- « L’école à la maison », amplificateur des inégalités scolaires ?

Une enquête nationale mené par 2 chercheurs en sociologie à Bordeaux révèle les dimensions pédagogiques de ces inégalités, µà travers la disposition parfois implicite des parents à transmettre le savoir scolaire.
Faire le travail demandé, mais aussi saisir les sous-entendus des consignes reçues.
Impact de l’équipement des familles et des compétences numériques

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/05/11/l-ecole-a-la-maison-amplificateur-des-inegalites-scolaires_6039304_3224.html


- Le conseil scientifique de l’éducation nationale veut évaluer les conséquences du confinement sur les élèves.
L’instance publie quinze pages de recommandations
et insiste sur la nécessité de fixer une réelle politique du numérique éducatif.
Des Assises du numérique sont prévues en novembre 2020

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/05/05/le-conseil-scientifique-de-l-education-nationale-veut-evaluer-les-consequences-du-confinement-sur-les-eleves_6038718_3224.html



NB : Le virus est un excellent prétexte pour mettre en avant son institution.

Deheane et le conseil « scientifique » nommé par le ministre vont-ils faire
le bilan d’une politique marquée par des injonctions souvent contradictoires ?
(voir le volume de travail demandé à certains collégiens)

Vont-ils s’intéresser à la socialisation au temps du confinement
ou seulement au cerveau et aux machines ?


Sur le Café, un point de vue critique :
Le règne du « débrouillez-vous »
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/05/12052020Article637248579147820153.aspx


.