27 février 2019

colloque : Carnegie pour la paix

 

carnegie-colloque1

La Dotation Carnegie pour la paix internationale -
Architecte d’un esprit international au service d’une paix durable (1910-1940)

Jeudi 14 mars, 2019 - 15:00 - Vendredi15 mars, 2019 - 17:30
Fondation de l’Allemagne – Maison Heinrich Heine
Cité internationale universitaire de Paris 
27c, bd Jourdan - 75014 Paris

programme du colloque en pdf
http://sirice.eu/sites/default/files/fichiers/evenement/carnegie_programme_4_pages.pdf

 


De quelle façon la Dotation Carnegie pour la Paix Internationale, créée en 1910
a-t-elle cherché à renouveler l'activisme en faveur de la paix et pour quels résultats ?

Les concepts directeurs de son action, diplomatie privée, progrès du droit international, développement d'un « esprit international » par l'éducation et vision globale de l’ordre mondial, seront au cœur de la réflexion.


Jeudi 14 mars 2019
15h00 Accueil des participants
15h15 Introduction

Session 1 | Repenser les relations internationales.
Le nouveau rôle de la philanthropie américaine au lendemain de la Grande Guerre
Présidence : Laurence Badel (Université Paris 1 Panthéon‐Sorbonne)
15h30 Continuities and Ruptures in the Philanthropic Activities of US‐Foundations in Germany and France from 1918 to the 1970s
Arnd Bauerkämper (Freie Universität, Berlin)
15h50 La Dotation Carnegie pour la paix internationale : diplomatie privée et sécurité collective (1919‐1940)
Ludovic Tournès (Université de Genève)
16h10 Adding water to the wine. Carnegie diplomacy overloaded
Helke Rausch (Albert‐Ludwigs‐Universität, Freiburg)
16h30‐17h00 Discussion générale

Table ronde (19h30 – 21h00)
L’« esprit international » au secours de la paix ?

L’action de la Dotation Carnegie en faveur de la réforme du système international
Les dangers de la « paix armée » à la Belle Époque puis l'hécatombe de 1914‐1918 ont suscité une large réflexion quant aux moyens pour construire une paix durable. La Dotation Carnegie s'est rapidement taillé dans ce domaine un rôle de premier plan. De quelle façon at‐
elle agi en faveur de la paix et pour quels résultats ?
Avec Jay Winter (Yale University),
Ludovic Tournès (Université de Genève),
Andrew Barros (Université du Québec à Montréal).
Modérateurs : Johann Chapoutot (Sorbonne Université) et Nadine Akhund
(SIRICE)

Vendredi 15 mars 2019

Session 2 | Le Bureau européen, au coeur des réseaux pour la paix

Présidence : Nadine Akhund (Sirice)

9h30 Paul d’Estournelles de Constant : éviter la guerre par la conciliation internationale
Stéphane Tison (Le Mans Université)
9h50 European Pacifists & “American Money”: Origins of the European Center
of the Carnegie Endowment for International Peace, 1905‐1914
Michael Clinton (Gwynedd Mercy University)
10h15‐10h30: Pause‐café
10h30 Le Centre européen de la Dotation Carnegie et le rapprochement franco‐allemand au lendemain de la Grande Guerre
Jean Michel Guieu (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
10h50 To Start a Liberal Movement in the World Again: The CEIP and the Campaign for Economic Peace, 1935‐1940
Jens Wegener (Ruhr University Bochum)
11h10 Discussion générale
12h00‐13h30 Pause‐déjeuner

 

Session 3 | Les Carnegie Men face aux épreuves de l’histoire
Présidence : Valérie Tesnière (La contemporaine)
13h30 Four Chapters of the Carnegie Report. Pavel N. Miliukov and the Carnegie Commission in the Balkans
Thomas Bohn (Université de Giessen)
13h50 At the Centre of the Liberal Internationalist World Order:
James T. Shotwell and the Carnegie Endowment Pursue Peace, 1919‐1945
Andrew Barros (Université du Québec à Montréal)
14h10 James Brown Scott and the CEIP’s Division of International Law in War and Peace, 1917‐1920
Marcus Payk (Helmut Schmit Universität, Hamburg)
14h30 Discussion générale
15h00‐15h15 Pause‐café

 

Session 4 | La Dotation Carnegie, quelles influences ?
Le Droit, l’éducation et une nouvelle écriture de l’histoire
Présidence : Nicolas Vaicbourdt (Université Paris 1 Panthéon‐Sorbonne)
15h15 The Near East Foundation et son modèle d'assistance technique pour le Proche Orient ;
ses origines et son application entre 1930 et 1940
Davide Rodogno (The Graduate Institute, Genève)
15h35 The Carnegie Endowment and the ‘Problem of the Public’, 1910‐1950
Katharina Rietzler (University of Sussex)
15h55 The Making of the Carnegie First World War Series and Post War Animosities in former Habsburg Europe
Tamara Scheer (University of Vienna)
16H15 La revue L’Esprit International (1926‐1940)
Florence Prévost‐Grégoire (University College Dublin)
16h35 Discussion générale
17h00 Remarques conclusives



carnegie-paix

 
Andrew Carnegie vu par John Dos Passos :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2019/02/27/37134800.html


Les séries de la Dotation Carnegie pour la Paix Internationale (1910-1940)
Alain Chatriot - ACRH
http://journals.openedition.org/acrh/413



 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Andrew Carnegie (1835-1919)

 

Un des rois du fer et de l'acier : Andrew Carnegie (1835-1919).

http://en.wikipedia.org/wiki/Andrew_Carnegie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrew_Carnegie


L'écrivain américain John Dos Passos résume ainsi la carrière du roi de l'acier :

Andrew Carnegie naquit à Dumferline, en Écosse, vint aux États-Unis dans un bateau d'émigrants, fut employé au bobinage dans une filature, chauffa des chaudières, fut porteur de dépêches à Philadelphie, apprit le code morse, fut télégraphiste militaire pendant la guerre civile et économisa toujours sa paye : dès qu'il avait un dollar, il le plaçait.

Andrew Carnegie acheta des actions d'Adams Express et de Pullman quand elles étaient en baisse.
Il avait confiance dans les chemins de fer,
il avait confiance dans les communications, il avait confiance dans les transports,
il croyait au fer.

Andrew Carnegie croyait au fer : il construisit des ponts, des usines, des hauts fourneaux, des laminoirs.
Andrew Carnegie croyait au pétrole.
Andrew Carnegie croyait à l'acier.
Il économisa toujours son argent; dès qu'il avait un million de dollars, il le plaçait.
Andrew Carnegie devint l'homme le plus riche du monde et mourut.

Andrew Carnegie donna des millions pour la paix;
il créa des bibliothèques, des instituts scientifiques, des fondations.
Chaque fois qu'il faisait un milliard de dollars, il fondait un institut pour contribuer à la paix mondiale,
chaque fois, sauf en temps de guerre.

John Dos Passos, 42eme Parallèle, Gallimard
cité dans le manuel Bordas 3eme 1971

.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,