- « Du Parisien à France Inter ou encore Le Figaro, Europe 1, BFM-TV ou encore C8,
   Philippe de Villiers s’est vu offrir autant de tribunes
   dans lesquelles il a pris plaisir à dresser un portrait sombre de la genèse de l’Europe »

Le Monde 14.03.2019 décode 5 contre-vérités
sur Robert Schuman, Jean Monnet, Walter Hallstein, Bruxelles ou le groupe Bildeberg.

http://lemde.fr/2TLPhJD

 
- Philippe de Villiers a tout à fait le droit de ne pas aimer la construction de l’Europe,
    mais pas celui d’en falsifier l’histoire...
    tribune d'historiens, Le Monde 19.03.2019
    http://lemde.fr/2UjZZLs

 

vendeens-pdf

 - Le Puy du Fou : sous le divertissement, un « combat culturel » (et politique)
     Guillaume Mazeau, The Conversation 29.03.2019 
     http://theconversation.com/le-puy-du-fou-sous-le-divertissement-un-combat-culturel-113888

2 millions de visiteurs , une ambiance bon enfant, une organisation efficace, une école primaire et un collège catho hors contrat, non mixtes… le Puy du Fou cache une réalité moins avouable : les nationalismes européens y puisent une partie de leur arsenal culturel.

Via une filiale, le groupe a tenté ou tente d’étendre son réseau en Hongrie, en Pologne, aux Pays-Bas (parc Efteling), en Crimée, en Russie et en Chine : une géographie qui épouse celle de la poussée nationaliste.

Pour éviter de tels mésusages du passé, l’histoire doit se concevoir comme un outil critique, généreux et parfois conflictuel de la vie démocratique.


.