Reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français dans la mort de Maurice Audin
Lettre ouverte au président de la République

« Le 11 juin 1957, pendant la bataille d'Alger, Maurice Audin, mathématicien communiste de 25 ans, était arrêté par les parachutistes du général Massu devant sa famille, avant d'être torturé. Le jeune assistant à la faculté d'Alger n'en est jamais revenu, et l'armée française a fait disparaître son corps ».

La reconnaissance des sévices subis par Maurice Audin,
puis de son assassinat par l'armée française serait cet acte fort.
Le moment est venu.

L’appel publié par L'Humanité a été signé par plus de 50 personnalités.

http://www.humanite.fr/pour-la-reconnaissance-de-la-responsabilite-de-letat-francais-dans-la-mort-de-maurice-audin-655945

audin-lhuma

 

.