seville-BH-hoefnagel

- La ville de Séville (Hispalis) est représentée trois fois dans le Civitates Orbis Terrarum

 1572 - dans le volume I (Texte folio 3, planche n°2 folio 3v)
1588 - le volume IV (Pl. 2)
1598 - dans le volume V (Pl. 7 )

http://historic-cities.huji.ac.il/spain/seville/seville.html

 

- Joris Hoefnagel (Anvers 1542 - Vienne 1601)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joris_Hoefnagel

Maps and topographical views :
https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Maps_and_topographical_views_by_Joris_Hoefnagel


- Vues de Séville par Joris Hoefnagel :
http://www.lavieb-aile.com/2015/04/vue-clou-hoefnagel.html
biblio :
http://www.lavieb-aile.com/2015/03/ma-bibliographie-sur-joris-et-jacob-hoefnagel.html


- Vues de Séville par Joris Hoefnagel 
   blog de Jean-Yves Cordier, mars 2015 
    http://www.lavieb-aile.com/archive/2015-03/

1572 - Les vues de Séville par Joris Hoefnagel dans le Civitates orbis terrarum (1572).
   Le volume I. Planche 1 (27/03/2015) -
   Introduction. De 1561 à 1569, Joris Hoefnagel, fils d'un riche diamantaire d'Anvers,
   a voyagé en France et en Espagne puis en Grande-Bretagne....

1588 - Vues de Séville dans le Civitates orbis terrarum, II : le volume IV. (26/03/2015)


1598 - Vue de Séville du volume V du Civitates orbis terrarum :
           généralités. (06/04/2015)

  blog de Jean-Yves Cordier, avril 2015
  http://www.lavieb-aile.com/archive/2015-04/



- Vue de Séville par Hoefnagel dans le volume I du Civitates orbis terrarum (1572)
Georg Braun et Franz Hogenberg
http://www.lavieb-aile.com/2015/03/les-vues-de-seville-par-joris-hoefnagel-dans-le-civitates-orbis-terrarum-1593-le-volume-i.html (plutôt 1573 que 1593))

extrait :
« Après la parution en 1570 du Theatrum orbis terrarum, atlas des cartes de pays du monde d'Abraham Ortelius, un atlas complémentaire des cartes et vues des villes européennes
fut publié en 1572 à Cologne par le théologien allemand Georg Braun (1541-1622), avec l'étroite collaboration du peintre, graveur et éditeur flamand Franz Hogenberg (1535-1590). Les six volumes du Civitates orbis terrarum sortirent entre 1752 et 1617; Franz Hogenberg, de Mâlines, avait gravé la plupart des plaques pour le Theatrum d' Ortelius et peut être considéré comme le responsable de l'origine du projet.

Ce grand atlas contenait 546 cartes vues en perspectives et vues à vol d'oiseau. Braun, chanoine de la cathédrale de Cologne, a été grandement aidé par la proximité, et l' intérêt permanent d'Abraham Ortelius. Le Civitates, en effet, a été conçu comme un compagnon pour le Theatrum, comme l'indique la similitude des titres et les références contemporaines concernant la nature complémentaire des deux œuvres. Néanmoins, le Civitates était d'une conception d'approche plus commerciale , sans doute parce que la nouveauté d'une collection de plans de la ville et des vues représente une entreprise financière plus dangereuse que celle d' un atlas du monde.

Plus d'une centaine d'artistes différents et cartographes y participèrent, mais le plus important d'entre eux était un artiste d'Anvers Georg (Joris) Hoefnagel (1542-1600), qui grava les plaques de cuivre de la Civitates à partir de ses dessins, contribuant non seulement à la plupart des vues originales des villes espagnoles et italiennes mais retravaillant et modifiant aussi celles des autres contributeurs. Après sa mort, son fils Jakob Hoefnagel poursuivit son travail.

Les plans sont accompagnés chacun par une brève présentation de l'origine du nom, de l'histoire, de la situation géographique et du commerce de la ville »


.