureau de propagande britannique Wellington House et le Daily Mail.
Les Raemaekers Cartoons sont traduits en dix-huit langues et distribué dans le monde entier.
En 1917, il se rend aux USA, il rencontre le président Wilson. Il travaille pour Hearst.
En octobre 1917, plus de deux mille journaux américains avaient publié ses caricatures.

Après la 1GM, Louis Raemaekers s'installe à Bruxelles.
Il soutient la Société des Nations et consacre de nombreux croquis et articles à la cause de la paix en Europe.
Il garde un œil attentif et inquiet sur les événements en Allemagne.
Peu avant la 2GM, il se réfugie aux USA et y séjourne jusqu’en 1946.

 
.

Posté par clioweb à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :