24 décembre 2018

Shoah et sondages

shoah-lt

http://twitter.com/louisetourret/status/1076048144843067392
.
Les medias sociaux s'agitent bcp autour de chiffres sur la méconnaissance supposée
d'après un sondage de l'IFOP pour la Fondation Jaurès à la mi-décembre.

- Ainsi, selon le point de vue, on insistera
sur les 10 % qui répondent tout ignorer du sort des juifs d'Europe lors de la 2GM
Ou plutôt sur les 90 % qui ont étudié ce sujet en classe ou en famille.

http://jean-jaures.org/nos-productions/l-europe-et-les-genocides-le-cas-francais
résultats détaillés du sondage :
http://jean-jaures.org/sites/default/files/redac/commun/productions/2018/1220/rapport_genocide.pdf


Le sondage a été co-patronné par la branche française de l’AJC (American Jewish Committee)

« Les vigilants ne sont pas de mauvaises personnes: seule la paresse des faiseurs d’opinion les rend problématiques. On accepte sans douter leur expertise, leurs préjugés et leurs certitudes, quand bien même celles-ci contrediraient tout ce que l’on sait et voit de notre pays –voire la simple logique ». Claude Askolovitch, Slate 26.12.2018
http://www.slate.fr/story/171594/gilets-jaunes-antisemitisme-pretexte-pouvoir-vigilants


- réponse de l’Obs 30.11.21018 à un autre sondage international américain
commandé par CNN à l'institut ComRes Global.
Pourquoi il est improbable d’un quart des jeunes français ne connaissent pas la Shoah
http://www.nouvelobs.com/societe/20181130.OBS6346/pourquoi-il-est-improbable-qu-un-quart-des-jeunes-francais-ne-connaissent-pas-la-shoah.html


Pour la France, il faudrait lire les 419 pages de questions et de réponses (en anglais) ?

Dans ce fichier, le mot Israël apparaît 325 fois,
Holocaust, 252 fois, Shoah jamais
(question de langue, entre l'anglais et le français)

- Faire le détour par les programmes scolaires, en lycée

Avant la suppression de l’HG en terminale S, la 2 GM était traitée en 3 chapitres :
La guerre mondiale,
La France,
La destruction des juifs d’Europe.

Avec Chatel, un seul chapitre -  la 2GM : une guerre d’anéantissement

 

genocide-of-13042018

-
En avril 2018, le sondage commandé par la CLAIMS Conference
tentait de chiffrer les connaissances médiocres des Etats-Uniens,

Une solution était envisagée :
faire et diffuser des hologrammes
en utilisant les témoignages de survivants déjà enregistrés et souvent disponibles en ligne.

http://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/shoah-un-sondage-pointe-des-lacunes-historiques-chez-les-americains-5693874

 

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


23 décembre 2018

Obligation de réserve ?

 

Au rectorat de Dijon on peut croiser Big Brother

 Maurice Ulrich L’Humanité, merecredi 19.12.2018

Une enseignante a été convoquée au Rectorat après avoir commenté en ligne
la prestation télévisée d’E. Macron la semaine passée.

Avec un texte de Sophie Carrouge
http://www.humanite.fr/au-rectorat-de-dijon-peut-croiser-big-brother-665400



- Obligation de réserve ?
Billet de Claude Lelièvre, blog Mediapart 17.12.2018
http://blogs.mediapart.fr/claude-lelievre/blog/171218/le-capitaine-de-reserve-blanquer-assigne-les-enseignants-une-obligation-de-reserve


Anicet Le Pors : "L’obligation de réserve ne figure pas dans le statut général des fonctionnaires.
Ce n’est pas un oubli, mais une décision réfléchie prise en 1983

lanquer a tenu au contraire à inscrire un ''nouvel article'' en la matière dans son projet de loi ''fourre-tout''
qui devrait être examiné en janvier 2019 par le Parlement.


.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Historiens et gilets jaunes

 

Gilets jaunes : regards historiques sur une crise

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire


(1/5) : Contre la représentation mais pour la démocratie ? - Fabrique 17.12.2018

(2/5) : Histoire des violences et du maintien de l'ordre 18.12.2018

(3/5) : Argent, morale, fiscalité : entre résistances et consentement 19.12.2018

(4/5) : "C’est une révolte ? Non, sire, c’est une allégorie !" - Enquête sur un tableau breton  20.12.2018

(5/5) : Des territoires en tension  21.12.2018

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2018

Réforme du bac et du lycée

 

Réforme du bac et du lycée -

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes
http://conferenceassociations.blogspot.com/2018/12/communique-de-la-conference-reforme.html

« La mise en place de la réforme au sein des lycées confirme et renforce les craintes que les associations siégeant au sein de la Conférence ont déjà exprimées dans leurs différents communiqués.

Les méfaits de cette réforme du lycée général et technologique, menée à marche forcée, […] sont d'ores et déjà patents ».

[...]

La Conférence demande à être reçue au plus vite par le Ministre, afin que ces réformes du lycée, du bac, du lycée professionnel puissent être remises à plat, véritablement discutées et que nos avis soient réellement pris en considération.

APBG, APHG, APMEP, APLettres, APPEP, APSES, APEMU, APFLA-CPL, CNARELA, SLL, UBPM, UDPCC

 

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2018

La Marianne de mai 68


marianne68-rey-match

La « Marianne » de Mai 68, laphoto de JP Rey 13 mai 1968
utilisée et recadrée par Paris Match



3 sources :
- La « Marianne » de Mai 68, ou l’effet Disneyland - photo JP Rey 13 mai 1968
André Gunthert L'image sociale, 18.12.2018
http://imagesociale.fr/6887

- La communication d'André Gunthert au colloque « Les mondes de 68 », BNF mai 2018
Marianne de 1968 : une invention américaine
http://bnf.hypotheses.org/2893


- Le travail d'Audrey Leblanc
L’Image de mai 68. Du journalisme à l’histoire, thèse de doctorat d’histoire, EHESS, 2015

sa participation à l'expo
Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire, BNF 2018.
dossier de presse
http://www.bnf.fr/documents/dp_icones_mai_68.pdf

 

 - 1 photo et ses usages dans les médias

Ce que montre la photo (et les autres photos prises le même jour) ,
ce qu'elle révèle des choix éditoriaux (Life, Paris-Match 1968, 1978, 1988)

En juin 1968, Paris-Match donne peu de place à cette photo et présente une vision négative de Mai 1968.
Après 1988, « par la grâce des stéréotypes de genre, l’image pacifique d’un mannequin blond vient effacer la violence des affrontements, et confirmer le récit d’une « révolution des mœurs ».


« Il n'y pas plus de Marianne dans la photo de Jean-Pierre Rey que dans le tableau de Delacroix ».

« La mariannisation de la photographie de Jean-Pierre Rey reproduit, à près d’un siècle d’écart,
la confusion qui a donné au tableau de Delacroix la valeur de symbole fondateur de l’histoire républicaine.
Pas plus qu’il n’y a de Marianne dans La Liberté guidant le peuple, on ne peut faire jouer ce rôle
à une manifestante portant un drapeau nord-vietnamien, sauf en camouflant l’information du document.
Ce déguisement a été rendu possible par l’escamotage du drapeau sur la photographie,
mais surtout par la relecture apaisée de Mai 68, qui s’impose au fur et à mesure de son éloignement »

« Ce parcours iconographique permet d’interroger les mécanismes de l’usage narratif de l’image d’information.
Contrairement à l’idée reçue selon laquelle la photographie serait un document intangible associé au récit de l’information,
et doté d’une signification univoque, qu’une analyse sémiologique permettrait de reconstituer,
les variations de la lecture de la jeune fille au drapeau montrent
que chaque édition construit un récit différent de l’événement et retient des signaux distincts dans l’image ».


- Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire, BNF 2018.
exposition et colloque

« Les publications successives (de la photo de JP Rey) l’ont peu à peu détachée de son contexte historique
par l’abandon de son crédit, la simplification de ses légendes et des recadrages de plus en plus serrés
sur la hampe du drapeau gommant les signes politiques les plus radicaux de l’image.
Ce traitement médiatique fait de la photographie une allégorie se prêtant à toutes les projections,
révolutionnaire ou républicaine, selon les besoins rédactionnels.

Son rapprochement formel, par les médias et l’édition,
avec La Liberté guidant le peuple de Delacroix l’ancre, en outre,
dans une histoire plus large des représentations et augmente son potentiel symbolique.

À partir de 1988, un autre relais narratif justifie la reprise de l’image :
l’histoire paradoxale de son modèle, Caroline de Bendern, surnommée « l’aristo au drapeau ».
Ces récits contribuent à asseoir la renommée médiatique de la photographie
et à déplacer l’attention sur l’image elle-même, au détriment des événements qu’elle représente ».


marianne68-rey-drapeau

 

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 décembre 2018

Enseigner la géo à l'Ecole ?

 

- Faut-il encore enseigner la géographie à l’École ?
  Mercredi 9 janvier 2019
  Journée d'étude ESPE Paris - Site Molitor
http://www.espe-paris.fr/article/journee-detude-faut-il-encore-enseigner-geographie-a-lecole

Session 1 : Réponses croisées
Anne Glaudel, Xavier Leroux, Muriel Monnard, Christophe Meunier, Alain Pache

Session 2 : Table-ronde autour de Michel Lussault animée par Louise Tourret
Philippe Hertig, Séverine Vercelli-Geiger, Florence Leroy-Warins, Dominique Chevalier

 

LIG-20183

- Cette journée d'études vient après un numéro « Concours » de la revue L’information géographique 2018-3
le sommaire :
http://www.cairn.info/revue-l-information-geographique-2018-3.htm
http://www.revues.armand-colin.com/geographie/linformation-geographique/linformation-geographique-32018

 

. Le scan de la couverture est illisible

. 15 euros le numéro imprimé chez Colin
  43 euros en vente à la découpe par Cairn
  (soit 1 euro pour 4 pages. A ce tarif, les Arènes devraient vendre le 1392 pages d'Europa près de 350 euros !)
  A 2 euros l'article au lieu de 5, cela réduirait le tarif numérique à 18 euros.
  Seulement :-)

  Introduction
   Sylvie Joublot Ferré

- Pour une ethnographie des savoirs géographiques à l’école élémentaire
  Alexandra Baudinault

- Tomber dans la cour de récréation : la « bonne figure » à l’épreuve de l’espace
  Muriel Monnard

- Quand les albums parlent d’espace. Enseigner la géographie avec le livre pour enfants
  Christophe Meunier

- Visages en ville, déambulations photographiques pour enseigner l’espace proche
  Sylvie Joublot Ferré

- Géographie scolaire et pensée de la complexité
  Philippe Hertig

- Former à l’enseignement d’une géographie renouvelée à l’école primaire. L’exemple des Lesson Studies
  Alain Pache, Sandrine Breithaupt et Julie Cacheiro

- Le cheminement intellectuel et pratique d'un maître non spécialiste
  confronté à la préparation de séances de géographie au cycle 3 de l'école primaire
  Philippe Charpentier

- Regard sur la géographie enseignée à l’école primaire : une étude de cas au cycle 3
  Anne Glaudel

 
dans Info-géo 2018-2,
  Traces - Usages des traces numériques en géographie : Potentiels heuristiques et enjeux de recherche.
  Boris Mericskay, Matthieu Noucher, Stéphane Roche

 

2 rappels :

- « Fin de partie ? »

  Yvan Carlot, IUFM de Lyon 12.2002
  AFDG - Humeurs – (aussi Micheline Roumegous et Anne Le Roux)

merci Internet Archive
http://web.archive.org/web/20041010101814/http://www.afdg.org:80/humeurs/index.html


- « Le jour où la géo arrivera à se soustraire de ce fardeau scolaire,
   on la prendra un peu plus au sérieux ».
   Michel Lussault, émission La suite dans les idées, sept 2009

 réponses de Jean-François Joly et de Claude Robinot :
   http://clioweb.canalblog.com/tag/fardeau


 

Posté par clioweb à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Théorie économique à la con


theorie-dogmatique

Les fondements microéconomiques de la connerie
Michel Husson
Alencontre
30.11.2018
http://www.anti-k.org/2018/12/01/michel-husson-les-fondements-microeconomiques-de-la-connerie/


Grâce à David Graeber, on sait dorénavant qu’il existe des « jobs à la con » (bullshit jobs).
Mais ne pourrait-on pas étendre ce concept aux « théories économiques à la con »
comme celle qui a inspiré en France l’augmentation de la taxe diesel
et déclenché le mouvement des gilets jaunes ?

