masque-defi


Enseigner avec un visage masqué : un défi ?

Laura Abou Haidar, MC Grenoble - The conversation 06.05.2020 / 21.08.2020
https://theconversation.com/enseigner-avec-un-visage-masque-un-defi-137728


« Inventer une nouvelle manière de communiquer en classe,

mais aussi d’enseigner et d’apprendre, avec des visages masqués,

cela constitue un vrai défi pour tous !

L’oral est conditionné par un engagement corporel global,
dans lequel le visage joue un rôle central.
Que reste-t-il aux enseignants obligés de porter un masque ?
Les gestes, la voix, le regard.

Les visages masqués peuvent amener à vouloir compenser
avec une intensité vocale trop importante qui peut occasionner des dégâts.

Dans cette situation inédite, « veiller cependant à maîtriser ses cordes vocales,

à ne pas les agresser en parlant encore plus fort que la normale.
»

- « Le port du masque en cours oblige les enseignants à innover. Ils vont devoir mettre en scène encore plus qu’à l’habitude le contenu de leurs cours, le « jouer » par la voix, les gestes, le regard afin de compenser l’impossibilité de percevoir leurs mimiques et de lire sur leurs lèvres. Il faut veiller à bien articuler, mais aussi à ralentir le débit de la parole pour laisser aux élèves le temps de comprendre. Il est important de moduler encore plus la musicalité de la voix, les intonations, même exagérer les expressions parfois, pour faire passer les émotions autrement et rendre le message vivant. Mais en faisant toujours attention à ne pas agresser ses cordes vocales ».

 

Laura Abou Haidar, Le Monde   01.09.2020

- nb1  : qu'a prévu le ministère pour faciliter le travail des enseignants
dans les classes à effectifs chargés ?
des micros ? des classes à 15 ? Généraliser la classe inversée ?

nb2 : chercher amplificateur vocal - il en existe autour de 50 euros.

@ErwinCanard
« Interrogé sur les classes à effectifs nombreux (exemple de #36_élèves) en ces temps de crise Covid,
J-M Blanquer répond que ces classes à de tels effectifs sont rares
et que le port du masque est fait pour répondre à cela. »


- nb3 - Les incertitudes du bac Blanquer 2021
    bcp d'interrogations chez nos collègues de SES

Le BO spécial n° 2 du 13 février 2020
https://www.education.gouv.fr/bo/20/Special2/MENE2001800N.htm

1 réponse d'IPR :
- Aucun allègement de programme de spécialité SES en Term gle n’est envisagé pour l’année scolaire 2020-2021
- Le programme de spécialité SES doit être traité dans son intégralité (12 questions) pour la fin de l’année scolaire
- L’épreuve terminale est prévue au mois de mars (pour toutes les spécialités) ; les sujets qui seront proposés porteront sur la partie du programme à traiter d’ici-là (8 questions sur 12)
- Aucun créneau horaire spécifique dévolu à la préparation au Grand Oral n’existe


.