05 avril 2018

Démocraties et information

 

resilience



Sociétés civiles, médias et pouvoirs publics

Les démocraties face aux manipulations de l'information
titre doublé sur la tribune :-)
conférence internationale 04.04.2018
« Les campagnes de désinformation reposent sur l’utilisation massive de l’espace numérique
et constituent une menace pour la démocratie et une atteinte à la souveraineté des États visés.
La diffusion d’informations fiables, vérifiées et solides, dans le respect du pluralisme des opinions, est un enjeu pour la démocratie »

http://bit.ly/2q4L6fV
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conference-internationale-societes-civiles-medias-et

Tweet Pierre Haski  @pierrehaski
« Google et Facebook ont cartellisé le secteur de l'information, accuse Jean-Yves Le Drian.
C'est la fête des plateformes en ce moment, elles l'ont bien cherché... »


« Dans la dernière décennie, de nouveaux acteurs ont émergé dans le secteur de l’information,
ils ont conquis ce marché et ils l’ont cartellisé.
Nous sommes aujourd’hui face à une situation de duopole puisque l’accès à la presse,
à l’information se fait majoritairement par l’intermédiaire de Google et Facebook.
Ces deux plateformes ont un pouvoir de marché sans commune mesure
avec celui que pouvait avoir dans les décennies passées n’importe quel organe de presse.
L’espace public en est transformé ; les mouvements de l’opinion,
la manière dont elle se constitue également.
Ils touchent donc au cœur de la vie démocratique, à l’organisation de la vie sociale elle-même ».

« Avec plus d’un million d’abonnés, le compte Twitter du ministère des affaires étrangères
est le deuxième compte institutionnel le plus suivi en France »


15H30 : Quelle résilience...
1 colloque court (15-18h)
des vidéos publiques sur les medias sociaux privés (Facebook et Youtube)

A-M Farinella (Cluses) vante ce qu'elle fait avec des élèves...
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/12/14122016Article636172963871740159.aspx

d'après une diapo, Internet est la première source pour 72 % des cadres...
Longtemps, la politique a vécu à l'ombre de la propagande d'Etat.
Depuis plusieurs années, cette propagande a changé de nom :
la parole publique est submergée par les techniques des communicants.
Elle gagnerait sans doute en crédibilité en se rapprochant de la réalité,
et en mettant à distance les ficelles héritées de la vieille propagande.

NB : Pas d'historien invité par les diplomates...
La formation de l'esprit critique leur aurait-elle été retiré, au profit des philosophes ?

 


.

Posté par clioweb à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,