Un va-et-vient entre ces théories et la réalité permet d’en mieux mesurer les effets délétères.


.

Posté par clioweb à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2018

Reconnaissance faciale en lycée

 

La « comparaison faciale »

2 portiques Cisco autorisés par la CNIL dans les lycées Ampère à Marseille, les Eucalyptus à Nice


La Région : « réduire la durée des contrôles, lutter contre l’usurpation d’identité
et détecter le déplacement non souhaité d’un visiteur non identifié ».

Le SNES interroge le droit, le coût et l’efficacité.

nice-faciale

Nice-Matin http://bit.ly/2QEnii3

.

Posté par clioweb à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2018

5 Mariannes face aux CRS

 

1512-nice-matin

Cinq femmes grimées en Marianne face aux CRS.

Une initiative de Deborah de Robertis pour le 5eme samedi de mobilisation des Gilets Jaunes - Nice-Matin 15.12.2018.
http://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/video-seins-nus-des-femmes-deguisees-en-marianne-font-face-aux-forces-de-lordre-a-paris-284949

 


Deborah de Robertis, une femme nue avec les Gilets jaunes
- Le Parisien 15.11.2018
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/deborah-de-robertis-une-femme-nue-avec-les-gilets-jaunes-15-12-2018-7969617.php

En 2014, elle s’assoit devant le tableau « L’Origine du monde » de Courbet,
longtemps considéré comme scandaleux,
et écarte les cuisses, dévoilant son propre sexe, avec en fond sonore l’Ave Maria de Schubert.

En 2017, elle se dénude au Louvre devant la Joconde.

Au musée du Quai Branly, sur une photo des Femen prise par Bettina Rheims,
elle inscrit deux traces de sang menstruel

En 2018, elle se dénude devant l’Olympia de Manet,
lors de l’expo Splendeurs et misères, Images de la prostitution 1850-1910

Toujours en 2018, à Lourdes, devant la grotte,
elle prend la pose devant la statue de la Vierge.

À chaque fois, elle veut « replacer son geste dans l’histoire de l’art et du féminisme »

 

Posté par clioweb à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Tarzan, le mythe

 

tarzan-apes-1912

Tarzan of the Apes, Edgar Rice Burroughs The All-Story Magazine, octobre,1912.



- Tarzan, le mythe de la jungle

Priscilla Pizzato, 2018
France 5 -
http://www.france.tv/france-5/nous-sommes-une-legende/saison-1/817479-tarzan-le-mythe-de-la-jungle.html


- « Tarzan est un personnage de fiction créé par Edgar Rice Burroughs en 1912 dans le roman Tarzan seigneur de la jungle, publié pour la première fois en France en 1926 chez Fayard sous le titre Tarzan chez les singes. 26 volumes sont sortis entre 1912 et 1995 ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Tarzan



- Comment Hollywood a déformé l’oeuvre de Burrough
http://lesensdesimages.com/2013/12/31/tarzan-a-hollywood-variations-autour-dun-mythe/

« Par quelles complicités, la sottise, le mauvais goût, l’ignorance, la cupidité et le scoutisme ont-ils réussi à châtrer, falsifier et pervertir l’un des mythes modernes les plus fascinants ? ».

Dans une scène de Tarzan et sa compagne (C. Gibbons, 1934),
Jane totalement nue (mais doublée par une nageuse), se baigne avec Tarzan.
Le code Hays est instauré en 1934. La scène sera censurée.
Le puritanisme imposé par les ligues de vertu explique « le virage bêtifiant pris dans les années 1930.
Jane doit troquer son maillot deux pièces pour une version une pièce beaucoup plus chaste ».
« En 1959, dans un remake Jane se baignant se fera en pantalons et chemisier !

Ainsi, tout ce qui faisait le charme sensuel des premiers épisodes
va très vite disparaître pour laisser place à une mièvrerie sans borne :
Dans Tarzan trouve un fils (R. Thorpe, 1939), notre héros fonde une famille,
mais non pas en procréant – cela supposerait qu’il ait eu une relation sexuelle avec Jane –
mais en recueillant un nouveau-né littéralement tombé du ciel ... ».
.


Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,