1948-2018 - Convention des Nations Unies
pour la prévention et la répression du crime de génocide

Présentation de trois journées :
http://cespra.ehess.fr/index.php?3515


- Mercredi 5 décembre 2018
 
« Enseignement, recherches et témoignages :
partages d’expériences et savoirs des génocides »

EHESS - 105 boulevard Raspail, 75006 Paris, salle 13
Rencontre organisée par la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, avec le soutien du CESPRA (CNRS-EHESS) et de l’Union des Déportés d’Auschwitz

         13h15. Accueil café

  • 13h30. Introduction. Des génocides enseignés, des sources retrouvées
  • Vincent Duclert (IGEN-CESPRA), Jérôme Grondeux (doyen du groupe histoire géographie IGEN), Judith Lyon-Caen (directrice d'études à l'EHESS)

  • 14h-15h20. Retours d’expériences : accompagner des élèves et des professeurs à Auschwitz-Birkenau comme déporté (e) s :
    Elie Buzyn, Raphaël Esrail, Ginette Kolinka, Esther Senot (animé par Vincent Duclert et Marie-Laure Lepetit, IGEN ; perspectives par Richard Rechtman, directeur d'études à l'EHESS)

  • 15h20-16h10. Sur la Shoah. Projets en classe, projets pour la classe : 
    Aurore Leyme (professeure des écoles, Paris), Pierre Goetschel (cinéaste), animé par Richard Rechtman.
  • 16h10-16h20. Pause

  • 16h20-17h10. Sur le génocide des Arméniens. Projets en classe, projets pour la classe : Aurore Bruna (professeur d'histoire-géographie en collège, Marseille), Daniel Meguerditchian (responsable culturel au Centre national de la Mémoire arménienne, Décines), animé par Mickaël Nichanian (conservateur à la BNF).

  • 17h10-17h40. Enseigner le génocide des Tutsi au Rwanda :
    dialogue entre Stéphane Vautier (IA-IPR, Rouen) et Florent Piton (doctorant CESSMA – Université Paris Diderot, boursier de la FMS, chargé de cours à Sciences Po).

  • 17h40-18h. Un projet recherche-enseignement dans l’académie de Montpellier, par Marie-Ange Rivière (IA-IPR).

  • 18h-18h45. Les actions éducatives du Mémorial de la Shoah
    (Iannis Roder, chargé de la formation au Mémorial de la Shoah).
    Les actions éducatives de l'Union des déportés d'Auschwitz (Isabelle Ernot, responsable scientifique à l'Union des Déportés d'Auschwitz),
    animé Gabrielle Rochmann (directrice générale adjointe de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah).
  • 18h45-19h. Enseigner l’indicible, par Gilles Braun (IGEN)



- Vendredi 7 décembre 2018

« Il y a 70 ans, la Convention des Nations Unies
pour la prévention et la répression du crime de génocide.
Droit, recherche, éducation »

Reid Hall (Columbia University), 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris

rencontre scientifique et pédagogique orgnaisée par La Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, installée auprès du CESPRA (CNRS-EHESS), en partenariat avec l’UNESCO

Entrée libre avec inscription à evenement.cespra@ehess.fr

  • 16h-16h15 - Introduction : Vincent Duclert, président de la Mission d’étude, le/la représentant/e de la directrice générale de l'UNESCO, Madame Audrey Azoulay

  • 16h15-17h45 - 1ere table ronde (animée par Karel Fracapane, Unesco) : Le temps de la Convention.
    • Les Alliés et la découverte de la « solution finale », Renée Poznanski, professeure à l’Université Ben Gourion du Neguev :
    • La Convention du 9 décembre 1948, Hervé Ascensio, professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne : 
    • Le droit pénal international après le crime de génocide, Julien Seroussi, sociologue, ancien membre du Pôle « Génocide, Crime contre l’humanité et Crimes et délits de guerre » du Tribunal de Grande Instance de Paris :
    •  Enseigner la Convention, Virginie Sansico, docteure en histoire :
  • 17h45-18h - Pause

  • 18h-19h30 -  2e table ronde (animée par Adriana Escobar, Mission) : La Convention en défi
    • Le tournant des crimes de masse en ex-Yougoslavie, Elisabeth Claverie, directrice de recherche au CNRS
    • Le génocide des Tutsi, Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d’études à l’EHESS
    • Qualifier des crimes aujourd’hui. Le cas de l'Etat syrien, Joël Hubrecht, chargé de mission à l'Institut des hautes études sur la justice (IHEJ) :
    • Enseigner la justice des génocides : les ressources du cinéma, Sandrine Weil, doctorante

  • 19h30-20h - Conclusions
    • Adriana Escoba, Karel Fracapane et Marcel Kabanda (président d’Ibuka-France).


En ligne et en projection, deux films inédits

  • Portrait I : La Convention, 70 ans d’existence,
    entretien avec Isabelle Delpla, professeure à l’Université Jean Moulin, Lyon, vice-présidente de la Mission
  • Portrait II: Raphael Lemkin et la Convention,
    entretien avec Annette Becker, professeure à l’Université de Paris Nanterre, membre de la Mission



- Dimanche 9 décembre 2018

« 9 décembre 1948 - 9 décembre 2018 :
ce que la Convention sur le crime de génocide a changé »

Archives nationales, Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris

Matinée de conférences organisée organisée par la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse, installée auprès du CESPRA (CNRS-EHESS), avec les Archives nationales
  • 9h30 - Présidence, discussion et conclusion : Ornella Rovetta (chercheuse post-doctorante, Université libre de Bruxelles) et Emmanuelle Sibeud (professeure à l’Université Paris 8 - IDHES)
    • Introduction par Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales (ou son-sa représentant (e)) et Vincent Duclert, président de la Mission d'étude en France sur la recherche et l'enseignement des génocides et des crimes de masse

  • 10h00-10h25 - Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman, Valentina Calzolari, professeure à l'Université de Genève
  • 10h25-10h50 - Les sources pour l’étude de la Shoah, Marion Veyssière, conservateur en chef aux Archives nationales, responsable du département de la Justice et de l'Intérieur aux Archives nationales
  • 10h50-11h15 - Le génocide des Tutsi du Rwanda, Hélène Dumas, chargée de recherche au CNRS, IHTP
  • 11h15-11h40 - Discussion suivie d'une pause

  • 11h40-12h05 - Le droit pénal international transformé, Yves Ternon, président du Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens
  • 12h05-12h30 - Faire droit aux victimes et à leurs narrations, Richard Rechtman, directeur d'études à l'EHESS
  • 12h30-13h - Discussion et conclusion

 

cespra

 

 .