19 janvier 2020

Une réforme du lycée contestée

 

- SES -

sur le site de l’APSES,
un texte lu en formation à Strasbourg par des professeurs de Sciences Economiques et Sociales
https://www.apses.org/texte-lu-par-des-enseignants-de-ses-lors-du-stage-p-a-f-au-lycee-kleber-de-strasbourg/

« La réforme des lycées, du baccalauréat et les nouveaux programmes nous empêchent de bien faire notre travail, ce qui est à la base de la souffrance au travail. Nos élèves payent autant que nous cette dégradation qui s’ajoute à la violence de la logique de compétition et de culpabilisation instaurée par la double réforme du baccalauréat et de Parcoursup ».

« Nous continuerons à nous mobiliser collectivement pour de meilleurs programmes, de meilleures conditions de travail, de meilleures conditions d’enseignement pour les élèves, une école ambitieuse et bienveillante pour les lycéens. C’est pourquoi nous serons nombreux à nous impliquer dans les prochaines actions collectives notamment celles de refus des E3C ».

 

- Non aux E3C, au nouveau Bac et à la réforme du lycée
https://aggiornamento.hypotheses.org/4650

« Le collectif Aggiornamento HG constate que la réforme du lycée est impréparée, confuse et donc méprisante à l’égard des élèves comme des enseignants. Après la mise en place précipitée des spécialités et l’instauration de programmes qui ne sont nouveaux que par leur date d’application, une nouvelle étape le montre : les “E3C”, des partiels qui ne disent pas leur nom ».

[…]
« Pour toutes ces raisons, nous appelons à la transformation en épreuves nationales, anonymes et sommatives
   de ces E3C inutiles et même nocives … »

« Une réforme aussi importante aurait nécessité une véritable concertation avec les associations et les syndicats représentants les enseignant-e-s,
c’est-à-dire les professionnel.le.s qui, sur le terrain, sont et font l’Ecole.
On voit aujourd’hui le résultat de la politique autoritaire et sourde menée par le ministère ».

 
.

Posté par clioweb à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]