29 mai 2019

Bac HG - Liban Le siècle américain


Bac 2019 - Liban - Syrie

BacHG2019 – série S
Histoire

Sujet 1 – En fonction de l’étude menée dans l’année, vous traiterez l’un des deux sujets suivants :

- L’historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France.
ou
- L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie.

ou
Sujet 2 – L’émergence de la puissance chinoise depuis 1949.
Géo
docts - Les espaces maritimes dans la mondialisation et les rivalités géostratégiques qui en découlent.
(article du Monde 2014 + carte Bréal)

BacHG2019 – série ES-L
Géo
Sujet 1 – L'inégale intégration des territoires à la mondialisation.

ou
Sujet 2 – Le Sahara : ressources, conflits.
Histoire
docts - Les États-Unis et le monde depuis les « 14 points » du Président Wilson (1918) …[ jusqu’aux années 1950]
(texte +affiche).


 
bac2019-HGesl-liban

Parmi les sujets de BacHG ES-L au Liban, mai 2019
http://langlois.blog.lemonde.fr/

Les États-Unis et le monde depuis les « 14 points » du Président Wilson (1918)

« En replaçant les deux documents dans leur contexte et en les confrontant,
montrez les étapes, les caractéristiques et les limites de l’affirmation de la puissance américaine dans le monde
depuis Wilson jusqu’aux années cinquante »
.


- Le premier document vient du blog de Loic Langlois,
25 lignes traduites et extraites d'un long article de 5 pages (p 61-65),

à partir du magazine Life, 17 février 1941
Henry R. Luce, “The American Century,” Life, 10 (February 17, 1941),
Google Books, 1 barre permet de faire défiler rapidement les couvertures
http://books.google.fr/books?id=I0kEAAAAMBAJ&pg=PA61&hl=fr&source=gbs_toc_r&cad=2#v=onepage&q&f=false


A partir d'une version en anglais en ligne en pdf 
http://www-personal.umich.edu/~mlassite/discussions261/luce.pdf
l'essentiel des extraits choisis + qq autres éléments surlignés :
http://clioweb.free.fr/dossiers/usa/luce-1941-life.pdf

.
W Wilson et FD Rosevelt en 1914
http://www.loc.gov/pictures/resource/cph.3b18990/?co=npco

La revue LISA
a publié en 2003 (?) un article de
Stephen J. Whitfield, « The American Century of Henry R. Luce »
http://journals.openedition.org/lisa/917

Lisa, littératures, histoire des idées, images et sociétés du monde anglophone
revue électronique bilingue, fondée en octobre 2003 par Renée Dickason,
hébergée par la MRSH de Caen jusqu’en 2009.

http://journals.openedition.org/lisa/55


- Le second document (ici en couleur) est cité dans un dossier Dramaturgie du politique
par la revue S
ocietes-et-representations 2001-2
http://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2001-2.htm

qui publie 2 articles de Lucie Fougeron
Propagande et création picturale L'exemple du PCF dans la guerre froide.
+ autre article sur Créations d'un fonds d'archives

.
doc 2 : Affiche du PCF contre le plan Marshall 1951

plan-marshall-pcf1951

 

doc 1 - The American Century, Heny R. Luce, Life magazine, 17.02.1941
Le siècle américain

« Dans la pratique, Franklin Roosevelt a été pendant sept ans un isolationniste intégral. [...] Que Franklin Roosevelt ait récemment émergé comme un leader mondial de temps de crise ne doit pas occulter le fait que depuis sept ans sa politique a annihilé la possibilité de voir s'affirmer un leadership américain et une coopération internationale. […]

Sous ses ordres et sous sa direction, nous pouvons rendre l'isolationnisme aussi archaïque que la question de l'esclavage, et nous pouvons faire d'un véritable internationalisme américain une chose aussi naturelle que l'avion ou la radio de nos jours.

En 1919, nous avons eu une occasion en or, une opportunité sans précédent dans toute l'histoire, celle d'assumer un leadership mondial, une occasion qui nous était offerte sur un plateau d'argent. Nous n'avons pas saisi cette opportunité. Wilson l'a mal gérée. Nous l'avons rejetée. L'opportunité a persisté. Nous l'avons ratée dans les années 1920, et dans la confusion des années 1930, nous l'avons tuée.

