Notre-Dame de Paris, après la bataille
Laure Murat, Historiques, Libération 04.07.2019


extraits :
Victor Hugo a écrit Notre-Dame de Paris, 1482
publié en 1831 dans le but de sauver la cathédrale
qui était menacée de destruction à une époque où le gothique n’avait pas du tout la cote.

« Le XIXe, «le plus rétrospectif des siècles», disait Sainte-Beuve, aura sans doute été
le siècle le plus destructeur en matière de patrimoine. Mais aussi le plus audacieux
dans sa réinterprétation infatigable de l'architecture et du vocabulaire ornemental.

Verrait-on aujourd'hui un président de la République
proposer de détruire la tour Saint-Jacques ou une aile du Louvre ?
Admettrait-on qu'un Haussmann moderne projette de trouer Paris de part en part
ou détruise le périphérique pour accomplir (enfin) le Grand Paris ? Non, bien sûr.

Le Paris que nous connaissons, loué partout dans le monde,
est pourtant l’œuvre brutale du XIXe siècle, comme l'était, en partie,
Notre-Dame, avec sa flèche de fiction et ses sphinges romantiques.

Quel visage prendra-t-elle au XXIe siècle,
dans une époque qui échoue à protéger, et qui échoue à inventer ? »


- Au coeur du chantier de Notre-Dame, pas totalement sauvée - TF1 04.07.2019

http://www.lci.fr/population/replay-jt-20h-exclusif-tf1-au-coeur-du-chantier-de-notre-dame-pas-totalement-sauvee-2126106.html

.
.