03 mars 2020

Quand Adèle Haenel s'est levée...

 

Césars : « Désormais on se lève et on se barre »,

par Virginie Despentes - Libération 02.03.2020

http://clioweb.free.fr/presse/1temp/libe/despentes.pdf


Adèle Haenel a quitté la cérémonie des césars, vendredi salle Pleyel,
à l’annonce de la récompense décernée à RP.

« Il n’y a rien de surprenant à ce que l’académie des césars élise RP meilleur réalisateur de l’année 2020.
C’est grotesque, c’est insultant, c’est ignoble, mais ce n’est pas surprenant… »
écrit la romancière Virginie Despentes.

Elle pousuit :
« Vous serrez les rangs, vous défendez l’un des vôtres …
La loi vous couvre, les tribunaux sont votre domaine, les médias vous appartiennent.
Et c’est exactement à cela que ça sert, la puissance de vos grosses fortunes :
avoir le contrôle des corps déclarés subalternes ».


«  Que ça soit à l’Assemblée nationale ou dans la culture,
vous, les puissants, vous exigez le respect entier et constant.
Ça vaut pour le viol, les exactions de votre police, les César, votre réforme des retraites.
En prime, il vous faut le silence de victimes ».

« Où serait le fun d’appartenir au clan des puissants s’il fallait tenir compte du consentement des dominés ?
Et je ne suis certainement pas la seule à avoir envie de chialer de rage et d’impuissance
depuis votre belle démonstration de force, certainement pas la seule
à me sentir salie par le spectacle de votre orgie d’impunité ».


« Alors quand Adèle Haenel s’est levée, c’était le sacrilège en marche.
Une employée récidiviste, qui ne se force pas à sourire quand on l’éclabousse en public,
qui ne se force pas à applaudir au spectacle de sa propre humiliation... » 

« Adèle se lève et elle se casse.
Ce soir du 28 février on n’a pas appris grand-chose qu’on ignorait sur la belle industrie du cinéma français
par contre on a appris comment ça se porte, la robe de soirée. A la guerrière… »

 « Nous n’avons aucun respect pour votre mascarade de respectabilité.
Votre monde est dégueulasse. Votre amour du plus fort est morbide.
Votre puissance est une puissance sinistre. Vous êtes une bande d’imbéciles funestes.
Le monde que vous avez créé pour régner dessus comme des minables est irrespirable.
On se lève et on se casse. C’est terminé. On se lève. On se casse. On gueule. On vous emmerde ».


.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,