paths-execution

 « Paths of Glory. Les Sentiers de la Gloire - Aux croisements de l’Histoire »,
Clément Puget,  Essais, Hors-série 4 | 2018
http://journals.openedition.org/essais/574

 

Paths of Glory / Les Sentiers de la Gloire (1957), le chef d’oeuvre de Stanley Kubrick, s’inspire de l’ouvrage d’Humphrey Cobb (1935) dont il garde les trois parties, l’attaque contre la Fourmillière et l’attitude du commandement militaire.

Un panneau place le film en 1916.
Depuis, il a été établi que les exécutions sommaires ont eu lieu surtout en 1914 et 1915,
une loi du 27 avril 1916 limitant les pouvoirs spéciaux.

La condamnation et les exécutions s’inspirent de 3 cas :
le sous-lieutenant Chapelant à Roye, les caporaux de Souain, les 5 de Flirey.
L’article évoque « l’in justice militaire » en 14-18 et la guerre d’Algérie en 1957.
Il aurait pu souligner la forme américaine du procès où Kirk Douglas (le colonel Dax) tente de défendre les soldats.
L'armée est française (pour des questions d'accents), elle aurait pu être anglaise, allemande, italienne, etc.

Le film sort en 1957 aux USA mais ne trouve d’écran qu’en mars 1975 en France.
Une pression politique et diplomatique (Romain Gary consul à Los Angeles) incite United Artists à ne pas soumettre le film à la censure française.

 Westfront 1918, un autre film traite de la guerre côté allemand.
https://en.wikipedia.org/wiki/Westfront_1918

Avant les Sentiers, Fear and Desire, le premier long métrage de Kubrick aborde le rapport à la guerre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fear_and_Desire


Stanley Kubrick, Nouveaux horizons


dossier sous la direction de Vincent Jaunas et Jean-François Baillon – Essais 2018
https://journals.openedition.org/essais/566



.