Conduire le monde n'a sans doute jamais été chose facile. Pour raviver l'espoir de cette opportunité perdue, la tâche sera infiniment plus dure qu'elle ne l'aurait été auparavant. Néanmoins, avec l'aide de nous tous, Roosevelt doit réussir là où Wilson a échoué. […] C'est à l'Amérique, et à elle seule, de déterminer si un système de libre entreprise, un système économique compatible avec la liberté et le progrès, doit ou ne doit pas prévaloir en ce siècle. […]

Nous devons devenir le Bon Samaritain pour le monde entier. C'est le devoir manifeste de ce pays d'entreprendre de nourrir tous les peuples du monde qui, en raison du naufrage mondial de la civilisation, sont affamés et démunis. […] Pour chaque dollar que nous dépensons en armements, nous devrions verser au moins dix cents en faveur d'un gigantesque effort pour nourrir le monde, et le monde saurait que nous nous sommes attelés à cette mission. […]

C'est dans cet esprit que tous nous sommes appelés, chacun dans la mesure de ses capacités et de son horizon le plus large, à donner le jour au premier grand siècle américain. »


.

Henry R. Luce, « The American Century » Life magazine (February 17, 1941),
http://clioweb.free.fr/dossiers/usa/luce-1941-life.pdf

America is in the war...
Why do we object so strongly to being in it ?
Why are we fighting for ?
Britain cannot stop Hitler without American help.

« But politically speaking, it is an equally serious fact that for seven yearsFranklin Roosevelt was, for all practical purposes, a complete isolationist. Hewas more of an isolationist than Herbert Hoover or Calvin Coolidge. The factthat Franklin Roosevelt has recently emerged as an emergency world leadershould not obscure the fact that for seven years his policies ran absolutelycounter to any possibility of effective American leadership in international co-operation ».

« Without our help he cannot be our greatest President. With our help he canand will be. Under him and with his leadership we can make isolationism asdead an issue as slavery, and we can make a trulyAmericaninternationalismsomething as natural to us in our time as the airplane or the radio.
In 1919, we had a golden opportunity, an opportunity unprecedented in allhistory, to assume the leadership of the world – a golden opportunity handedto us on the proverbial silver platter. We did not understand that opportunity. Wilson mishandled it. We rejected it. The opportunity persisted. We bungledit in the 1920’s and in the confusions of the 1930’s we killed it.

To lead the world would never have been an easy task. To revive the hopeof that lost opportunity makes the task now infinitely harder than it would have been before. Nevertheless, with the help of all of us, Roosevelt must succeed where Wilson failed ».

« Consider four areas of life and thought in which we may seek to realize such a vision:

First, the economic. It is for America and for America alone to determine whether a system of free economic enterprise – an economic order compatible with freedom and progress – shall or shall not prevail in this century »

(non retenu) second : « the picture of an America which will send out through the world its technical and artistic skills. Engineers, scientists, doctors, movie men, makers of entertainment, developers of airlines, builders of roads, teachers, educators.

« But now there is a third thing which our vision must immediately be concerned with.We must undertake nowto be the Good Samaritan of the entire world. It is the manifest duty of this country to undertake to feed all the people of the world who as a result of this worldwide collapse of civilization are hungry and destitute – all of them, that is, whom we can from time to time reach consistently with a very tough attitude toward all hostile governments. For every dollar we spend on armaments, we should spend at least a dime in a gigantic effort to feed the world – and all the world should know that we have dedicated ourselves to this task ».

(non retenu) - But all this is not enough. All this will fail and none of it will happen unless our vision of America as a world power includes a passionate devotion to great American ideals. We have some things in this country which are infinitel precious and especially American – a love of freedom, a feeling for the equality of opportunity, a tradition of self-reliance and independence and also of co-operation… we are the inheritors of all the great principles of Western civilization – above all Justice, the love of Truth, the ideal of Charity

« It is in this spirit that all of us are called, each to his own measure of capacity, and each in the widest horizon of his vision, to create the first great American Century »

 

Life1941

 

 

HenryLuce1954

Henry Robinson Luce (1898-1967) launched the business magazine Fortune in February 1930 and acquired Life in 1936.
He was an influential member of the Republican Party, and opposed FD Roosevelt.
Luce penned a famous article in Life magazine in 1941, called The American Century
http://en.wikipedia.org/wiki/Henry_Luce

 

..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,